topblog Ivoire blogs

lundi, 20 février 2012

ASSECHEMENT DES CACAOYERS: SECHERESSE, MALEDICTION OU JUGEMENT DIVIN?


CACAOYER 2.jpg

Un véritable drame se joue, en ce moment, dans nos campagnes, dans le plus grand silence: le cacao ivoirien est en grand péril. Plusieurs amis et connaissances, planteurs de leur état ou fonctionnaires ayant investi dans l'agriculture, le confirment: les cacaoyers, d'une manière incompréhensible, se sont asséchés sur pied.

On aurait pu attribuer ce sinistre à la sécheresse qui sévit actuellement en Côte d'Ivoire, du fait de 4 mois d'absence de pluie, si le désastre n'avait pas été aussi particulièrement cuisant pour cette culture de rente.

CACAO DE CI 2.jpg

De l'avis de la quasi totalité des planteurs approchés, ce qui arrive cette année est inédit. Certaines plantations ont été ainsi asséchées à 75 voire 90%, plongeant les planteurs de l'Ouest notamment, où résident les plus gros planteurs que sont les allochtones Baoulé et les allogènes Burkinabé, dans le plus grand désarroi. De sorte que nombre d'entre eux sont, en ce moment, en train de couper leurs vergers littéralement grillés et jurent de ne plus faire de cacao de leur vie. Ils prennent désormais une sérieuse option pour les cultures vivrières. La situation est identique dans l'ancienne "boucle du cacao", dans la région d'Abengourou, après contact pris.

CACAOYER.jpg

Quant on sait que le cacao constitue une source essentielle de recettes pour l'Etat de Côte d'Ivoire via les taxes d'exportation, on est en droit de penser qu'à la fin de cette année et l'année prochaine, la Côte d'Ivoire se retrouvera dans une situation budgétaire pire que celle que nous vivons actuellement. Qui n'est d'ailleurs pas du tout enviable. Le manque à gagner sera énorme. La "Côte d'Ivoire nouvelle" dirigée par Ouattara a-t-elle les ressources pour palier le déficit et rebondir? Rien n'est moins sûr!

CACAO DE CI.jpg

De là à dire que le sang innocent qui a abondamment coulé en Côte d'Ivoire a maudit la terre, et que DIEU est entré en jugement contre Ouattara et les cartels du cacao ivoirien que son ARMAJARO et consorts, pour les priver des ressources dont ils se sont servis pour déglinguer notre pays, il n'y a qu'un pas.


Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!


DINDE Fernand AGBO

Commentaires

monsieur DINDE vous avez tout dis c'est DIEU QUI EST DIEU

Écrit par : pripri | lundi, 20 février 2012

Il n'y a qu'un pas.... nous le sautons allègrement cher fernand!
Que la faveur divine soit notre partage

Écrit par : Nina | lundi, 20 février 2012

Oui, ma soeur NINA, nous le franchissons allègrement! La vérité est bonne à dire, même si elle rougit les yeux. Quoique, de toutes les façons, elle ne les casse pas.

Écrit par : Dindé | lundi, 20 février 2012

c'est bien fait pour eux. Dieu a depuis longtemps commence son jugement sur ces poisseux, il vont reconnaitre leur poisse et partir d'eux memes

Écrit par : sarah siba | lundi, 20 février 2012

Ingénieur Agronome, je peux vous dire que j'ai observé ce phénomène dans la zone Tiassalé - Grand-Lahou sans y prêter vraiment attention... Vos propos sont exact. Je vous enverrai des photos si possible de ma prochaine visite de plantation. La saison sèche de cette année est particulièrement rude également. Que Dieu nous vienne en aide !

Que Dieu bénisse la CI !

Écrit par : Lexar | mardi, 21 février 2012

Les commentaires sont fermés.