topblog Ivoire blogs

mardi, 22 novembre 2011

GEL DES AVOIRS DE PLUS DE 400 PERSONNES: OUATTARA VEUT TUER DES MILLIERS D'IVOIRIENS



ALASSANE OUATTARA 21.jpg

Le pouvoir Ouattara a gelé depuis plus de 8 mois, les comptes et autres avoirs de plusieurs centaines de personnalités et/ou anonymes ivoiriens qui ne savent plus à quel saint se vouer. Tant la procédure au départ relevant d'un acte judiciaire s'est avéré être une action hautement politique pour tout simplement «nuire».

 

Officiellement, ce sont environ 400 personnes qui ont vu leurs comptes gelés, avec ou sans motifs valables. Le mot de passe étant pour «nécessité d'enquête» ou pour son «implication dans la crise post-électorale». Mais aujourd'hui, il est quasiment impossible de justifier ce moyen d'asphyxie extrême utilisé par le régime et qui touche plusieurs personnalités et même des anonymes. Lesquelles conséquences sont dramatiques pour des milliers de familles et des dizaines de milliers d'Ivoiriens. Depuis quelques semaines donc, les victimes de cette mesure injuste se sont organisées pour former le Collectif pour le dégel des avoirs gelés en Côte d'Ivoire (Cdag-Ci), présidé par le Dr Adja Jules. Hier, le Collectif a saisi officiellement le Fpi/Cnrd, à qui il a confié le dossier de ses centaines d'Ivoiriens privés du fruit de leurs labeurs. «En plus du caractère illégal de cet abus qui procède de la justice des vainqueurs, cette mesure est d'une telle gravité morale qu'elle contraint, depuis plusieurs mois, d'honnête citoyens à l'incapacité d'assumer leurs responsabilités sociales des plus élémentaires », a fait savoir le président du Collectif.

OUATTARA ET SORO 2.jpg

Un véritable crime contre l'humanité

Pour sa part, Jean Gervais Tchéidé, représentant du SG du Fpi, a réaffirmé l'engagement du Fpi/Cnrd aux côtés des victimes. «La situation qui vous est faite est injuste et scandaleuse. Il s'agit d'un vrai scandale...Un pouvoir sous un vernis judiciaire entreprend d'asphyxier et de réduire à la clochardisation d'honnêtes citoyens. C'est un véritable crime contre l'humanité que de réduire des êtres humains à la mendicité et de créer les conditions pour qu'ils meurent», a déploré le Secrétaire national aux Finances et au patrimoine du Fpi. Il n'appartient pas à un pouvoir quelle que soit son origine ou son essence de persécuter un citoyen au point de lui arracher le fruit de ses labeurs, s'est-il offusqué. «Il y a ceux qui veulent gouverner et ceux qui veulent régner», a-t-il déduit. Pour le Dr Tousséa, Sg du Cnrd, cet acte de gel des avoirs de plusieurs centaines d'Ivoiriens est un acte criminel qui ne s'est jamais vu dans aucun autre pays au monde.


Franck Toti, in le quotidien ivoirien « Le Nouveau Courrier » N° 368 du 17 novembre 2011.

Commentaires

Il ne reste plus qu'à DEVALISER les banques alors!c'est FOU!FOU!FOU!

Écrit par : RitaFlower | mardi, 22 novembre 2011

Oui, fou, fou, fou, totalement fou et inhumain!

Là-dessus, c'est le silence radio de toutes les organisations de défense des droits de l'homme. Ainsi va notre monde. Parce que tu es opposant politique, tu n'as plus droit à la nourriture; voici la logique de Ouattara.

Et on veut aller à la réconciliation avec ça. On règle des comptes personnels, on soumet l'adversaire à la souffrance et à l'humiliation, on cultive l'amertume et on a la réconciliation à la bouche. Ouattara se réconcilie avec qui, au juste?

Rêverie que tout ceci!

Écrit par : Dindé | mardi, 22 novembre 2011

Ouattara bande ses muscles!!!!
contre qui?
yako pour lui
il prépare le peuple à la révolte

Écrit par : janus | mercredi, 23 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.