topblog Ivoire blogs

samedi, 28 janvier 2012

ET POURTANT C'EST UNE MILICE

FRCI 5.jpg

Nous avions déjà dit dans les colonnes de votre quotidien préféré (Aujourd'hui, Ndlr) que Dramane Ouattara n'est pas l'homme qu'il faut pour doter la Côte d'une armée nationale. Aujourd'hui, sous la pression des miliciens qu'il a utilisés pour faire la guerre au régime de Laurent Gbagbo, il ne sait pas où donner de la tête.

En principe il ne devrait pas avoir de problème. S'il est venu avec des emplois, il n'y a rien de plus aisé que d'en donner pour permanemment caser tous ces jeunes à qui on a promis au minimum une situation stable pour les inciter à prendre les armes. Ou s'il est venu avec les pluies de milliards, pourquoi ne pas libérer ces "guerriers" en leur donnant le pécule promis en échange des armes qu'ils gardent par devers eux ?

Dramane Ouattara n'a pas de solution, même la solution à ses propres promesses devenues problèmes. Son ministre délégué à la défense monsieur Paul Koffi Koffi parle d'encaserner au bas mot 40.000 jeunes dans une sorte d'"armée de réserve". Il les appelle tantôt les "associés" tantôt les "assimilés" et il dit d'eux qu'« ils ne seront plus militaires, mais seront sous un commandement militaire. Il n'est pas question qu'ils soient engagés et embauchés par l'armée. Il faut que cela soit clair (...) on sait qu'ils ont des armes. Nous allons voir dans quelle mesure il faut récupérer ces armes dès qu'ils entrent en caserne ».

Dans cette déclaration qui pue la naïveté subtile de son auteur, on voit que le gouvernement de Dramane évite soigneusement de nous dire qu'il est en train de se doter d'une milice personnelle. Ce n'est pas parce qu'elle sera appelée "armée de réserve" qu'elle sera moins paysanne, moins ethnique et moins délinquante. Dans ce pays, on a toujours considéré que les jeunes qui se sont constitués spontanément en mouvement d'auto-défense étaient des miliciens de Gbagbo. Sur quelle base Dramane Ouattara pense-t-il ne pas faire pire en créant une "armée de réserve" essentiellement composée de ses partisans, lui qui a "monocolorisé" le parlement d'une nation qui compte au moins 60 ethnies ?

 

Joseph Marat


Source: Le blog de Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.