topblog Ivoire blogs

mardi, 16 juin 2009

DU NOUVEAU DANS L’AFFAIRE VIDEO BASSESSE!

           

abidjan.jpg

Une nouvelle version de l’affaire « Vidéo Bassesse » reçue, ce matin même, d’une amie qui connaît personnellement la mise en cause dans le scandale actuel, m’impose l’honnêteté intellectuelle et morale d’apporter quelques rectificatifs aux informations qui courent, en ce moment, sur le Net et dans les journaux, relativement à ce sujet. Sans rien enlever, pour autant, à la gravité de l’affaire.

 

Voici les faits qui m’ont été rapportés par mon amie, informaticienne de formation et fonctionnaire au Trésor Public, qui tenait à me restituer la vérité sur ce scandale moral, au regard des biais qu’elle a constatés dans ma version qui, soit dit en passant, est celle que nous a donnée la presse ivoirienne. Je les rends, bien entendu, avec mes mots :

 

L’affaire remonte à trois mois en arrière, c'est-à-dire au mois de mars 2009. La mise en cause serait, en réalité, une belle jeune dame célibataire, très calme, gentille, discrète et sans histoire, mère de deux enfants et employée de la Caisse Nationale d’Epargne (CNE et ex-CECP), au Plateau. Elle n’est donc pas mariée et, qui plus est, n’aurait jamais tenté de se suicider, même si elle est profondément affectée par cette histoire.

D’où est née sa relation avec l’auteur des photos osées et de la vidéo caustique et comment s’est-elle retrouvée à la CNE et au cœur de ce scandale ?

 

Tout aurait commencé à Yamoussoukro, à l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB, ex-INSET). La jeune dame, Mademoiselle Z., n’était alors qu’une étudiante. Un professeur de la prestigieuse école, qui n’est autre que le mis en cause dans le scandale, Monsieur O., tombe sous ses charmes et devient son amoureux ; disons, plus simplement, son copain. L’idylle dure entre les deux tourtereaux, qui gardent d’excellentes relations amoureuses, même après l’INP-HB et jusqu’au jour du scandale.

 

Monsieur O. entre à la CNE et y est nommé Directeur Commercial et Marketing. Usant de son rang et de sa fonction dans l’entreprise, l’homme, qui entre temps s’était marié, trouve du stage à son ex-dulcinée ( ?), en 2006, dans la boîte où il est en fonction, suivie naturellement d’un contrat à durée indéterminée, c'est-à-dire d’une embauche de la jeune dame.

 

Leur idylle de Yamoussoukro ne s’étant jamais vraiment éteinte après le mariage du mis en cause, va reprendre du poil de la bête, sous l’effet de la promiscuité quotidienne. La passion se rallume alors avec une force toute nouvelle. Les ébats amoureux vont donc se multiplier entre les deux amants, aussi bien en dehors de l’entreprise que dans ses bureaux.

La collaboration professionnelle les expose constamment à la tentation. Quand l’envie les domine sur place, l’acte sexuel se déroule dans le bureau de l’amant patron.

C’est ainsi que notre quidam, un tantinet pervers (c’est le mot de mon interlocutrice), prend le plaisir et la liberté de filmer son amante, avec bien sûr son accord.

 

            L’idylle suit son cours normal, jusqu’au jour où monsieur part en mission, en laissant derrière lui son ordinateur personnel de bureau en panne, à faire réparer. L’informaticien de la maison commis à la tâche, y découvre l’impensable (certainement, en déverrouillant les fichiers codés) et le rapporte aux autres patrons de l’entreprise, pour qu’ils voient les pratiques indignes de notre sieur dans leurs bureaux. L’affaire fait grand bruit dans la boîte et ébranle les deux personnes fautives.

Mais, ce n’est que dans ce mois de juin 2009, dans la semaine du lundi 8 au dimanche 14, que le scandale éclate sur la place publique abidjanaise et dans la presse nationale, par la mise en circulation sur Internet des 14 fichiers photos et de la vidéo « Bassesse ».

Par qui et comment ? Le mystère reste entier. Néanmoins, pas pour longtemps. Les enquêtes en cours nous le dirons, mais à priori, on pourrait pointer un doigt accusateur sur l’informaticien qui a travaillé sur l’ordinateur du Directeur Commercial et Marketing.

L’a-t-il fait intentionnellement ? Les fichiers lui ont-ils été volés ? Et publiés, à son insu (nous rappelant une certaine affaire BEHANZIN) ? Etait-il le seul, à la CNE, à être en possession desdits documents ou les avait-il aussi remis aux patrons de la maison ? Partant de là, un désir de nuire ou de régler des comptes personnels, un quelconque sentiment de vengeance, de jalousie ou de pure méchanceté contre notre quidam ne serait-il pas à l’origine de la mise en circulation sur Internet des images à scandale ? Beaucoup de questions restent sans réponses.

 

            Autre fait important à relever : Les images ont été verrouillées par leur auteur pour qu’on ne puisse pas voir la figure de la jeune dame. Des zones blanches cryptées dissimulaient son visage, dans le souci de donner un caractère anonyme aux photos. C’est, du moins, ce que me rapporte mon interlocutrice.

Ce verrou a été levé par l’informaticien. Peut-être à la demande des autres patrons de l’entreprise, déterminés à découvrir, vaille que vaille, l’intruse qui vient s’adonner à ces ébats osés, dans leurs bureaux, avec leur collègue. La stupéfaction a dû être grande de voir apparaître le visage de la collaboratrice.

 

            L’affaire étant sortie du cadre professionnel pour se retrouver sur la place publique, les jeunes du quartier de notre amoureuse, scandalisés, outrés, hors d’eux-mêmes pour ce qu’ils ont vu et entendu, tentent de la lyncher. Dame Z. n’aura le salut que grâce à l’intervention rapide d’une escouade du CECOS, en patrouille dans la zone, qui l’a exfiltrée.

A part ce fait malheureux, abréger ses jours est, pour elle,  hors de propos. Il n’a donc jamais été question pour dame Z. de se suicider.

 

            Quant au sieur O., il a été interpellé par la Police Judiciaire, (certainement, sur plainte des parents de la jeune dame) et mis en garde à vue. Quel est son sort actuel ? Nul ne le sait. Du moins, pour l’instant. Selon la presse, il aurait été mis aux arrêts. Une enquête aurait été ouverte pour apporter un éclairage sur les tenants et les aboutissants de cette scabreuse affaire et situer toutes les responsabilités (sociale, professionnelle et pénale).

 

            Aux dernières nouvelles, notre jeune dame tenterait de quitter la ville d’Abidjan voire la Côte d’Ivoire, pour se faire oublier, se couvrir contre l’opprobre et se mettre à l’abri d’un éventuel acte désespéré.

Je vous devais ces informations, pour que chacun apprécie l’affaire sous ce nouvel éclairage, même si j’estime, personnellement, qu’il n’enlève rien à la gravité du scandale. Je me suis acquitté d’un devoir moral et intellectuel. Soyez bénis !

 

 

Fraternellement !

 

DINDE Fernand AGBO

Commentaires

je tiens à apporter quelques rectifications sur votre article.
Les images que j'ai vu , je ne pense pas que le visage de la dame fut verouillé ou caché de quelque manière que ce soit. Etant dans le domaine de l'infographie, si celà avait été on aurait pas pu voir une telle qualité du visage et des photos.

Écrit par : kabem | mardi, 16 juin 2009

qu'elle aille au pole nord, toute sa vie sera marquée et même si les gens oublient. sa famille en patira et ses enfants qui pour un rien se veront jeter à la figure" c'est pas votre mère qui....." de grace je préfère qu'on n'arrête de parler de cette affaire. je pense qu'on se fait du mauvais sang pour rien. à vous lire, la concernée n'a rien à sirer alors pourquoi le peuple ivoirien serait affecté....excusez nous, on a certe besoin d'être informé mais.....

Écrit par : KEITA | mardi, 16 juin 2009

J'aimerais que cette dame me contacte pour que je la soutienne. Elle a besoin de soutien. Je donne mon adresse e-mail qui est srikablah@yahoo.ie
Nous exagerons un peu trop. Lorsqu'on parle de SEXE, tout le monde est MOBILISE.... et pourtant il y a des dizaines de personnes qui ont perdu la vie le weekend passe sous la boue issue de la forte pluie, et personne n'a ecrit pour former un ELAN de solidarite pour soutenir les famille.....
C'est le SEXE qui nous interreste, et pourtant, le sexe ne represente plus rien chez nous dans les maquis,des hotels, et autres rue princesse...
JE SOUHAITE BEAUCOUP DE COURAGE A CETTE DAME...

Écrit par : srika blah | mardi, 16 juin 2009

Je ne suis pas "d'ACCORD" avec vous Keita... Si on demande aux Ivoiriens d'OUBLIER ou de pardonner les atrocites de la guere que notre pays a connue, ce n'est pas ce petit probleme de SEXE expose qu'on voit PARTOUT qui va suivre cette dame toute sa vie.
Il y a des hommes qui ont pu marier des prostituees et autres filles et femmes qui montrent leurs sexe et corps a la rue princesse, a marcory,dans les boites de nuits, bars et autres chaque nuit.... Partez dans certains coins "SOMBRES" d'Abidjan, il y a des filles et des femmes qui demandent a vous sucer(le sexe) pour 500 ou 1000 frs cfa, ou bien a voir leur sexe et s'amuser avec pour 500 ou 1000 frs cfa....Il y a PLEIN de BORDELLE dans nos villes plus que ce que cette dame a fait...
NOUS DEVRONS LA SOUTENIR au lieu de chercher a voir ce que nous voyons tous les jours avec nos femmes, nos copines, et dans les filmes pornographiques et autres....

Écrit par : srika blah | mardi, 16 juin 2009

Je ne suis pas "d'ACCORD" avec vous Keita... Si on demande aux Ivoiriens d'OUBLIER ou de pardonner les atrocites de la guere que notre pays a connue, ce n'est pas ce petit probleme de SEXE expose qu'on voit PARTOUT qui va suivre cette dame toute sa vie.
Il y a des hommes qui ont pu marier des prostituees et autres filles et femmes qui montrent leurs sexe et corps a la rue princesse, a marcory,dans les boites de nuits, bars et autres chaque nuit.... Partez dans certains coins "SOMBRES" d'Abidjan, il y a des filles et des femmes qui demandent a vous sucer(le sexe) pour 500 ou 1000 frs cfa, ou bien a voir leur sexe et s'amuser avec pour 500 ou 1000 frs cfa....Il y a PLEIN de BORDELLE dans nos villes plus que ce que cette dame a fait...
NOUS DEVRONS LA SOUTENIR au lieu de chercher a voir ce que nous voyons tous les jours avec nos femmes, nos copines, et dans les filmes pornographiques et autres....

Écrit par : srika blah | mardi, 16 juin 2009

blah sache que je ne veux pas rentrer en polémique avec qui que ce soit mais je retiens que les mauvaises choses plaisent et perdurent. c'est mon constat. j'ai déjà dit quelque part à dame Z.L de prier, comment pourrai je la soutenir, c'est plus fort que moi. c'est DIEU qui la guidera désormais, les Hommes l'ont égarée pour preuve son amant qui la mise a nu. soyons réalistes, vous parlez de guerre, mais sachez que le sujet de la guerre est plus délicat que cette histoire de sexe, en guerre la mort est authomatique mais là c'est différent. l'homme noir est mauvais et sache que ce que j'ai dit au préalable n'est pas fait pour envenimer la situation de dame Z.L mais c'est dorénavant le combat auquel elle sera confrontée. c'est dur mais c'est vrai

Écrit par : KEITA | mardi, 16 juin 2009

Mon cher KEITA, je ne vous accuse pas du tout,je vous comprens tres bien. nous les noirs, nous considerons la femme comme un ETRE "SACRE", elle ne doit pas se pavoiser. mais la vie moderne est faite de telle sorte que le corps de la femme noire est devenu autre chose....
Tout ce que nous voyons depuis cette histoire, j'ai remarque que les gens cherchent plutot a voir les photos et la video du corps(surtout le sexe) de cette femme que chercher a la PROTEGER. pour nous qui voyageons un peu partout dans ce monde nous pouvons AFFIRMER qu'il y a des choses PIRES que ca dans la vie....

Écrit par : srika blah | mardi, 16 juin 2009

BLAH,RAISON DE PLUS POUR METTRE FIN A CETTE PROPAGANTE. LA PLUIE FAIT DES MORTS A ABIDJAN. ABIENTOT

Écrit par : KEITA | mardi, 16 juin 2009

BLAH,RAISON DE PLUS POUR METTRE FIN A CETTE PROPAGANTE. LA PLUIE FAIT DES MORTS A ABIDJAN. ABIENTOT

Écrit par : KEITA | mardi, 16 juin 2009

bs frere fernand vraiment que le seigneur te benisse de toute la compassion que tu as pour cette dame. pour avoir mis de la lumiere dans cette affaire,cette dame as besoin de beaucoup d'affection vraiment surtous ces enfants.Santan as encore frapper mais enfants de dieu levons nous et crions a notre pere jesus christ car nous ne devons pas avoir peur de lucifer.Pour ton pays le seigneur t'ecoute et il essuieras tes larmes c'est sur

Écrit par : lea b | mardi, 16 juin 2009

Faire l'amour dans un bureau conçu pour le travail est déjà répréhensible,à plus forte raison, quand on y fait des clichés comme ceux qu'il nous est donné de voir.Le chef de service et sa maîtresse méritent bien ce qui leur arrive même si je m'explique difficilement le sadisme des responsables de cette société s'ils ont,effectivement, contribué à la mise sur la place publique des photos incriminées.

Écrit par : inza | mardi, 16 juin 2009

Faire l'amour dans un bureau conçu pour le travail est déjà répréhensible,à plus forte raison, quand on y fait des clichés comme ceux qu'il nous est donné de voir.Le chef de service et sa maîtresse méritent bien ce qui leur arrive même si je m'explique difficilement le sadisme des responsables de cette société s'ils ont,effectivement, contribué à la mise sur la place publique des photos incriminées.

Écrit par : inza | mardi, 16 juin 2009

Dieu est amour et par amour pour nous, il a donné son fils Jésus afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu'il est la vie éternelle.
Le seigneur n'a pas condamné tous les pécheurs qu'il à rencontrer mais il a dit part mais ne péche plus. Moi aussi je ne vous condamné pas car je ne suis qu'une pauvre pécheresse sur cette terre des hommes.

Écrit par : EVE | mercredi, 17 juin 2009

je vais vous dire depuis combien de temps vous n'avez pas vu un chien et une chienne s'accoupler (coller) en pleine rue et bien dommage c'est parce que les hommes ont fait tout possible pour récupérer la place de ces chiens et de ces chiennes ; nous vivons dans un monde où les valeurs humaines n'ont plus leur place de noblesse.Un bureau c'est fait pour le boulot et non pour se déculotter.sacrilège!! fasse Dieu pour que les dieux du mal s'abattent sur eux. que les dieux de la malédiction exercent là le rôle qui leur est assigné.Maudits soient ces deux égarés dans le monde des humains.

Écrit par : HERVE KONAN | mercredi, 17 juin 2009

La jeune fille a repris le travail comme si de rien n'était. Donc, arretez de vous distraire.

Écrit par : ange | mercredi, 17 juin 2009

a koi pensais cette jeune dame en s'exposant ainsi? Ce monsieur , il est marié pourquoi n'assouvit t-il pas ces vices avec sa femme légitime? n'avait-il aucun respect pour cette jeune fille ki ne devait pas représenter grande chose pour lui sinon un objet sexuel manipulable à sa guise? Comme elle l'a affirmée "Satan est partout" mais kan même, je n'arrive pas à cpdre son geste. Ce n'est pa une seule fois mais 2 ou 3 fois et le sourire aux lèvres. Pourquoi ma soeur????? Et selon ce que je viens de lire elle n'a pas l'air d'avoir des regrets. que Dieu l'aide et srtt qu'elle aie de la considération pour sa propre personne et se fasse respecter.

Écrit par : DELPECH | mercredi, 17 juin 2009

la cote d'ivoire est t'un pays bati sur un regime de vérité et je ni crois pas un mot et ni croirai pas sans avoir vu les preuves palpables je vs remercie

Écrit par : livergor | mercredi, 17 juin 2009

Il y a des centaines de personnes vivant en Cote d'Ivoire et a l'etranger qui cherchent a voir la video et les images montrant la dame nue ou faire l'amour avec son amant..... mais si nous lancons un ELAN de solidarite pour cotiser chacun 500 frs cfa chacun a travers le BLOG de Dinde Fernand pour venir aider cette dame, je crois que nous aurons fait quelque chose d'EXTRAORDINAIRE dans la vie...et surtout cela montrera que les ivoiriens sont SOLIDAIRE !!!

Écrit par : srika blah | jeudi, 18 juin 2009

Chacun est libre de ses actes alors de grace fichons leur la paix!

Écrit par : Corinne | jeudi, 18 juin 2009

Nous devrons OUBLIER cette histoire. Je crois certains de mes freres et ont commence a comprendre depuis quelques jours... Au lieu de reclamer les photos et video de cette SCENE(honeuse), il vaut mieux chercher a PROTEGER cette femme.
C'est pas de sa faute ??? Il y a beaucoup de femmes qui sont aveugles... Dernierement, il y avait l'histoire des gens qui "PISSAIENT"et"CHIAIENT" sur les filles a Abidjan pour accroitre leur popularite et richesse en proposant des millions a nos soeurs...D'autres filles/femmes ont accepte mais qui sont MORTES....vous voyez comment certaines femmes peuvent etre faibles et aveuglees par l'argent...
Nous savons tous ce qui se passe a Abidjan...des blancs et des agents de la CEDEAO vont dans notre pays pour faire de la pornographie avec nos soeurs pour des miettes....
Allez-y a la rue princesse ou a YAOSSEHI a YOP, Proposez un peu dargent a une fille/femme, elle sera PRETE a faire tout ce que vous voulez.... La PROSTITUTION existe partout dans le monde, mais il faut "eduquer" nos filles/femmes qui la pratique....

Écrit par : srika blah | jeudi, 18 juin 2009

Je me RECTIFIE, dans ma note de toute a l'heure je voulais parler des Blancs et des agents de securites de l'ONUCI et non de la CEDEAO

Écrit par : srika blah | jeudi, 18 juin 2009

c'est une punition de dieu l'acte sexuel est un acte sacré et pour cela on le fait entre les cadre murs. et comme ces deux salauds ignorants ont voulu faire savoir je ne sais quoi à qui se sont exibés ell a mis la vie de ses enfanrt en péril

Écrit par : rm | vendredi, 19 juin 2009

salut komnt respeté la femme avec ses images? la femme magnifiée par nos écrivains ? JE repond pour dire au ivoirien,et au monde entier d'oublié,de toujour fait confiance a nos maman, soeurs et pardoné aux deux individus qui ont posez se pat.

Écrit par : A.Z | vendredi, 19 juin 2009

je vous prie de bien vouloir me faire parvenir les videos

Écrit par : denis kakou | dimanche, 21 juin 2009

trahir et se faire trahir, est le jeu auquel ils se sont adonnés pour un plaisir mutuel. d'une part je me rejoins et d'autre part j'ai de la compasation a leur egard car le corps est sacré. celui qui a depanné l'ordinateur n'est qu'un demon au service du peuple . si c'est ta mere ou ton pere sur cette scene aurai-je le courage de le publier le monde court a la derive car le temps nous est compté et la foi nous a quitté car nos idées sont le fruit de nos coeurs noirs qui agissent pour faire mourir . blesser est le slogan de l'homme noir car il meurt d'envie de voir l'autre souffrir l'amour a quitté l'afrique pour ceder le pouvoir a l'argent .

Écrit par : palmas | jeudi, 25 juin 2009

je pense que les deux sont des irresponsables.la femme est complice dans cette histoire.accepter de se faire filmer nue dans un lieu de travail c'est la folie.je pense que ses enfants n'ont pas fait de gateaux pour la fete des meres.

Écrit par : koffi jean luc | vendredi, 26 juin 2009

je veux avoir des preuves, peux-tu me faire parvenir la video et les photos.
merci

Écrit par : steve | samedi, 27 juin 2009

Moi SINCEREMENT, je dis bien NON... tous ceux (comme moi)qui detiennent des photos ou le film de cette scene "horible" ne doivent pas passer a d'autres..
Il y a des SUJETS plus IMPORTANTS sur notre pays que de parler TOUT LE TEMPS..de SEXE...
Nous avons nos femmes et copines...nous pouvons facilement REGARDER leur SEXE GRATUITEMENT.
Il n'y a pas de difference entre le SEXE de Madame Zobge Marie Laurence et pour nos femmes et copines...

Écrit par : srika blah | lundi, 29 juin 2009

video svp al1211@hotmail.fr

Écrit par : diane | dimanche, 12 juillet 2009

précision

Écrit par : akadiri | samedi, 08 août 2009

alors là je suis complêtement outrée j'en cauchemarde. Croyant qu'on m'envoyait un dossier important, je decouvre cette horreur!!!!!
alors là cette Dame mérite ce qui lui arrive, je n'ai aucunement pitiée d'elle. quelqu'un de normalement constitué et se respectant n'accepterai jamais d'être filmé en plein ebat!

Écrit par : melissa | vendredi, 30 octobre 2009

bonjour,

il faut plutot prier pour eux , plutot que de condanner,chacun est libre de ses actes, il n'y a que Dieu pour ns remettre ds le droit chemin et sa parole qui est pr ns une lampe pour ns guider ds les choix et décisions que ns prenons et je vs avoue que en ce moment il y a bcp plus important tel que le cas de ntre pays car des vies se jouent en se moment que Dieu benisse la cote d'ivoirs

Écrit par : estelle | jeudi, 23 décembre 2010

jusqu'à présent je ne crois pas en ce qui est dit tant que; je n'aurai pas les preuves. merci fabilone84@gmail.com

Écrit par : fabilone | samedi, 11 mai 2013

Les commentaires sont fermés.