topblog Ivoire blogs

jeudi, 20 mars 2008

LA RESOLUTION 1721, UN TEXTE FRANCHEMENT DECOUSU

Jeudi 02 Novembre 2006


Chers Bien-Aimés frères et soeurs,

Ce matin,nous avons tous eu connaissance,dans la presse,de la mouture finale de la Résolution 1721 des Nations-Unies,proposée par la France,pour la mise en oeuvre du processus de paix et de sortie de crise,en Côte d'Ivoire.

Franchement,il n'y a qu'à l'ONU que des esprits aussi brillants peuvent s'accommoder d'un texte aussi incongru,contradictoire et anachronique! On y dit tout et son contraire:
Comment peut-on "réaffirmer son ferme attachement au respect de la souveraineté et de l'indépendance" de la Côte d'Ivoire, "rappeler l'importance du principe de non-ingérence", "entériner l'Accord de Prétoria(Schwane)" qui vise la Constitution ivoirienne,en préambule, et dire des inepties comme:

-N'évoquer aucune disposition légale (la Constitution) pour faire obstacle à ce processus;
-Une nouvelle période FINALE de transition n'excédant pas 12 mois(la Loi Fondamentale de Côte d'Ivoire n'impose aucune limite,tant qu'un nouveau président n'est pas élu);
-Une autorité TOTALE et SANS ENTRAVE au Premier Ministre,quand il y a déjà un Président(autant dire qu'on investit un dictateur);
-Refonder les Forces de défense et de sécurité(d'une République souveraine,indépendante et qui n'est pas sous tutelle);
-Le Haut-Représentant pour les élections sera la SEULE AUTORITE habilitée à rendre les arbitrages nécessaires dans le processus électoral(plus de Commission Electorale Indépendante:c'est anti-constitutionnel!);
-Le Premier Ministre doit pouvoir prendre toutes les décisions nécessaires,en Conseil des Ministres(présidé par le Président de la République!) ou en CONSEIL DE GOUVERNEMENT(qui n'a aucun pouvoir de décision dans notre Constitution) par ordonnance ou par décret-loi(les décrets-lois n'existent pas en Côte d'Ivoire,en fait,mais seulement en France.La France se trompe de pays,tant elle est aveuglée par sa haine et son acharnement.En tout état de cause,elle veut instaurer en Côte d'Ivoire,en se cachant derrière l'ONU,un Etat bicéphale).

C'est en diplomatie seule,et à l'ONU en particulier,que j'ai pu voir,de toute ma courte vie sur terre,de telles incongruités!

De fait,pour aider l'ONU,elle-même,à se retrouver dans ce fatras d'inepties et dans ce flou artistique où le ridicule le dispute à l' illisibilité,et où le droit de cité a été refusé au bon-sens,que le Président GBAGBO a posé les indispensables balises pour la suite des débats,dans son discours à la Nation de ce jour,à 13 heures:
Les Ivoiriens doivent se réunir autour de leur Constitution et faire corps avec elle.C'est le seul véritable cadre de résolution de la crise ivoirienne,la Côte d'Ivoire étant souveraine.

J'espère que dans les tout prochains jours,cette souveraineté sera(comme il l'a annoncé)réaffirmée avec force par le Président de la République,à travers des décisions courageuses devant,à court terme,nous conduire à la libération nationale,pour que nous en finissions,une fois pour toute,avec cette crise ARTIFICIELLE,qui nous épuise tous.

Pour se faire,les Ivoiriens doivent s'adosser à l'Eternel,le Dieu des Armées,car notre ennemi est plus fort et plus puissant que nous.
Malgré cela,la Côte d'Ivoire ne peut pas,au nom d'une hypothétique paix,renoncer à sa liberté et à sa dignité,pour s'offrir, comme le demandent certains par dépit et par lassitude,en victime résignée à la France.Elle ne pourra donc pas faire l'économie du grand feu d'artifice final qui lui permettra de conquérir une paix définitive,une vraie paix,sa paix.Non plus ce CALME de 40 ans,fait d'intrigues et de pactes occultes i(dans tous les sens du terme) qu'on a abusivement appelé la PAIX.La preuve,voici où nous en sommes!

Que DIEU garde la Côte d'Ivoire! Dindé.

16:40 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Crise ivoirienne et Politique ivoirienne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.