topblog Ivoire blogs

jeudi, 13 octobre 2011

ECOLE IVOIRIENNE: A QUAND LA REOUVERTURE DES UNIVERSITES PUBLIQUES?


UNIVERSITE D'ABIDJAN COCODY.jpg

Les travaux de réhabilitation au sein des universités publiques de Côte d'Ivoire servent de cache-sexe au pouvoir Ouattara pour justifier que 3 promotions de bacheliers soient laissées sur le carreau et pratiquement sacrifiées. La pluie de milliards annoncée, qui a fait défaut, est en réalité le véritable problème de Ouattara. Nous pouvons, à travers les trois articles éloquents du quoditien L'INTER (ci-dessous), voir à quel point l'école et l'éducation tiennent à coeur à nos nouvelles autorités. Liquider l'école pour des questions de trésorerie, j'ai rarement vu pareille incongruité. Ainsi va, malheureusement, la "nouvelle" Côte d'Ivoire. Et pourtant, le Premier ministre Guillaume Soro ne s'est pas privé de se fendre en propos irréels à Korhogo, en prétendant qu'Alassane Ouattara a fait en 100 jours ce que Gbagbo n'a pas fait en 10 ans! Laurent Gbagbo n'a jamais fait fermer l'école pendant 6 mois, ni remis sa réouverture aux calendes grecques. Ne serait-ce que ça. Ridicule, quand tu nous tiens!


A quand la reprise des cours à l'université de Cocody et à l'université d'Abobo-Adjamé? Bien malin qui pourra répondre à cette question. ''Nous ne voulons pas faire du bricolage. Le plus important, c'est de repartir de bon pied'', s'est contenté de lancer le Premier ministre Soro Kigbafori Guillaume lors d'une visite jeudi dernier 06 octobre à l'université de Cocody pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de réhabilitation de ladite université. Soro emboîte ainsi le pas à son ministre de l'Enseignement supérieur qui comme lui, n'a pas voulu se lancer dans le fétichisme des dates. Personne ne veut situer et apporter des réponses précises aux nombreuses questions que se posent actuellement les étudiants.

Aucune autorité ne veut clairement dire si oui ou non, cette année académique 2010-2011 sera déclarée blanche.

UNIVERSITE D'ABIDJAN COCODY 2.jpg

Pourtant, tous les ingrédients à cet effet sont réunis. Pendant ce temps, l'inquiétude et même le désespoir gagnent de plus en plus, les rangs des étudiants qui n'ont aucune information officielle quant à la réouverture prochaine de l'université. On parle d'une probable rentrée au mois de janvier 2012. La question est de savoir qui rentre en janvier prochain. 3 promotions de bacheliers attendent toujours de vivre l'ambiance des amphithéâtres de l'université et de recevoir leurs premiers enseignements universitaires.

Mais cela ne semble pas vraiment préoccuper les autorités de ce pays pour qui seule compte la réhabilitation de l'université.


Franck Souboné, in le quotidien ivoirien « L'Inter » N° 4009 du mardi 11 octobre 2011.


----------------------------------------------


GOUVERNEMENT OUATTARA.jpg

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR: LE GOUVERNEMENT COINCE


Ce serait un exercice périlleux que de s'aventurer à fixer la date probable de la réouverture des universités de Cocody et d'Abobo-Adjamé. Tant les déclarations tenues par le gouvernement ivoirien n'invitent pas à la sérénité des étudiants qui depuis plus de six mois, rongent leurs freins à la maison.

Côté officiel, les étudiants ne retrouveront le chemin des amphis que lorsque les conditions adéquates seront réunies pour permettre une bonne reprise des enseignements. Pour le chef du gouvernement, l'important, « c'est l'assainissement du milieu universitaire pour que les étudiants aient des enseignements de qualité et des diplômes crédibles et certifiés ».

Côté officieux, il faut purifier les espaces universitaires dont la conquête était devenue un enjeu stratégique pour nos gouvernants.

Et la bête à éliminer, c'est la fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI).

D'ailleurs, le premier ministre Guillaume Soro a dû se rappeler des moments à la fois exaltants et douloureux lors de sa visite sur le site de l'université de Cocody le 06 octobre dernier, lui qui a été l'un des dirigeants de cette organisation syndicale. Mais comme le disent si bien les militants, la FESCI est un esprit.

Enfermer donc ce qu'on ne voit pas s'apparente à un jeu de dupes. Au-delà de cette réalité, se dresse en face l'épineuse question du financement de l'enseignement supérieur. Mobiliser 35 milliards de francs CFA en ces temps de vache maigre est compliqué pour le gouvernement.

Le ministère en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique peine à boucler le financement.

Le pays a de nombreuses priorités, et il faut y faire face. Les secteurs de la santé, de l'Education pour tous semblent pour l'instant être la préoccupationdes bailleurs de fonds et des organismes bilatéraux. Financer ces travaux sur ressources propres nécessite de faire un grand sacrifice au moment où le gouvernement s'attelle à maîtriser les dépenses publiques et à ne pas tomber dans les déficits budgétaires. C'est certainement l'une des explications de la lenteur dans l'exécution des travaux de réhabilitation des universités publiques.


Bertrand Gueu, in le quotidien ivoirien « L'Inter » N° 4009 du mardi 11 octobre 2011.


------------------------------------------


CISSE BACONGO 2.JPG

PROMOTION 2008-2009-2010: UN FARDEAU POUR BACONGO


Les autorités compétentes n'ont pas chaussé de gant pour dévoiler leurs ambitions pour les universités publiques d'Abidjan. A la lumière de leurs différentes déclarations publiques, éviter une année blanche en Côte d'Ivoire est le dernier de leurs soucis. Que ce soit le ministre de l'Enseignement supérieur, Ibrahim Cissé Bacongo ou le Premier ministre, Guillaume Kigbafori Soro, les convictions restent les mêmes. A commencer par le premier cité (Cissé Bacongo) qui, lors d'une visite des travaux de réhabilitation de l'université d'Abidjan Cocody, en juillet dernier, est resté catégorique.

''Pourquoi s'inquiéter d'une année blanche alors que plusieurs années ont été cumulées? Nous ne voulons plus d'année en dents de scie. Nous allons régler la situation au cas par cas pour que l'université d'Abidjan redevienne une référence dans le monde. Mais ne me demandez pas quand est-ce que l'université sera rouverte, je ne saurais vous répondre'', a coupé court le ministre de l'Enseignement supérieur. Se prononçant sur la même question, jeudi 06 octobre dernier, au cours d'une visite des lieux, le Premier ministre Guillaume Soro a indiqué clairement que le gouvernement qu'il dirige n'entend pas ''faire du bricolage''. Une façon de dire que le pouvoir d'Abidjan mettra le temps nécessaire qu'il faut à la réouverture des amphithéâtres.

CISSE BACONGO 1.JPG

Ces positions du reste fermes des deux personnalités gouvernementales, renvoient à une préoccupation majeure.

Que vont devenir les milliers d'étudiants qui, depuis 2008, n'arrivent pas à intégrer le Temple du savoir. En effet, les trois générations de bacheliers que sont les promotions 2008-2009, 2009-2010 et 2010-2011 qui se retrouveront certainement en première année si l'université rouvre, sont loin de retenir l'attention des gouvernements successifs. À ce gros ''contingent'', vont certainement s'ajouter les nombreux bacheliers de la rentrée académique 2011-2012. Selon des indiscrétions, les universités d'Abidjan (Cocody et Abobo-Adjamé) sont gangrenées par la politique.

Aussi les nouvelles autorités ivoiriennes ont-elles, manifestement, à coeur de faire payer ces étudiants qui ont apporté leur soutien au régime déchu de Laurent Gbagbo. Si tel est le cas, l'actuel gouvernement doit revenir au plus vite à la raison ; car le droit à l'éducation est garanti et inviolable par toutes les conventions nationales et internationales qui régissent le fonctionnement des sociétés.


G. De Gnamien, in le quotidien ivoirien « L'Inter » N° 4009 du mardi 11 octobre 2011.

Commentaires

Il n'y a qu'en CI chez nous sous alassane ouattara, qu'on ne sait pas fixer la date de fin d'un projet surtout de construction.

Tous les spécialistes et entrepreneurs en construction/rénovation, savent ce qu'il faut pour respecter les exigences et délais du maître d'ouvrage.

Cela ne pourrait changer sous ouattara. Le problème est donc à chercher ailleurs. Mais ils montre également le peu d'interêt et de considération que ce gouvernement a pour le savoir.

Le budger le plus élevé aux US, c'est le budget alloué aux recherches gage de leur dominiation mondiale.

Écrit par : yao patrice | jeudi, 13 octobre 2011

COTE D’IVOIRE EN DETRESSE GLORIEUSE


Je me nomme Prophète ISRAËL, le fou de Dieu.
Je ne me trouve nulle part, sur ordre de l’Eternel des armées.
J’avais prévenu le président Laurent Gbagbo et tout le peuple de Côte d’Ivoire, mais personne ne m’a écouté.

Voici le contenu de la prophétie telle qu’elle a été dite :
Des gens venus du Nord, appuyés par l’armée de Babylone attaqueront le pouvoir de Laurent Gbagbo. Le pays sera coupé en deux, il y aura de multiples accords, le président Gbagbo fera des concessions, les rebelles viendront manger à la même table que les FANCI, le président Laurent Gbagbo fera croire que tout est rentré dans l’ordre en se fiant à son génie politique, les rebelles envahiront le Sud, il y aura de grandes nominations, la vie reprendra normalement, le pouvoir en place fera de grands projets pour l’avenir.
Après ces moments, la guerre va reprendre. L’armée connaîtra une très grande trahison, à telle enseigne qu’elle se mordra les doigts.
On entrera dans des maisons et on en égorgera des humains, puis on pillera le contenu de ces maisons.
A ce moment-là, Gbagbo connaîtra la pire humiliation de sa vie. Il sera abandonné de tous ses amis parce que tous le trahiront à cause de l’argent.
''Côte d’Ivoire, ta côte te trahira.''
Les hommes religieux feront tous croire à Gbagbo que c’est lui que l’Eternel Dieu a choisi pour le mettre sur le trône. Ils donneront des révélations qui ne se réaliseront jamais. C’est ainsi que Dieu les a confondu parce que ces religieux ne parlent pas de sa part.
Des enfants auront des visions et des rêves. Des vieillards auront des visions, des rêves, mais ils ne comprendront pas son explication parce que Dieu a décidé de frapper.
A partir de ces signes, ceux qui ont envoyés la guerre domineront pour un temps et le peuple sera dans le désespoir total. D’autres seront en exile, le peuple chrétien sera tourmenté et ses guides seront chassés comme des rats. Mais, le monde entier n’en dira pas un mot. On verra toutes formes de tribulations.

Mais, au moment où ceux qui dominent croiront qu’ils maîtrisent tout le système (« Quand tout semblera parfait… »), la guerre reprendra pour la 2ème et dernière partie du match, « c’est une finale d’un match de football ».
Voici les écritoires du tableau numérique :
Côte d’Ivoire - France
Score : 3 - O
Tous les perdants doivent mourir. Ce qui veut dire que la Côte d’Ivoire triomphera. Le France et l’ONU dans son entièreté disparaîtra.
La Côte d’ivoire ne sera plus jamais dans aucun de ces organismes mondiaux. Elle changera de nom, de devise, de monnaie et sera le flambeau de l’humanité.

La guerre sera très rude. Ce jour-là, chacun invoquera son Dieu. Et c’est ce jour-là que tu sauras vraiment lequel des dieux tu as adoré. Seul Jésus, le Vrai Dieu sauvera ceux qui auront été sur le chemin de la lumière.
Même si toute l’armée du monde s’unissait contre la Côte d’Ivoire, la Côte d’Ivoire gagnera la guerre. Tous ceux et celles qui pensent mal de son prochain disparaîtront de la surface de la terre.
''Quand tout semblera parfait, Côte d’Ivoire, tu connaîtras une détresse glorieuse''.

Côte d’Ivoire, ainsi parle l’Eternel des armées :
J’ai annoncé l’arrivée des déchets toxiques et même dit que certains membres du gouvernement prendront de l’argent pour faire passer ce mauvais produit, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai encore dit que les vaccins du tétanos étaient le virus du SIDA, et qu’ils ont reçus de l’argent pour accepter ces vaccins sachant très bien que c’était mauvais, mais personne ne m’a écouté ;
Je me suis adressé aux religieux dans tout leur ensemble, et je leur ai dit : '' arrêtez de mentir à mon peuple, que ces bâtisses dites maisons de Dieu ne sont de moi'', mais ils ne m’ont pas écouté ;
J’ai parlé aux médecins qui ne voient que l’argent au lieu de guérir mes enfants,
J’ai parlé aux sages-femmes qui injectaient des substances empêchant mes enfants d’accoucher normalement, dans le but de leur faire subir une césarienne et aussi gagner beaucoup d’argent, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai parlé à l’administration, d’arrêter toutes formes de corruption,
J’ai parlé aux corps habillés, d’arrêter toutes formes de corruption,
J’ai parlé à la population en générale, d’arrêter toutes formes de corruption,
J’ai parlé aux femmes de se débarrasser de leurs mèches, pantalons, d’arrêter de changer la couleur de leur peau, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai demandé à ceux qui croient qu’ils me suivent de ''sortir du milieu d’eux'', mais personne ne m’a écouté ;
J’ai encore demandé aux uns et aux autres de m’adresser directement leurs prières, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai parlé aux différentes types de religions, de revenir à moi, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai envoyé des hommes et des femmes pour vous avertir, mais ils ont tous été traités de fous et de folles, et vous ne m’avez pas écouté ;
Je me suis révélé aux musulmans, vous ne m’avez pas écouté ;
Je me suis révélé aux chrétiens, vous ne m’avez pas écouté ;
Je me suis révélé aux non-chrétiens, vous ne m’avez pas écouté ;
J’ai dit : ''il n’y aura plus d’élection dans cette Nation'',
Je vous ai dit d’arrêter de me mettre en colère, vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous ai frappé de maladies terribles, de grandes difficultés, dans l’intention de vous voir revenir à moi, vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous ai dit de réserver de l’eau, vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous avais dit : ''Quand tout semblera parfait, je me glorifierai'', mais vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous avais dit : ''je frapperai cette Nation et la quantité de personne qui restera en vie flottera entre les mains de mon serviteur'', mais vous ne m’avez pas écouté ;

Maintenant, écoutez pour la dernière fois :
Mon épée est levée contre toi, ''Nation à race de vipère'', j’enverrai sur toi l’épée, la peste, la famine.
Personne ne pourra se cacher à mes yeux. Même si tu montes dans le ciel, je te ferai descendre. Même si tu vas au fond de la mer, j’enverrai les serpents marins contre toi.
Même si tu te constitue prisonnier, j’ordonnerai qu’on te tue.
Je vais t’épurer comme on épure l’or par le feu. Je te ferai voir de grands malheurs que tu n’as jamais vu ni entendu depuis l’histoire des nations
Ainsi, tu sauras que je suis un Dieu redoutable.
Toi, Alassane Dramane Ouattara, qui a engendré toutes formes de méchancetés, je t’arrache le pouvoir et je le donne à mon oint.
Aux puissances étrangères, une météorite vous frappera.
Ceux que je laisserai en vie parmi vous dans cette Nation, iront raconter ma gloire qu’ils auront vue sous leurs yeux. En dehors de ces derniers, aucun d’entre vous ne sortira vivant de la Côte d’Ivoire.
''Je frapperai toute la terre, à commencer par la Côte d’Ivoire qui ne mérite aucun survivant''.
Je ferai de cette Nation un modèle pour toute l’humanité.

Ils vont dominer pour un temps, mais dans une deuxième phase, je montrerai ma gloire à toute l’humanité. J’exercerai un jugement redoutable sur tout ce qui ne glorifie pas mon nom.

Que les Ivoiriens arrêtent de rêver, Laurent Gbagbo ne reviendra jamais, jamais sur le trône de cette Nation.

« Quand tout semblera parfait… !
Est-ce tu as compris ?
…Quand ils croiront qu’ils contrôlent tout.
Pèse ces deux phrases et cherche à comprendre »

Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux églises

PROPHETE ISRAËL




Côte d’Ivoire en détresse glorieuse

Écrit par : edonte David | jeudi, 13 octobre 2011

Si je comprends bien,rien de rassurant comme d'habitude pour les étudiants.Nul ne connait la date de la fin des travaux de rénovations.Les bacheliers attendent encore et encore le pouvoir.La plupart des MINISTRES du GOUVERNEMENT OUATTARA ont des enfants qui étudient à l'extérieur.C'est la raison pour laquelle,ils semble très peu se préoccupper de l'ETAT des UNIVERSITES IVOIRIENNES.C'est quand meme eux,qui sont responsables des DEGATS causés par leurs hommes,c'est donc à eux de s'atteler à la tache.C'est fout d'HYPOTHEQUER la vie de ces étudiants de cette façon.Les privilégiés qui ont la chance d'avoir des parents qui ont les moyens pourront toujours se rabattre sur les universités privés.Les autres resteront malheureusement sur le carreau.Il faut souligner que les DIPLOMES OBTENUS perdront de leur VALEUR à l'ETRANGER.C'est une ANNEE BLANCHE pour ces BACHELIERS,peu importe ce que dit le GOUVERNEMENT qui essaie de SAUVER la face,PEINE PERDUE!je crois!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 13 octobre 2011

cela ne m'étonne pas car je vous l'avais déjà dit. Ouattara ferme les universités car s'il les ouvre il n y aura pas d'étudiants du fait leur assassinat en masse par l'armée française lors du bombardement du palais présidentiel et ensuite par ses dozo et autres FRCI (mélange de tous les criminels). Le monde entier sensé (s'il en existe encore ) decouvrira ce pogrom planifié par la france, les usa et l'onu et exécuté par ouattara, compaoré, wade, goodluck, soro et autres rebelles. Alors qu'attendez vous de Ouattara ? Qu'il montre au monde entier qu'il a commis des crimes horribles ? Qu'il dénonce la politique de ces maîtres penseurs qui se vantent à toutes les tribunes d'avoir donner une leçon de democratie en Côte d'Ivoire ? (Alain jupé le disait il y a si peu devant l'assemblée nationale française)
Reveillez vous mes frères et ayez un esprit critique.Ouattara ouvrira les universités plus tard quand il pourra dire que les étudiants sont allés ailleurs pour des études vu que celle d'Abidjan est fermée. C'est cela
Secondo ouattara ne veut pas de lettrés que voulez donc qu'il fasse avec des universités.Pour un homme qui veut créer la république des dozo que voulez qu'il fasse des temples du savoir?
Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire et ses dignes fils

Écrit par : intelligenciahomme | jeudi, 13 octobre 2011

Intelligenciahomme,alors qu'attendez vous de Ouattara?au fil des discussions,tu poses souvent cette question récurente.Tu nous dis de nous réveiller,mais mon frère nous ne dormons.Selon toi,nous n'avons pas un esprit critique.Alors à ton avis,quelle est selon toi l'attitude à adopter vis-vis de OUATTARA.Il l'a la VICTOIRE ARRONGANTE.Nous devons le mettre face à ses NOMBREUSES CONTRADICTIONS.Le MONDE ENTIER SAIT QUI EST OUATTARA et ce qu'il a fait.C'est le garant des intérets francais.La FRANCE l'a fait,elle peut le DEFAIRE quand elle VEUT.Combien de DICTATURES la FRANCE n'a pas soutenu et laché lorsque ses INTERETS sont MENACES.Personne n'est DUPE!!!!!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 13 octobre 2011

Les rebelles et leurs mentors ont faits des dégâts irréversibles dans nos universités publiques. A Cocody par exemple, la mémoire de l'université de 1960 à 1996 est irrémédiablement perdue. Plus aucune info sur les diplômes obtenus, les étudiants inscrits, les professeurs qui y ont enseigné, les programmes, les contenus d'enseignements, le personnel, les recteurs et présidents de l’université, etc. C'est tout simplement AFFREUX!!!

Quant aux bâtiments, ils ont été détruits en partie et systématiquement pillés: plus de meubles, de climatiseurs, de splits, de ventilateurs, de tables en bon état, d'ordinateurs, de dossiers administratifs, de réglettes néon, de prises, de douilles. En tout cas, il ne reste pratiquement plus rien.

Pour ce qui est des étudiants, comme dit INTELLIGENCIAHOMME, ils ont été massacrés en grand nombre dans les cités et dans toute la ville d'Abidjan parce qu'accusés par les FRCI et les Dozos d'être des pro-GBAGBO.

Sommes-nous prêts d'en sortir? Pas si sûrs. Voici, en réalité, chers frères, ce que Ouattara cherche à cacher au monde!

Écrit par : Dindé | jeudi, 13 octobre 2011

Merci Fernand d'avoir repondu en partie à mon interrogation que Riflower qualifie de récurrente. Oui elle est recurrente car pour moi les ivoiriens doivent sortir de ce carcan qui fait d'eux des attentistes. Nous avons en face de nous un aveugle il faut donc changer notre façon de danser.ouattara est un barbare alors seul un barbare peut combattre un barbare.il est un génocidaire seul un type de sa trempe peut le combattre sinon il risque d'exterminer le peuple guéré si ce n'est déjà fait.Il est partisan de l'illetrisme alors il faut qu'on emprunte ce chemin pour le combattre. Le Président Laurent Gbagbo a tout donné, il a tendu la main il a réçu des coups de poings de ouattara.Il a proposé la paix outtara lui a proposé la guerre.Il l'a fait entrer de l'exil, ouattara a fait de lui un déporté voir même un exilé sur son propre sol.Ben Soumahoro nous avait dejà prévenus nous n'avons pas pris au serieux ses dire voilà où nous en sommes, entrain d'être exterminés sur notre prpore sol celui de nos ancêtres. Si nous étions dotés d'un esprit critique nous aurions su de quel prototype d'homme est cet ouattara et on aurait tiré une conclusion definitive.
Que Dieu veille sur ma Côte d'Ivoire et ses dignes fils

Écrit par : intelligenciahomme | vendredi, 14 octobre 2011

Intelligenciahomme,es-ce ton speudonyme qui te rend si sure de toi?J'en peux plus de parler de OUATTARA matin,midi et soir!toi,qui a l'esprit critique tu devais te rendre compte que OUATTARA n'a AUCUN POIDS sans la COMMUNAUTE INTERNATIONALE.Ce n'est pas seulement sur lui qu'il faut se focaliser mais sur tout un SYSTEME COLONIAL mis en place depuis plus de 50 ans pour controler le continent AFRICAIN.Maintenant que nous connaissons tous les responsables,qu'est ce qu'on fait maintenant?tu vois bien que celui qui se dit"CHEF de l'ETAT" a atteint le PAROXISME de la VIOLENCE,qui peut faire mieux?COMBATTRE le mal par le mal,c'est donc ta solution.Il faut CESSER les ARMES,le sang des ivoiriens a trop coulé!!!!!

Écrit par : RitaFlower | vendredi, 14 octobre 2011

Ritaflower mon assurance se vit même dans la réalité donc ce n'est pas lié à mon pseudonyme.Je suis d'accord avec toi qd tu prônes la non violence car je suis un partisan de la paix. Mais que fais tu qd tu prêches dans le désert depuis plus de dix(10ans).Que fais tu qd tu es en face d'un assassin né sans scrupule, d'un dozo ? Car emprunter la voie du raisonnement s'avererait suicidiare pour toi. Que fais tu qd tu as épuisé toutes les voies de règlement pacifique? Que fais tu? Que fais tu? Vas tu laisser les siens et toi- même périr sans réagir? Personne et je dis bien personne n'a le monopole de la violence. Et cela doit être su par ouattara et ses affidés.Je vais te donner mon idée pour combattre ce système colonial qui n'est rien d'autre que ces traitres à l'instar de ouattara, de soro, de shériff, de wattao et tous ces rebelles. Alors il faut éliminer tous ces traitres qui font lézarder le mur et le colonialisme rempant prendra fin. Si un traitre est mis au pouvoir par le colon et le lendemain ce traitre part rejoindre ces arrière grand-pères six pieds sous terre. Et un autre est installé et il est expédié comme un colis postal six pieds en avant alors le colon comprendra notre profonde expression de l'auto-détermination.C'est cette méthode là qui été utilisée par le Vietnam et l'Angola tout près de nous ici.Notre vrai problème en Côte d'Ivoire on veut lutter sans périr et on veut profiter de la lutte que nous menons. Ce n'est pas la marque des grands lutteurs. Une lutte se mène pour la postérité et non pour soi.Des exemples foisonnent dans le monde. Tant que nous serions là dans de petits calculs et considérations personnelles, alors nous serons là plus de 100 ans sous cette domination coloniale et cela ne fait que commencer.Car au moment où nous échangeons ces messages, eux (les colons) sont entrain de planifier notre domination sur plus de 1000 ans et profiter pour corriger les erreurs qu'ils ont commises dans les textes précédents signés par nos pères fondateurs.
Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire ainsi que ces dignes fils à l'instar de Ritaflowers, Dindé, Laurent Gbagbo, Aké Ngo, Boni Claverie pour ne citer que ceux là.

Écrit par : intelligenciahomme | vendredi, 14 octobre 2011

INTELLIGENCIAHOMME,

Tu proposes la violence contre la violence. Je te comprends. Mais c'est un chemin sans issue.

Laissons faire le temps et DIEU. Le peuple a pris conscience de l'enjeu de la lutte. Un temps viendra où il aura sa révolution. Avec à ses côtés les propres supporters de Ouattara devenus lucides. Elle sera si spontanée que nul ne pourra la parer. Cette heure-là s'appelle l'heure de DIEU.

Let's wait and see!

Écrit par : Dindé | vendredi, 14 octobre 2011

on force l'annee scolaire, pour dire au monde entier ke tout va bien. les etudiants sont morts en masses. des jeunes ki etudiaent dans l'espoir de devenir de grandes personnalites et developper leur pays. la c.i va tres mal. je suis vraiment desole pour le gouvernmnt d'alassane. rien ne va ,r ke dE mensonge. hier ma grande soeur me disait au tel, ke baucoup Baucoup baucoup d'etudiants sont morts pour rien. ke DIEU delivre la cI. AUCUN ETUDIANT NE VOUDRA S'Y RENDRE MEME SI L'UNIVERSITE EST OUVERT.

Écrit par : LILY | samedi, 15 octobre 2011

L'université ouvre bientôt! les travaux sont en finition (...) mais c'est quand au juste? ... Nous perdons espoir chaque jour qui passe car nous ne voyons rien ! nous avons trop durée à la maison! nous voulons finir nos études! il nous reste une petite foi en notre Dieu, Prière ne pas l'éteindre définitivement par des raisonnement décourageant ! Merci.

Écrit par : Ange | samedi, 15 octobre 2011

L'université ouvre bientôt! les travaux sont en finition (...) mais c'est quand au juste? ... Nous perdons espoir chaque jour qui passe car nous ne voyons rien ! nous avons trop durée à la maison! nous voulons finir nos études! il nous reste une petite foi en notre Dieu, Prière ne pas l'éteindre définitivement par des raisonnement décourageant ! Merci.

Écrit par : Ange | samedi, 15 octobre 2011

Ta foi en Dieu,je vais l'éteindre DEFINITIVEMENT,toi partisan de OUATTARA.Ton MENTOR que tu suit sans aucun raisonnement et discernement,malgré le fait que tu es fait des etudes supérieurs,ton raisonnement est nulle.OUATTARA n'a pas hésité à TUER l'ELLITE de ce pays avec ses REBELLES INCONTROLEES.Tu reves si tu penses finir tes études tranquillement.Le Frère Dindé et Intelligenciahomme ont eu le courage de reveler une vérité cachée par ce PUSCHISTE SANGUINAIRE.MERDE à toi pour ton soutien à OUATTARA,MERDE à lui!

Écrit par : RitaFlower | samedi, 15 octobre 2011

RITAFLOWER,

Je comprends ton irritation. Mais ne sois pas trop dure envers ANGE. Indulgence. Il est jeune. Il ne demande qu'à aller à l'école. Même si nous savons que leur rentrée annoncée est un leurre de Ouattara. Quelle est cette rentrée qui n'a pas de date? On aura tout vu avec ce monsieur.

Ainsi va la "nouvelle Côte d'Ivoire"!

Écrit par : Dindé | samedi, 15 octobre 2011

je comprends votre amertume chers frères et soeurs ivoiriens par rapport à la situation qui prévaut en ce moment en CI, mais je ne pu encouragé la violence comme mode d'accession au pouvoir. Parceque ouattara est arrivée au pouvoir par la violence nous devons lui opposé la violence à notre tour? ce ne serait pas une bonne analyse à mon sens. le sang de nos frère et soeurs a assez coulé, nous devons en tenir compte et ne pas en rajouté. chacun de nous a perdu un parent dans cette guerre absurde que la france nous a imposé, ma region(l'ouest) a été devastée, des villages entiers ont été rayés de la carte de la CI, est ce pour autant que j'encouragerai la vengeance comme mode de reglement de conflits? non. je sais que nous n'adorons pas le même Dieu, mais ayons un peu confiance en lui. parceque le jour où le tonnere grondera nous risquons d'être emporter nous même. laissons les mystiques qui nous gouvernent assumés seuls la responsabilité du génocide de pauvres personnes qui n'ont rien à voir avec la politique .

Écrit par : gnonsoa sihan | mercredi, 19 octobre 2011

Les Universités Ivoiriennes ! Une véritable boite à pandore ! Vraiment Qu'a ton fait pour mérité cela ? Les Autorités Actuelles Y sont pour beaucoup dans cette affaire ! l'actuel ministre Bacongo. N'atil pas été ministre De l'enseignement supérieur sous le régime déchu ! Qu'a-til fait ! C'est maintenant nous les Simples apprenants Qui Subissont leur Colère ! La FESCI ! Ce n'est pas tous les étudiants qui y adhéraient ! S'ils veulent les punir, qu'il le disent clairement ! Au lieu de tous répercuter sur L'ensemble de la corporation estudiantine ! Bref ......Je ne veux pas m'imisser dans ce débat ! Tout ce Que nous voulons ! c'est la réouverture immédiate de l'université ! On n'en a assez d'attendre! On en a marre ! Je soutiens ange

Écrit par : Bonaventure | samedi, 12 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.