topblog Ivoire blogs

vendredi, 14 octobre 2011

DECLARATION DU FPI, SUITE A LA BARBARIE DES PARTISANS DE OUATTARA A KOUMASSI


LAURENT AKOUN.jpg

Déclaration de la Direction du FPI

 

Le samedi 08 Octobre 2011, à l'initiative de l'honorable YAO Yao Jules, député à l'Assemblée Nationale, élu de la commune de Koumassi et membre du Comité Central du Front Populaire Ivoirien (F.P.I), un meeting était organisé dans le quartier "Grand Campement" (Commune de Koumassi). Cette réunion publique avait rassemblé une foule immense de militants, de démocrates et de la population de Koumassi. Y participaient également plusieurs élus (députés, élus municipaux et départementaux) ainsi qu'une forte délégation de la direction du parti conduite par le Secrétaire Général et Porte-parole, le député Laurent AKOUN.

Ce rassemblement, convient-il de le rappeler, est la seconde sortie publique du FPI dans cette commune depuis l'avènement de M. OUATTARA à la tête de ce pays, le 11 avril 2011. Ce Samedi 8 Octobre, alors que le meeting battait son plein avec des messages délivrés par les responsables politiques, alors que la population fortement mobilisée écoutait attentivement les intervenants du jour, des personnes vêtues à l'effigie d'"ADO" et des FRCI et munies d'armes blanches, d'objets contondants et de projectiles, appuyés par des hommes en armes, font irruption sur le lieu du rassemblement. Elles saccagent le matériel de sonorisation et tous les biens (chaises, bâches...) ; s'attaquent aux personnalités présentes sans épargner la foule qui ne demandait qu'à vivre la contradiction démocratique. Le bilan provisoire fait état de plusieurs blessés graves, de la destruction de plusieurs véhicules dont celui du Secrétaire Général et Porte-Parole du parti et de toute la logistique mobilisée dans le cadre de ce meeting politique. Un cadre du FPI, le camarade N'GUESSAN Lavry, Secrétaire Général de la Fédération de Jacqueville, a été séquestré dans un domicile privé appartenant au "doyen" des militants RDR de Koumassi, M. Ladji. Il n'a été libéré que plusieurs heures plus tard après de vives recherches et d'intenses négociations. Dans le respect des règles républicaines, le Député YAO Yao Jules dépêché dans les commissariats pour demander secours et porter plainte n'a pu trouver d'agents en place et s'est résigné à attendre 48 heures pour pouvoir porter plainte contre X.

A l'analyse, pour la Direction du FPI, cette attaque d'une réunion publique pour laquelle toutes les formalités administratives, légales et réglementaires avaient été remplies est une tentative des «ennemis de la démocratie » de faire taire les opinions contraires à celles du pouvoir en place. Cet acte barbare et d'un autre âge tend à ramener la Côte d'Ivoire à la triste époque du parti unique. Il n'est que la mise à exécution de la menace de "mater tout meeting arrogant" proférée par M. Amadou Soumahoro, Secrétaire Général du RDR et Ministre-Conseiller de M. Alassane OUATTARA au lendemain de la première sortie publique du FPI dans la Commune de Koumassi. M. Soumahoro vient de châtier ! Cette « correction » n'est que de la volonté du pouvoir en place d'intimider, de museler et d'éteindre à jamais l'opposition démocratique incarnée par le FPI / CNRD. Le sabotage du meeting de ce samedi 08 octobre 2011 est un acte savamment conçu, préparé et mis en œuvre par le pouvoir avec à sa tête le Chef de l'Etat dont le Ministre-Conseiller (de surcroît chargé des dossiers politiques) avait annoncé les couleurs sans être publiquement interpellé.

LOGO DU FPI.png

Face à cet acte d'intolérance caractérisée, la Direction du FPI :

- dénonce la dérive totalitaire développée en Côte d'Ivoire depuis l'avènement de M. Alassane Dramane OUATTARA à la tête de notre pays ;

- s'insurge contre l'usage inconsidéré de la violence contre ses élus, ses cadres, ses militants et sympathisants, les démocrates et la population ivoirienne nourris depuis 10 ans à la sève de la démocratie par le président Laurent GBAGBO ;

- tient personnellement pour responsable M. Alassane OUATTARA, président du RDR de la fracture définitive que font peser sur la cohésion nationale ses (nervis) hommes de mains dont les actes délibérés ne font l'objet d'aucune retenue ;

- interpelle le Chef de l'Etat sur la nécessité de veiller à la cohésion nationale conformément à la Constitution Ivoirienne ;

- prend à témoin les communautés Nationale et Internationale sur le risque irréversible de dislocation sociale que fait planer sur la Côte d'Ivoire le président OUATTARA par son obsession à gérer l'Etat par la terreur.

En cette circonstance douloureuse, la Direction du FPI exprime sa compassion aux blessés et aux victimes de cette énième "croisade" des pro-OUATTARA contre les militants du FPI, les démocrates et le peuple ivoirien. Elle assure ces derniers de sa sympathie, de son soutien et les encourage à persévérer dans la dignité et la lutte pour la Liberté.

Enfin la Direction du FPI demande aux militants, aux démocrates et au peuple ivoirien de ne point se laisser distraire par toutes ces provocations et de continuer à réclamer par tout moyen démocratique la libération du président Laurent GBAGBO, de sa famille et de ses collaborateurs pour assurer à notre peuple la réconciliation attendue.

C'est pourquoi, la Direction du FPI les exhorte à se rendre massivement au meeting de la JFPI, le samedi 15 octobre 2011 à 09 heures à la place CP1 à Yopougon.


Pour la Direction du FPI


Le Secrétaire Général et Porte-parole

Laurent AKOUN


Source : RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL

Commentaires

moi ,je prefere que le fpi boycot les election legislatifs ,par ce que vous allez peut etre avoir 3 deputes car le meme scenario de la presidentiel va se repete frci est là avec la kalasch .et puis vous quelques barrons du fpi qui disent non demain oui aujourd'hui là demissionnez suivez allassane .nous ;nous irons pas aux elections legislatives par ce que nous savons bien que tout a ete planinifie pour pouvoir donner assez de deputes et de maire a l'assassin pour pouvoir changer la constitution.ET çà vous les barrons du fpi vous le savez mais a cause de l'argent sale d'un criminel vous voulez nous pousses a l'eurreur .allez y voter seul

Écrit par : henri | vendredi, 14 octobre 2011

Non mais ce qui est dommage c'est la mauvaise foie de Ouattara, Youssouf Bakayoko, Bamba Yacouba, Hamad Bakayoko, ... Ce qui ne nous étonne pas d'ailleurs quand on sait ce qu'ils ont fait à la Présidentielle.
Pretendre que les conditions sécuritaires sont bonnes pour organiser des élections c'est complètement faux.
Le très cher Minister de l'Intérieure lui même a avoué qu'il ne dispose pas de matériel et d'hommes capable d'encadrer le meeting des jeunes du FPI, demain à la place CP1.
Je veux comprendre? on est prêt à organiser des élections dans deux mois, mais on ne dispose pas d'agents de sécurité pour encadrer un simple rassemblement.
De qui se fout on? Je pense d'eux même parce que nous le savons tous, face à la pression des bailleurs de fonds de voir toutes les institutions de ce pays se remmettre en marche, car la gestion du pays par décret est un frein à l'appui financier, nos frères du RDR veulent donc aller plus vite que la musique. mais en même temps comme ce parti n'a jamais été démocrate, nous ne sommes pas étonné des agissements de ses membres.

Écrit par : Cheickna | vendredi, 14 octobre 2011

COTE D’IVOIRE EN DETRESSE GLORIEUSE


Je me nomme Prophète ISRAËL, le fou de Dieu.
Je ne me trouve nulle part, sur ordre de l’Eternel des armées.
J’avais prévenu le président Laurent Gbagbo et tout le peuple de Côte d’Ivoire, mais personne ne m’a écouté.

Voici le contenu de la prophétie telle qu’elle a été dite :
Des gens venus du Nord, appuyés par l’armée de Babylone attaqueront le pouvoir de Laurent Gbagbo. Le pays sera coupé en deux, il y aura de multiples accords, le président Gbagbo fera des concessions, les rebelles viendront manger à la même table que les FANCI, le président Laurent Gbagbo fera croire que tout est rentré dans l’ordre en se fiant à son génie politique, les rebelles envahiront le Sud, il y aura de grandes nominations, la vie reprendra normalement, le pouvoir en place fera de grands projets pour l’avenir.
Après ces moments, la guerre va reprendre. L’armée connaîtra une très grande trahison, à telle enseigne qu’elle se mordra les doigts.
On entrera dans des maisons et on en égorgera des humains, puis on pillera le contenu de ces maisons.
A ce moment-là, Gbagbo connaîtra la pire humiliation de sa vie. Il sera abandonné de tous ses amis parce que tous le trahiront à cause de l’argent.
''Côte d’Ivoire, ta côte te trahira.''
Les hommes religieux feront tous croire à Gbagbo que c’est lui que l’Eternel Dieu a choisi pour le mettre sur le trône. Ils donneront des révélations qui ne se réaliseront jamais. C’est ainsi que Dieu les a confondu parce que ces religieux ne parlent pas de sa part.
Des enfants auront des visions et des rêves. Des vieillards auront des visions, des rêves, mais ils ne comprendront pas son explication parce que Dieu a décidé de frapper.
A partir de ces signes, ceux qui ont envoyés la guerre domineront pour un temps et le peuple sera dans le désespoir total. D’autres seront en exile, le peuple chrétien sera tourmenté et ses guides seront chassés comme des rats. Mais, le monde entier n’en dira pas un mot. On verra toutes formes de tribulations.

Mais, au moment où ceux qui dominent croiront qu’ils maîtrisent tout le système (« Quand tout semblera parfait… »), la guerre reprendra pour la 2ème et dernière partie du match, « c’est une finale d’un match de football ».
Voici les écritoires du tableau numérique :
Côte d’Ivoire - France
Score : 3 - O
Tous les perdants doivent mourir. Ce qui veut dire que la Côte d’Ivoire triomphera. Le France et l’ONU dans son entièreté disparaîtra.
La Côte d’ivoire ne sera plus jamais dans aucun de ces organismes mondiaux. Elle changera de nom, de devise, de monnaie et sera le flambeau de l’humanité.

La guerre sera très rude. Ce jour-là, chacun invoquera son Dieu. Et c’est ce jour-là que tu sauras vraiment lequel des dieux tu as adoré. Seul Jésus, le Vrai Dieu sauvera ceux qui auront été sur le chemin de la lumière.
Même si toute l’armée du monde s’unissait contre la Côte d’Ivoire, la Côte d’Ivoire gagnera la guerre. Tous ceux et celles qui pensent mal de son prochain disparaîtront de la surface de la terre.
''Quand tout semblera parfait, Côte d’Ivoire, tu connaîtras une détresse glorieuse''.

Côte d’Ivoire, ainsi parle l’Eternel des armées :
J’ai annoncé l’arrivée des déchets toxiques et même dit que certains membres du gouvernement prendront de l’argent pour faire passer ce mauvais produit, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai encore dit que les vaccins du tétanos étaient le virus du SIDA, et qu’ils ont reçus de l’argent pour accepter ces vaccins sachant très bien que c’était mauvais, mais personne ne m’a écouté ;
Je me suis adressé aux religieux dans tout leur ensemble, et je leur ai dit : '' arrêtez de mentir à mon peuple, que ces bâtisses dites maisons de Dieu ne sont de moi'', mais ils ne m’ont pas écouté ;
J’ai parlé aux médecins qui ne voient que l’argent au lieu de guérir mes enfants,
J’ai parlé aux sages-femmes qui injectaient des substances empêchant mes enfants d’accoucher normalement, dans le but de leur faire subir une césarienne et aussi gagner beaucoup d’argent, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai parlé à l’administration, d’arrêter toutes formes de corruption,
J’ai parlé aux corps habillés, d’arrêter toutes formes de corruption,
J’ai parlé à la population en générale, d’arrêter toutes formes de corruption,
J’ai parlé aux femmes de se débarrasser de leurs mèches, pantalons, d’arrêter de changer la couleur de leur peau, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai demandé à ceux qui croient qu’ils me suivent de ''sortir du milieu d’eux'', mais personne ne m’a écouté ;
J’ai encore demandé aux uns et aux autres de m’adresser directement leurs prières, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai parlé aux différentes types de religions, de revenir à moi, mais personne ne m’a écouté ;
J’ai envoyé des hommes et des femmes pour vous avertir, mais ils ont tous été traités de fous et de folles, et vous ne m’avez pas écouté ;
Je me suis révélé aux musulmans, vous ne m’avez pas écouté ;
Je me suis révélé aux chrétiens, vous ne m’avez pas écouté ;
Je me suis révélé aux non-chrétiens, vous ne m’avez pas écouté ;
J’ai dit : ''il n’y aura plus d’élection dans cette Nation'',
Je vous ai dit d’arrêter de me mettre en colère, vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous ai frappé de maladies terribles, de grandes difficultés, dans l’intention de vous voir revenir à moi, vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous ai dit de réserver de l’eau, vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous avais dit : ''Quand tout semblera parfait, je me glorifierai'', mais vous ne m’avez pas écouté ;
Je vous avais dit : ''je frapperai cette Nation et la quantité de personne qui restera en vie flottera entre les mains de mon serviteur'', mais vous ne m’avez pas écouté ;

Maintenant, écoutez pour la dernière fois :
Mon épée est levée contre toi, ''Nation à race de vipère'', j’enverrai sur toi l’épée, la peste, la famine.
Personne ne pourra se cacher à mes yeux. Même si tu montes dans le ciel, je te ferai descendre. Même si tu vas au fond de la mer, j’enverrai les serpents marins contre toi.
Même si tu te constitue prisonnier, j’ordonnerai qu’on te tue.
Je vais t’épurer comme on épure l’or par le feu. Je te ferai voir de grands malheurs que tu n’as jamais vu ni entendu depuis l’histoire des nations
Ainsi, tu sauras que je suis un Dieu redoutable.

Toi, Alassane Dramane Ouattara, qui a engendré toutes formes de méchancetés, je t’arrache le pouvoir et je le donne à mon oint.

Aux puissances étrangères, une météorite vous frappera.
Ceux que je laisserai en vie parmi vous dans cette Nation, iront raconter ma gloire qu’ils auront vue sous leurs yeux. En dehors de ces derniers, aucun d’entre vous ne sortira vivant de la Côte d’Ivoire.
''Je frapperai toute la terre, à commencer par la Côte d’Ivoire qui ne mérite aucun survivant''.
Je ferai de cette Nation un modèle pour toute l’humanité.

Ils vont dominer pour un temps, mais dans une deuxième phase, je montrerai ma gloire à toute l’humanité. J’exercerai un jugement redoutable sur tout ce qui ne glorifie pas mon nom.

Que les Ivoiriens arrêtent de rêver, Laurent Gbagbo ne reviendra jamais, jamais sur le trône de cette Nation.

« Quand tout semblera parfait… !
Est-ce tu as compris ?
…Quand ils croiront qu’ils contrôlent tout.
Pèse ces deux phrases et cherche à comprendre »

Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux églises

PROPHETE ISRAËL


Côte d’Ivoire en détresse glorieuse

Écrit par : Edonte David | vendredi, 14 octobre 2011

Ils ne peuvent pas encadrer un simple meeting à ABIDJAN, dans un petit quartier de Koumassi (Campement) et ce sont les législatives (avec leurs flopées de meetings) qu'ils vont pouvoir encadrer sur l'ensemble du territoire!

Foutaises que tout ceci!!!!

Merci, cher frère CHEICKNA pour ce regard pointu.

Bien à toi.

Écrit par : Dindé | vendredi, 14 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.