topblog Ivoire blogs

mardi, 03 janvier 2012

RECONCILIATION A LA ALASSANE OUATTARA: QUE SE PASSE-T-IL DANS L'OUEST?


FRCI 18.jpg

Nous avons toujours clamé que la réconciliation version Ouattara mettait notre pays gravement en danger par le fait qu'il écrasait ses adversaires politiques et célébrait la justice des "vainqueurs". Avons-nous eu tort d'avoir eu raison? Les prémices d'une grande déflagration pointe à nouveau à l'horizon, si les faits sont vérifiés et si l'on s'en tient au propos ci-dessous tenus par le Commando Beinguiste, une milice qui se signale depuis quelques semaines dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire (attaque d'un convoi de deux cargos FRCI qui a fait 32 morts, tous des FRCI, selon les informations en circulation). Les bruits de bottes refont leur apparition dans le pays. Fruit de l'inconséquence d'un régime qui se complait dans la jubilation et qui élude les vrais problèmes des Ivoiriens, dont la réconciliation, la cohésion nationale, la restauration du tissu social en lambeaux et la justice, cadet de ses soucis? Peut-être. Qui sème le vent récolte la tempête, dit-on. Alassane Ouattara pourra-t-il éviter à la Côte d'Ivoire un nouvel accès de violence, après un discours du Nouvel An lénifiant et coupé de la réalité? La nouvelle année 2012 nous le dira. Espérons que tout ceci ne soit que rumeurs. Vivement, la sagesse pour nos gouvernants et la paix pour notre pays!


Dans un Communiqué dont IvoireBusiness a eu copie, le Commando Beinguiste annonce avoir pris le contrôle de la ville de Bangolo à l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Il déclare que ses hommes ont mis en déroute les FRCI présents à Bangolo, et que ceux-ci ont pris la clé des champs pour se réfugier dans la ville voisine de Logoualé.

Il annonce qu’un combat très rude est mené, en ce moment, par les chefs « Gah Dèbè » et « Piment rouge », membres du Commando, pour le ratissage de la ville.

Le Commando Beinguiste annonce que très bientôt, il lancera une opération armée de grande envergure pour la prise de plusieurs villes du pays.

Il lance un appel au calme et à la sérénité car ces attaques, à la différence de celles des FRCI, ne visent pas la population civile, mais l’armée tribaliste et mortelle d’Alassane Ouattara, qui a encore tué des populations civiles à Vavoua (6 morts) et Sikensi (5 morts et une trentaine de blessés par balles).

Le Commando Beinguiste termine par ces paroles pleines d’espoir : «Restons tous sereins et prions tous l’Eternel pour la victoire de la Côte d’Ivoire et la liberté de l’Afrique».


Eric Lassale


Source: IVOIREBUSINESS

Commentaires

Est ce que cette information peut elle être confirmée? Et pourquoi les médias d'États n 'en parlent pas? Qui est derrière cette information? Donnez nous des informations claires et dignes de confiance.

Écrit par : zouzou | mardi, 03 janvier 2012

Quel ETAT ?

Écrit par : Marie21 | mardi, 03 janvier 2012

Quel ETAT? tout ne tourne pas bien puisse que le CANADA délocalise son ambassade au Sénégal;les USA ont classé la CI comme pays dangereux,même les Français conseillent la grde prudence à leur resortissant.Que Dieu protège nos familles,observons et soyons prudents car ça peut-être une manière de camoufler les palabres entre eux.

Écrit par : Marie21 | mardi, 03 janvier 2012

Mon frère ZOUZOU,
Même si l’information reste à vérifier , Le curieux communiqué de la gendarmerie nationale publié ce jour de façon laconique semble aussi voiler quelque chose qui couve.

Jugez en vous-même :


AIP-3/1/2012

Abidjan, 03 jan (AIP) – Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le Général de brigade Kouassi Kouakou Gervais porte à la connaissance des populations que le Groupe d’escadrons blindés de la Gendarmerie nationale (GEB-GN) va procéder, du 03 au 20 janvier à Abidjan et à l’intérieur du pays, à des mouvements d’engins blindés et de chars.

---------------------------------------

Dans un communiqué publié mardi, par voie de presse, le commandant supérieur de la gendarmerie nationale précise qu’il s’agit de « simples exercices d’entraînement » qui ne devraient susciter aucune inquiétude au niveau des populations.

(AIP)

Écrit par : DIDIER F | mardi, 03 janvier 2012

C'est un régime qui demeure dans le mensonge. Jamais on n'a vu dans ce pays, pour des exercices, des chars qui sortent; c'est archifaux. Je pense qu'ils sont laminés à l'Ouest et veulent sortir les grands moyens.
C'est vrai que cette info reste à vérifier mais l'attitude et le dernier communiqué de la gendarmerie sont vraiment bizarres.

Écrit par : cheickna | mercredi, 04 janvier 2012

Tant qu'il y aura encore des HOMMES en ARMES,il n'y aura ni SECURITE ni RECONCILIATION.De grace,EPARGNEZ la population civile qui assure a VIVRE dans la PAIX,la SECURITE et la SERENITE...

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 04 janvier 2012

il faut que l'ouest soit libéré pour que cette région ait la paix véritable, trop de souffrance des dozos, les frci sèment la terreur sur la population meurtrie.

Écrit par : ago | mercredi, 04 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.