topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

mercredi, 11 janvier 2012

COTE D'IVOIRE: DECES A JERUSALEM DE PAUL-ANTOINE BOHOUN BOUABRE


BOHOUN BOUABRE.jpg

Un haut cadre de la Côte d'Ivoire, une personnalité de grande valeur, un homme discret, travailleur et d'une efficacité redoutable a tiré sa révérence, à 54 ans. Paul-Antoine Bohoun Bouabré n'est plus. La Côte d'Ivoire digne est en deuil. Jeune Afrique se croit dans l'obligation de pondre un article pour balancer le scoop (voir texte ci-dessous), sauf qu'il le fait au détriment du professionnalisme, de la vérité et du devoir sacré de respecter la douleur des proches du disparu. Ce que n'a pas manqué de relever Théophile Kouamouo, du Nouveau Courrier, sur sa page Facebook: « L'article de Jeune Afrique sur la mort de Bohoun n'honore pas son auteur. Premièrement, parce que tout le monde sait qu'il n'était pas dans le gouvernement Aké N'Gbo et pas au premier plan pendant la crise postélectorale. Et que c'est la logique folle qui a conduit à l'inculpation de gens comme le fils ou le médecin de Gbagbo qui est à l'oeuvre. Deuxièmement, parce qu'il ne prend même pas le soin de dire "graves crimes supposés". Troisièmement, parce qu'il veut couvrir le fait qu'il est mort sans avoir eu les moyens de se soigner parce que ses biens n'ont même pas été partiellement gelés, mis sous tutelle, pour lui donner les moyens de se soigner. C'est honteux, tout ça ». La prochaine étape sera certainement pour Bohoun Bouabré de servir de bouc émissaire post mortem pour tous les sorciers et diables de la scabreuse « affaire Kieffer ». Condoléances attristées à tous les patriotes ivoiriens !

BOHOUN BOUABRE 2.jpg

L'ancien grand argentier de Laurent Gbagbo est décédé mercredi matin dans un hôpital de Jérusalem à la suite d'une grave insuffisance rénale. Il était recherché par la justice ivoirienne pour des crimes commis pendant la crise postélectorale.

L'ancien ministre ivoirien de l'Économie et des Finances (entre octobre 2000 et décembre 2005) Paul-Antoine Bohoun Bouabré est décédé tôt ce mercredi matin à Jérusalem, en Israël, où il était en attente d'une greffe de reins, a annoncé le site de L'Intelligent d'Abidjan. Une information confirmée à Jeune Afrique par une proche du défunt. Selon elle, celui-ci souffrait d'une insuffisance rénale et avait vu sa santé se dégrader l'été dernier.

Visé par un mandat d'arrêt international émis par la justice ivoirienne pour les graves crimes commis dans le cadre de la crise postélectorale, ce cacique de l'ancien régime de Laurent Gbagbo avait trouvé refuge en Israël. Ancien professeur d'économie à l'Unité de formation et recherches des sciences économiques et de gestion de l'université d'Abidjan, il avait également été ministre d'État chargé du Plan et du Développement.

Émissaires

Après la chute de Laurent Gbagbo, il avait dépêché des émissaires auprès du nouveau pouvoir d'Alassane Ouattara pour négocier le dégel de ses avoirs ou, à défaut, obtenir une prise en charge de l'État. Mais, cette demande lui avait été refusée. Son nom était régulièrement cité dans l'affaire de la disparition à Abidjan en 2004 du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer.


Baudelaire Mieu, à Abidjan.


Commentaires

Paix à son ame.La Cote d'Ivoire perd encore injustement un de ses fils.C'est une GREFFE de COEUR qu'il faudrait à OUATTARA!comment peut-on faire preuve d'une telle INHUMANITE à l'égard d'un DIGNE SERVITEUR de la NATION IVOIRIENNE qui a été fidèle jusqu'au bout.Mourrir loin de sa terre natale est quelque chose d'innacceptable en soit.C'est par manque d'argent qu'il n'a pas pu se soigner à temps.Un HOMMAGE dans la SOBRIETE sur ce blog:REGARDS CROISES à l'image de cet HOMME POLITIQUE DISCRET.Je présente mes sincères CONDOLEANCES à sa femme et ses femmes.Que Dieu te garde à jamais près de lui,cher Monsieur le Ministre de la République...

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 11 janvier 2012

Oh Fernand j'ai mal oui j'ai mal quand j'ai lu cet article là oh seigneur mon Dieu délivre la Côte d'Ivoire ma Côte d'Ivoire. Alors Alassane a encore tué . Oui Bouabré est décédé parce que le coeur est resté sourd aux appels d'un homme qui a servi l'Etat avec devouement. Y a t-il un garçon un vrai dans ce pays là pour nous debarrasser de cet individu sans foi, sans coeur. Et le coeur du mal s'est installé avec l'aide de la france de sarkozy oh mon Dieu. Bohoun Bouabré est mort parce que ouattara a mis sous scellé son compte. Quel coeur a cet homme ?. Je crie vengeance, oui vengeance chers frères ivoiriens levez vous et posez des actes de rebellion pour chasser cet être sans foi et sans coeur.
Les larmes de sang coulent de mes yeux Fernand. Allons nous attendre d'être exterminés pour réagir? Oui j'ai mal vraiment mal Fernand
Que Dieu veille sur son âme et l'accueille dans son royaume.

Écrit par : Intelligenciahomme | mercredi, 11 janvier 2012

je suis vraiment désoler fernand mes ce que tu doit savoir chacun paye pour ce qu'il a fais sur cette terre ci ces allassan qui la tuer il va paye mes il faux savoir une chose il y a eu beaucoup d'ivoirien qui son more dans cette a faire bohoune bouabre nés pas mieux que tous ce que le clan gbagbo a tuer et ci vous voulez la guerre on va vous la donnée sur un plateau d'or nous on nés prés a tous ces ce que vous et vos fanatique de sociopathe ne savez pas mes on vous a Temp et je te mes au défi commencer et vous verrez la suite

Écrit par : hamed beken | mercredi, 11 janvier 2012

"Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur". Romains 12: 19.

INTELLIGENCIAHOMME, HAMED BEKEN, on ne fera pas de palabres, ici. La circonstance ne s'y prête guère. Toute vengeance appartient à DIEU. Laissons faire le temps, Lui seul, le DIEU de justice, en décidera.

Bien à tous et condoléances renouvelées au digne peuple de Côte d'ivoire!

Écrit par : Dindé | mercredi, 11 janvier 2012

Que son âme repose en paix. Et que le Tout puissant lui perdonne touts ces fautes. Qu'il regarde tout le bien qu'il a fait pour sa nation, la tenir debout économiquement pendant 5 ans (2002 - 2007) sans aide extérieur et avec la moitié du pays. Il a augmenté les salaires des policiers et autres corps habillés grace à sa gestion rigoureuse. Le moment est trop sérieux pour oser le comparer à d'autres qui dimuent les salaires et renvoient des ivoiriens.
Un grand homme s'est éteint et c'est la volonté de Dieu.

Que ton âme repose en paix très cher professeur.

Écrit par : cheickna | jeudi, 12 janvier 2012

En effet, je trouve que c'était une personne de très grande qualité. Il méritait un meilleur article.

Écrit par : prêt | jeudi, 12 janvier 2012

la côte d'ivoire a perdu un haut cadre et surtout le FPI l'homme du budjet sécurisé oh Dieu pourquoi nous ? Voila comment on veut liquider les cadre du FPI C4EST aLASSANE A PROMIS de faire

Écrit par : WADI | jeudi, 12 janvier 2012

Merci Fernand pour ton intervention cependant sache que je ne reponds jamais à ces esprits tordus et je l'ai souvent souligné dans mes passages. Ces gens là ne peuvent pas écrire l'histoire de cette CI récente à ma place je ne leur permettrai pas car je suis contemporain de ce qui se passe actuellement en CI. Depuis les années 90 jusqu'à aujourd'hui. Je ne fais que rappeler la vérité à ces vampires des temps nouveaux à l'image des hamed beken. De quoi s'agit il ? de la violence en CI? Mon frère revisite l'histoire de la CI à partir des années 90 et tu verras que L G a toujours marché pour revendiquer avant cela dans les années 80 dont je ne suis pas trop témoin il revendiquait par des grêves. Ces deux methodes de lutte ont toujours été qualifiée de méthodes pacifiques par des idéologies politiques.
Au cours des ces marches pacifiques le PDCI parti au pouvoir à cette époque à utiliser la repression violente comme réponses à ces révendications pacifiques. En 1995 quand le RDR (entité sortie des entrailles du PDCI) s'associe au FPI le boycott a été qualifié d'actif aux conséquences que nous connaissons tous. Le FPI ayant compris son erreur car jamais une manifestation politique organisée sous sa houlette n'a connu un tel résultat a fait profil bas. Cela a jeté un froid entre le FPI et le RDR. Car le second cité accusant son allié de le trahir. Alors que le premier faisant sa propre auto-critique a compris que son alliance allait le perdre s'il ne prenait pas ces distances avec ces nouveaux amis.
Alors quand le Pr Bédié arrive au pouvoir le FPI adopte plus la methode critique que les marches. Certains symphatisans de ce parti comme moi d'ailleurs avions cru que le Président Bédié avait signé un pacte avec le Président LG à cette époque (on montrait LG jouant même du piano à la TV). Pendant le règne de Bédié c'est le RDR a introduit la violence comme mode de révendication dans la politique ivoirienne. La suite on la connait, il couroone ses acte par un coup d'Etat qui emporte Bédié. Guéi arrive arrive au pouvoir le RDR ne lui a jamais pardonné de l'avoir trahi, viloences sur violences, coups d'Etat sur coups d'Etat (les journaux rebelles (patriote, etc..) parlaient à cette époque de complots). Ensuite Gbagbo arrive au pouvoir, il n'a même pas le temps de s'avoir le RDR annonce que le pouvoir est dans la rue on connait la suite.Sous le Pr L G la première marche du RDR où des agents de l'Etat ont été froidement égorgés à Treichville à l'aide des couteaux à double tranchants et des fauciles (quelle inhumanité ?), puis la violence du RDR gagne en intensité (je passe sur les differents coups d'Etat qui ont emaillés cette période) jusqu'à aboutir à la rebellion que nous connaissons avec son corrolaire d'assassinats, de viols, vols, de tuerie, de génocide, de pogrom etc..
Cher Hamed Beken, voici la liste non exhaustive dressée. Qui dit mieux? Ce ne sont pas des paroles en l'air.
Que Dieu veille sur la CI digne et ses valeureux fils et que l'âme du défunt repose en paix.
Une fois de plus Fernand je m'excuse mais ces gens là il faut leur relater les faits tels que vécus. Je ne peux accepter qu'il me conte cette histoire dont je suis témoin occulaire.
Que Dieu vous bénisse

Écrit par : Intelligenciahomme | jeudi, 12 janvier 2012

Intelligenciahomme,j'étais la 1ERE à laisser un post,tu as fait le choix de partager ta peine avec Fernand.Je le respecte.Meme si je t'avoue que je ne comprends pas trop.Mais ça doit etre sans doute un problème culturel.Je préfère m'en tenir là pour éviter de te mettre mal à l'aise.Ce n'est pas mon but.J'en prends acte tout simplement.Voilà...

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 12 janvier 2012

Salut Soeur RitaFlower, juste te dire que mon post susmentionné s'adresse à Hamed beken qui accuse le président LG d'avoir tué et donc partant il justifie la mort de Bohoun Bouabré. Suite à quoi Fernand ayant perçu le danger (guerre des mots) qui vient attire notre attention sur le fait d'éviter de s'élancer des pics surtout ce n'est pas le lieu vu les circonstances actuelles (décès d'une grande figure politique et intellectuelle ivoirienne). Alors à moi de répondre à Fernand que je ne réponds jamais aux genres d'invidus comme hamed beken mais mes interventions visent à rétablir les faits tels qu'ils se sont passés en CI depuis l'entrée en politique de ouattara. Je crois que cette explication te permettra de mieux me cerner.
Que Dieu veille sur la Côte d'Ivoire ainsi que ces dignes fils

Écrit par : Intelligenciahomme | vendredi, 13 janvier 2012

Intelligenciahomme,je crois que nous ne nous comprenons pas.Je voulais te dire que j'aurais voulu te réconforter mais tu m'en a pas laissé l'occasion puisque tu t'es directement adressé à Fernand.Rassure toi,je sais pertinnement à qui s'adressait ton précédent post.Je suis le fil des discutions.Ce n'est pas bien grave.Tu es tellement dans la politique,que tu as un peu de mal à t'en décrocher.C'est tout fait normal vu les circonstances.Qui t'en ferait le repproche.Je commence à te cerner petit à petit.Il ya eu une période ou tu étais plus calme moins torturé.Tu es quelqun de SANGUIN.Je le perçois dans tes écrits.Je reconnais toujours tes commentaires avant de voir l'auteur.Tu as une plume particulière personnelle.A plus tard...

Écrit par : RitaFlower | vendredi, 13 janvier 2012

Ah oui RitaFlower je t'ai cernée maintenant, toutes mes excuses mes soeurs, dans la fouleée des convulsions qui se sont emparé de moi à la lecture de cet article, par habitude et comme tu le soulignes si bien c'est culturel je me suis adressé à mon frère5un homme) et non à ma soeur (femme).

Écrit par : Intelligenciahomme | vendredi, 13 janvier 2012

Encore une autre perte, aussi douloureuse ke les precedentes............PAIX A VOTRE AME MR LE MINISTRE! je ne vs ai pa connu personnelm mais jè entendu d'importantes felicitations concernant le travail ke vs avez abatu! vs aviez ete un hom kom on les aime , travailleur, battant, entreprenant et courageux à votre manière.
Pr la generatin dont je suis , vs serez un des exemple de "bosseur" kon copiera ss honte pr faire avancer "notre" pays.
Que nos pensées hautes en gratitude et nos prières vs accompagne.......Courage et YAKO à la famille et ts les proches.

Écrit par : shoumy | vendredi, 13 janvier 2012

Paul-Antoine BOHOUN BOUABRE a été un Grand serviteur de l'Etat. Un patriote digne dont on doit être fier. Il est certes mort dans le dénuement, mais s'en est allé riche des lauriers qu'il a glanés durant son service à la nation. Je le trouvais fluide et simple dans le langage et surtout convaincant. Sa sérénité et sa bonne humeur m'ont toujours rassuré même au plus fort de la crise. En cela, il a su apprendre de son mentor, son Excellence le Président Laurent GBAGBO. La Côte d'Ivoire déplore aujourd'hui une perte immense.
Il part rejoindre sa première épouse. Le Seigneur l'a efficacement utilisé à un moment donné de l'histoire de notre pays. Sa mission est terminée, gloire soit rendue à notre Dieu. J'ai une pensée pour son fils devenu orphelin double. Que Dieu le fortifie.
HOMMAGE APPUYE A UN HERO!

Écrit par : Thomas | samedi, 14 janvier 2012

Écrire un commentaire