topblog Ivoire blogs

jeudi, 24 novembre 2011

PRIVEES DE LEURS SALAIRES DEPUIS 7 MOIS, LES BALAYEUSES PARALYSENT LA CIRCULATION SUR LE BOULEVARD VGE: SHERIF OUSMANE EN POMPIER




BALAYEUSES D'ABIDJAN.JPG

Près de 2000 femmes balayeuses de rue des communes de Koumassi et Marcory ont investi, hier jeudi 23 novembre, les locaux du Trésor de Koumassi, puis le boulevard Valérie Giscard d'Estaing pour réclamer le paiement de leurs arriérés de salaire.

En effet, ces femmes qui contribuent à assainir le cadre de vie des Abidjanais et à redonner un autre visage à la ville, sont confrontées à un véritable chemin de croix pour rentrer en possession de leur dû.


C'est dès 6 heures du matin qu'elles ont pris d'assaut l'entrée du Trésor de Koumassi pour réclamer lesdits arriérés de salaire allant d'une semaine de travail pour certaines à plus de six mois pour d'autres.


Refusant les reports incessants de la paie de leurs dus et autres mauvais traitements qu'elles subissent dans les locaux du Trésor, ces femmes ont décidé de passer à l'acte. Elles ont occupé des heures durant, le boulevard Valérie Giscard d'Estaing, perturbant ainsi le trafic routier.


Il a fallu le commandant en second de la sécurité présidentielle, Shérif Ousmane, arrivé quelques heures après, pour calmer leur ardeur et leur demander de quitter la route pour se rabattre sur le trottoir afin d'échanger.


Après plusieurs coups de fil passés, il a promis aux manifestantes que tout allait rentrer bientôt dans l'ordre, ce qui les a convaincues de rentrer chez elles. Ces femmes ont promis revenir le lendemain.


Rappelons que c'est depuis le mois de mai que certaines de ces femmes sont sans salaire. La prime journalière de ces balayeuses est fixée à 2.000 F CFA par jour, sans les samedi et dimanche.



Lahassana Barro (stg) et Ismaël Diaby (stg)


Source : L'INTER

Commentaires

Dans un tel contexte et climat de PSYCHOSE GENERALISEE,c'est une tout de meme une MINI-REVOLUTION pour ces BALAYEUSES de rues!!!elles ont exactement eu l'attitude à avoir pour enfin se faire entendre par les Autorités actuelles.Espérons juste qu'elles obtiennent gain de cause et que ce ne soit pas encore un LEURRE ou une farce du pouvoir!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 24 novembre 2011

REGARDEZ COMMENT CA FAIT PITIÉ? Les mères de famille qui t'ont voté, leur remerciement c'est de leur priver de salaire depuis 7 mois.

QUELLE HONTE POUR CE RÉGIME?

Écrit par : ago | vendredi, 25 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.