topblog Ivoire blogs

lundi, 23 janvier 2012

INFRASTRUCTURES, LOGEMENTS, FINANCES EN COTE D'IVOIRE, LES BURKINABES PRENNENT TOUS LES MARCHES


SORO GUILLAUME ET BLAISE COMPAORE.jpg


Les réseaux d'affaires proches du palais de Kosyam, à Ouagadougou, empochent les dividendes de la relation privilégiée entre Guillaume Soro et Blaise Compaoré.


La proximité entre Guillaume Soro et son « parrain » Blaise Compaoré profite aux cercles d'affaires burkinabé traditionnellement discrets en Côte d'ivoire. En juillet, Mohammed Abdulaï a ouvert une filiale de sa société Faso constructions et services, à Abidjan. Quelques semaines plus tard, cette entreprise a décroché le contrat de la construction du futur complexe sportif Alassane Ouattara de Grand Bassam (6 milliards F.CFA) et la rénovation du Palais des sports d'Abidjan (1,3 milliards F.CFA). Le PDG de la firme de BTP Sol confort et décor, Michel Zida, possède aussi ses entrées à la primature ivoirienne. Tout comme le représentant du président burkinabé en Côte d'Ivoire, Boureima Badini, et l'opposant mauritanien Mustafa Limam Chafi, devenu très proche du régime Ouattara, qui usent de leur influence pour introduire les businessmen burkinabé à Abidjan.


Nommée, fin décembre, présidente de la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture du Burkina faso, la femme d'affaires Alizeta Ouédraogo, belle-mère de François Compaoré, frère du « Beau Blaise », envisage d'implanter, cette année à Abidjan, une filiale de sa société de construction immobilière Azimmo, en visant les marchés des logements sociaux.

Après avoir succédé à son père El Hadj Oumarou Kanazoé, l'ex-empereur du BTP au Burkina Faso décédé en Octobre, Mady Kanazoé a décroché plusieurs marchés de réhabilitation de tronçons routiers dans le Nord Ivoirien.

Dans le domaine des finances, le banquier burkinabé Idrissa Nassa, patron de Coris Bank et proche d'Ibrahim Ouattara, frère cadet d'Alassane Ouattara, songe à ouvrir plusieurs agences de son groupe en Côte d'Ivoire.


Source: La Lettre du Continent, janvier 2012.

Commentaires

Le PARTAGE du GATEAU de la COTE d'IVOIRE a commençé avec une complicité criminelle entre SORO et COMPAORE parrains de la REBELLION SANGLANTE.Soro est dans la ligne de mire des Francais et des Américains qui veulent à tout prix sa tete.Soro brade les marchés aux OPERATEURS ECONOMIQUES du BURKINA FASSO.Il faut DEGAGER SORO pour reprendre ces marchés du CACAO dont une grande partie est acheminée au BURKINA FASSO pour etre mis en sac pour l'exportation.Les Américains veulent aussi leur part du gateau ivoirien.Que deviennent les IVOIRIENS dans tout ça,dites le moi donc??

Écrit par : RitaFlower | lundi, 23 janvier 2012

C'est par pour eux (les ivoiriens) qu'ils ont pris les armes et fait la guerre à la Côte d'Ivoire. C'est pour les intérêts de cartels financiers (cacao et pétrole) et de nébuleuses maçonniques qui régentent l'Afrique et le monde.

Les ivoiriens, c'est le cadet de leurs soucis. Mais, gardons confiance, il y a un DIEU! Espérons en Son nom et en Son pouvoir. Le jour se lèvera et la liberté pour l'Afrique surviendra!

Écrit par : Dindé | lundi, 23 janvier 2012

Alors que des opérateurs économiques il n'en manque pas en CI, les opérateurs dans l'immobilier il y en a des professionnels de premier rang.Que Dieu veille sur notre patrie et ts ses dignes fils

Écrit par : El Haj Bah | lundi, 23 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.