topblog Ivoire blogs

samedi, 24 septembre 2011

LETTRE OUVERTE D'ABOU CISSE, ONCLE MATERNEL D'ALASSANE OUATTARA A L'IMAM ABOUBACAR FOFANA: «DITES A ALASSANE DE LIBERER GBAGBO»




ABOU CISSE.jpg

Abou Cissé, oncle maternel d'Alassane Ouattara (frère de Nabintou Cissé, mère d'ADO) revient à la charge. Cette fois, à travers un courrier, il interpelle l'imam Aboubacar Fofana et crache des vérités crues.

 

A son excellence Cheick Aboubacar Fofana.


C'est en raison du double titre que vous portez :

- Celui d'imam comme mon père dont l'imamat de l'avis de tous ceux qui l'ont connu fut un exemple à suivre.

-Celui d'être le Cheick et le chef de tous les Imams de Côte d'Ivoire, que j'ai l'honneur de m'adresser, à l'imam, au guide spirituel de la communauté musulmane. Vos sermons de tous les vendredis ne laissent indifférents aucune communauté tant musulmane que d'autres confessions. Ceci fait de vous un guide de référence en témoigne votre nomination au sein d'une des structures de réconciliation nationale. Ce qui corrobore l'homme politico-religieux que vous êtes.

Souvenez-vous au lendemain de l'indépendance de notre pays. Un certain nombre de leaders politiques, ont eu la vie sauve et la Côte d'Ivoire avec à cause de l'intervention du premier des imams de l'époque el hadj Yaya Cissé, en leur faveur. Parce que de façon injuste ou juste de la mort d'un certain Mamadou Koné (ministre) était certaine à cause d'un faux coup d'Etat. Crime ou pas, suscité par nos colonisateurs qui demandent un procès avec tous les tintamarres.

La volonté de l'époque orchestrée par les sbires s'est transformée en ce que l'on a appelé le dialogue national. Ce dialogue comme vous le savez, c'est fait autour de tous les fils de ce pays avec l'assentiment d'un Président qui est arrivé à se libérer des dictats du colon. Les imams qui l'ont suscité tenaient compte des faiblesses humaines et se sont attelés à cultiver, à faire valoir l'humanisme africain. ne faut-il pas croire que tout être si parfait qu'il soit est    la jonction de l'imparfait et du parfait. C'est pourquoi, certains jugements à la lueur de ce qui s'est passé laisseront du goût amer dans le tissu social, dans l'humanisme que nous a enseigné le    premier des Présidents.

C'est pourquoi le Cheick que vous êtes, je demande d'établir le dialogue produit de notre propre inspiration et non de confectionner des procès à l'image de la France au lieu d'être à l'image de l'Afrique. C'est pourquoi les procès, l'appel à la vengeance, l'intolérance ne donneront pas la victoire au pouvoir actuel. Et ne peut engendrer dans le futur d'autres procès, peut-être ceux des dirigeants d'aujourd'hui qui chantent leur victoire au clairon. Vous    conviendrez avec moi les conséquences néfastes pour tout le monde, homme du nord comme du Sud. J'en appelle à votre conscience que la communauté dans son ensemble et les Dioula en particulier,    que le pouvoir est temporel. Aucune ethnie ne peut se prévaloir de diriger le monde jusqu'à la fin des temps.

Si le jugement de l'histoire arrive et sans aucun doute, il arrivera, ce n'est pas parce que vous êtes Dioula avec votre communauté que les conséquences de vos agissements resteront impunies ; qu'aujourd'hui par la volonté de l'Occident, de ceux qui ont la puissance financière,    on détient de façon arbitraire des Ivoiriens qui n'ont eu pendant leur exercice du pouvoir qu'à servir l'Etat dans toute sa dimension.

Aujourd'hui, c'est le Président Laurent Gbagbo et sa suite qu'on veut faire juger. L'instigateur de cette opération ne doit pas avoir la mémoire courte. Des gens qui l'ont fait rechercher par toutes les polices du monde et que seul le Président Laurent Gbagbo a été capable de procéder à l'annulation de toutes les poursuites contre le détenteur du pouvoir actuel, à lui donner le certificat de nationalité refusé en son temps par son allié d'aujourd'hui. En    conséquence faut-il croire que ceux qui sont en prison méritent-ils de l'être ?

Quand bien même les fautes qui restent à vérifier ne ressemblent pas à des crimes nazi. Mais à des actes simples, que tout dirigeant, dans l'exercice du pouvoir temporel peut commettre. La responsabilité en politique et surtout en temps de guerre est partagée. Alassane Ouattara doit    le savoir. Ainsi que ses partisans. Depuis la mort du Président Houphouët-Boigny en passant par ses successeurs, le cas d'Alassane Ouattara reste inique. S'il peut se garder de se condamner lui-même. C'est parce qu'en faisant juger le Président Laurent Gbagbo et son équipe, il se juge lui-même. Il se condamne lui-même. Et enterre pour toujours le Président Félix Houphouët-Boigny.

En effet, toutes les erreurs d'aujourd'hui ne sont que la conséquence de l'incompréhension de la société multiforme, multiraciale que nous avons mise en place avec ses faiblesses et ses avantages. Pourquoi en Afrique du Sud, Nelson Mandela n'a-t-il pas traduit tous les blancs qui ont tué, séquestré la population noire qui ne demandait qu'à vivre en paix ? et Mandela disait lors de son investiture : «L'Afrique du Sud doit être une Nation arc-en-ciel    avec ce qu'il y a de vérité. Celle de s'accepter les uns les autres malgré nos différences».

Mon cher Imam, être à la tête d'une communauté, c'est servir la vérité rien que la vérité. Parce que tout procès sans équité aliène la société contre ses propres dirigeants. Monsieur le guide suprême, avant tout procès, il faut se référer à l'humanisme des Africains. Combien de Dioula sont-ils mariés aux non Dioula ? Combien de Dioula vivent dehors de leur région d'origine ? Faire un procès, arrêter certaines personnes pour des opinions politiques, c'est contribuer à diviser la Côte d'Ivoire. Ce n'est pas d'un forum de réconciliation que l'on pourra souder les différentes communautés. C'est pourquoi, monsieur le guide, en dehors de toutes velléités politiques, un procès politique d'un fils de la Côte d'Ivoire en état actuel ne va qu'envenimer la haine dont les tenants du pouvoir actuel faisaient leur cheval de bataille.

Comment ne pas s'inquiéter, se révolter devant les nominations qui s'adressent aux ressortissants du nord ? Comme si la Côte d'Ivoire n'avait pas aussi d'autres valeurs aussi responsables, bien formés par les différentes universités du monde. Ce genre d'appréciation de l'Etat par le jugement du Président Laurent Gbagbo est le prélude d'un jugement d'Alassane Ouattara lui-même dans la Côte d'Ivoire de demain. Ce jugement aura pour conséquence une guerre tribale. Parce que les victorieux d'aujourd'hui seront les vaincus de demain avec pour corollaires des guerres fratricides.

Comment ne pas s'inquiéter de la destruction massive des biens des gens qui avaient pour seuls biens sur terre, des magasins, des kiosques à café... dont le coût de construction s'élève à des centaines de millions. Tous ces biens détruits au nom de l'insalubrité. Quelle insalubrité?

Mon guide, celui qu'on veut juger mort ou vivant, rentre dans l'histoire par notre incompétence à apprécier l'histoire. Il sera comme Lumumba, N'krumah, Sankara, Mandela... Ceux qui sont morts, à la vérité, ils sont morts parce qu'ils avaient la vérité avec eux. Alors Cheick Aboubacar Fofana, dites à Alassane Ouattara d'arrêter toute procédure judicaire en libérant tous les prisonniers politiques et de favoriser le retour de tous ceux qui sont hors du pays. Afin de consolider l'unité nationale. La Côte d'Ivoire n'a pas besoin de forum de réconciliation. Elle a besoin d'un dialogue national initié par les Ivoiriens eux-mêmes et non par les Français.

Ce que le Président Laurent Gbagbo a apporté à l'islam

Il ne faut pas oublier ce que le Président Gbagbo a fait pour la communauté musulmane. L'apport du Président Laurent Gbagbo à la promotion de l'islam est énorme. Depuis son arrivée au pouvoir, l'islam a plus bénéficié que les autres religions. La subvention et la construction de    mosquée, il le fait. Chaque année, des centaines de billets sont mis à la disposition de la communauté musulmane pour l'accomplissement du hadj. Avec lui le nombre a triplé. La prise en charge des pèlerins de 2006 en 2007 appelé pèlerinage 2006 bis. Le pèlerinage était devenu un véritable et un grand fond de commerce par certaines associations islamiques et par certains leaders. Le point culminant, 2000 pèlerins sont restés en Côte d'Ivoire.

Le président Laurent Gbagbo les a pris en charge en 2007 en leur offrant le meilleur pèlerinage de tous les temps jusqu'alors. La baisse relative du coût du pèlerinage en Côte d'Ivoire (1.5 millions de Fcfa) par rapport aux autres pays de la sous-région. Puisque dans ces pays, le coût se situe entre 2 millions et 3 millions de Fcfa. La gestion de plusieurs institutions d'État par des musulmans. Sans oublier la distribution de vivres et de denrées alimentaires à des guides religieux musulmans pendant le mois de ramadan. Ainsi que des moutons pour la fête de la Tabaski. Octroi de deux ambulances, deux minicars pour les pèlerins de 2005. L'appartenance de la Côte d'Ivoire aux organisations et aux institutions internationales islamiques, Oci (Organisation de la Conférence islamique), Cen-Sad (Communauté des États Sahélo-Sahariens), L'Isesco (Organisation Islamique pour l'Éducation, les Sciences et la Culture), Bid (Banque Islamique de Développement). Notons que cette banque a financé le prolongement de l'autoroute du nord jusqu'à Yamoussoukro, création d'un ministère du culte dont l'un des objectifs était de faciliter le pèlerinage. Il fait des contributions à un certain niveau.

Sur le plan institutionnel, nous avons la présentation institutionnelle des voeux des débuts d'années. Sous les régimes du Président Houphouët et du Président Bédié, seul le nonce apostolique confession chrétienne catholique qui adressait ses voeux aux chefs de l'Etat. Avec le Président Laurent Gbagbo, plusieurs confessions religieuses y compris les musulmans présentent leurs voeux, au chef de l'Etat. Exauçant ainsi le souhaite de la communauté musulmane. Le conflit qui vous a opposé longtemps avec Idriss Koné président du Cni avait impacté négativement la communauté musulmane. Tous les efforts endogènes (au sein de la communauté musulmane tant sur le plan national que international n'ont eu aucun effet dans cette crise, qu'il a apaisé. C'est bel et bien le président Laurent Gbagbo en 2009 au palais de la présidence.

Il faut dire que lorsque le Président Laurent Gbagbo était à l'opposition a trouvé anormal que les musulmans ivoiriens partent chercher leur visa dans les pays limitrophes. Afin de partir au pèlerinage. C'est ainsi qu'une Ambassade de la Côte d'Ivoire à Ryad a été ouverte. Lorsqu'il prend le pouvoir, il fait ouvrir une Ambassade de l'Arabie Saoudite en Côte d'Ivoire. D'autres représentations sont ouvertes. Représentations diplomatiques avec les pays islamiques Ambassade de Côte d'Ivoire en Iran, Ambassade d'Iran en Côte d'Ivoire, Consulat de Côte d'Ivoire à Djeddah (Arabie Saoudite) pour faciliter le pèlerinage à la Mecque sans oublier le renforcement  de la coopération avec la Jamahiriya islamique de Libye, renforcement de la coopération avec les Émirats Arabes Unis, avènement de l'Émir du Qatar en 2001 pour le développement d'écoles confessionnelles et d'université islamiques en Côte d'Ivoire, l'introduction du patrimoine islamique au Musée national des Civilisations de Côte d'Ivoire. Il y a une chose qu'il faut saluer chez le Président Laurent Gbagbo, c'est la suppression de la carte de séjour.

Le contrôle de la carte de séjour se faisait aux abords et dans les mosquées. La création de ladite carte a été la porte ouverte à toutes les dysfonctions sociales. Sans oublier les abus sur la communauté musulmane nationale et étrangère. C'est une réalité sociologique, nous ne sommes contre personne. Contrairement à Bédié, l'Assemblée nationale un Malinké (Koulibaly), la primature un Akan (Affi), le Ces (Fologo), un Sénoufo nordiste, la chancellerie, un Malinké (Youssouf Koné)... Il a donné des pouvoirs politiques aux musulmans. Mieux son dauphin constitutionnel est un musulman. Il s'agit de Mamadou Koulibaly. Jamais, un nordiste ou un musulman n'était    héritier constitutionnel en Côte d'Ivoire depuis le temps d'Houphouët. On s'est arrangé pour ne pas que soit possible. Il a tout donné aux musulmans.

Le droit à l'information religieuse est de mise avec lui. Certains responsables religieux, souvent à travers notre radio, adressent des propos à caractère insurrectionnel contre son régime. Le Président Gbagbo ne demande pas la restriction des programmes ni la fermeture de la radio. en 2005, il y a eu son appui technique et logistique aux pèlerins. Il leur a offert deux mini cars. Même les pays qui sont en majorité musulman ne l'ont jamais fait à leurs pèlerins. Il faut dire sous le Président Gbagbo, le nombre d'association islamique a drastiquement augmenté. C'est du jamais vu dans ce pays. Sous Gbagbo, on a l'aumônerie militaire. Alors que le décret sur l'aumônerie militaire existe depuis 1969. Il n'a jamais été mis en application.

Aujourd'hui avec Gbagbo, les Forces de Défense et de Sécurité vivent pleinement leur foi. A partir de tout cela, nous disons que le Président Laurent Gbagbo est le parrain, le protecteur, le prometteur de l'Islam en Côte d'Ivoire. Nous avons un devoir éthique, moral pour restaurer la vérité. Aucun régime n'a fait ce qu'il a fait pour la communauté musulmane. Son apport au développement de l'Islam est un apport exponentiel. C'est du jamais vu. Laurent Gbagbo a apporté une contribution inestimable pour l'Islam. On ne peut même pas l'identifier.

En plus, L'Islam c'est la justice, les gens ont beaucoup menti pour leur intérêt égoïste. Il faut donc restaurer la vérité et la justice. L'Islam c'est la reconnaissance, un hadit dit que celui qui n'est pas reconnaissant à son prochain ne peut être reconnaissant à Dieu. Tous les musulmans et même tous les croyants et les aspirants à Dieu doivent reconnaissance au Président Laurent Gbagbo. Car il a renforcé la liberté de culte de quelque religion qu'on se trouve. Une telle personnalité doit avoir le soutien de notre communauté dans ces moments difficiles qu'il traverse.

Ne ce reste que pour ces faits énumérés, je vous demande cher Cheick, de demander à Alassane Ouattara de le libérer. Ainsi que son épouse et les autres cadres de Lmp. Excellence, comprenez ma très haute considération.


Abou cissé,

Combattant de la liberté,

Membre fondateur du Rdr.

 

Source : INFO D'ABIDJAN

Commentaires

Merci M Abou vous au moins vous vous distinguez de nos freres musulmans qui sont devenus subitement aphones comme si ce que Ouattara a monte de toute piece depuis plus de 10 ans est verifie et reel en Cote d'Ivoire.
Que Dieu vous benisse et vous remplisse de sagesse ainsi que toute la CI avec

Écrit par : intelligenciahomme | samedi, 24 septembre 2011

MERCI bcp à vs Mr ABOU CISSE, que DIEU ds sa bonté et sa misericorde infinie se souvienne de vs et de votre contribution à l'éclatement de la verité, qu'il vs assure de sa paix et de sa bienveillance.
Ds l'histoire, chacun de ns écrit une petite partie et vs venez décrire la votre.
Chapeau bas cher COMBATTANT

Écrit par : shoumy | samedi, 24 septembre 2011

Notre très cher papa Abou Cissé tu fais bien de cracher ces vérités,mais malheureusement pour toi ,tu prêches dans le désert,car ton "fameux" neveu a déjà vendu son âme au diable , à satan qui est aujourd'hui même son père spirituel.comment alassane peut-il t'écouter?Il appartient aujourd'hui à la confrerie des francs-maçons,des Illuminatis, des satanistes,et il a pour amis les fils de satan tels que les sarko les obama les Georges Sorros ,qui ne savent que verser le sang INNOCENT, partout pour renforcer leur pouvoir satanique.Considère alors Papa Cissé que ton "faux neveu " est perdu car il ne t'écoutera plus jamais il n' a même pas ton temps,et ne peut rien décider de lui même.Mais c'est seulement Dieu qui le rabaissera lui et ses suiveurs au moment opportun.Prions tous ALLAH pour le président Gbagbo,car c'est Dieu seul qui peut le délivrer des mains des satanistes

Écrit par : DIGNe fils africain | samedi, 24 septembre 2011

Des musulmans auraient proposé et conseillé au régime de ouatara ,en appelant sur leur télé tci ,la mort de GBAGBO par LAPIDATION.Quelle cruauté?quand on sait que depuis le 19septembre 2002 LES REBELLES MUSULMANS POUR LA PLUPART égorgeaient ,pillaient ,tuaient brûlaient d'autres ivoiriens.Et GBAGBO n'a eu d'autres punitions que de les amnistier?l'avenir nous dictera la conduite à tenir face à ces aigris ingrats qui sont partout chez les autres sauf chez eux.

Écrit par : Lumière | samedi, 24 septembre 2011

S'il y a eu beaucoup de musulmans qui ont épousé la position de M. Ouattara quand il disait et je cite:'' On ne veut pas que je sois président parce que musulman'' tout en sachant en leur âme et conscience, qu'il n'est ni de près ni de loin, ce qui croit être, c'est-à-dire musulman, c'est le fait que le milieu est gangrené du fait de la trop grande présence des non nationaux au titre de l'imamat. Sinon, si l'on avait seulement affaire à nos frères ivoiriens, le problème aurait été circonscrit un tant soit peu. La reconnaissance des bienfaits dont ils ont bénéficié du Président Laurent Gbagbo, leur aurait permis d'avoir de la lucidité dans l'appréciation des questions électorales. Malheureusement, les musulmans ivoiriens se sont laissé berner par l'homme par un faux discours. Tous savent qu'il n'a jamais été musulman.
Ivoiriens, ivoiriennes de toutes confessions religieuses, réveillez-vous et pour opter pour la vérité sans parti pris, à l'aune de la parole de Dieu écrite dans l'un ou l'autre livre (Bible ou Coran), car Dieu n'est pas pour l'ingratitude ni pour l'injustice. Il est vérité et donc est pour la vérité.

Écrit par : phileas | samedi, 24 septembre 2011

çè ça. la verité fini toujour par trionpher

Écrit par : djon | jeudi, 29 septembre 2011

Je suis plus qu'épatée qu'un homme de son age puisse avoir une telle lucidité sur la situation socio-politique que traverse la Cote d'Ivoire.C'est dommage que son neveu ALLASSANE OUATTARA n'est pas hérité de sa sagesse,de son humanisme,de son humilité et de sa compassion.Ces qualités humaines qui manquent tant à Ouattara qui est à lui seul une véritable"MACHINE de GUERRE" qu'il revendique!il a un ego tellement démesuré qu'il reste sourd aux attentes du peuple ivoirien qu'il tyranise.Il n'y a pas pire aveugle que OUATTARA qui refuse de voir une population qui se refuse toujours à lui,malgré son arrivée au pouvoir encore très contreversé et contesté par la majorité!!à la lecture du courrier,ABOU CISSE,oncle maternel de ouattara à ABOUBACAR FOFANA,je me suis alors demandée s'il avait toujours des contacts réguliers avec son neveu,CHEF d'ETAT par ACCIDENT?sinon pourquoi passer par un intermédiaire pour lui délivrer un message qui engage l'avenir du peuple,de la libération du PRESIDENT GBAGBO et de ses proches EMPRISONNES par ce REGIME ACTUEL.A t'il une quelconque influence sur OUATTARA qui n'écoute que les BLANCS?Il existe au pays des IMAMS VENDUS,qui adaptent leurs discours en fonction du montant de leurs PRESTATIONS PUBLIQUES.Ouattara a non seulement terni la religion musulmane mais il l'a surtout instrumentalisé à des fins politiques.Je suis pas sure qu'il soit lui-meme musulman comme il le fait croire à tout le monde.Un journaliste français soutient qu'il est BOUDHISTE,ou est la vérité,je sais pas ce qui l'en ait au juste.Les IMAMS sont devenus des HOMMES POLITIQUES RELIGIEUX qui défendent les idées de OUATTARA.Comment peut-on se réclamer de DIEU et en meme temps soutenir un GENOCIDAIRE,c'est complètement INCOMPATIBLES,je trouve.Dans ce cas qu'ils parlent en leur nom propre sans parler de Dieu.Nul n'a le droit d'utiliser DIEU pour défendre une quelconque idée!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 29 septembre 2011

Ouattara n'a jamais été musulman, ma chère RITAFLOWER, c'est un boudhiste convaincu. Il l'a dit sur AFRICA 24.

Les musulmans ivoiriens (en tout cas une bonne partie d'entre eux) le suivent pour son nom nordique et c'est vraiment dramatique, désolant, déprimant! Ils les a embarqués dans une aventure totalement foireuse qu'ils vont regretter. Parce que la fin du film sera amer et terrible. Qu’ils commencent dès maintenant à se repentir pour le mal et les crimes qu'ils ont cautionnés. Sinon le retour du bâton de DIEU (qui vient de finir un aller simple) sera "irracontable".

Wait and see!

Écrit par : Dindé | vendredi, 30 septembre 2011

M. ABOU CISSE, Où étais tu quand les partisans de GBAGBO faisaient appliquer l'article "125" (Pétrole 100F et Allumette 25 F) sur les partisants de ton neveu et surtout sur les gens du nord ,les étrangers et les musulmans (même des Imams) ?

Et puis explique nous comment toi l'ivoirien tu es l'oncle de OUATTARA et lui le neveu est burkinabé 100%

Lis ceci si tu as le niveau intellectuel pour comprendre cela t'aidera :


1.le 2 Dec. 2010 vers 15 H : La CIE a donne ADO vainqueur. 54.10% contre GBAGBO 45.90 %
2.Le 3 dec. 2010 vers 15 H : Le Conseil Constitutionnel donne GBAGBO gagnant ( 51.45 % pour GBAGBO et 48.55% pour ADO) en éliminant,il faut toujours le souligner, plus de 600 mille voix favorables a ADO dans 13 départements du centre et du nord.
4. Le 3 dec. 2010 vers 17 H : Les Nations Unies contestent l'élimination des votes, du nord et du centre, du Conseil Constitutionnel et avec plusieurs méthodes ( au moins 3) de dépouillement et de recomptage, confirment la victoire de ADO. Les Nations Unies qui étaient sur le terrain ont fait les constats. Contrairement au conseil Constitutionnel qui n'a aucun représentant sur le terrain
3.Le 10 Mars 2011 : L'Union Africaine en accord avec les 2 parties, reprend et analyse tous les documents electoraux. Ecoute toutes les parties (ADO et GBAGBO en personne). Donne son verdict : ADO a gagne.
4. le 6 Mai 2011 : Le Conseil Constitutionnel a reconnu son erreur rapporte son verdit puis proclame ADO vainqueur .
Que vous reste t-il a faire ? A vous entêter à confisquer pour votre compte les résultats de cette election ???

Et pourtant ces soit-disant fiers ivoiriens continuent de raconter a qui veut les entendre qu'ils ne connaissent pas jusqu'a ce jour les resultats de l'election Présidentielle.
Ils sont perdus a JAMAIS !!! et ne retrouverons plus la liberté.

Car la LIBERTE = LUCIDITE et HONNETETE.

Le chef des malhonnêtes n'à au moins qu'une seule place dans la République : LA PRISON A VIE ou le FAIRE PASSER AU POTEAU.

Écrit par : Herman | jeudi, 06 octobre 2011

Et toi Herman,pro-ouattara,ta DEMONSTRATION de FORCE ne CONVAINT ABSOLUMENT PERSONNE!c'est pas parce que tu as une GRANDE GUEULE,que tu parles HAUT et FORT,que tu détiens la VERITE ABSOLUE!c'est pas toi,partisan de OUATTARA qui peut JUGER GBAGBO!alors avant de nous faire la morale,commence par balayer devant ta porte!je fais court et simple pour me mettre à ton niveau!!!!! le PRESIDENT GBAGBO a contesté les résultats du 2EME TOUR du srutin présidentielle de NOVEMBRE 2010.Comme la loi ivoirienne le lui permettait,il a fait un recours devant le Conseil Constitutionnel.Ce dernier a invalidé les votes frauduleux,bourrages des urnes,procès verbaux truqués dans 6 REGIONS du Nord.La CEI,n'ayant pas respecté la procédure,a proclamé dans le QG,de OUATTARA,des résultats provisoires.Au vu de tous ces éléments et dans le délai,le Conseil Constitutionnel,déclare GBAGBO VAINQUEUR avec 52 contre 48 pour cent pour OUATTARA.Nul ne peut contester sa décision!sauf ouattara!!!Si ouattara avait vraiment gagné les élections,il aurait accepté un simple recomptage des voix qui aurait permis de les départager une bonne fois pour toute mais il a préféré envoyer la GUERRE en Cote d'IVOIRE.Ouattara doit en parti sa carrière politique à GBAGBO qui lui a permis de se présenter aux élections présidentielles.GBAGBO aurait pu liquider politiquement ouattara s'il le voulait depuis longtemps,il a joué le jeu démocratique jusqu'au bout!ouattara est un amateur,un débutant,un élève qui a trouvé son MAITRE GBAGBO en POLITIQUE.Pour 4 MOIS restés à l'HOTEL du GOLF,on ne peut plus respirer!par la faute d'un seul individu,on tue des milliers d'ivoiriens,pour le MOSSI DRAMANE,on détruit tout un pays et 3 forces d'occupations s'emparent du pays divisé.Pour qu'il puisse s'installer et se pavaner dans le fauteuil présidentiel,on déloge par la force le président GBAGBO.Qu'est ce qu'il croyait ouattara que le WOODY de MAMA allait se laisser DEPOUILLER aussi facilement de sa victoire par un USURPATEUR,un IMPOSTEUR comme lui qui est sans foi ni loi!meme en PRISON,GBAGBO demeure le PRESIDENT LEGITIME et LEGAL de la REPUBLIQUE de COTE d'IVOIRE.Tout est faux chez ouattara,sa pièce d'identité,sa nationalité,sa victoire et meme sa femme!Alors arretez de nous bassiner avec ouattara!!!il n'est RIEN du TOUT!les armes sont les instruments des faibles,c'est bien connu.GBAGBO ou RIEN pour la COTE d'IVOIRE!tout ce qui vient après lui n'est que POUSSIERE.A bon entendeur...SALUT!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 06 octobre 2011

J'oubliais,vous ne reconnaissez les INSTITUTIONS que lorsque ça vous arrangent,RHDP.C'est le Conseil Constitutionnel,qui a proclamé GBAGBO VAINQUEUR qui a aussi investi ouattara,chef d'état fictif par des PIROUETTES JURIDIQUES!ET UN YAO D'RE TETANISE!par les ARMES!la PEINE de MORT serait une sentence trop douce pour Ouattara!il répondra un jour de ses actes devant le peuple ivoirien lors d'un procès à son intention.Et toi,herman,tu étais ou quand ouattara était enfermé au GOLF.Je n'ai pas vu ses partisans sortir dans la rue,manifester,marcher et protester contre selon vous une INJUSTICE.Vous suivez aveuglement un individu qui n'apporte RIEN à la COTE d'IVOIRE sauf des PROBLEMES!écoute moi bien,tous les IVOIRIENS du MONDE ENTIER se MOBILISE pour GBAGBO!et ses PROCHES.QUICONQUE ne pourra JAMAIS EFFACER ce VENT de LIBERTE qu'il a su INSSUFLE à ce PAYS!pas meme OUATTARA!t'a compris!LIBERTE=DEMOCRATIE+VICTOIRE AUX ELECTIONS.En bref,c'est grace au PRESIDENT GBAGBO que tu as le droit de t'exprimer sur ce Blog,dit lui au moins MERCI pour ça!arrete de t'en prendre à un veil homme agée qui ne dit que la vérité sur son neveu qu'il connait bien.OUATTARA est CAPABLE de le TUER pour qu'il se taise pour TOUJOURS.C'est tout,sauf de la démocratie!1 point c'est tout

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 06 octobre 2011

Chapeau, RITAFLOWER! Je n'aurais pas dit mieux. Propos limpides, pertinents et percutants!

J'avais voulu répondre à HERMANN selon ses errements mais je me suis dit que les Ivoiriens dignes ne pouvaient pas laisser cela passer. Et je n'ai pas eu tort. Tu lui as vraiment bien dit sa messe.

Merci! Tout simplement.

Écrit par : Dindé | jeudi, 06 octobre 2011

Je pense qu'il faut surtout éviter de mêler la réligion à la Politique. Peut être musulman un baoulé, un bété, un abbey.... Pareil pour un nordiste (Dioula, Sénoufo) d'être chrétien. Ce qui est plus fréquent (Koné Malachie, Fologo).

Evitons les amalgames, certaines personnes se sont laissées endoctriner à cause du nom d'un bon vivant (buveur de champagne) parce qu'il a un nom nordiste.
Le Dieu que nous prions est le même alors évitons d'attaquer les religions et restons concentrés sur le débat politique.

Dommage pour Hermane qui ne prend pas la peine de lire cette lettre de M Cissé, parce que M Cissé au delà de sa parenté, de son ethnie et mêm de sa réligion relate des faits passés avec une telle véracité que je me demande si ceux qui entourent Ouattara prennent la peine de se rappeler de ceux qu'ils ont vecu comme opposants.
Pour rappel des opposants libres pouvant même depuis le Golf disposer de leurs revenus dans les banques, être libres de leurs mouvements.

Tous les musulmans et les nordistes ne sont pas duppes mais comme les autres ivoiriens sont obligés de se taire et de subir.

Evitons certains écarts vis à vis des religions nous prions tous the same god et lui seul sait ce qu'il fera pour la fin de cette histoire.

Continuons de prier pour être présent pour apprécier sa gloire.

God bless

Écrit par : Cheickna | jeudi, 06 octobre 2011

D'accord avec toi, cher aîné CHEICKNA, qu'il faut se concentrer sur l'essentiel et éviter certains écarts relatifs aux religions!

Ce que tu dis est entièrement vrai: "Tous les musulmans et les nordistes ne sont pas dupes mais, comme les autres ivoiriens, sont obligés de se taire et de subir". C'est en cela que la sortie du doyen ABOU CISSE est courageuse et totalement louable.

Bien à toi!

Écrit par : Dindé | jeudi, 06 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.