topblog Ivoire blogs

jeudi, 02 février 2012

SENEGAL: LA FRANCE ENJOINT WADE DE CEDER SA PLACE


ALAIN JUPPE.jpg

Alain Juppé dit regretter que « certaines sensibilités ne soient pas représentées » pour l'élection présidentielle sénégalaise.

 

La France a fait savoir au Sénégal qu'elle souhaitait qu'il y ait un renouvellement de génération à la tête de l'Etat sénégalais, lors de la présidentielle de février, a déclaré mercredi 1er février le chef de la diplomatie française, assurant que "le message a été entendu à Dakar".

Alain Juppé, devant les députés français, a précisé le contenu du message que Paris a adressé aux autorités sénégalaises dans la perspective de l'organisation de l'élection présidentielle du 26 février. "Nous avons regretté que certaines sensibilités ne soient pas représentées. Nous avons même souhaité que le passage de générations soit organisé. Je préfère vous dire que le message a été entendu à Dakar (...) et enfin nous avons, bien sûr, appelé à la retenue et à l'absence de toute violence".

Refus du "diktat" de l'étranger

Mercredi, le ministre sénégalais des Affaires étrangères Madické Niang a affirmé n'avoir reçu "aucune notification des positions prises par certains pays amis" par la voie diplomatique normale mais "seulement dans la presse". Il a ajouté que le Sénégal n'avait "de leçon de démocratie à recevoir de personne" et n'accepterait "pas de diktat" de l'étranger, après des déclarations de responsables américains et français.

Lundi, le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero, avait déjà regretté que "toutes les sensibilités politiques ne puissent être représentées" à la présidentielle sénégalaise, après la publication par le Conseil constitutionnel des candidatures, rejetant celle du chanteur Youssou Ndour et confirmant celle du président sortant, Abdoulaye Wade, âgé de 85 ans.

Bernard Valero n'avait cependant pas ajouté que Paris souhaitait "un passage de générations", comme l'a affirmé, mercredi, Alain Juppé.


Source: LE NOUVEL OBSERVATEUR

Commentaires

AIE!AIE!AIE!le droit d'INGERENCE continue encore.Apparemment les cas de la COTE d'IVOIRE et de la LIBYE leur a pas servi de leçon.Meme si le PRESIDENT WADE doit partir,c'est seul au peuple sénégalais d'en décider et non pas à la FRANCE.Le POUVOIR ACTUEL de WADE a raison d'avoir une position ferme en ce qui concerne le"REFUS du DIKAT de l'ETRANGER".Après les ETATS-UNIS,la FRANCE à qui le tour?L'Election Présidentielle du 26 FEVRIER 2012 sent déjà le début d'une REVOLTE POPULAIRE contre le pouvoir en place:une REVOLUTION néé!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 02 février 2012

La situation du Sénégal me paraît inextricable, comment choisir entre un capitaine vieillissant et malade et des opposants tous anciens premiers ministres corrompus!

Écrit par : Ange | jeudi, 02 février 2012

Salut soeur RitaFlower,
A la première lecture de cet article susmentionné j'ai voulu pondre une réaction à la mesure de ce texte car tellement révoltant. Mais une seule seconde a suffi pour me ramener au calme et changer d'avis. Alors je dis oui c'est bien dit et surtout quand il s'agit de wade je dirai même c'est tellement bien cette ingérence de la France dans les affaires sénégalaises.
Quand tu es un homme de la trempe de wade tu mérites bien cela ne dit t-on pas que quand tu craches en l'air attends toi à des gouttes de salive dans ton visage ? Ce visage de wade merite bien cela. Oui cet homme qui manque de sagesse et qui fait la honte de l'Afrique mérite bien cela. Cet accident de l'histoire de l'afrique (je parle bien de wade car il est en un) mérite d'être traité comme un chiffon par la france. Quand tu manques de dignité tu sera traité comme un indigne. Oui wade est un accident de parcours de l'histoire du Sénégal des grands intellectuels africains. Cela ne fait que commencer
Que Dieu bénisse les dignes africains et la CI de Laurent Gbagbo avec

Écrit par : Intelligenciahomme | jeudi, 02 février 2012

Intelligenciahomme,toujours aussi percutant dans tes analyses.Je comprends ta position,tu te dis que WADE ne mérite que ça.Le problème,c'est que c'est toujours le pauvre peuple qui trinque.Les SENEGALAIS sont prets à en découdre avec le régime de WADE.Alors,je pense que l'INGERENCE de la FRANCE n'est pas nécessaire,ça ne fera qu'envenimer les choses inutilement.Espérons que la population ira jusqu'au bout malgré la REPPRESSION FEROCE des forces de l'ordre armés jusqu'aux dents qui tirent dans la foule.La dernière manisfestation a dégénéré.Déjà un ETUDIANT MORT.A quant un soulevement populaire en COTE d'IVOIRE,comme au SENEGAL?pour chasser l'autre qui prend gout au pouvoir de plus en plus.Comment tout cela va se terminer au SENEGAL,Dieu seul le sait...

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 02 février 2012

Merci ma soeur RitaFlower pour ces compliments. A propos je répondis sur ta derniere interrogtaion en ce qui concerne notre pays. C'est cela que je reproche aux ivoiriens. C'est un peuple trop attentiste, trop observateur, trop passif au point d'être traité de peureux et couard. Je ne suis pas un va t'en guerre mais quand tu n'as plus rien a approuvé je veux dire quand tu as tout donné et que malgré tout tu es traité comme un bon à rien alors lève toi et montre aux yeux du monde que tu as de la valeur et de la dignité. Moi, suite aux événements derniers lors du meeting du FPI, je m'attendais à une succession de marches pacifiques de protestation (même sans autorisation) car le monde entier venait de decouvrir le visage hideux de ce pouvoir quand bien même qu'il le sait mais feint de l'ignorer depuis (allusion faite à quelques declarations des soi-disant grdes puissances). Il faut forcer la main déjà ensanglantée de ce pouvoir moribond, il faut accepeter le sacrifice suprême pour sauver cette demeure ivoire en péril. Au lieu de cela c'est à un silence et à l'inaction totale qu'on assiste. C'est vrai certains diront que le pouvoir n'hésitera pas à tuer alors que trop de sang a été déjà versé. A ceux là je repliquerai que c'est comme cela il a procédé pour traiter et accabler de tous les noms le pouvoir de son excellence LG ce digne fils de CI et de l'Afrique. Alors il faut penser à sa postérité et non à soi même dans une lutte de libération. Je l'ai dit et je le repète tant qu'on laissera ces traites africains parmi nous on ne connaitra jamais le vrai developpement et la vraie indépendance c'est aussi simple que cela. il faut des actions concrètes pour contreindre ces êtres perfides à rejoindre leurs maîtres sur les rives de la Seine ou de Rhônes Alpes. Si nous laissons se préparer sous nos yeux un génocide comme cela est entrain de se mettre progressivement en place en CI il sera plus meurtrier que celui du Rwanda. Comment comprendre qu'on fasse la promotion d'une ethnie au détriment des autres. Regardez vous même l'épuration militaire à la barbe et au nez de tous sans que cela n'emeut ces soi-disant organisations des droits del'homme et pays dits puissants si prompts à pondre des déclarations sur les pratiques anti-democratiques sous le régime de son Excellence le président LG
C'est comme cela qu'ils ont préparé et contribué à la promotion des tutsi alors ethnie minoritaire au Rwanda à s'accaparer du pouvoir dans un bain de sang jamais égalé dans ce monde. Un véritable progrom contre le peuple utu pourtant majoritaire. C'est cela qui doit interpeller chaque ivoirien. Aujourd'hui ce sont nos frères Malinké (dioula) en complicité avec des étrangers qui nous tuent et nous depouillent de tous nos biens. Ivoiriens, ivoiriennes mesurez vous l'ampleur de tels actes à l'avenir qui se préparent sous nos yeux avec notre inaction et notre silence complice? Ce n'est pas une incitation à la guerre mais un appel à la revolte et aux marches pacifiques pour obliger ce pouvoir moribond et ethniciste à abandonner ces pratiques retrogrades dignes des pouvoirs genocidaires.
Que Dieu bénisse la CI et ses dignes fils

Écrit par : Intelligenciahomme | vendredi, 03 février 2012

Opportunisme français, quand tu nous tiens! C'est pourtant un pion essentiel de la toile françafricaine dans notre sous-région et sur le continent! Ils se dépêchent de se mettre du bon côté avant la chute du désormais dictateur WADE.

Ainsi va le monde!

Écrit par : Dindé | dimanche, 05 février 2012

quand je pense que l'histoire nous a montré à maintes reprises la traîtrise de la France et que malgré tout, des africains qui sont allés dans les mêmes universités que les dirigeants de ces nations, n'arrivent pas à les cerner et courent se jeter dans leur piège à chaque fois me surprend. Quand allez vous réfléchir par vous-mêmes et comprendre que les occidentaux, en particulier les français n'ont que des intérêts à défendre en Afrique et qu'ils ne sont pas vos amis ? A force de penser à vos comptes en banque, vous êtes prêts à sacrifier vos semblables. Voilà wade qui se cherche en ce moment, vu ce qu'il a osé faire à des présidents africains parce qu'il croyait que la France allait le couvrir jusqu'à sa mort, personne de ces soi-disant pairs président ne va lever le petit doigt pour lui venir en aide car tous inféodés à la France. Quel dommage que des cerveaux se laissent prendre par le matériel et n'aient aucune vision pour leur continent et partant pour leur pays et leurs concitoyens. Que Dieu nous éclaire car nous sommes dans l'obscurité la plus totale.

Écrit par : enegboka | lundi, 06 février 2012

Merci mon frère enegboka merci une fois de plus pour cette belle intervention. Je veux dire en toute sincérité souvent j'ai honte d'être de cette race car il n y pas plus stupide plus idiot plus méchant que ce peuple de ramassis. Franchement que Dieu nous vienne en aide. Regarde comment les soi-disant ivoiriens du nord ont depessé et continuent de tuer froidement, atrocement, mechacemment leurs propres frères soi-disant qui ne partagent leur opinion et leur vision s'il y en a. C'est vraiment dommage que cela soit ainsi.Et il en sear ainsi car nous sommes vraiment les derniers du monde.
Que Dieu ns vienne en aide

Écrit par : Intelligenciahomme | lundi, 06 février 2012

Intelligenciahomme,je suppose que tu fais allusion à la RACE HUMAINE.NOIRS comme BLANCS,il n'y aucune DIFFERENCE en matières d'intérets communs.La COTE d'IVOIRE en est un exemple palpable.Ce n'est pas moi qui vait t'apprendre que ce peuple IVOIRIEN a toujours été DIGNE malgré le rapport de force inégal face à lui.Les IVOIRIENS du NORD sont des IVOIRIENS à part entière en plus des ETRANGERS qui représentent quant meme 40%de la population.Ce n'est pas rien.Sincèrement,cher frère,je te trouve trop dur dans tes propos.Pendant 10 ANS,c'est une véritable leçon de PATRIOTISME que les Ivoiriens et Ivoiriennes nous ont démontré à MAIN NUE sans l'aide de qui que ce soit.Si je me trompe,je compte sur toi pour rétablir les faits.Nous devons absolument sortir de cette LOGIQUE de DIVISION et d'ACCUSER les FORCES ETRANGERES.Nous avons aussi notre part de RESPONSABILITES:la classe politique,l'armée,les institutions et les ivoiriens eux-memes.Je ne pense pas qu'il faille DESESPERER de ce peuple qui n'aspire qu'à la PAIX pour contribuer à son développement.Que DIEU bénisse les IVOIRIENS du MONDE ENTIER. Le COMBAT de la SOUVERAINETE de la COTE d'IVOIRE est celui de l'AFRIQUE NOIR et des AFRICAINS.CONTINUONS la lutte ENSEMBLES!!!

Écrit par : RitaFlower | mardi, 07 février 2012

c'est tout à fait normal, la France vient de reconquerir la CI, alors qu'ils se sont emmerdés pendant plus de dix ans au Sénégal. Fini la plaisanterie, la France a repris son bébé, plus le temps de s'accopiner avec le Président d'un pays qui vit à 60% du tourisme. La France a eu besoin de ces pays pour destabiliser Gbagbo, c'est tout sinon Wade, Sarko s'en moque.

Cotent de tous vous retrouver, Bonjour Fernand, Rita et Intelligencihomme.

Écrit par : cheickna | mercredi, 08 février 2012

Bonjour Cheickna,alors on dit quoi?Tu était passé ou pendant tout ce temps?je plaisante.Contente de te retrouver aussi.Le moins qu'on puisse dire c'est que WADE a chaud en ce moment.Ca lui apprendra à VENDRE un frère du CONTINENT.Une HONTE pour l'AFRIQUE entière.Les SENEGALAIS décideront de son DESTIN très BIENTOT.De toute façon son sort est scellé qu'il le veuille ou pas.BYE BYE WADE!!!!!S'il se maintient au pouvoir malgré la volonté du peuple,advienne que pourra pour lui.Et dire qu'on repprochait injustement au PRESIDENT GBAGBO de se maintenir au POUVOIR illégalement.et WADE alors?c'est un véritable HOLD-UP CONSTITUTIONNEL!alors Wade un aller simple pour une retraite anticipée pour le bonheur des SENEGALAIS...

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 08 février 2012

Bonjour, CHEICKNA!

Heureux de te retrouver! Je suppose que tu prenais un peu de bon temps pour revenir en force. Sois béni!

WADE..., ah WADE! Je n'ai plus de mots pour ce monsieur. Et dire que ce sont de tels individus qui se faisaient donneurs de leçons dans la crise ivoirienne et qui osaient lever le ton sur GBAGBO pour lui intimer l'ordre de ne pas "s'accrocher au pouvoir"? Mon DIEU, quel monde!!!

Écrit par : Dindé | jeudi, 09 février 2012

Les commentaires sont fermés.