topblog Ivoire blogs

lundi, 12 décembre 2011

LEGISLATIVES IVOIRIENNES 2011: LE DESERT ELECTORAL

 

BUREAU DE VOTE BOUAKE.jpg
Bureau de vote cherche électeurs à Bouaké. Impensable!

Ci-dessous, les dépêches de l'Agence ivoirienne de presse - pro-Ouattara, on ne nous accusera donc pas de traitement partisan -, témoins du désert électoral NATIONAL des législatives (jusque même dans les zones favorables au RDR et au PDCI) organisées par Alassane Ouattara (100% de représentants à la CEI, qui n'est donc plus du tout indépendante !). Le monde entier sait désormais où se trouve la majorité et qui a gagné la présidentielle de 2010 !

 

Législatives 2011 : Vote au compte-gouttes à Odienné

Date : 11/12/2011 | 14:07 - AIP

A l'exception des lieux de vote du Centre social et du Hall d'information où il y a eu une relative affluence, le scrutin à Odienné se fait au compte-gouttes, dans le calme et la sérénité, a constaté l'AIP en faisant le tour de certains lieux de vote. Une heure après l'ouverture du vote qui s'est faite entre 7h et 7 h 30, les bureaux n'avaient enregistré qu'une dizaine de votes, selon les agents électoraux interrogés. L'on explique cette faible affluence de la première heure par le froid assez rude de l'harmattan qui a dû maintenir les électeurs à la maison. Dimanche étant également le jour du marché hebdomadaire d'Odienné, les électeurs, notamment les femmes sont attelés à s'approvisionner en vivres pour la semaine.


Législatives 2011 : Taux de participation très faible à Issia

Date : 11/12/2011 | 19:27 - AIP

Les législatives dans le département d'Issia, auxquelles s'affrontent quatre listes sur 13 enregistrées au niveau de la commission électrale indépendante(Cei), à mi-journée, laissaient entrevoir un taux de participation assez faible, notamment en zone rurale. Dans les bureaux de vote de l'école municipale, l'on a enregistré, à cette mi-journée, 25 votants pour 700 inscrits et 89 votants pour 384 dans les deux premiers bureaux de vote. Idem en campagne. En effet, sur quatre villages visités, Ouandia, Korékipra, Pézoan, Mimia, l'on a dénombré 44 votants pour 2600 inscrits. Cette faible participation, explique-t-on, serait la résultante d'une vaste campagne effectuée par une certaine classe politique en faveur de l'abstention.


Scrutin timide à Korhogo, les électeurs se font désirer

Date : 11/12/2011 | 19:19 - AIP

Les populations ont voté leurs députés, ce dimanche, à Korhogo, dans le calme, avec une faible affluence devant les bureaux de vote, constat fait notamment aux groupes scolaires Gbon Coulibaly, Ouezzin Coulibaly, et au niveau des établissements Jean Delafosse, Nanguin et Nanlo Bamba.Leurs présidents des bureaux de vote ont fait remarquer de façon unanime qu'aucune file d'attente ne s'est constituée devant les différents bureaux de vote, depuis le début du scrutin, confirmant le taux de participation estimé à moins de 30% aux environs de 14H00 GMT. «Il y a une faible affluence, les électeurs viennent à compte- goutte », ont déclaré des agents électoraux qui attendaient patiemment les électeurs, qui se font désirer.


Scrutin législatif: Les bureaux de vote se ferment, la faible affluence confirmée à San Pedro

Date : 11/12/2011 | 19:17 - AIP

Les bureaux de vote pour les élections législatives ont fermé leurs portes, ce dimanche, à 18H précises, la faible affluence constatée, à la mi-journée, se confirmait à la fermeture du scrutin, avant le décompte des voix et la proclamation des résultats. Au lieu de vote Claire Ange, au quartier Lac, sur 304 inscrits sur les listings du bureau de vote (BV) n°2, seulement 41 se sont déplacés pour exprimer leur devoir de citoyen. Selon le président de ce bureau de vote, Félicien Krégbé Deza, sur les 41 votants, il y a eu 37 suffrages exprimés pour quatre bulletins nuls. Quatre candidats, du PDCI, de l'UDPCI, du RDR et un indépendant, briguent les deux postes de député à San Pedro commune.


Elections législatives /San-Pédro: Les lieux de vote demeurent désespérément vides à la mi-journée

Date : 11/12/2011 | 14:14 - AIP

Les lieux de vote pour le scrutin législatif demeurent désespérément vides, ce dimanche, à la mi-journée, à San Pedro, les bureaux de vote attendant indéfiniment les électeurs sans que ceux-ci ne s'y précipitent .La moyenne générale de votants dans chaque bureau de vote oscillerait, à la mi-journée, entre 20 et 40 votants, selon que l'on se trouve dans les quartiers résidentiels Lac et Cité ou au populeux quartier de Bardot ou encore au quartier JB, à la périphérie de la ville portuaire.Dans les lieux de vote Claire Ange au Lac et Poro à la Cité, les électeurs ne semblent pas se bousculer pour aller exprimer leur vote, aucune file d'attente n'était visible. Tableau à n'en pas réjouir, cela était inimaginable lors de la présidentielle passée.


Scrutin législatif : les bureaux de vote ouverts à 7h à San Pedro sans affluence

Date : 11/12/2011 | 10:07 - AIP

L'opération de vote pour les élections législative a effectivement débuté, dimanche, dans les différents bureaux de vote de la commune de San Pedro à 7h, mais contrairement à la présidentielle, l'affluence n'était pas encore au rendez-vous. "La moyenne de votants oscille autour de quatre électeurs", a déclaré, M. Christophe Dago superviseur du lieu de vote, Claire Ange, Dago, avec ses trois bureaux de vote qui ont ouvert à 7h précises comme le stipulent les textes, a-t-il ajouté. Selon lui, cette situation pourrait s'expliquer par le fait que c'est dimanche et que les gens se sont rendus dans les différents lieux de culte d'abord, avant de venir accomplir leur devoir de vote.


Côte d'Ivoire/législatives : la société civile peine à se déployer sur le terrain faute de moyens

Date : 11/12/2011 | 10:05 - Xinhua

Le président de la Coalition de la société civile pour la paix et le développement démocratique de Côte d'Ivoire (COSOPCI) Wodjo Fini Traoré a indiqué vendredi soir à Abidjan que la société civile ivoirienne a de la peine à se déployer sur le terrain relativement à l'observation du scrutin législatif faute de moyens. Selon M. Traoré qui intervenait lors d'une rencontre avec le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire Albert Koenders, l'insuffisance des ressources financières ne permet pas aux acteurs nationaux de la société civile d'envoyer un nombre conséquent de représentants dans les nombreux bureaux et lieux de vote durant ce scrutin "important".


Manifestation de soutien à Laurent Gbagbo devant la CPI à La Haye

Date : 11/12/2011 | 09:58 - AFP

Plusieurs centaines de partisans (là où il y en avait des milliers, Ndlr) de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, soupçonné de crimes contre l'humanité commis lors des violences post-électorales fin 2010-début 2011, étaient rassemblés samedi devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, a constaté une journaliste de l'AFP."Nous sommes ici pour manifester notre soutien au président Gbagbo", a déclaré à l'AFP Seri Zokou, l'un des organisateurs du rassemblement, avocat à Bruxelles et membre de l'équipe de défense de l'ex-chef d'Etat.Les manifestants, venus principalement de France, étaient rassemblés autour d'un podium installé dans la rue longeant la CPI où la circulation avait été coupée par la police néerlandaise.

Commentaires

Fait révélateur: Même à Abobo et Bouaké, prétendus fiefs du RHDP et notamment du RDR, les bureaux de vote étaient déserts à en pleurer. Assurément, on nous a donné des résultats truqués à la présidentielle.

Alassane Ouattara, le président "élu" qui n'a pas encore pris de bain de foule, vient de manquer la seule occasion qu'il avait de démontrer qu'il représentait la majorité des Ivoiriens.

On sait désormais qu'il est un président sans légitimité. Les Ivoiriens ne l'ont tout simplement pas choisi. Et leur message est on ne peut plus clair! Ou bien?

Écrit par : Dindé | lundi, 12 décembre 2011

Bravo à Gbagbo
il est le véritable Président de la Côte d'Ivoire
Honte à la France
Honte surtout au PDCI qui s'est allié au RDR
Honte à l'UDPCI toujours aveugle
Honte à la Françafrique

Vive la Côte d'Ivoire DIGNE
Vive le CNRD
Vive la LMP
Vive nos Martyrs

Écrit par : janus | lundi, 12 décembre 2011

OUI,OUI,OUI, on voit qui a gagné les élections.Félicitations.chers ivoiriens mes félicitations,vous avez été formidable et du courage à tous

Écrit par : Marie21 | lundi, 12 décembre 2011

Merci mes frères ouattara n'a rien vu encore cela ne fait que commencer (je veux dire sa souffrance morale)
Que Dieu veille sur la CI

Écrit par : Intelligenciahomme | lundi, 12 décembre 2011

Pour moi il n'est pas nécessaire de voter car cela ne vaut pas la peine,
la communauté dite inter nous a choisi un president- préfet, quelle nous choississe les députés, les maires etc....

Aujourd'hui pour ceux qu'ils veulent recononaitre bien sûr, le PRESIDENT GBABGO A GNAGNE LES ELECTIONS 2010.

le mensonge prend l'ascenseur mais la verité prend l'escalier, ils vont tous mourrir de HONTE

Écrit par : sarah | mardi, 13 décembre 2011

kiakiakiakiahh vous allez faire je vais le faire dans mon froc a force de rire je me rend compte a qu'elle point vous aimez vous masturber avec les mots certes vous avez boycotter les elections legislatives donc vous croyez que le faible taux de participation vous ai du exclusivement mais n'oubliéz pas les 3000 morts de votre boucher des lagunes é xa s'est a titre officiel ce qu'on connait sans parlé des ivoiriens que vous avez contraint a l'exil et comme vous ne vous informez pas laissez moi vous dire que les ivoiriens n'ont jamais été très enthousiamé par les elections legislatives. Donc gbagbootone et gbagboton ne vous fourvoyer pas dans lke ridicule et la desinvolture certes vous n'admettrez jamais mais relativisez 1peu avec le peu d'intellect que vous pourriez avoir si vous en avez bien sur...

Écrit par : youssouf Diabaté | mardi, 13 décembre 2011

Youssouf, si tu crois vraiment en la CI et au Pdt ADO, il faudrait avoir le courage de reconnaitre la faiblesse du taux de participation, lui dire la verite et avoir le profil bas, sans pavoiser comme l'ont fait les refondateurs en 2000-2002, mais plutot mettre les bouchées doubles pour redynamiser le process de reconciliation.

Au demeurant, je pense qu'il n'y a rien a attendre du CNRD, rdv est pris avec eux pour 2015, et qu'il faudrait se tourner vers la société civile et poursuivre les reformes a mener.

Écrit par : Ange | mercredi, 14 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.