topblog Ivoire blogs

mardi, 24 mai 2011

21 MAI : LE LAPSUS REVELATEUR DE DIABATE

DAGRI DIABATE INVESTITURE.jpg

 

«Monsieur le Préfet» (cliquer pour voir la vidéo) a lâché, avant de se rebiffer, la toute nouvelle Grande Chancelière nommée par Ouattara, lors de son investiture de samedi.

« Ce lapsus serait passé inaperçu n'eût été le contexte politique ivoirien où Ouattara est considéré par une grande partie de la population ivoirienne, et même africaine, comme l'homme de Paris », estime un observateur.

Alassane Ouattara, arrivée au pouvoir grâce à l'action de l'armée française, a exprimé sa reconnaissance à la France, non sans révéler « une vision commune de l'avenir » avec celle-ci.


-----------------------------------


UNE «INTRONISATION» A PLUS DE 20 MILLIARDS


Les dépenses liées à l'investiture du chef d'Etat ivoirien, installé par la coalition armée Licorne-Onuci-FRCI, s'élèvent à plus de 20 milliards, rapporte dans son édition de lundi l'Observateur de Palga, journal burkinabé pro-Ouattara.

« Le coût élevé de l'évènement choque plus d'un ivoirien d'autant plus que le contribuable ivoirien sort de près de 10 ans d'une crise qui s'est soldée ces 4 derniers mois par un épuisement des dernières ressources qui pouvaient exister », commente-t-on à Abidjan. Pour certains, « il s'agit de l'intronisation du nouveau Préfet imposé par la France à la Côte d'Ivoire ».

Alassane Ouattara s'est fait investir Président de la République de Côte d'Ivoire samedi 21 mai à Yamoussoukro en présence d'une vingtaine de chefs d'Etat, dont Nicolas Sarkozy, seul représentant l'Occident.

Le Président Laurent Gbagbo, précédemment investi Président à l'issue de sa victoire constatée par le Conseil Constitutionnel aux élections de novembre 2010, est quant à lui détenu illégalement, sans chef d'accusation et sans droit de visite, dans le nord du pays depuis sa capture le 11 avril par la coalition pro-Ouattara.


----------------------------------------


BURKINA FASO: MOUVEMENT DE COLERE DES MILITAIRES A OUAGADOUGOU


Les militaires du camp de gendarmerie Paspanga, en colère, ont tiré en l'air lundi aux environs de 20 heures dans la capitale du Burkina Faso, a-t-on appris d'une source militaire.

Des membres de la Garde nationale réclamaient des indemnités au gouvernement. Le centre de Ouagadouou a de nouveau été le théâtre d'un soulèvement militaire.

« Nous revendiquons des indemnités. Ce sont des sous qui sont déjà là, mais qu'on ne nous verse pas. On ne sait pas où ça va », a expliqué un militaire.

Un officier de l'armée a pour sa part affirmé que les militaires réclament des indemnités spécifiques, les mêmes que la Garde présidentielle.

Les mutins ont ensuite mis en place un barrage routier, bloquant avec des autobus les principales artères autour du camp militaire et refoulant les véhicules s'aventurant jusque-là. Le centre-ville s'est rapidement vidé dans la soirée, les passants sont rentrés chez eux en hâte.

Une mutinerie qui intervient alors que lundi matin, des milliers de collégiens et de lycéens ont de nouveau manifesté à Ouagadougou pour demander au gouvernement de satisfaire aux revendications de leurs professeurs en grève, qui exigent le versement d'indemnités.

Le Burkina Faso est en proie depuis le mois de février à une crise sociale généralisée. Amorcée par les élèves et étudiants suite au décès dans des conditions non encore élucidées de l'élève Justin Zongo, elle a fini par gagner toutes les autres couches jusqu'aux militaires de la garde prétorienne.

Cette crise avait conduit fin avril à la nomination d'un nouveau gouvernement dans lequel le porte-feuille revenait au Président Compaoré et dirigé par Luc-Adolphe Tiao en remplacement de Tertius Zongo.

Arrivée au pouvoir suite à un coup d'état sanglant qui emportera le père de la révolution en 1987, Thomas Sankara, Blaise Compaoré s'est fait réélire, dans un contexte électoral controversé, pour la 4ème fois. L'opposition exige son départ.



Source des 3 articles: DIRECTSCOOP.NET

Commentaires

ca payé pour mme henriette diabaté apres avoir été la maîtresse de watara depuis des année et fait assassiné son mari par celui ci,elle hérite d'un poste de grande chancelière.Des fois vendre son corps paye.

Écrit par : daloa52 | mercredi, 25 mai 2011

Je ne crois pas un instant que la cote d’ivoire puisse être un pays développé et avoir a sa tête un homme qui est a la solde d’une nation comme la France pour maintenir le peuple de cote d’ivoire dans l’esclavage. Cela est impossible.
Nous aussi peuple africain et de cote d’ivoire nous voulons construire des avions, des voitures, des fusées, faire des croisières a travers le monde, allez en vacance et pourquoi pas même allez sur la planète mars premièrement?
Nous voulons êtres des génies informaticiens, nous voulons être UNE PUISSANCE et posséder au moins une bombe atomique.
Mais on dit Jésus revient bientôt et si cela est le cas je ne crois pas que le jugement qui attend le monde serait équitable.
Qu’on nous donne aussi la possibilité d’être libre et de jouir de nos propres biens de connaitre le bonheur avant que Jésus ne vient.
Nous avons subi plus de 400 ans d’esclavage et même si nous sommes nées esclave nous refusons de mourir esclave.
Nous refusons a compté de cet instant d’être la merde du monde. Nous refusons cela et nous voulons prendre notre destin entre nos propres mains.
Pourquoi faille t’il que nous risquons nos vie pour allez clandestinement en Europe ?Nous ne voulons plus de cela.
Nous aussi nous voulons manger les bonnes choses, bien dormir, connaitre le bonheur dans toute sa plénitude, nous soigner correctement, choisir nos propre dirigent avant que jésus ne vienne.
Nous ne voulons plus de marionnette et de robot auto programmé a la tête de nos pays africain pour le pillage de notre continent a la solde de l’occident. Non, non et non.
Et si la France ne veux pas comprendre cela tempi pour elle car elle payera tout ses crimes tot ou tard.
Faut pas que les européens croient qu’ils vont toujours exploiter l’Afrique éternellement au mépris des africain. S’ils continuent de croire cela tempi pour eux.
Il y a proverbe qui dit que : petit a petit l’oiseau fait son nid…
Dagri Diabaté n’a fait que dit tout haut ce que les partisans de Alassane dise tout bas.
Elle au moins elle est courageuse et c’est une vrai patriote.
C’est pourquoi je crois que Alassane coute que coute va se casser le visage.
Sa chute est inéluctable et écris d’avance car il n’a aucun fondement légal spirituel solide et le peuple de cote d’ivoire ne crois pas que Alassane est la pour son bonheur et ne veut même pas de lui.
Si vous voulez que nous vous aimions monsieur Alassane NOUS VOUS DEMANDONS SIMPLEMENT DE CHASSEZ LA FRANCE DE NOTRE PAYS.
Faite fermer le 43 eme BIMA le plus tot possible.
C’est a cette condition unique que nous pourrons vous applaudir.
En dehors de cela n’espéré rien de nous monsieur le préfet de France en cote d’ivoire.
Nous ne voulons pas de ce monsieur et nous le diront partout. Nous ne l’accepterons jamais. Car c’est le seul étranger qui a osez enlever le chef(Gbagbo) et prendre sa place.
Quand notre vrai président(Gbagbo) que nous aimons reviendra nous lui demanderons de voter une loi pour dire que Alassane n’a jamais été président de la cote d’ivoire. Jamais…
Nous nous réjouirons quand le malheur s’abattra sur Alassane. Nous seront UNE CARRIE DANS SA DENT et seront Dans la joie et nous glorifierons le nom de notre Dieu en qui Ouattara ne croit pas quand son malheur viendra.
GBAGBO, DIEU TE BENISSE car tu nous a ouvert les yeux et on T’AIMERA TOUJOUR et nous ne t’oublierons jamais et nous prions pour que ton Dieu en qui tu as mis ton ESPERANCE TE RESTAURE RAPIDEMENT.

GBAGBO NI KADJGOU NI MAGNI OHHH !!! EN BI COFAI pianouhhh !!!
Traduction :

GBAGBO tu es mauvais tu es méchant ohhh !!! nous on est derrière toi pianouhhh !!!

VIVE LA COTE D’IVOIRE !!!
GLOIRE A JESUS-CHRIST LE VRAI SEIGNEUR…

Écrit par : godson | mercredi, 25 mai 2011

Les commentaires sont fermés.