topblog Ivoire blogs

lundi, 02 janvier 2012

MESSAGE A LA NATION DE OUATTARA: RIEN QUE DU FAUX! LES FAITS


ALASSANE OUATTARA 4.jpg

Alassane Dramane Ouattara s'est adressé le samedi dernier aux Ivoiriens dans un message où il a tenté de communiquer sa foi en un avenir radieux pour la Côte d'Ivoire. «Toute la Côte d'Ivoire est en chantier. Chacun peut le constater. Et la satisfaction qu'affichent déjà nos compatriotes est un encouragement pour le gouvernement», a-t-il déclaré. Pourtant, la morosité des fêtes de fin d'année et surtout le désert électoral du 11 décembre sont les preuves patentes que les Ivoiriens ne sont ni contents de leurs conditions de vie, ni du bilan du gouvernement Ouattara.

Et ce ne sont pas les quelques manifestations d'autocélébration de quelques partisans du pouvoir qui cacheraient la dure réalité. «C'est un gouvernement de publicité et de propagande», faisait remarquer à juste raison un cadre du Front populaire ivoirien (Fpi). C'est peut-être dans cette logique que se situe le message de vœux du chef de l'Etat. A force de répéter le mensonge, dit-on, il finit par passer pour la vérité.

Le chômage au quotidien

La réalité des Ivoiriens, c'est le chômage au quotidien. Les entreprises continuent de licencier ou de faire du chômage technique. Les sociétés d'Etat et les établissements publics nationaux n'échappent pas à la donne. Le Port autonome d'Abidjan vient de mettre à la porte au moins 120 personnes. La première vague d'un programme de réduction du personnel qui devrait concerner 400 personnes. A l'Hôtel Ivoire, ce sont également des centaines de personnes qui sont concernés par le chômage. La RTI s'est déjà séparée de plus de 300 agents et des centaines d'autres pourraient suivre dans les semaines à venir. Les agents non fonctionnaires des programmes du ministère de la Santé sont dans l'œil du cyclone. Même Alassane Ouattara, lui-même, a mis à la porte plus de mille personnes.

Ce ne sont là que quelques exemples de cas bien connus. On ne parlera pas des milliers de personnes qui sont mis à la porte dans le plus grand secret dans les nombreuses entreprises qui ont subi de plein fouet la crise post-électorale et qui ne sont pas sur le point de retrouver leurs emplois.

La cherté de la vie

C'est un secret de Polichinelle, la vie est très chère en Côte d'Ivoire sous Alassane Ouattara. Les prix des denrées alimentaires sont hors de portée. Et le gouvernement ne fait absolument rien pour remédier à cette situation. Sous Laurent Gbagbo, l'opposant Ouattara critiquait la cherté de la vie. Aujourd'hui, il n'y fait même pas allusion. Mais plus grave, il fait croire que la population est heureuse alors que la situation a empiré. Alors qu'il trouvait le coût du litre de carburant exorbitant, M. Ouattara ne pense même à pas réduire le prix à la pompe. Au contraire, c'est la menace d'une augmentation qui se fait plus persistante.

Et puis l'insécurité ambiante que M. Ouattara a fini par admettre est là pour montrer que les Ivoiriens ne peuvent aucunement être satisfaits des actions du gouvernement Ouattara. Les Frci et leurs supplétifs les dozos qui écument villes et villages, où ils s'adonnent à tous les excès, ont fini de prouver que le nouveau pouvoir est totalement incapable de créer les conditions de tranquillité des citoyens. Si finalement M. Ouattara a réagi parce que les victimes des Frci dans le cas de Vavoua étaient ses partisans, il est trop de juger de l'efficacité des mesures qu'il a prises. Les événements de Sikensi, juste après les menaces de Ouattara, sont bien la preuve que le pouvoir n'a pas toujours le contrôle de ses troupes. De sorte qu'il est archi-faux de déclarer que «nos familles ont retrouvé leur sérénité» et que «chaque Ivoirien peut vaquer tranquillement à ses occupations».

En réalité, les Ivoiriens vivent dans une véritable psychose, ne sachant pas quand ils peuvent être confrontés à ceux qui sont abusivement présentés comme des éléments indisciplinés des Frci. Juste pour sauver les apparences.

Les chantiers de Gbagbo

Quant aux travaux en cours et pour lesquels Ouattara ne s'est nullement gêné pour affirmer que le pays est en chantier, on ne cessera jamais de rappeler qu'il s'agit bien de travaux du président Laurent Gbagbo. Certains étaient en cours de réalisation, d'autres étaient pratiquement achevés. En tout cas, tout le financement était bouclé pour l'ensemble de ces travaux que M. Ouattara inscrit dans son bilan. Les deux ponts entre les 7ème et 8ème Tranches, le pont-piéton à Williamsville, le troisième pont Marcory-Riviera, l'échangeur de la Riviera II et le programme d'enlèvement des ordures ménagères ne sont nullement des inventions de Ouattara et de son équipe.

La particularité avec le gouvernement Ouattara c'est que les nombreuses femmes qui ont été recrutées pour le balayage des rues d'Abidjan sont nourries de paroles mielleuses. Les braves dames dont le travail a rendu si fier le nouveau pouvoir n'ont jamais reçu les salaires qu'on leur a promis. Conséquence : les rues sont de nouveau envahies par les ordures.

Finalement qu'a fait M. Ouattara en huit mois de présence au Palais présidentiel ? La remise en marche de l'administration à Abidjan et quelques rares villes de l'intérieur du pays ? Avoir créé 5.000 emplois pour ses combattants ? Mais où sont-ils ?

M. Ouattara dit aussi avoir désarmé « 10.000 ex-combattants ». Ce qui reste à prouver.


In le quotidien ivoirien "Notre Voie" du lundi 2 janvier 2012.


Source: COTE D'IVOIRE LA VRAIE

Commentaires

le monstre qui dirige notre pays

Écrit par : moussinga alfred | mardi, 03 janvier 2012

le monstre qui dirige notre pays

Écrit par : moussinga alfred | mardi, 03 janvier 2012

ADO c'est toujours du copié collé
ADO c'est toujours de la photocopie
Mais il oublie quelque chose: il prépare une violente rébellion

Écrit par : janus | mardi, 03 janvier 2012

Les IVOIRIENS sont au chomage,la vie est chère et OUATTARA leur offre des FEUX d'ARTIFICES pour le NOUVEL AN?et après on fait quoi?un discours prononcé sur un ton monocorde comme d'habitude.Je suis sure que lui-meme ne croit pas à ce qu'il dit!oui,de la PUBLICITE MENSONGERE accompagnée de CONTRE-VERITES,de DEMIE-VERITES dans le but d'endormir le peuple avec des promesses électorales non-tenues.Devenu INSPECTEUR des TRAVAUX FINIS des chantiers de GBAGBO qu'il s'approprie malhonnetement.Du FAUX+de l'IMPOSTURE=OUATTARA.J'ai toujours préféré l'ORIGINAL,GBAGBO à cette pale COPIE,OUATTARA.2012 est l'année de la vraie DELIVRANCE!!

Écrit par : RitaFlower | mardi, 03 janvier 2012

Ouattara, pâle copie de Gbagbo! Triple A pour toi, ma soeur. Donc Ouattara, c'est Gbagbo en pâle. La différence? Gbagbo n'a aucun défaut, bien entendu.
Le discours de Gbagbo par Katinan Koné, c'est l'histoire de l'homme qui parle aux esprits en cage et interprète leur silence. Que je suis heureux! On aura tout vu.
A part ça l'idée des feux d'artifice dans un pays en difficulté est exécrable.

Écrit par : Blincky Bill | mercredi, 04 janvier 2012

Blincky Bill,ne me provoque pas ok.Je te préviens!Peux-etre que tu as la mémoire courte,je n'ai pas oublié ton dernier commentaire VIRULENT,IRRESPECTUEUX et DEPLACE à la fois.En cette année 2012,de grace fiche-moi la PAIX une bonne fois pour toute!Trouve toi,sur ce blog d'autres camarades de jeu que moi!u n'es qu'un polemiste!

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 04 janvier 2012

VIRULENT, IRRESPECTUEUX et DEPLACE! Tout ça, c'est moi. Je me découvre sous un jour nouveau. Moi, je ne suis pas impulsif. Je ne t'ai jamais insultée. Je ne le ferai jamais. Mon éducation et ma formation me l'interdisent.
Mais comme tu es ma meilleure camarade de jeu. Je neveux pas d'autre camarade, tu me comble, Rita. En cette année 2012 jouons. Il n'y a aucun mal à ça. C'est en jouant qu'on devient... joueur. Détends-toi un peu. Je te sens un peu trop tendue.
Prends de la hauteur, tu verras que je ne suis ni provocateur, ni polémiste.
A bientôt, frangine. Que Dieu te garde et t'enveloppe de son infinie sagesse.

Écrit par : Blincky Bill | jeudi, 05 janvier 2012

Blincky Bill et Rita Flower, arretz vos ce jeux sur ce site, il y a des persnn biens qi visitent ce site, ok!

Écrit par : Gnongbre Yves | mardi, 10 janvier 2012

Gnongbre Yves,c'est un blog pas un site,il y a une sacré différence.J'espère que tu ne réduis pas ma participation à REGARDS CROISES à cet simple échange amicial avec Blincky Bill.En plus,tu sous-entends que nous ne sommes pas des personnes biens,de quel droit tu te permets de nous juger?j'ai pas envie de m'étaler davantage!

Écrit par : RitaFlower | mardi, 10 janvier 2012

GNONGBRE YVES, balle à terre! Je te sais très préoccupé et absorbé par le sérieux de la lutte que nous menons pour notre pays, au point de ne pas pouvoir t'en déconnecter. Je tiens à te remercier pour cet engagement personnel, et surtout pour tes visites sur ce blog. Mais soyons tolérants les uns envers les autres, cela nous fera du bien et nous aidera à avancer dans nos échanges.

En ce qui concerne BLINCKY BILL et RITAFLOWER, ils sont souvent à couteaux tirés et extrêmement sérieux dans la discussion, sur ce forum. Leurs contributions sont de grande qualité, fréquentes et souvent tendues. Alors, une petite détente de leur part ne nous fera pas de mal.

On passe sur l'incident.

Bien à tous!

Écrit par : Dindé | mardi, 10 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.