topblog Ivoire blogs

jeudi, 09 février 2012

IVOIRIEN, LE RHDP TE PARLE: DONNE TA VOIX AU LICENCIEMENT MASSIF ET A LA MISERE!


NE DONNE PAS TA VOIX AU CHOMAGE - RHDP.jpg

"RHDP Solutions pour l'emploi - Ivoirien, le RHDP te parle: Ne donne pas ta voix au chômage". C'est avec de tels slogans de campagne qu'on a trompé les Ivoiriens qui voulaient bien se laisser tromper. Nous sommes des millions à ne pas y avoir mordu. Nous voyions venir l'arnaque. Et nous avons eu raison. Appréciez:


Présidence de la République: Licenciement de 1.300 personnes par Alassane Ouattara.

Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI): Mise à l'écart de 322 agents.

Port Autonome d'Abidjan (PAA): 120 employés mis au chômage.

Société des Transports Abidjanais (SOTRA): Mise au chômage technique de 1200 agents, soit près du 1/3 du personnel de l'entreprise.

Agence Nationale de la Formation Professionnelle (AGEFOP): 32 agents reçoivent leur lettre de licenciement.

Air Ivoire: 482 employés laissés sur le carreau.

Palaces de Côte d'Ivoire: Licenciement de 260 agents.

Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement (BNETD): Des mois d'impayés de salaire depuis 2011.

Assemblée Nationale: Salaires du personnel impayés depuis de longs mois.

Conseil Economique et Social: De nombreux membres du personnel mis à l'écart sans préavis, à l'arrivée du tout nouveau locataire.

Des centaines de PME/PMI ont mis la clé sous le paillasson ou sont en difficulté économique: Des milliers d'Ivoiriens sont au chômage et des milliers d'autres vivent par à-coup, avec des salaires réduits ou payés au compte goutte.


"RHDP Solutions pour l'emploi - Ivoirien, le RHDP te parle: Ne donne pas ta voix au chômage mais donne-la au licenciement massif et à la misère!", dirions-nous. Car c'est ce qui est, aujourd'hui, dans notre pays. Le chômage a bel et bien rattrapé les Ivoiriens avec le RHDP et la précarité est devenue une cruelle réalité dans la "nouvelle Côte d'Ivoire"! Où sont donc passées les pluies de milliards annoncées?


DINDE Fernand AGBO

Commentaires

c'est très bon de dénoncer les mensonges de ADO. il est une véritable calamité pour ce pays. que de désolations ds les familles.

Écrit par : Betty | jeudi, 09 février 2012

C'est dommage mais licencier 1200 personnes parce que recrutées de façon tribale et en embaucher pour un rattrapage ethnique où est la difference?

Et quand je crois que des intellectuels croient à ces dires,je suis ecoeurés et deçus à la fois.

Quelle mechancété!!! Le "dictateur" n'a jamis fait cela.A moins que ce mot n'ait changé de sens à des fins que nous savons tous

Écrit par : Gbè | vendredi, 10 février 2012

le nouveau locataire du conseil économique et social aussi dès son arrivée a licencié des pères et des mères de famille il faut ajouter cela sur votre liste.

Écrit par : alphe | vendredi, 10 février 2012

Il n' y a rien à dire. Les choses ne parlent d'elles même. ADO, est un fieffé menteur et c'est la raison pour laquelle il ne s'arrêtera pas à ça; il ira plus loin que ça. La misère pour tous, cela me rappelle étrangement le slogan de son incapable d'allié, le progrès pour tous et le bonheur pour chacun.
Tous deux ont parlé de milliards, ADO de pluie de milliards et Bédié aussi, mais à la fin c'est la misère qu'on nous sert quotidiennement.
Pauvres de nous, mais.......

Écrit par : Gontran Habachie | vendredi, 10 février 2012

CA NE SERT RIEN DE DIRE TOUT CA ON A PAS VOTER HIER ON NE VOTERA PAS DEMAIN ENCORE...
KAN ON VOTE IL Y A HAYE DERRIERE ON NE FERA RIEN POUR LEUR DONNER DE LA CREDIBILITE...
ON A PAS BESOIN DU RHDP C'EST MAINTENANT QU'ILS OUVRENT LES YEUX... ON NA PAS COLLABORER AVEC EUX HIER CE N'EST PAS OJOURD'HUI

Écrit par : ZOUZOUWÔWÔ | vendredi, 10 février 2012

Nous Femmes Africaines : Disons à Ouattara qu'il arrete son cinéma et les Massacres sur notre peuple et qu'il Dégage avec ses complices avant qu'il ne soit TROP TARD pour EUX.Assez c'est Assez!!!!!
Et Puis C'est TOUT.

Écrit par : Ambassadrice | vendredi, 10 février 2012

Moi je crois que les ivoiriens ne doivent s'en prendre qu'à eux même. On nous a bien dit de ne pas donner notre voix au chômage. Mais nous nous sommes entêtés enfin une partie d'entre nous, et voila les voix ont été accordées au chômage. Nous y sommes à fond

Écrit par : Lumière | vendredi, 10 février 2012

JE CRAINS UN 2ème RWANDA AVEC CE REGIME

Écrit par : THEO | dimanche, 12 février 2012

APRES LA GUERRE, ET LE PILLAGE, SOIT ON LICENCIE POUR SAUVER LES ENTREPRISES OU SOIT ON SAUVE LE PERSONNEL ET ON PERD L'ENTREPRISE.

Écrit par : GONE | jeudi, 19 avril 2012

Mais mon cher GONE,

Où sont donc passées les pluies de milliards maintes fois promises par le "Bravetchè", ADO Solutions, et qui devaient aider à stabiliser et redresser le pays, nous évitant ainsi d'avoir recours à ces mesures impopulaires? Que veux-tu justifier, ici?

J'attends ta réponse!

Écrit par : Dindé | vendredi, 20 avril 2012

Les commentaires sont fermés.