topblog Ivoire blogs

jeudi, 09 décembre 2010

CRISE IVOIRIENNE : CE QU'EN DIT LA REVELATION DIVINE


PHOTO BIBLE.jpg

Devant le lynchage médiatique et diplomatique en règle mené actuellement contre la République de Côte d'Ivoire et son nouveau président élu, Laurent GBAGBO, et les menaces d'un coup de force imminent contre son régime, de nombreuses questions et incertitudes voire des accès d'angoisse pourraient s'emparer des Ivoiriens, soucieux de ne pas voir leurs institutions renversées et leur pays inféodé, vassalisé par la France, avec la complicité de l'ONU, de la CEDEAO et de quelques pays occidentaux. Dans de telles heures, il est important d'avoir un arrimage spirituel dans lequel puiser force, foi et espoir. Tel est le but de ce nouveau post que je propose à tous mes compatriotes ivoiriens car notre pays est, aujourd'hui, à la croisée des chemins.

De l'analyse et du croisement de l'ensemble des révélations divines auxquelles nous avons eu accès depuis au moins une dizaine d'années en tant qu'intercesseur (voir en Nota Bene, le lien pour accéder à l'une des plus importantes de ces révélations, donnée par le Pasteur DALI Claude), des constantes s'imposent, que nous pouvons considérer comme émanant du Véritable, du fait de leur grande récurrence. Ces constantes sont les suivantes :


  • La France finira par tomber complètement le masque et faire une guerre violente à la Côte d'Ivoire (par air, par mer et par terre), sous la couverture de l'ONU. Les Ivoiriens seront abandonnés, vilipendés, condamnés et presque totalement réduits mais relèveront miraculeusement la tête.


  • Les dommages collatéraux seront très dramatiques aussi bien pour les populations en général que pour toutes les troupes étrangères dans notre pays, depuis le Sud du pays jusqu'au Nord. Par le bras de l'ETERNEL, elles vont subir un revers terrifiant qui fera date dans l'histoire.


  • Une main providentielle gardera la Côte d'Ivoire et ses institutions malgré le chaos annoncé (comme en septembre 2002 et en novembre 2004) et fera disparaître à tout jamais cette rébellion que nous voyons, aujourd'hui.


  • Il est impossible d'éviter cette confrontation finale car voulue par DIEU, en cette année du Jubilé (relâche et délivrance après 50 années de joug et de servitude, selon la Bible). La Côte d'Ivoire sera à tout jamais affranchie de l'asservissement de la France, ainsi que de tous les pactes occultes, mystiques et coloniaux dans lesquels elle l'a engagée. Aucune prière ne peut la faire éviter ou annuler. Elle procède de la volonté souveraine du SEIGNEUR ETERNEL. Il a révélé qu'il ferait souffler un très grand vent sur la Côte d'Ivoire: les arbres sans racines tomberont, les branches mortes seront arrachées et les feuilles mortes, emportées. Le jugement commencera par la maison de DIEU (l'Eglise).


  • En ces heures effroyables, il n'y aura de salut que dans le nom de l'ETERNEL. Quiconque invoquera le nom du SEIGNEUR sera sauvé. DIEU exercera à cette occasion de grands jugements contre le péché sous toutes ses formes, en Côte d'Ivoire, à cause de ses projets spirituels pour cette nation, à travers lesquels il bénira l'Afrique entière et le monde. Les Ivoiriens sont ainsi appelés à se tourner vers Lui dans une repentance sincère. Car chaque crime sera puni et chaque impiété, rétribuée.


  • La Côte d'Ivoire tournera définitivement (et c'est pour très prochainement) la page des crises successives, après cette grande confrontation avec la France et les troupes onusiennes stationnés sur le territoire national; elle connaîtra une prospérité fulgurante doublée d'un très grand réveil spirituel, qui vont sidérer le monde. Des millions de citoyens de tous les pays viendront de toute la terre pour voir «la curiosité Côte d'Ivoire».


Si nous nous en tenons à ces révélations reçues par de nombreux hommes de DIEU, par des Ivoiriennes et des Ivoiriens de toutes conditions et même de confessions différentes, le décor qui est en train de se planter, en ce moment, marquera le dénouement et la fin de la crise ivoirienne.

Puissent notre foi et notre espérance, chers compatriotes, demeurer fermes et inébranlables en l'ETERNEL !


Que DIEU garde et bénisse la Côte d'Ivoire !


 

DINDE Fernand AGBO


 

NB : Pour lire les révélations du Pasteur DALI Claude, cliquer : ICI, ICI, ICI et ICI.

Toutes les révélations sur la Côte d'Ivoire publiées sur ce blog: LISTE, SONGES

Commentaires

Je tiens à vous remercier pour l'ensemble de vos posts et surtout saluer votre disponbilité à éclairer la lanterne de vos frères et soeurs.

Vivement que DIEU dans sa bonté sauve et protège la CI.

AZIZ DE FALLADJAH

Écrit par : ABDUL AZIZ | jeudi, 09 décembre 2010

Je crois que les chrétiens de Côte d'Ivoire qui vont s'accrocher à ces visions "victorieuses" de leur cause nationaliste vont être très déçus. Mais en même temps, je comprends bien qu'ils aimeraient que les choses se passe comme ça!

Personnellement, depuis le début de cette histoire, j'ai reçu la pensée sur le pouvoir de la Bête exprimée dans Dan. 7: 21 et Apoc. 13: 7: "Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre"... Je ne crois pas que le combat des disciples du Christ soit contre la chair et le sang. Ils ne possèdent pas les armes pour vaincre dans les combats d'émancipations nationalistes -aussi justifiés soient-ils- et ils vont en faire la triste expérience.

En cherchant à se libérer politiquement de l'empire financier qui les pressure et les domine, ils sont en train (à la manière de Sédécias, 2 Chr. 36: 13 - Jer. 52.) de s'affronter à la Bête qui "dévore, broie et foule le reste aux pieds" (Dan. 7: 7. Chouraki). Elle ne les laissera pas avant de les avoir soumis et d'avoir piétiné le reste de ceux qui croient en Jésus.

Je ne sais pas comment les choses vont se passer concrètement, mais on risque de se retrouver un peu dans les même scénario qu'à la fin de la dynamique de la Réforme, lorsque les protestants ont pris les armes pour se défendre contre les abus des catholiques.

Ceux qui sauveront leur vie par des armes humaines (militaires et politiques) périront par les mêmes armes et perdront dans cette affaire l'amour du prochain.

Nous ne sommes plus dans l'Ancienne Alliance avec les combats de Josué, et les ennemis véritables ne sont pas les colonialistes étrangers, qu'ils soient français, américains, russes, ou chinois et qui abusent de leur positions dominantes. Mais nous avons à combattre des principautés, des puissances et des dominations dans les lieux célestes qui veulent faire déchoir les disciples du Christ de leur position d'amour du prochain et de renonciation à leurs droits et à leur vie propre.

En disant ces choses, je sais que je ne serai pas populaire. Je me sens un peu comme Jérémie, qui appelait le peuple à se soumettre à l'autorité du roi de Babylone pour éviter le pire. Mais l'important était d'avertir les gens des conséquences de leur rébellion contre les autorités instituées par Dieu. ainsi que de l'état de vulnérabilité dans lequel se met celui qui ne respecte pas la parole donnée, ni ceux qui l'ont amenés au pouvoir.

Sédécias avait été mis en place par ce pouvoir et avait prêté serment, pour ensuite décider de secouer le joug difficile de ces autorités abusives. Il semble bien que le président Gbagbo soit dans le même cas de figure et finisse de la même manière s'il ne se repent pas et ne renonce pas à son titre...

"ce qui est élevé parmi les hommes est en abomination devant Dieu" (Luc 16: 15.)

Jean-Luc B

Écrit par : Jean-luc B | vendredi, 10 décembre 2010

Cher frère, JEAN-LUC B, tu affirmes: "Sédécias avait été mis en place par ce pouvoir (Babylone) et avait prêté serment, pour ensuite décider de secouer le joug difficile de ces autorités abusives. Il semble bien que le président Gbagbo soit dans le même cas de figure et finisse de la même manière s'il ne se repent pas et ne renonce pas à son titre... "ce qui est élevé parmi les hommes est en abomination devant Dieu" (Luc 16: 15.)".

Je ne veux pas engager de polémique avec un bien-aimé dans le SEIGNEUR mais sur cette affirmation, tu es très loin du compte. Tu n'as aucune preuve de ce que tu avances. Ce n'est pas le Président GBAGBO qui a fait allégeance à la France. Ce sont HOUPHOUET et BEDIE. Cet homme a été toujours intègre de ce point de vue et les Ivoiriens le savent, même ses pourfendeurs. Ce qui lui vaut justement d'être attaqué depuis sa prise de pouvoir en 2000.

Il est temps que ce joug soit brisé, nous avons assez payé pour cela, d'où tout le sens du Jubilé de cette année, cher frère!

Cordialement.

Écrit par : Dindé | vendredi, 10 décembre 2010

Merci, AZIZ DE FALLADJAH! Sois béni!

Fraternellement.

Écrit par : Dindé | vendredi, 10 décembre 2010

Mon cher Dinde,

Où ai-je dit que Gbagbo avait fait allégeance à la France? Son arrivée au pouvoir, et son maintient, ont été appuyés par d'autres intérêts bien plus puissants auxquels il a évidemment dû donner des gages. Cependant, nous voyons actuellement que ces anciens appuis sont semblables au roseau cassé qui blesse la main qui se pose dessus.

Dans ce monde où les intérêts économiques et politiques priment sur les promesses, il ne faudrait pas se faire trop d'illusion non plus sur l'appui actuel que lui donnent la Russie, et dans une moindre mesure, la Chine...

Puisque les peuples se soumettent de plus en plus au culte de Mamon, l'empire du N.O.M. est en train d'affermir son pouvoir sur le monde. Et les velléités d'indépendance de la Côte d'Ivoire sont perçus par lui comme une véritable révolte (à la manière de Sédécias) et un très « mauvais exemple » pour d'autres pays qui seraient tentés de suivre le même chemin. Ce qui explique les alliances -apparemment contre-nature- de l’Élysée et de Washington contre un pays qui cherche à secouer le joug de la finance internationale.

La stratégie du N.O.M. a toujours été d'endetter fortement les pays, pour les obliger ensuite à solliciter son aide (par l'intermédiaire de son bras du FMI) avec l'idée illusoire de rembourser. Nous sommes devant l'engrenage d'une prise de pouvoir par l'argent et les intérêts (financiers et politiques) qu'il génère. C'est de ce joug difficile dont je parlais.

En s'installant à la présidence de la Côte d'Ivoire, Gbagbo a été obligé d'honorer les lourds engagements financiers pris par ses prédécesseurs et il est lié par cela. Dans ce contexte d'engagements économiques au système de Mamon, il est illusoire pour un chrétien de s'imaginer arriver au pouvoir sans devenir en même temps un rouage soumis à cette mécanique inhumaine et viscéralement opposée au règne du Christ.

Les disciples du Christ sont engagés dans un combat où il est important de bien choisir son maitre. Car selon les paroles du Christ, il n'est pas possible de servir correctement les deux à la fois (Luc 16: 13.).

Jean-Luc B

Écrit par : Jean-luc B | samedi, 11 décembre 2010

Merci, JEAN-LUC B, pour ce complément apporté à ton premier commentaire. A ce niveau, on se comprend parfaitement. Sache seulement que je n'approuve pas ceux qui soutiennent l'idée selon laquelle nous devons nous faire à ce diktat satanique sans réagir en tant que citoyens. C'est sur ce point que nos vues sont divergentes.

A part cela, entièrement d'accord avec toi qu'il y a un N.O.M (Nouvel Ordre Mondial) qui se met en place et qui espère nous voir continuer à croupir sous son pouvoir. Nous disons, NON! Entreprise risquée, certes, mais DIEU nous ayant créés libres, nous n'accepterons pas cette escroquerie morale et ce joug sans nous battre. L'Esprit est tout de même encore dans le monde. Le SEIGNEUR n'a pas encore cédé le théâtre à Lucifer et à sa Bête (l'Antichrist). Pour parler bibliquement. Leur heure n'est pas encore arrivée, nous n'avons pas le droit d'abdiquer et de leur faire allégeance, aveuglément.

Notre SEIGNEUR est le DIEU de la vérité et de la justice. Il nous soutiendra dans ce combat, en Côte d'Ivoire. Et, sois-en sûr, nous vaincrons! Fût-il pour un temps. Car dans les années ou décennies à venir, cet Ordre satanique, selon la Parole de DIEU, doit établir sur le monde un contrôle total 666, pour planter le décor de "la fin du monde". En tant que chrétien, je le sais et ce n'est aucunement contre cela que je me bats. Mon espérance n'étant pas fondée sur l'héritage de ce bas monde.

Fraternellement.

Écrit par : Dindé | samedi, 11 décembre 2010

Quand on mélange la politique et la foi, le grand perdant ce sera toujours la foi.

Notre combat n'est pas contre la chair et le sang, mais contre des puissances spirituelles qui veulent nous éloigner de l'amour du Père. Le commandement du Seigneur nous appelle à aimer, même nos ennemis, et je ne crois pas qu'on puisse Lui obéir en vidant un chargeur... quelques soient les motivations plus ou moins convaincantes qu'on puisse invoquer pour se justifier....

Jean-Luc B

Écrit par : Jean-Luc B | mardi, 14 décembre 2010

Mon frère Jean-Luc B, vraiment je suis très ému quand je lis tes écrits, cela fait très longtemps que j'explique à tout le monde que notre problème est le manque d'amour en nous et non une quelconque France qui veut nous détruire.
Jésus même l'a dit "aimez vous les uns les autres comme je vais ai aimés" il a même demandé à ce qu'on aime nos enemis aussi car ainsi lui aussi finira par nous aimer.
Mais je constate que nos chrétiens de Côte d'Ivoire en changé la donne.
Il prophétisent comme quoi Dieu va détruire la France et les autres puissances pour avoir attaqué la Côte d'Ivoire.
Dabord c'est contre Gbagbo qu'il se battent et non les ivoiriens, et en plus le monde entier ne peut pas être contre un pays tout de même !
Pour quelle raison ?
Dans un village, si tout le monde est contre toi, alors toi même il faut te revoir !
Mais ici dans notre cas, tout le village est contre un enfant d'une famille, même certains de ses frère sont contre lui.
Cela ne veut pas dire que tout le village est contre cette famille !
Que Dieu nous éclair franchement, car avec ses prière pour sauver la seules personne de Gbagbo au détriment des autres, je pense que vous vous detournés du message de votre Seigneur.
Merci et Dieu nous bénisse!
men!

Écrit par : Zeus | dimanche, 03 avril 2011

je sais une chose quand Dieu parle de délivrance il agit d une délivrance. total sur le néo colonialisme ;sur le mensonge;surtout les sacrifice humaine ...prouve que le pouvoir de oautra est bâti sur le sable et la délivrance viendra bientôt.

Écrit par : michel | mercredi, 27 avril 2011

Cher frère zeus je voudrais relever dans ton intervention certaines contre-vérités qui à l'évidence sont la cause du fait que personn dans ton entourage n'épouse tè prises d position.D'abord tu parles de manque d'amour des chrétiens(ivoiriens)envers leurs ennemis.Je dis non!Car s'opposer à des ennemis qui veulent vous assujetir,vous spolier de votre droit à la soveraineté,si c'est cela le manque d'amour mon cher zeus tu es à côté d la plaque.Deuxièmement tu dis qu'ils(les prophètes)ont prophétisé que DIEU va détruire la france pour avoir attaqué Gbagbo.Non frère,c'est plutôt pour avoir attaqué un peuple choisi par lui Dieu pour faire éclater sa gloire.La france et sa confrérie d mystics et de franc-maçons ne se battent pas contre Gbagbo,Mais contre la Côte d'ivoire à cause dè promesses glorieuses du SEIGNEUR pour cette nation.Aussi,affirmes-tu que quand tout le village est contre quelqu'un il doit se revoir!Dis moi,quand tout le monde était contre Jesus,était-ce parce qu'il était mauvais?D'ailleurs la Bible ne dit-elle pas que vous serez haïs de tous a cause de mon nom?Pour finir sache frère zeus que toutes les prophécies sur la c.i convergent dans la meme direction à savoir la déchéance de l'enpire gaullois.Cordialement à toi et sois éclairé.

Écrit par : Jojo | jeudi, 04 août 2011

Merci Jojo,sois béni!!!

Écrit par : rose | jeudi, 04 août 2011

Merci Jojo,sois béni!!!

Écrit par : godson | jeudi, 04 août 2011

Je ne suis pas plus spirituel que quiconque et je ne suis qu''un simple chrétien mais dans ma lecture biblique du 01/08/2011 dès que j''ai ouvert ma Bible voici le passage sur lequel je suis tombés. A chacun d''en méditer.... EZE 12/22-28 : Remplacez Israël par Côte d''Ivoire.


Fils de l''homme, que signifient ces discours moqueurs Que vous tenez dans le pays d''Israël: Les jours se prolongent, Et toutes les visions restent sans effet?

C''est pourquoi dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l''Éternel: Je ferai cesser ces discours moqueurs; On ne les tiendra plus en Israël. Dis-leur, au contraire: Les jours approchent, Et toutes les visions s''accompliront.

Car il n''y aura plus de visions vaines, Ni d''oracles trompeurs, Au milieu de la maison d''Israël.

Car moi, l''Éternel, je parlerai; Ce que je dirai s''accomplira, Et ne sera plus différé; Oui, de vos jours, famille de rebelles, Je prononcerai une parole et je l''accomplirai, Dit le Seigneur, l''Éternel.

La parole de l''Éternel me fut adressée, en ces mots:

Fils de l''homme, voici, la maison d''Israël dit: Les visions qu''il a ne sont pas près de s''accomplir; Il prophétise pour des temps éloignés.

C''est pourquoi dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l''Éternel: Il n''y aura plus de délai dans l''accomplissement de mes paroles; La parole que je prononcerai s''accomplira, Dit le Seigneur, l''Éternel.

Alors faisont très attention.

Écrit par : zack | vendredi, 05 août 2011

escuser moi frère dinde mais est ce que le prophète a un mail ??

Écrit par : israel | lundi, 05 décembre 2011

Non, cher frère ISRAEL, le Pasteur DALI Claude n'a pas d'e-mail mais un numéro de téléphone portable qu'il ne tient pas privé.

Le voici, tu peux l'y joindre à toute heure: (225) 05 63 87 92.

Bien à toi!

Écrit par : Dindé | lundi, 05 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.