topblog Ivoire blogs

lundi, 08 juin 2009

OMAR BONGO EST MORT. QUE DE MYSTERE POUR ANNONCER UN DECES!

Annoncé pour mort par France 24, toute la journée d'hier, dimanche 7 juin 2009, et à nouveau pour vivant, ce matin, par le porte-parole du gouvernement gabonais, en démenti formel, et pour (re)mort, cette fois officiellement, le Président gabonais Omar Bongo Ondimba, a finalement quitté le monde des vivants, ce jour lundi 8 juin 2009, à 14h30, à 73 ans, après 41 ans de règne sans partage sur le Gabon. Que de mystère pour un décès!

bongo-1.jpg

Apportant un démenti cinglant à l'annonce du décès du Président Bongo faite par les media français, le gouvernement gabonais avait annoncé qu'il se portait très bien et qu'il s'apprêtait à rentrer au Gabon, précisant même que les autorités gabonaises préparaient son retour imminent au pays (voir article ci-dessous). Que de mensonges, que d'intrigues, que de cachoteries pour un avis de nécrologie! Un homme mort est un homme mort! A quoi bon alors mystifier le monde entier sur le jour, l'heure et le lieu de sa mort?

Au regard de toute cette intrigue, on pourrait en toute objectivité se demander si le Président Omar Bongo est vraiment décédé aujourd'hui, lundi 8 juin 2009, à 14h30, et pas plusieurs jours avant. Des raisons politiques et même politiciennes pourraient être à la base de la confusion la plus complète qui a prévalu toute cette matinée sur les médias internationaux, sur le sujet.

Une colonne de la Françafrique s'en est allée. Le peuple gabonais pourra t-il faire le bon qualitatif attendu par tous les fils de l'Afrique digne et mettre, enfin, le Gabon sur le vrai chemin du développement et de la démocratie, plutot que de sombrer dans la plus primaire des monarchies? C'est l'occasion ou jamais! Mais attendons de voir!

Malgré tout, nous partageons la douleur du peuple gabonais et lui présentons toutes nos condoléances! Que DIEU soutienne, fortifie et console le peuple frère gabonais!

DINDE Fernand AGBO

 

Le gouvernement gabonais dément le décès d'Omar Bongo.

Source REUTERS: (Ce lundi matin, 8 juin 2009)  Le porte-parole du gouvernement gabonais a démenti, ce lundi, le décès du président Omar Bongo, affirmant qu'il s'apprêtait à rentrer au pays après un séjour dans une clinique espagnole.

"J'apporte dès maintenant un démenti formel total", a déclaré Raphaël N'Toutoume sur France Info. "Aux dernières nouvelles ça allait très bien, il devait même quitter la clinique. Nous nous préparons à recevoir le chef de l'Etat. on n'est pas encore fixé sur la date de son retour."

Le site internet du magazine Le Point (www.lepoint.fr) a annoncé dimanche soir le décès du président gabonais, à l'âge de 73 ans, citant une source proche de son entourage.

Le gouvernement français et son avocat ont déclaré ne disposer d'aucune information.

Emmanuel Jarry et Clément Guillou, édité par Yves Clarisse.

 

20:12 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Gabon | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mort omar bongo, gabon, france 24 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

41 ans de règne...........pourvu que le gabon ne sombre pas à cause de son sous sol, les occidentaux sont aux aguet. toutes mes condoléances au peuple gabonnais. fFRERES GABONNAIS MAINTENEZ VOTRE PAYS DEBOUT DE GRACE PAS DE BARBARIE POUR L'ALTERNANCE.

Écrit par : koné | lundi, 08 juin 2009

bonjour, excusez moi, Dindé, de demander votre aide. Je viens de diffuser un billet sur mon Blog, cogito.ivoire-blog.com, mais les lien "lire la suite", "commantaire" ne fonctionnent pas, et je ne sais pas comment faire pour que d'autres personnes puissent faire des commentaire sur mon Blog. Si vous avez une idée pour m'aider, j'en serai heureux. Si c'est aussi un simple problème de connexion, dites le moi je vous prie.

Écrit par : Cogito | jeudi, 11 juin 2009

J'ai bien vérifié: Ces deux fonctions marche à merveille sur ton blog, cher frère! C'était certainement dû à la connection ou au réseau. Je crois que ça va maintenant. La prochaine fois, me joindre à mon e-mail (voir sous ma photo) et me poser ton problème pour que nous parlions, cher COGITO. Merci. Merci surtout pour l'article. Je le publie sur mon blog pour interpeler les ivoiriens.

Écrit par : Dindé | jeudi, 11 juin 2009

Les commentaires sont fermés.