topblog Ivoire blogs

mardi, 13 décembre 2011

LE FPI ANNONCE ENVIRON 14,33% DE TAUX DE PARTICIPATION - LAURENT AKOUN (SG): «NOUS ALLONS CONTESTER TOUS LES CHIFFRES»

 

AKOUN LAURENT.jpg

Le Front populaire ivoirien (FPI) a dit sa part de vérité hier lundi 12 décembre 2011, lors d'une conférence de presse au siège du Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD), sur la polémique autour du taux de participation des électeurs aux législatives. Le secrétaire général par intérim du FPI, Laurent Akoun, a annoncé un taux de participation de 14,33 %. « Lorsqu'un nouveau président est oint par le peuple, les législatives le confirment par un fort taux de participation. Les élections qui viennent de se tenir ne sont donc pas banales. C'est le second clignotant significatif d'une Côte d'Ivoire réconciliée avec elle-même. Le taux de participation et la légitimité du président de la République étaient en jeu », a-t-il expliqué, qualifiant ce scrutin « d'escroquerie politique ». Pour lui, ce « très faible taux de participation » indique que les Ivoiriens ont « respecté avec rigueur » le mot d'ordre de l'opposition.

M. Akoun a donné des chiffres relatifs aux élections présidentielles, législatives et départementales de 2000 à 2011. A l'entendre, en 2000, la présidentielle avait enregistré 37,4 %, les législatives 33,1 %. En 2002, pour les départementales, l'on avait 28,01 %. Mais en 2010, le taux pour la présidentielle était de 81,1 % et 14,33 % pour les législatives. « Ce qu'ils veulent refuser, c'est ce que le peuple de Côte d'Ivoire leur dit : ce parlement est illégitime. Il faut reprendre les élections. On tarde à donner les résultats parce qu'on veut nommer des députés », a-t-il martelé. Avant de demander entre autres, la libération de tous les cadres de LMP en prison, l'abandon de toutes les procédures judiciaires engagées contre les partisans de Laurent Gbagbo. Selon lui, les mécontents dans les rangs d'Alassane Ouattara se sont exprimés en boycottant le scrutin ; enfin, que le peuple ivoirien « rejette sa gouvernance ». M. Akoun a affirmé que le FPI attend que le pouvoir reprenne langue avec lui parce que selon lui, « le dialogue, on l'a volontairement interrompu pour les interpeller. Ils ont poussé le bouchon un peu trop loin », a-t-il assené.


Hervé Kpodion


Source: L'INTER

Commentaires

C'est une BELLE VICTOIRE pour le FPI,une défaite cinglante et un désaveu total sur le plan national du gouvernement actuel et de son président,toujours aussi IMPOPULAIRE.Ne pas vouloir le reconnaitre est faire preuve d'une mauvaise foi évidente,caractéristique de l'ambiance du moment.Encore et toujours des fraudes électorales... Cette CONTESTATION est tout à fait LEGALE et LEGITIME pour le FPI...

Écrit par : RitaFlower | mardi, 13 décembre 2011

Ce boycott a ete un veritable succes. on voit bien que les Ivoiriens ont resolu d'aller jusqu'au bout du combat pour la liberation de l'Afrique. cette attitude montre bien une solidarite grandissante parmis vous. ne baissez pas les bras freres. nos irons jusqu'au bout. le monde entier saura que la "victoire" de Mr ouatara est effectivement denuee de tout merite. que Dieu benisse la CI.

Écrit par : Caroline | mercredi, 14 décembre 2011

comme je le disais tantôt la lutte continue
ADO et ses valets du PDCI ainsi que leur maître en France voit et constate que le peuple ne suit pas comme un mouton mais qu'il est décidé à demeurer libre
Gbagbo peut ne pas être un bon président (durant ces dix ans de règne) mais n'oublions pas que son bilan est aussi le bilan du PDCI, du RDR, de l'UDPCI et autres affiliés du RHDP qui ont cohabité avec le CNRD au Gouvernement
N'oublions pas non plus que les FN (aujourd'hui FRCI) ont empêché LG de mener à bien son programme de développement

J'attends ici et là que lorsque le PS viendra au pouvoir en France la donne va changer ce qui n'est pas vrai en mon sens car le PS tout les partis gaullistes a eu à tuer la liberté en Afrique surtout le cas de Thomas Sankara au Burkina Faso

ne nous leurrons pas du tout
notre liberté c'est au prix de Lutte et de notre Sang (le sang de nos Martyrs)

Écrit par : janus | mercredi, 14 décembre 2011

Ces élections législatives en Côte d'ivoire avec un taux de 14.33% doivent être annulée tout simplement. C'est en Côte d'ivoire on voit toute cette saleté s'installer dans notre Assemblée Nationale

Écrit par : ago | mercredi, 14 décembre 2011

Triple A!

Écrit par : Blincky Bill | mercredi, 14 décembre 2011

TRIPLE IDIOT BLINCKY

Écrit par : YOUL POUNTA | mercredi, 14 décembre 2011

Il serait souhaitable que nous donnions la réplique à BLINCKY BILL, sans invectives, mon cher YOUL POUNTA.

Je te comprends mais ce serait préférable. Tu sais, tout compte fait, il m'a l'air très intéressant, ce BLINCKY. Certes, un authentique empêcheur de tourner en rond qui nous chauffe "le rognon", mais il s'efforce d'être poli, même si nos thèses s'entrechoquent sans ménagement.

Sois béni.

Bien à tous!

Écrit par : Dindé | mercredi, 14 décembre 2011

Après Franck, Ange et Agbotsoka, on a aujourd’hui Blincky Bill.

Tant mieux pour les débats!

Fraternellement.

Écrit par : Dindé | mercredi, 14 décembre 2011

Youl, mon frère Youl, pourquoi ne maîtrise-tu pas tes nerfs? Débattons en toute fraternité. Tu fais ta révolution, c'est bien. Si tu veux avoir des adhérents, essaie de convaincre tes contradicteurs.
Tu es mon frère. Je t'aime quoi que tu me dises. Je t'aime tellement que je te veux en bonne santé. Alors, cesse de t'énerver comme ça. Tu ne t'en portera que mieux.

Écrit par : Blincky Bill | mercredi, 14 décembre 2011

Merci Fernand,
Ce n'était pas une invective, c'était bien une réponse appropriée à cette notation qui frise l'idiotie. Car sur quoi s'appuie Blincky pour donner ce satisfecit sous forme de triple A? Au moment où malgré ce faible taux de participation, même les autres alliés crient au vol des urnes,auxbourrages des urnes et autres fraudes, on s'amuse à donner des triples A. Il faut souvent choquer pour faire comprendre. Sinon, j'aime bien le frère Blincky.

Bien à vous!

Écrit par : YOUL POUNTA | mercredi, 14 décembre 2011

Triple A, ce n'est pas de l'idiotie. C'est de l'ironie! CQFD

Écrit par : Blincky Bill | mercredi, 14 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.