topblog Ivoire blogs

vendredi, 23 juillet 2010

LE WEEK-END EN HUMOUR!

LARGE SOURIRE.jpg

1- Yao dit à son père : «Le plus jeune bachelier de France à 7 ans ». Et son père répond : « Ah bon ! Mais mon fils, je te dis que hier, les mêmes français ont repêché une moto tombée dans un lac, en 1948, et les phares de la moto étaient toujours allumés ». Yao s'écrit : « Papaaa !!! Toi aussi ! ». Le père réplique : « Comment ça moi aussi !! Si tu augmentes l'âge de l'enfant, j'éteins les phares de la moto ».


2- Dans une école primaire d'Abobo. Petit Koffi, dernier de sa classe est toujours battu par le maître. Mais le jour du chemin de croix du vendredi saint, le maître décide de jouer le rôle de Jésus. Petit Koffi coupe une branche d'arbre et décide d'être un soldat. Devinez le calvaire du maître... Mais, le lundi matin en classe, le maître dit à petit Koffi : « Tu m'as tué à Golgotha mais trois jours après,  je suis ressuscité,  à Abobo ; récite ta table de multiplication de 1 à 9 ». Wahaaa gnian !


3- Un prête catholique en visitant la jungle s'est perdu et s'est retrouvé nez à nez avec un lion. Effrayé, il dit : « Bon Dieu ! Faites que ce lion devienne chrétien ». Et le miracle s'accomplit. Le lion s'agenouille et dit : « Seigneur, bénis ce repas que tu m'as donné ».


4- Dans un hôpital psychiatrique, le médecin traitant demande au fou : « Alors pour qui te prends-tu, aujourd'hui ? ». Le fou répond : « Dieu m'a dit que je suis le pape ». Un autre fou qui passe à côté rétorque : « Faux !! Je ne lui ai jamais rien dit ».

5- Le cortège présidentiel renverse brutalement un individu sur l'autoroute ; tout le monde le croit mort, tellement l'accident est grave. Un passant se dépêche et s'étend près de lui, mais le blessé ouvre un œil et lui dit : « Oh mon frère, pardon quitte dans mon accident, va chercher pour toi, ailleurs. Accident de cortège présidentiel, on ne trouve pas ça comme ça ! ».

6- Un villageois étudie avec son maître de maison. Celui-ci lui demande : « L +A ». L'écolier répond : « LA ». Le maître : « L + O ». Il répond : « LO ». Le maître : « L + I ». Le villageois ne sait que répondre. Sa sœur, assise à côté, très fâchée, lui dit : « Ce que tu dors dessus-là, tu ne connais pas ? ». Après une longue réflexion, le villageois répond : « Hann hann ! Natte ! ».


7- Un homme regarde depuis quatre heures de temps son certificat de mariage. Sa femme intriguée lui demande : « Mais chéri, pourquoi tu regardes le certificat de mariage, depuis-là, comme ça ? Qu'est-ce que tu cherches ? ». Le mari répond : « Je cherche la date de péremption du mariage ».

16:41 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, blagues, rire, déstresser, décompresser, se marrer, détente, sourire, blagues ivoiriennes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

De très bonnes blagues! Merci!

Écrit par : implant dentaire | vendredi, 03 juin 2011

Les commentaires sont fermés.