topblog Ivoire blogs

dimanche, 13 novembre 2011

LEGISLATIVES 2011: RDR-FN CONTRE PDCI


UNE N° 2936 NOUVEAU REVEIL.jpg

Les élections législatives qui arrivent à grands pas auront eu raison de toutes les professions de foi quant à la solidité à toute épreuve du Rhdp. A l’heure du choix des candidats, le consensus tant chanté par les hérauts de l’alliance des Houphouétistes, s’est effrité comme château de cartes. Ainsi, dans presque toutes les circonscriptions électorales de la Côte d’Ivoire, les deux poids lourds du Rhdp s’affrontent. A Abidjan, il n’y a qu’à Port-Bouet et à Marcory qu’il y a eu consensus entre les différents partis du Rhdp et à Gagnoa où le Pdci et l’Udpci ont pu s’entendre sur une candidature, partout ailleurs c’est l’affrontement entre les héritiers d’Houphouët-Boigny. Dans le district autonome d’Abidjan, le Pdci et le Rdr croisent le fer.

A Abobo, 6 candidats du Pdci tels M’Bra Kouassi Daniel, Coulibaly née Orohoto Cécile, Koné Siaka, affronteront Adama Toungara, Kandia Camara, Karamoko Yayoro, Affoussy Bamba, etc. A Koumassi, N’Dohi Yapi Raymond et les autres candidats du parti d’Henri Konan Bédié dans cette commune, seront opposés au ministre Cissé Bacongo, Koné Mamadou et Mah Diallo du Rdr. A Yopougon, les candidats du Pdci-Rda, pilotés par Djédjé Bagnon et Coulibaly Daouda dit Zié affronteront 6 candidats du Rdr conduits par le ministre Koné Kafana Gilbert.

Yamoussoukro commune sera aussi le théâtre d’une lutte sans merci entre les candidats du Pdci et le gouverneur actuel du district de Yamoussoukro, Augustin Tiam qui s’engage pour le compte de son parti, le Rdr. Le Pdci et le Rdr ne se feront pas non plus de cadeau à Ferkessédougou, le Premier ministre Soro Guillaume, enfilant le manteau du Rdr, se présente contre le candidat du Pdci-Rda. A Korhogo, il y aura aussi le choc entre les candidats du Rdr conduits par les ministres Amadou Gon Coulibaly et Coulibaly Mamadou Sangafowa et les candidats du Pdci avec des abonnés à la députation du Pdci-Rda à Korhogo tels que Silué Kagnon Augustin.

A Bloléquin, le ministre Banzio du Pdci luttera contre Mme Bléadé du Rdr. A Katiola, le général Ouassénan Koné affrontera un candidat du Rdr, en l’occurrence Kaotan Koné, présenté par le parti d’Alassane Ouattara à Katiola-Fronan-Timbé. Nabo Clément, candidat du Rdr à San Pedro va se mesurer au doyen George Denise du Pdci. Man, c’est Konaté Sidiki qui défie, sous la bannière du Rdr, le candidat du Pdci Bouys Sianelé Philippe. Bien d’autres régions seront le cadre d’une véritable bataille électorale entre les partis du Rhdp.

Pour le président Henri Konan Bédié, l’essentiel est que les partis houphouétistes aient la majorité pour permettre au président Alassane Ouattara d’exécuter sans entrave son programme de gouvernement. Mais, le fait est là. A l’épreuve de ces législatives, le Rhdp n’a pas pu conserver sa cohésion. Ce qui amène à s’interroger sur l’avenir de cette alliance après des batailles électorales qui ne manqueront pas de laisser des séquelles. Le mur semble fissuré. Il faudrait beaucoup de ressort des houphouétistes pour rebondir et ressouder les morceaux en ayant en tête l’essentiel : la nécessaire communauté d’action pour rebâtir la Côte d’Ivoire.

Le Rdr parraine des candidatures Forces nouvelles

La liste des candidats Rdr pour les législatives de décembre dégage une particularité. Des candidats issus des rangs des Forces nouvelles compétissent dans certaines circonscriptions en étant sur ladite liste. Des figures emblématiques des Forces nouvelles y sont. Le Premier ministre, Guillaume Soro, il y a quelques mois à Bouaké lors d’un atelier n’a pas autorisé la transformation des Forces nouvelles en parti politique. Appelant au contraire, les uns et les autres à aller dans les partis de leur choix.

Est-ce la manifestation de cette décision de Guillaume Soro qui se traduit ainsi avec la présence de membres des Forces nouvelles sur la liste du Rdr ? Est- ce un artifice intelligent pour se faire élire député quand on sait que les circonscriptions choisies par les candidats Forces nouvelles sont des bastions acquis au Rdr ? Les candidats restent-ils alors Forces nouvelles en occupant des postes qui devaient revenir logiquement au Rdr ?

Voilà autant de questions auxquelles il serait difficile de répondre. Cependant, ce qui saute aux yeux, c’est ce mélange des candidats des deux entités. Toute chose qui laisse croire que le Rdr a décidé de parrainer les Forces nouvelles.

François Konan et Diarrassouba Sory


Source: LE NOUVEAU REVEIL

Commentaires

...le Premier ministre Soro Guillaume, enfilant le manteau du Rdr... On nous avait pas dit que ce Monsieur était neutre?. Voici que le masque est encore tombé. Or il est RDR!

Écrit par : Koffi Lazare | dimanche, 13 novembre 2011

Soro, ce hippocampe(son physique actuel ,lol) assassin, précédemment «p'tit gros» a toujours été RDR. Il fut le colistier aux législatives de 2000 de «la tantie» Henriette Diabaté. Ce n'est qu'après leur refus de participer aux élections car on marginalisait soit-disant leur ouattara dramane bouche-tordu, qu'il a pris le maquis et nous servir ses crimes de 2002 à 2011. Il revient donc dans sa maison politique.

CIV, Ivoirien(ne)s Yakô, nous sommes loin de sortir la tête de l'eau avec le pouvoir en Dramanie épaulé d'une dozocratie hors normes.

Que de malheurs ...

La lutte continue.

Écrit par : CheKoff | dimanche, 13 novembre 2011

" la nuit a beau duré, le jour finit par se lever". Tout est clair à présent et Gbagbo avait bel et bien raison " le cerveau de la rébellion est ADO. Mais c'est sûr qu'il va payer la rançon de toutes ces tueries. Attendons de voir. Sa bouche est déjà tordue, n'est-ce pas? Pire, il se promène avec un coeur artificiel... Ce n'est que le début du commencement. On ne peut pas sacrifier tant de vies et vivre en paix.

Écrit par : ablo | lundi, 14 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.