topblog Ivoire blogs

mardi, 06 décembre 2011

GBAGBO A LA CPI: JERRY RAWLINGS POUR UNE JUSTICE AFRICAINE CONTRE L'INJUSTICE INTERNATIONALE



JERRY RAWLINGS.jpg

"J'ai appris avec consternation l'information selon laquelle le président ivoirien renversé Gbagbo a été transféré à la Cour pénale internationale (CPI), le mardi 29 novembre suite à un réquisitoire rapide, en contradiction avec les codes et procédures pertinentes et avec un mépris total pour les exigences de la paix en Côte d'Ivoire.

Ce transfert a suivi une procédure si expéditive qu'elle pouvait être légitimement décrite comme un enlèvement. Mes soupçons se sont accrus lorsque j'ai constaté que le procureur, qui affirme cibler six personnes en Côte d'Ivoire, insiste indûment sur Gbagbo, celui qui est le moins susceptible de s'échapper puisqu'il est déjà en détention. Cet empressement à inculper et à transférer Gbagbo, qui n'a pourtant pas fui lors du bombardement de son palais, comme un criminel de droit commun, défie la logique et la quête de la véritable réconciliation et d'une paix durable en Côte d'Ivoire. Après cinquante ans d'indépendance, l'Afrique devrait avoir l'expertise nécessaire pour rendre la justice qu'elle doit à ses propres citoyens et faire disparaître la justice d'importation.

Quel est ce type de poursuites qui se précipite pour traduire en justice la victime d'une attaque, et qui se montre si indulgente envers l'auteur de cette attaque ?

Personne ne cherche à échapper à la justice. Mais quand la justice baigne dans une mer d'humiliation et d'abus, régie par la haine de personnes qui s'autoproclament justes avec leur logique intenable, il est bon que la conscience humaine s'élève contre eux et pour le bien de tous. Nous ne resterons pas silencieux à ce sujet. Nous ne devons pas rester silencieux à ce sujet dans la mesure où nous sommes partie prenante de ce drame humain."


Source: LE GRI-GRI INTERNATIONAL

Commentaires

Si ces propos de rawlings pouvait susciter un sursaut national et panafricain je dirai que ce ne serait en vain une goutte d eau dans un océan.Cependant, si,suite à l intervention de cette lustre personnalité panafricaine rien ne se constate alors je dirai < plutôt agir que dire et mieux vaut se taire si le dit n aurait en aucun cas un impact considérable sur le coup des évènements présents.>.L Afrique ne comprendra jamais tant qu elle continuera toujours sa politique du ventre légendaire.Bravo à vous PR GBAGBO LAURENT HONNEUR ET DIGNITE A VOUS.

Écrit par : Eric Monsan | mardi, 06 décembre 2011

Si ces propos de rawlings pouvait susciter un sursaut national et panafricain je dirai que ce ne serait en vain une goutte d eau dans un océan.Cependant, si,suite à l intervention de cette lustre personnalité panafricaine rien ne se constate alors je dirai < plutôt agir que dire et mieux vaut se taire si le dit n aurait en aucun cas un impact considérable sur le coup des évènements présents.>.L Afrique ne comprendra jamais tant qu elle continuera toujours sa politique du ventre légendaire.Bravo à vous PR GBAGBO LAURENT HONNEUR ET DIGNITE A VOUS.

Écrit par : Eric Monsan | mardi, 06 décembre 2011

ADO a mangé son totem

Écrit par : janus | mardi, 06 décembre 2011

Malheureusement ces propos ne peuvent rien changer, car agir est plutôt mieux que parler; nous les avons vu ici bouche cousue et yeux fermés devant le comportement sauvage de Nicolas Sarkouzy et son armé. nous ne croyons plus en la justice des hommes.

Écrit par : Claudile KIMOU | mardi, 06 décembre 2011

Il ne faut pas sous-estimer JERRY RAWLINGS qui a été l'ANCIEN PRESIDENT du GHANA et qui a encore aujourd'hui une forte influence au sein de l'UNION AFRICAINE mais le problème est qu'il n'est pas suivi.Il faut COMPRENDRE que nous avons des CHEFS d'ETATS AFRICAINS qui se soucient seulement d'etre dans les BONNES GRACES de l'OCCIDENT et pas du sort de leurs PEUPLES RESPECTIFS.A chaque fois qu'il a l'ACCASION de DONNER de la VOIX,il le fait sans COMPEXE.Il faut des MANDELA,GBAGBO,RAWLINGS,M'BEKI pour FAIRE AVANCER le CONTINENT NOIR.RAWLINGS a raison,l'AFRIQUE doit AVOIR une JUSTICE AFRICAINE pour JUGER leurs propres RESSORTISSANTS et ainsi BRISER cette ENORME MACHINE A BROYER INTERNATIONALE qu'est la CPI.ILS ne vont pas me faire CROIRE que y a qu'en AFRIQUE qu'il y a des DIRIGEANTS à JUGER quant meme.En CHINE es-ce qu'il RESPECTE les DROITS de l'HOMME et pourtant qui leur DEMANDE des COMPTES.POURQUOI,parce qu'ils représentent une GROSSE MASSE FINANCIERE alors les OCCIDENTAUX FERMENT les YEUX sur tous CRIMES contre l'HUMANITE en toute IMPUNITE.A tous ces DONNEURS de LECONS,je les DEFIE de faire ce qu'ils font en Russie!ils ne peuvent meme pas s'y aventurer.N'ATTAQUEZ et ne TOUCHEZ pas à nos SYMBOLES,le reste les Africains le gèrent aussi...

Écrit par : RitaFlower | mardi, 06 décembre 2011

Mr Jerry Rawlings est un ancien président qui conserve sa liberté de parole à l'instar de mr Thabo M'béki,l'ancien président sudafricain. Ces deux personnalités essaient de secouer à leur manière nous les africains qui sommes timorés devant les occidentaux. Leur liberté d'expression prouve aussi qu'ils n'ont rien à craindre de ces prédateurs qui ne tardent pas à contraindre certains de nos leaders qui ont des biens chez eux,n'est-ce pas mr Bédié?

Écrit par : oscar48 | mardi, 06 décembre 2011

Un proverbe africain dit quand on jette une pierre en l'air chacun protège sa tête avec ses mains.Qui sait si derrière ses prises de positions sur le transfert de Laurent Gbagbo Alias Koudou le farineur ,le grand théoricien du nageur au dos nu ,le grand patriote africain JJR n'est pas entrain de se protéger contre une éventuelle inculpation et traduction vers la cpi pour les crimes odieux commis sous son règne despotique .Personne n'est dupe.

Écrit par : degbe | mercredi, 07 décembre 2011

Ca c'est le propre de l'AFRICAIN en général,toujours en train de porter des MAUVAISES INTENTIONS à tous nos CHEFS d'ETATS AFRICAINS.RAPPEL,malgré l'implication de l'ANGLETERRE dans ce PROCESSUS ELECTORAL IVOIRIEN,ce pays n'a pas les memes RAPPORTS avec ses EX-COLONIES que la FRANCE.JERRY RAWLINGS a aussi joué un GRAND ROLE dans l'EXIL de la classe POLITIQUE ivoirienne au GHANA,ça si chacun est de bonne fois,on peut alors le reconnaitre en toute objectivité.Si je peux me permettre,il y a sous vos yeux et votre nez,un REGIME DICTATORIAL et TOTALITAIRE que de se soucier du REGNE de l'EX-PRESIDENT GHANEEN,RAWLINGS qui défend la CONSTITUTION et la JUSTICE IVOIRIENNE,peu importe ses motivations,d'ailleurs.Il n'est pas OBLIGE de s'intéresser à la Cote d'Ivoire et surtout au au sort du PRESIDENT GBAGBO et des Ivoiriens...

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 07 décembre 2011

Rawlings pouvait-il dire autre chose?

Écrit par : Blincky Bill | jeudi, 08 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.