topblog Ivoire blogs

mercredi, 01 février 2012

DES IRREGULARITES DANS CETTE REPUBLIQUE MODELE?


FRANCIS WODIE.jpg

Le Conseil constitutionnel annule les élections dans 11 circonscriptions


Les résultats des législatives ont été annulés dans 11 circonscriptions électorales par le Conseil constitutionnel ivoirien a annoncé ce mardi après midi, le président de cette institution, Francis Wodié, s'abstenant par ailleurs de publier la listes des concernées.

« Là où les faits ne sont pas établis, nous sommes amener à confirmer l'élection . De sorte que nous avons confirmé quelques 55 élections. Parce qu'il est dans le pouvoir du conseil ou de confirmer une élection ou d'en modifier de rectifier les résultats ou prononcer l'annulation d'une élection, sur la base des faits démontrés par le conseil comme existants, a ajouté le président du Conseil institutionnel précisant toute fois que l'institution a été saisie sur la validation des résultats de 66 circonscriptions électorales.

En attendant l'organisation d'élections partielles dans les 11 circonscriptions électorales concernées, Francis Wodié a reconnu que l'institution a mis du temps pour établir les faits
« Nous attendions des requérants qu'ils prouvent les faits. La volonté du conseil était de vérifier si les élections sont régulières et sincères, parce que nous sommes dans un système de démocratie participative où il ya les électeurs les élus, le peuple et ses représentants. Il faut faire en sorte que la volonté exprimée par le peuple soit effectivement rendue par les urnes et les résultats, » s'est justifié Francis Wodié.

Le président du Conseil constitutionnel a également précisé que ces résultats seront transmis à la Commission électorale indépendante (CEI).
« Notre devoir est de garantir les droits des citoyens en matière électorale. Les décisions sont prises par le Conseil constitutionnel, nous les avons communiqué comme la loi nous y oblige à la CEI qui va en tenir compte pour prendre les dernières décisions. Il y a des décisions que nous n'avons pas prises parce que les faits n'étaient pas établis, parce que ces faits n'étaient pas formellement reconnus par la loi comme constituant des irrégularités. Nous avons l'anomalie de certaines situations du point de vu du respect des principes fondamentaux de la démocratie et de l'étique républicaine, » a -t-il insisté.

Cependant, Francis Wodié prévient que prochainement le conseil se prononcera sur ces cas. Tout en s'élevant contre l'intrusion des forces armées dans l'élection législative, le président du Conseil constitutionnel a appelé les ivoiriens au respect du principe de séparation.
Francis Wodié a également avoué que des personnes décédées ou absentes du pays ont voté lors des législatives du 11 décembre dernier.

Wassimagnon, sur KOACI.COM

Abidjan, le 31 janvier 2012


Source: RESISTANCE COTE D'IVOIRE ISRAEL

Commentaires

LA VERITE est en train de bâtir ses fondations un peu ...un peu en se Nourrissant de petites révélations, attitudes et comportements. D'ici à l'évidence pour tous, ce sera l'explosion.
Nous on est serein, on connait le Diable et ses agissements. et il ne peut pas, hélas, résister à l'éclatante Lumière de la VERITE.

Ce matin, tous mes amis ADOrateurs sont étrangement muets. la consigne est respectée: pas de débat sur ce sujet.

Écrit par : Nina | mercredi, 01 février 2012

Les adosapiens auront un réveil brutal. Mais par amour pour la nation, ils trouveront notre main tendu à leur endroit.

Il fera bientôt jour .....

http://www.infodabidjan.net/revolution-permanente/peril-imminent-afrique-la-cote-divoire-te-parle/

Écrit par : CheKoff | jeudi, 02 février 2012

C'est un aveu qui se veut pudique: WODIE reconnaît malgré lui qu'il y a eu des fraudes massives à la Présidentielle et que OUATTARA n'a pas gagné l'élection. C'est la même technologie électorale qui a été utilisée aux législatives.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets (principe de la causalité), OUATTARA doit être débouté et la victoire, reconnue à GBAGBO. Au pire des cas, on doit reprendre les présidentielles. Si WODIE veut être logique envers lui-même.

WODIE n'aura pas ce courage, je le sais. Raison pour laquelle l'Histoire elle-même (un autre nom de DIEU) se chargera de rétablir l'ordre des choses.

Wait and see!

Écrit par : Dindé | jeudi, 02 février 2012

habitants du nord de la Côte d'Ivoire vous êtes des moutons et allassane ouattara le bourkinabé est votre berger.Vous,vous êtes Ivoiriens et lui voltaique.Ouvrez vos yeux,cet homme est une machine a tué que la France a formée,pour tuer les ivoiriens et pour voler nos ressources.Ou sont ses amis d'enfance en Cote d'Ivoire,lui qui prétand être ivoirien,ouvrez vos yeux habitants du nord,cet homme a usurpé dans le pays.Reveîllez-vous habitants du nord pour chasser se bourkinabé!

Écrit par : ouattara | jeudi, 02 février 2012

Monsieur Wodié, ne peut plus aller loin et c'est comme si il voulait contester son alliance soudaine avec ceux qui ont attaqué pendant plus de dix ans la Côte d'Ivoire. Je me demande si ce monsieur est vraiment un homme.
Moi, j'ai honte de ses positions ou il est lui-même un traite comme l'ont été les collabos en France, durant la seconde guerre mondiale.
Monsieur Wodié, prennez vos responsabilités et dîtes ce qui est vrai pour une fois de votre vie.
Votre ami Kragbé Gnagbé, serait très heureux si vous le faites cher monsieur.

Écrit par : Habachie Gontran | vendredi, 03 février 2012

Les commentaires sont fermés.