topblog Ivoire blogs

lundi, 28 novembre 2011

INSCRIPTIONS EN LIGNE: CELPAID AU COEUR D'UN SCANDALE


KANDIA CAMARA 3.jpg

L'innovation du nouveau régime en matière d'inscription des élèves du secondaire au titre de la rentrée scolaire 2011-2012 montre chaque jour un peu plus ses limites. Le montage est trop gros et la mayonnaise tarde à prendre. Surtout avec ce qui se passe à l'intérieur du pays. Et qui éclabousse l'entreprise du ministre Sanogo Mamadou.


Un fait qui s'est passé à Méagui, dans le sud ouest du pays, pose la problématique de l'opportunité d'une décision qui tend à dépouiller les agents de l'Etat de leurs prérogatives, au profit d'une entreprise privée appartenant à un membre du gouvernement. En l'occurrence le ministre Sanogo Mamadou de la Construction, promoteur des établissements Agitel. Les inscriptions au collège moderne KWF de Méagui sont arrêtées depuis le jeudi 17 pour ne reprendre que le mercredi 23 novembre. La raison de cette interruption, c'est qu'il a été découvert des faux billets d'une valeur de 670 000 FCFA dans l'enveloppe que l'agent CELPAID chargé des versements a tenté de déposer à la banque. C'est à la Banque Atlantique de Côte d'Ivoire (Baci) de Méagui, où ces fonds sont versés journellement, que ces faux billets auraient été détectés. Pour se tirer d'affaire, l'agent Celpaid du nom de Typheret, Burkinabé, pointe le doigt accusateur sur M. N'guessan Hyacinthe, l'agent de l'Etat chargé recueillir les frais d'inscription au sein du collège.

Le manque d'équipements

Cet incident a provoqué l'interruption des inscriptions pendant quelques jours, le temps qu'un compromis soit trouvé. Si elles ont repris effectivement depuis le 23 novembre dernier, beaucoup de questions restent en suspens. Pourquoi CELPAID n'a-t-elle pas doté le collège Kfw de Méagui  d'un détecteur de faux billets, aux fins d'éviter pareille situation ? A défaut d'équiper ainsi l'établissement scolaire dont le rôle se limite  à collecter des fonds pour le compte d'une entreprise privée, l'agent de CELPAID qui est seul responsable dans cette affaire de faux billets de banque ne méritait-il pas de disposer d'un tel appareil ? Etant seul à  procéder au transfert des fonds du collège à la banque, l'agent de cette entreprise ne dispose d'aucune preuve pour attribuer aux agents de l'Etat la présence de faux billets dans les sommes qu'il a transportées à la BACI.

De l'opportunité de l'opération

Au-delà de cette affaire en particulier, ce qui se passe à Méagui et certainement dans la plupart des villes de l'intérieur du pays est la preuve qu'octroyer à une structure privée comme CELPAID le monopole de la collecte des frais d'inscription dans les établissements est une grave erreur. En effet, ne suffisait-il pas  de doter les économats des établissements secondaires de matériels informatiques performants, notamment d'un logiciel comme Aster qui a fait ses preuves au niveau du ministère de l'Economie et des Finances,  pour assurer un droit de regard efficace de l'Etat sur les fonds générés par les inscriptions dans les établissements secondaires ?

Par ailleurs, pourquoi des travailleurs de l'Etat doivent-ils être ainsi obligés de travailler pour le compte d'un privé ? Dans la plupart des villes de l'intérieur, ce sont en effet les mêmes agents de l'Etat dont on met la compétence et la probité en doute, en confiant des tâches qui leur sont traditionnellement dévolus à des copains, qui continuent d'enregistrer les élèves et de manipuler les frais d'inscription. La seule innovation dans ces contrées donc, c'est que CELPAID veille au grain, juste pour leur arracher les recettes et les déposer à la banque. En s'octroyant au passage de très intéressantes commissions pour un travail dont la valeur ajoutée reste toujours à trouver. Au nom d'un deal gagnant-gagnant entre des personnes qui orchestrent la privatisation de l'Etat à leur profit et qui se sucrent ainsi sur le dos du contribuable ivoirien.


Emmanuel Akani


Source: NOUVEAU COURRIER.INFO

Commentaires

Autrement dit un VRAI DEAL au SOMMET de l'ETAT!CELPAID,cette maison spécialisée dans les TRANSFERTS d'ARGENT et ACHATS ELECTRONIQUES en ligne a réussi à DECROCHER un GROS MARCHE JUTEUX!belle exemple pour les écoliers ivoiriens,l'escroquerie à la porte des ECOLES.Bien sur,c'est toujours le CONTRIBUABLE qui PAIE!!!

Écrit par : RitaFlower | lundi, 28 novembre 2011

C'est la bonne gouvernance version Ouattara!

Pour un marché de 30 millions, les dispositions financières de notre zone monétaire exigent un appel d'offre. Mais c'est pas valable pour ce pouvoir RHDP. Dans le cas de CELPAID, on a un marché de 30 MILLIARDS et on a fait du gré à gré.

Tout simplement hallucinant!!!

Tous les petits copains RDR vont s'en mettre plein les poches! Avec ça, ce sont eux qui jouaient les donneurs de leçons sous la gouvernance de Gbagbo. Ne dit-on pas que "c'est au pied du mur qu'on voit le vrai maçon"?

Produisez les preuves de votre capacité à gérer ce pays avec transparence et équité. En 7 mois, vous n'avez encore rien prouvé!!!

Écrit par : Dindé | lundi, 28 novembre 2011

C'est le regne de l'incompétence.Comme dirait mon frère Intelligenciahomme c'est avec l'irruption spectaculaire de ouattara sur la scène politique en 2002 que nous avons vu l'entrée des tueurs à gages, des assassins, des éventreurs, des violeurs, des plombiers, des mecanos, des bouchers, des dozo et que sais-je encore dans l'administration ivoirienne. Bravo ouattara. C'est tout a fait normal que cela se poursuive dès lors qu'il règne maintenant sur le royaume d'outre mer français sans partage.
Bien de chose à vs et Que Dieu vs garde mes frères car cela ne fait que commencer

Écrit par : El Haj Bah | lundi, 28 novembre 2011

Ne pas être ou être, telle devrait être la question que doit se poser Mme le ministre de l'éducation nationale.
Elle devrait se remettre un peu en cause, car elle est trop nulle et devrait faire des cours de recyclage pour atteindre le niveau des professeurs de Cap-Ceg.
Moi, j'ai honte de voir un tel ministre montrer tous les jours ses lacunes. Un tel haut cadre, devrait être mis à l'arrière plan, pour ne pas toujours avoir honte.
Kandia, aies le courage de démissionner.

Écrit par : Habachie Gontran | mardi, 29 novembre 2011

Salut les gars, je pense que Celpaid est une bonne idée. Ces genres de mesures ne sont pas pris au hasard, c'est lié au fait que bcp de chef d'etablissement ne sont pas honnêtes. soit l'argent n'arrive pas dans les caisses de l'état, soit les frais d'inscriptions sont augmenté de façon délibérée.
Une autres chose, en octroyant ce marché à cette entreprise,c'est la promotion d'un nouveau secteur d'activité. Une fois que la population est sensibilisé sur ce mode de paiement, cela peut succiter encore d'autres entreprises à se developper dans le paiement electronique, ainsi créer de nouveaux emplois.
Concernant le fait que l'entreprise appartient à un membre du gouvernement. La question n'est pas à ce niveau, de toutes les façons il faut la société appartienne à quelqu'un. La question à se poser est ce cette structure travaille comme il se doit. Il faut qu'on sorte des critiques à la sauce politicienne et être assez objectif pour l'avancement du pays.

Écrit par : Steph | dimanche, 04 décembre 2011

STEPH,

Dénoncer du gré à gré pour un marché de 30 milliards offert à un membre du gouvernement, qui plus est, RDR, tu appelles cela de la critique politicienne!!! C'est à y perdre son latin!

C'est quoi alors pour toi, la bonne gouvernance? Celle pour laquelle tous les membres du gouvernement ont prêté serment?

Tu dis: "Ces genres de mesures ne sont pas pris au hasard, c'est lié au fait que bcp de chef d'etablissement ne sont pas honnêtes. soit l'argent n'arrive pas dans les caisses de l'état, soit les frais d'inscriptions sont augmenté de façon délibérée". Ici, tu divagues clairement. Les frais d'inscriptions n'arrivent pas dans les caisses de l'Etat? Tu dis des contre-vérités. Ils y arrivent toujours. Il y a toujours eu un contrôle financier du Trésor dans ce sens, depuis le temps du DG, DIBY Koffi Charles, aujourd'hui Ministre de Ouattara.

Et je te rappelle, en outre, que c'est par opportunisme que cette mesure a été prise par le Ministère de l'Education Nationale. Elle n'a fait l'objet d'aucune planification, tu peux te renseigner. Kandia a sauté sur le gâteau parce que la DREN ABIDJAN 1 était en train de faire du bon boulot et une bonne affaire. C'est tout! Nulle part il n'a été question d'optimisation des entrées de recettes de l'Etat, de promotion d'un nouveau secteur d'activité, d'émulation, d'émergence d'autres entreprises de paiement électronique ou de création de nouveaux emplois.

Arrête de croire au Père Noël, STEPH! C'est du business. Purement et simplement. La caisse noire du RDR!

D'ailleurs, depuis qu'ils ont encaissé l'argent des élèves, pas un rond n'a été versé aux COGES (Comités de Gestion) pour faire fonctionner les écoles. Conséquences: plus de papier, plus de fournitures de bureaux, pas même de quoi payer les gardiens et techniciens de surface, argent que les établissements retiraient des inscriptions, sous le contrôle et l'accord de l'Etat, pour le fonctionnement quotidien de l'Administration.

C'est quoi cette solution qui est pire que le prétendu problème? C'est quoi, cette gestion???

Écrit par : Dindé | dimanche, 04 décembre 2011

Pauvre gBAGBOISTES pitiéééé hé!!!! quand est que vous allez ouvrir les yeux. SOYEZ UN PEU OBJECTIFS et responsables dans vos critiques . Certes il ya des défaillances dans le système de la celpaid... MAIS SACHEZ aussi que tout début est difficil. Cependant malgré ces quelques pb l'état ivoirien est largement satisfait car au moins c'est sûre que le droit d'inscription de tous les éleves inscrits entrerons directement dans les caisses. Et finis les récrutements parallèles ce faits aussi l'affaire des établissements privée ,chose qui impliquera le recrutement de nouveaux profs; je vous informe au passage que je suis un agent celpaid. BANDE d'imature réveillez vous... IL N' a pas plus aveugles que celui qui ne veut pas voir. demeurez donc dans cette cecité mais nous on travail. Vous ferrez mieux de vous repantir que de rester en train de mentir

Écrit par : Momo | dimanche, 11 décembre 2011

MOMO,

Agent CELPAID militant RDR, apparemment!!! Une preuve de plus que c'est un business juteux, dans l'affinité la plus stricte. C'est cela "la nouvelle Côte d'Ivoire".

Bravo! Chapeau bas.

Écrit par : Dindé | dimanche, 11 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.