topblog Ivoire blogs

dimanche, 29 janvier 2012

SENEGAL - ABDOULAYE WADE OU L'ARCHETYPE DE L'INCONSISTANCE AFRICAINE


ABDOULAYE WADE.jpg

C'est simplement scandaleux ! Abdoulaye Wade, le président sénégalais sortant, va donc concourir, le 26 février prochain, à 85 ans déclaré, à l'élection présidentielle. Au delà du fait qu'une loi ne serait rétroactive, la question de l'âge du "Pape du Sopi" se pose avec acuité. Ne peut-il pas s'inspirer de Léopold Sédar Senghor ? Ce dernier, premier président sénégalais (1960-1980), avait volontairement quitté ses fonctions, à 74 ans, simplement pour se reposer.

Les Africains, à toutes les échelles, pas seulement au niveau de leurs élites, prennent la retraite comme une sanction. C'est ainsi qu'on voit ce grabataire faire du forcing. Mais pourquoi papy fait-il ainsi de la résistance alors qu'il pouvait lancer un poulain de son parti ? Ses partisans que j'ai rencontré me disent qu'en 10 ans à la tête du Sénégal, il a fait mieux que Senghor et Diouf réunis, comme si c'était le débat.

Pire, manipulant à son compte la Conseil constitutionnel, selon Seneweb, l'homme s'apprêterait à faire invalider à leur tour, les candidatures "de Macky Sall, d'Idrissa Seck et de Cheikh Tidiane Gadio, tous des fils putatifs du leader du PDS (parti de Wade, Ndrl) et reniés finalement. Quant à Youssou Ndour qui a déposé un recours, il a annoncé avoir 100 000 signatures alors que le Conseil constitutionnel lui reproche d'avoir fourni une liste de 12.936 électeurs appuyant sa candidature dont seuls 8.911 ont pu être identifiés et leurs signatures validées.

Avec la même condescendance habituelle, le Département d'Etat américain, par la voix de son ambassadeur à Dakar au Sénégal, demande aux Sénégalais de respecter la décision du Conseil constitutionnel. Wade se fout royalement des Sénégalais et ne pense qu'à sa petite personne. Quand on sait que ce clown était allé pérorer à Benghazi pour demander le départ de Kadhafi alors que la Libye était agressée, il est étonnant que lui, s'accroche au pouvoir avec le silence assourdissant de la soi-disant "communauté internationale". Il avait enfin promis, de ne pas se représenter. Cet homme a tué la démocratie sénégalaise !


Source: ALLAIN JULES

Commentaires

Et dire d'Abdoulaye WADE a poussé le PRESIDENT GBAGBO vers la porte de la SORTIE.Aujourd'hui IRONIE du sort,c'est lui-meme et son POUVOIR qui se retrouvent dans la TOURMENTE.C'est l'humiliation supreme que d'etre chassé par son peuple.L'OPPOSITION et une partie de la population SENEGALAISES rejette une CANDIDATURE qui ne respecte pas le DROIT CONSTITUTIONNEL.La DEMOCRATIE est donc bafouée une fois plus,dans un pays cité comme un modèle de DEMOCRATIE en AFRIQUE de l'ouest.Si WADE est élu,ça sera encore une ELECTION PRESIDENTIELLE CONTESTEE comme ça été le cas en COTE d'IVOIRE,au GABON et au CAMEROUN.J'espère que les SENEGALAIS iront jusqu'au bout pour défendre la JUSTICE.Des RISQUES d'embrasements sont à prévoir avec les forces de l'ordre du gouvernement contre le peuple qui manifeste depuis longtemps pacifiquement.Quant au cas YOUSSOU N'DOUR,s'il remplit toutes les CONDITIONS DEMANDEES,il a tout à fait le droit de se présenter aux élections.Le lui refuser,ne fera que raviver de vives tensions auprès de ses SUPPORTERS et une erreur pour l'equipe de WADE de vouloir le minimiser.Il a une telle POPULARITE du fait de son statut de STAR INTERNATIONALE.Il sait parfaitement les risques qu'il encourt,puisque ça peut mettre un terme définitif à sa CARRIERE d'ARTISTE-CHANTEUR.Il y a bien un CHANTEUR-PRESIDENT en HAITI et un PREDIDENT-DJ à MADAGASCAR,alors pourquoi pas lui au SENEGAL.YOUSSOUN N'DOUR a aussi les MOYENS de se défendre.Il possede un GROUPE de presse,une RADIO et une télévision à son nom.C'est un artiste engagé qui fait beaucoup pour l'AFRIQUE et les AFRICAINS démunis.Il a récolté des fonds avec ses amis ARTISTES INTERNATIONAUX pour récolter des fonds pour la CORNE de l'AFRIQUE qui meurent de faim dans l'indifférence générale,abandonné de tous.C'est COURAGEUX de sa part de vouloir s'impliquer dans la vie politique du SENEGAL.Dans le domaine social et professionnel,il offre des MILLIERS d'EMPLOI à des JEUNES qui n'en n'ont pas.Il en fait plus qu'un PRESIDENT de la REPUBLIQUE.Parti de rien,il est arrivé au sommet par la force de son travail,de son talent et sa CAPACITE à gérer sa CARRIERE MUSICALE.En plus avec beaucoup d'humilité.CHAPEAU à l'artiste,BONNE CHANCE au POLITIQUE...

Écrit par : RitaFlower | dimanche, 29 janvier 2012

Abdoulaye Wade, un homme sans âge qui hante le sommeil de nos frères Sénégalais. Il n'a aucune parole et semble être né avant la honte. Le drôle de spectacle qu'il donne de lui-même et de l'Afrique est affligeant. Ce qui est dramatique, c'est qu'il se trouve des "intellectuels" pour alimenter d'arguments "juridiques" sa forfaiture.
Lui qui avait la dent dur contre Gbagbo devrait pouvoir se regarder en face pour admirer l'ennemi de la démocratie et le putschiste qu'il est devenu. Le temps viendra où le peuple sénégalais s'occupera de lui et de son clan de malfaisants profiteurs.

Écrit par : Blincky Bill | lundi, 30 janvier 2012

Oh oui ce Mr était si virulent envers notre président et tjrs dans toutes les magouilles dirigés contre l'Afique.Que Dieu l'assiste et lui donne la sagesse de se retirer.

Écrit par : Marie21 | lundi, 30 janvier 2012

Visiblement, il est plus facile de faire la leçon aux autres que d'appliquer ses propres principes!

Ainsi va l'hypocrisie humaine!!!

Écrit par : Dindé | lundi, 30 janvier 2012

Bien dit, frangin!

Écrit par : Blincky Bill | mardi, 31 janvier 2012

Merci, BLINKY BILL! L'Afrique me fait mal au cœur, je t'assure. Est-ce une fatalité d'être nul?

Écrit par : Dindé | mardi, 31 janvier 2012

Eh oui, c'est dommage ce demon manque effectivement de bon sens. Comme le dit plus haut un frère, il est plus facile de faire les tares des autres. Cet être est un véritable poison pour ses proches. Que Dieu aie pitié de son âme !

Écrit par : lise | mercredi, 01 février 2012

Les commentaires sont fermés.