topblog Ivoire blogs

samedi, 25 février 2012

QU'ALLEZ-VOUS FAIRE MAINTENANT

KOUAME ROSALIE DITE ROSKA.jpg

Poème plus que d'actualité de ROSKA (Rosalie Kouamé), avec tous ces décès de cadres ivoiriens en exil pour cause de gel d'avoirs bancaires du régime Ouattara.

 

Vous qui avez divisé les Ivoiriens pour vous donner l'impression d'être au pouvoir!

Vous qui avez organisé les coups d'Etat (méthode inconnue des ivoiriens) pour vous voir au commande d'un peuple qui pleure rien qu'à vous voir!

Qu'allez-vous faire maintenant ?

Vous qui avez fait le tour du monde pour promouvoir le mensonge qui vous a portés au pouvoir afin de gouverner plus de cadavres que de survivants!

Vous qui avez choisi de tuer les ivoiriens parce qu'il vous fallait le pouvoir par tous les moyens!

Qu'allez-vous faire maintenant ?

Vous pour qui des Ivoiriens ont été jetés dans le feu jusqu'à être calcinés!

Vous par qui l'Occident est passé pour nous réduire à la soumission comme un bon peuple sans droit, sans loi ni souveraineté!

Qu'allez-vous faire maintenant?

Oui, je demande cela parce qu'ici encore, votre choix de l'indifférence face à la souffrance d'autrui rencontre mon indignation.

Tous ces gens malades et mourant à petit feu parce que votre pouvoir a gelé leurs avoirs dit-on...

Tous ces ivoiriens et ivoiriennes refugiés loin de leurs terres parce que votre pouvoir a choisi de les exterminer pour repeupler leurs terres ?

Oh, si vous savez combien de fois votre choix de célébrer la victoire de votre guerre par le mépris de la valeur humaine m'écœurait!

Qu'allez-vous faire maintenant face à la mort que vous savez si bien produire?

Même dans l'adversité, on peut rester humain, si jamais on l'a déjà été!

Si non, on peut apprendre à devenir humain lorsque l'on a atteint ses objectifs qui ont semé la mort pendant plus d'une décennie sur la terre Ivoirienne.

Vous avez refusé de dégeler les avoirs d'un serviteur de la nation afin qu'il puisse se soigner!?

Vous avez voulu qu'il vous fasse allégeance avant de lui donner cette possibilité de se soigner !?

Qu'allez-vous faire maintenant qu'il est mort de votre indifférence?

Maintenant que sa conviction, même irréaliste pour une Côte d'Ivoire digne et souveraine l'a emporté, faut-il dire que votre objectif le concernant est atteint?

Messieurs et mesdames de cette Côte d'Ivoire Franco-Burkinabée, qu'allez-vous faire maintenant?

Allez-vous attendre qu'il fasse allégeance à titre posthume avant d'accepter qu'il soit enterré?

Allez-vous dégeler ses avoir afin que sa famille puisse au moins organiser ses funérailles?

Qu'allez-vous faire maintenant des reste d'un serviteur de la Nation Ivoirienne que vous avez conduit à la mort, en lui refusant le droit à la santé !?

Allez-vous maintenant vous réjouir en lui offrant un cercueil à prix d'or, où c'est écrit « ca fait un en moins, on attend le prochain » ?

Allez-vous attendre que d'autres meurent avant de dégeler leurs avoirs?

Oh oui! Allez-vous ignorer la souffrance des autres malades et attendre qu'ils meurent pour ensuite envoyer une délégation soi-disant gouvernementale se pavaner devant les familles éplorées?

Allez-vous, pour le malheur de mon peuple, continuer à vous servir du pouvoir à des fins criminelles?

Allez-vous tuer ou faire tuer tous les Ivoiriens afin d'atteindre l'objectif du repeuplement de la Côte d'Ivoire, savamment orchestré dans le bruit de vos canons et de vos mensonges?

Hélas, le silence de mon peuple traumatisé ne doit pas être pour vous une source d'abus!

Pourquoi toujours servir pire que ce que l'on a déjà vu, à ce peuple?

Ah, le pouvoir, je prie Dieu qu'il ne m'en donne pas, si c'est pour m'en servir à des fins criminelles ou devenir co-auteur direct et indirect de crime!

On dit que c'est Dieu qui donne le pouvoir, que c'est lui qui permet à ce que quelqu'un accède au pouvoir... On dit aussi que Dieu peut même laisser l'agent du diable accéder au pouvoir s'il juge cela nécessaire... Mais on oublie d'ajouter que beaucoup, une fois parvenus au pouvoir, s'en servent pour servir le diable et oublie Dieu!

Ce diable qui veut qu'on refuse à un être humain, le droit à la santé, en ne lui laissant que le choix de la mort parce qu'il a refusé de faire allégeance au vainqueur de la guerre!

Ce diable qui veut qu'on laisse un serviteur de la Nation mourir dans l'indifférence parce qu'il est un adversaire politique!

Ce diable qui veut que les dirigeants de l'Occident décident depuis l'Occident, de ce que l'on doit faire des serviteurs déchus de la Nation Ivoirienne!

Ce diable qui impose les diktats de ses agents, maîtres de la terre qui, étant chez eux décident de comment nous devons vivre chez nous!

Ce diable qui veut qu'on continue de faire le mal pour se voir au pouvoir et se sentir important ...

Se sentir important parce qu'on porte une étiquette obtenue dans le sang des innocents;

Ou alors parce qu'on a les moyens de pratiquer cette justice des vainqueurs...

Qu'allez-vous faire maintenant?

En tout cas, c'est une grande curiosité de savoir ce que vous allez faire maintenant...

En attendant, soyez réconciliés avec votre conscience afin que la réconciliation entre vous et vos adversaires ou ennemis soit une réalité!

Dieu bénisse, délivre et restaure la Côte d'Ivoire!


Rosalie Kouamé «Roska»

Poésie tirée de mon cri de cœur, «le ministre Bohoun Bouabré s'en est allé, qu'allez-vous faire maintenant».

 

Source: INFO D'ABIDJAN.NET

Commentaires

Si vous voulez aider OUATTARA et les Ivoiriens priez pour qu'il change sa logique. Parce que quand quelqu'un est dans un certain chemin tout ce qu'il cherche à faire c'est de réussir. Alors même si vous lui mettez les plus beaux poèmes sous le nez (qui sont censés l'adoucir) lui il se raidit et se rebelle contre ceux qui se lèvent pensent-ils contre lui, contre sa réussite.

Écrit par : Habituée | samedi, 25 février 2012

Je crains que OUATTARA ne fasse rien et se contente de contempler les victimes dont le nombre augmente chaque jour,sur l'ensemble du territoire ivoirien.La seule chose qui puisse DESTABILISER ce régime est de PERDRE ce POUVOIR définitivement et de retourner ainsi dans l'annonymat dans l'indifférence générale du peule ivoirien traumatisé...

Écrit par : RitaFlower | samedi, 25 février 2012

Les commentaires sont fermés.