topblog Ivoire blogs

jeudi, 17 novembre 2011

OUATTARA ENVOIE LES ETUDIANTS IVOIRIENS A LA RUE POUR UNE NOUVELLE ANNEE

 

ETUDIANTS DE L'UNIVERSITE DE COCODY.jpg

Voici toute la place qu'occupe l'école ivoirienne dans les priorités du nouveau pouvoir RHDP. Hallucinant! C'est un scandale national! Y a-t-il des intelligences dans ce pays pour le dire à cet agrégat d'Houphouétistes mal inspirés?


REOUVERTURE DES UNIVERSITES EN SEPTEMBRE-OCTOBRE 2012: PLUSIEURS GENERATIONS SACRIFIEES


Au terme de la crise post-électorale avec l’arrestation du président déchu, Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011, les nouvelles autorités ivoiriennes ont décidé de la fermeture des universités d'Abidjan et des cités universitaires à partir du 21 avril 2011. Les raisons officielles se résument en deux entités : libérer les chambres illégalement occupées par des non étudiants et réhabiliter les bâtiments, dans un état de délabrement avancé. Cette mesure de fermeture, il faut le dire, a disloqué les corps estudiantin et professoral.

Six mois après le démarrage en fanfare des travaux de réhabilitation et de construction, suivis de visites médiatisées du ministre Cissé Bacongo, on s'attendait en cette rentrée scolaire que les universités ouvrent à nouveau leurs portes. Mais que non. Les autorités ont fixé la rentrée académique à septembre-octobre 2012. Une décision qui pose problème, vu que ce sont plusieurs promotions de bacheliers qui attendent la réouverture pour, soit reprendre le chemin de l'université, soit entamer leur première année académique. Quel sort est réservé à toutes ces générations d'étudiants bloquées du fait de la mesure prise de retarder d'un an la réouverture des universités d'Abidjan ? C'est la question que se pose tout le monde aujourd'hui en Côte d'Ivoire.

En effet, quand on sait que pour obtenir la licence en Côte d'Ivoire, il faut trois années d'études à l'université, il n'est pas fort de dire que ces promotions d'étudiants sont les sacrifiés du système. Car, plusieurs de ces étudiants, qui ont déjà perdu trois ans d'études, risquent d'arriver en licence avec un âge très avancé, amenuisant du coup leur chance de décrocher un emploi où pour les plus chanceux de faire valoir leurs droits à la retraite, après seulement quelques années en fonction.

De plus, le fait que depuis trois ans, les universités d'Abidjan n'aient pas correctement fonctionné, en raison de la crise ivoirienne, va entraîner un goulot d’étranglement au niveau du système académique voire de l'école ivoirienne. Il transparait clairement qu'il sera difficile pour les futurs bacheliers d’accéder à l'université si les promotions précédentes n'avancent pas. Au lieu donc de former des élites pour le développement de la Côte d'Ivoire, les universités vont plutôt « fabriquer » des chômeurs en puissance. Il importe donc que le gouvernement actuel propose un plan de sauvetage des université ivoiriennes. Il y va de sa crédibilité et de l'avenir de la Côte d'Ivoire.

Elysée Yao


Source: SOIR INFO

Commentaires

Une fois sur ce sujet mon frère intelligenciahomme avait fait une très bonne analyse et je crois que le temps qui passe avec ouattara au pouvoir est entrain de lui donner raison
En le paraphrasant il disait qu'ouattara n'a pas besoin d'intellectuels il a par conséquent tué beaucoup d'étudiants au point que si son pouvoir ouvre les portes du temple du savoir le monde entier (s'il en existe encore un sensé) decouvrira la réalité crue.le visage hideux de cette coalition. Ce qui n'est pas fait pour l'arranger.
Que Dieu nous garde et veille sur notre beau pays

Écrit par : El Haj Bah | vendredi, 18 novembre 2011

++++++A Propager a tous et par tous SVP !++++++

Précisez à tous que de sources confidentielles (mais info non vérifiée pour l'heure ) Notre Président serait en ce moment au 43eme BIMA , cela est extrêmement URGENT ! Nous devons garder Notre Sérénité , cependant, il faudrait éviter a tout prix tout transfert de Notre Président.

Écrit par : fds | vendredi, 18 novembre 2011

Ci cela est vérifié .Rester sereins . DIEU l'a déjà quadrillé avec sa milice céleste.L'heure est proche mon frère

Écrit par : AMOS | vendredi, 18 novembre 2011

Mon cher Frère fds,tout comme toi,j'ai eu hier cette information sur INFOS.COTE d'IVOIRE.net,je t'avoue que suis restée sans voix.J'espère de tout coeur que ton message sera entendu vu la désinvolture,la légereté,le fait de tout dédramatiser et de ne rien prendre au sérieux qui caractérisent certains IVOIRIENS.En effet,le porte-parole du PRESIDENT GBAGBO,KONE JUSTIN KATINAN interpelle les IVOIRIENS pouvu qu'il soit écouté par tout le monde sans exeption!

Écrit par : RitaFlower | vendredi, 18 novembre 2011

Il ne sortira pas de la CI. Soyez rassuré. Mais surtout si cette info est avérée, c'est tout de même mieux qu'il ne soit plus à Korogho. On a donc deux Présidents à Abidjan. L'imposteur dégagera bientôt

Écrit par : Cheickna | vendredi, 18 novembre 2011

chers camarades merci à vous.un proverbe guere dit:nani apa so ouè.c"est à dire ou le fleuve peut emmener le rocher.et regardez bien pour ceux qui ont deja traverse le bandama ou tout autre fleuve des siecles qu'il coule et les rochers ne bougent guere.donc serenité comme le presi l'est.

Écrit par : dago dago | vendredi, 18 novembre 2011

Qu'est ce qui est long et pénible pour un africain:les ETUDES.Dans ce climat actuel,c'est tellement vrai.Après avoir délibéremment tués les ETUDIANTS,à quoi peut-t'on s'attendre de la part de OUATTARA?c'est la suite logique de ce qu'il a commencé.Je suppose qu'il a du faire des études supérieures pour en arriver là ou il est aujourd'hui et que les UNIVERSITES étaient ouvertes et fonctionnaient normalement.Ce GOUVERNEMENT au pouvoir ne proposera rien du tout,ne nous bercons pas d'illusions puisque qu'aucun effort n'est fait jusqu'à présent dans ce sens.Pour la plupart des MINISTRES,leurs enfants poursuivent leurs études à l'étranger avec l'argent de la Cote d'Ivoire.Ils n'ont en ont rien à faire du sort de ces étudiants diplomés.L'exil est une autre alternative que de gacher toute sa vie...

Écrit par : RitaFlower | samedi, 19 novembre 2011

Très heureux de te relire, notre soeur chérie RITAFLOWER! Merci d'avoir évacué le malheureux malentendu.

Sur le présent sujet, l'Histoire retiendra que c'est sous Ouattara et le RHDP que la Côte d'ivoire se sera offert deux années blanches de suite (la première, 6 mois après le renversement de Laurent Gbagbo et la seconde, pour octobre 2012).

Quoi qu'il advienne, on connaîtra le nombre d'étudiants massacrés par leurs FRCI (crimes qu'ils espèrent nous cacher et qui sont de toutes les façons connus) et on sait déjà l'étendue du pillage et des destructions qu'ils ont opérés sur les sites de nos universités publiques, qui justifient la consommation froide et sans état d'âme de 2 années blanches. Fait unique dans la jeune histoire de la Côte d'Ivoire!

Écrit par : Dindé | samedi, 19 novembre 2011

Es-que c'est vrai que le Pr Gbagbo est a 43bima ? pour le départ chez les blancs ?

Écrit par : Guy | samedi, 19 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.