topblog Ivoire blogs

jeudi, 06 octobre 2011

PLAINTES DEVANT LA CPI, LE TEMPS PRESSE!

COUR PENALE INTERNATIONALE.jpg

Chacun a jusqu'au 31 octobre pour envoyer sa plainte et/ou dénonciation des violations et crimes de guerre de tout ordre (violation des Droits de l'Homme, crimes économiques, etc) commis entre 2002 et 2010, à la CPI. Même un simple mail qui détaille les faits et l'accusation suffit. Celui qui le désire peut faire une lettre postale. On peut le faire en tant que victime, ayant-droit ou simple témoin, individuellement ou en tant qu'association.

Il faut que les faits soient clairs et précis avec des noms, dates et lieux. On peut accompagner cela de pièces à conviction (ce n'est pas une obligation) comme des enregistrements vidéo (même YouTube est permis), des coupures de presse (journal papier ou article en ligne), des rapports d'ONG internationales comme Amnesty, Human Rights, Croix Rouge et d'ONG locales Lidho, Fidhop, etc...

Email : otpnewsdesk@icc-cpi.int

Adresse postale:
International Criminal Court
Po Box 19519
2500 CM, The Hague
The Netherlands

A chaque patriote sa plainte ou dénonciation. Ne restons pas les bras croisés. Chacun est/connaît au moins une victime. C'est le moment d'agir, ne perdons pas de temps, ne soyons pas passifs. Ne remettons pas à demain.


La lutte continue !!!

Commentaires

bonsoir, je voudrais que vous me communiquiez l'adresse par laquelle nous pouvions traduire la rebellion et ses soutiens à la cpi. merci

Écrit par : gnonsoa sihan | jeudi, 06 octobre 2011

Mon cher GNONSOA SIHAN,

L'adresse que vous cherchez se trouve en face de vous, dans cet article. Je vous la redonne néanmoins.


Adresse postale:

International Criminal Court
Po Box 19519
2500 CM, The Hague
The Netherlands


Adresse électronique:

E-mail : otpnewsdesk@icc-cpi.int


Bien à vous!

Écrit par : Dindé | jeudi, 06 octobre 2011

Merci Fernand...La lutte continue...

Écrit par : BOEHI Benoit | vendredi, 07 octobre 2011

Oui, mon frère BOEHI BENOIT, la lutte continue!

Bien à toi.

Écrit par : Dindé | vendredi, 07 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.