topblog Ivoire blogs

jeudi, 08 septembre 2011

COTE D'IVOIRE: LE 3EME PONT, UNE ARNAQUE

ADO-BEDIE. 3ème PONT.jpg

La première pierre du 3ème pont baptisé depuis hier Henri Konan Bédié a été inaugurée en grandes pompes. La petite curiosité  est venue de l'omerta observée sur le coût de l'ouvrage. L'Etat participe pourtant à la construction de ce pont que le concessionnaire français doit exploiter pendant trente ans.


Le vieux projet de quinze ans devrait finalement voir le jour dans six petits mois. Le groupe Bouygues qui est chargé d'offrir au pays ce joyau comme on offre du bonbon à de petits enfants pour les séduire semble assez formel sur la livraison de l'ouvrage de 1,6 km de long et de 28,4 m de large. L'Etat passe presque pour un mendiant dans l'affaire. Pourtant, il a déjà engagé plusieurs milliards de fcfa pour l'indemnisation des riverains sous le régime de Bédié aussi bien à la Riviera qu'à Marcory. L'Etat a aussi mobilisé 42 des 50 milliards qui constituent sa participation grâce en partie à l'emprunt obligataire lancé par le gouvernement Gbagbo qui avait décidé de financer lui-même la construction de l'ouvrage après le désistement de Bouygues qui, officiellement, doit investir grosso-modo 100 milliards de fcfa. Un tel investissement lui garantit une concession de trente ans, soit 1.412 milliards environ de gains. Avec de tels montants, on ne peut pas dire que Bouygues n'a pas le meilleur retour qui soit sur investissements. Le géant français du bâtiment se tape même 39 millions par jour sur la base d'une prévision de 56.000 véhicules qui doivent passer chaque jour sur ce pont, 5 milliards environ par mois soit 60 milliards l'an.

Selon toutes les interventions qui ont meublé la cérémonie d'inauguration, les usagers vont connaître un meilleur confort sur les routes contre les engorgements actuels qui favorisent un surcoût du prix du carburant. Les nouvelles autorités tablent aussi sur le fait que  la construction dudit pont devrait aider à la création de  800 emplois directs et 2000 emplois indirects. Alors qu'il espérait relancer l'ensemble du projet avec de nouveaux appels d'offres, le chef de l'Etat qui avait donné instructions à son ministre des infrastructures économiques Patrick Achi pour  reprendre toute  la procédure d'appels d'offres, a buté en définitive sur son Premier ministre qui a freiné des quatre fers et mis fin à cette « intrusion » fort déplaisante et au goût de lèse-Premier ministre. Guillaume Soro a par ailleurs pris soin d'envoyer une mise au point pour le moins pimentée au concerné, avec ampliation à tous les ministres, pour que ce genre de choses ne se reproduisent plus. Finalement, cette levée de bouclier a sonné le glas de la nouvelle procédure et Ouattara s'est contenté de reconduire le projet tel qu'il l'a trouvé.

Mais si le gouvernement a le profil bas, gardant un silence gêné sur l'ensemble des apports financiers consentis depuis les régimes de Bédié et Gbagbo, en revanche sur le terrain de la réclame, il a mis le paquet. Des espaces publicitaires ont été pris dans tous les journaux qui lui sont proches où l'on peut lire que « l'Etat ivoirien est engagé sur la voie du développement et mettra tous les moyens en vue d'améliorer votre quotidien ». Pour l'instant, la seule garantie pour les populations abidjanaises est que le péage coûtera 700 fcfa à chaque passage et que la construction de l'ouvrage durera six mois.

Les soi-disant investisseurs étrangers à qui les Etats africains concèdent généralement des BOT exploitent habituellement cette stratégie. L'aéroport Félix Houphouët-Boigny concédé par l'Etat à l'entreprise Aeria a été largement financé par les usagers à travers le système de péage. Ceux du 3ème pont baptisé du nom d'Henri Konan Bédié ne peuvent certes pas s'offrir la même parade en raison de la nature de l'ouvrage. Mais à 100 milliards, l'Etat peut largement avec ses 50 milliards déjà mobilisés à 90%, construire ce pont pour lequel Bouygues multiplie ses gains à vitesse grand V.


Joseph Titi, in le quotidien ivoirien « Aujourd'hui » N° 58 du jeudi 18 septembre 2011.

Commentaires

Fin de citation.

Rien qu'avec cette introduction, je ne peux lire la suite.

Écrit par : Petit Boulanger | vendredi, 09 septembre 2011

Je pense sincèrement le frère DINDE que la construction de ce pont mythique des années durant prendra forme enfin grace à la sagacité d'esprit d'un grand homme que je n'ai jamais supporté mais je me rend compte qu'il est entrain de faire en moins de 1 an ce que d'autres n'ont pas reussi en des années.Je pense que quoique ce pont coute,il est indispensable dans le désengorgement de la circulation abidjanaise qui commence à etre accentuée d'embouteillage.nous quittons nos boulots à 20H pour rentrer à 22H à la maison.Que quelqu'un se propose de nous l'épargner cela ne peut que nous réjouir quelqu'en soit le prix.DE TOUTES LES FACONS TOUS LES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENTS SUCITENT D'ENORMES CRITIQUES ET DE DIVERGENCES HOULEUSES depuis que le monde a existé.MERCI LE WOODY SERA LIBERE SI DIEU EN JUGE AINSI PRIONS POUR LUI

Écrit par : konate souleymane | samedi, 10 septembre 2011

c'est la récompense de BEDIE
il lui reste le VASE
ça c foutaise quoi?

Écrit par : janus | mardi, 13 septembre 2011

Après une ELECTION PRESIDENTIELLE IVOIRIENNE LA PLUS CHERE du MONDE(qui a couté 50 EUROS environs 32 OOO CFA au contribuable ivoirien,une INVESTITURE de 2O MILLIARDS de FRANCS CFA,on continue la SURENCHERE des FINANCEMENTS PHARAONIQUES.Quels sont les gains économiques qui en découlent pour ce projet de grande envergure,qu'est la CONSTRUCTION d'un 3eme PONT?pourquoi encore confier cette mission à un GROUPE FRANCAIS,BOUYGUES?quel est le cout de réalisation de ce PONT?combien payeront les IVOIRIENS pour l'obtenir?la POPULATION IVOIRIENNE est emmener à mettre la main à la poche.Les USAGERS DOIVENT PAYER 700 F CFA PENDANT 30 ANS!! pour ce FAMEUX PONT.TOUT le RESTE n'EST que BLA,BLA INUTILE!!!!!Je suis pas sure que la COTE d'IVOIRE Y GAGNE dans cette AFFAIRE!!!!

Écrit par : RitaFlower | mardi, 13 septembre 2011

KONATE SOULEYMANE,

GBAGBO a piloté de main de maître ce projet sans tambour ni trompette. Il l'a bouclé depuis bien longtemps. Les constructeurs ont voulu simplement attendre la fin de l'élection présidentielle pour commencer les travaux. Et tu sais la suite. ADO n'a strictement rien fait! Ce n'est pas parce que GBAGBO n'a pas sonné de trompette ni de cor comme ADO que tu vas le sous-estimer.

Et puis, si je suis ta logique (que je trouve d'ailleurs assez boiteuse), que ce pont nous coûte la peau du dos, tant pis, pourvu qu'il mette fin à nos embouteillages. Délirant tout de même, non, comme argumentaire?

GBAGBO a bouclé ce projet pour 85 milliards. ADO l'a surfacturé à 125 milliards sans que le plan n'ait changé ni les opérateurs et une entreprise française vous volera pendant 30 ans (jusqu'à vos petits-fils) et rien ne te scandalise??? Tout de même surprenant, ces Africains!!! Pas étonnant que vous restiez toujours à la traîne et à la botte des autres peuples! Aucune dignité!

Écrit par : Dindé | mardi, 13 septembre 2011

Motion de soutien,comme vous me le direz,Frère Dindé!de toute façon ALLASSANE DRAMANE OUATTARA est en FRANCE.Il est intervenu aujourd'ui meme MARDI 13 SEPTEMBRE 2011 au JOURNAL TELEVISE de 20 heures de TF1,la PREMIERE CHAINE FRANCAISE(heure de PARIS)de la JOURNALISTE FRANCAISE,LAURENCE FERRARI.A la QUESTION COMMENT VA LA COTE d'IVOIRE,il a REPONDU:BIEN.SINON,il a fait son DISCOURS HABITUEL pour CONTENTER la FRANCE,à qui il doit TOUT.Quand je regarde OUATTARA,je vois TOUT le DRAME de la COTE d'IVOIRE:la SERVITUDE,la CORRUPTION,la FRANCEAFRIQUE,un PION au SERVICE de l'IMPERIALISME FRANCAIS et le PIRE CAUCHEMARD des IVOIRIENS.Je ne COMPRENDS PAS,KONATE SOULEYMANE,que vous puissiez PERDRE votre TEMPS et ENERGIE à DEFENDRE OUATTARA qui n'en VAUT VRAIMENT pas la PEINE et de plus qui se FOUT du PEUPLE!!!

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 14 septembre 2011

ADO est un voleur de projet car un projet de construction de pont ne se fait pas en 4 mois comme il veux le faire croire. Mais nous les ivoiriens nous ne sommes pas dupes. Ado saute sur tous les projets deja bouclés de Gbagbo. nous lui demandons de piloter un projet du debut à la fin au lieu de choisir la fin d'une chose qui n'est que la partie facile.Ado doit dire MERCI A GBAGBO.

Écrit par : HABIB | mercredi, 14 septembre 2011

Bonjour a tous le monde
Moi c'est Mme Juliette Aubris. Je suis sur ce forum pour partager mon expérience.
Voila
Et bien après mon divorce j'étais désespérée alors sur conseil d'une amie je me suis mise a écumer les sites de rencontre dans le but de faire un rencontre et refaire ma vie. Je suis tombé sur un monsieur du nom de Patrick Boulanger avec qui tout marchais bien au départ. Il me promettais le paradis. Je faisais tout pour le rendre heureux mais c'est plus tard que j'ai compris que c'étais une grosse arnaques. Quand j'ai commencé a douter alors il a commencé a me faire du chantage etc je devais toujours lui envoyé de l'argent. Il étais en Afrique pour une problème. Mais heureusement que j'ai pu avoir pas le biais d'un ami le contact suivant iccpo.interpol@gmail.com
J'ai expliqué mon problème et j'ai suivis leur instruction. On a fini ensemble par mettre la main sur ces malfrats et j'ai réussi a bénéficier d'un remboursement de mes 17 523 euro qui m'avais été arnaqué. Alors je suis ici juste dans le but de vous faire bénéficié de cette aide précieuse. Je renait de nouveau et j'apprends a apprécier la vie alors je veux vous faire profiter de cette même aide.
si désormais vous avez un problème qu'elle qu'il soit veillez contacter l'adresse mail suivant ils sauront vous aidez:

iccpo.interpol@gmail.com

Écrit par : Aubris | samedi, 02 juin 2012

Vous les escrocs vous ne tarissez pas d'idée.Vous inventez une histoire de toute pièces pour escroquer encore des victimes..Vous êtes maudits quoi!!
N’écrivez jamais a cette adresse, vous vous ferez arnaquer. Si vous avez étés arnaqué par des ivoiriens, allez sur facebook.com et recherchez le Plcc- Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. Cliquez ''j'aime'' et expliquez votre problème. Un conseil a prendre au sérieux.
Quand a l'escroc qui se cache derrière l'adresse de l'interpol, je vais la signaler auprès de gmail, si c'est pas déjà fait par quelqu'un d'autre.
L'escroquerie n'est pas un travail, vous pouvez pas en faire carrière. CHANGEZ

Écrit par : Godass | mercredi, 15 mai 2013

Les commentaires sont fermés.