topblog Ivoire blogs

mercredi, 29 février 2012

RDR ET ONUCI: JEU DE CACHE-CACHE AUTOUR DES MORTS DE BONON

UNE N° 157 AUJOURD'HUI.jpg

Trois jour après les tueries de Bonon, le mystère continue de planer sur les auteurs du massacre car ni l'Onuci, sur qui planent de lourds soupçons, ni le RDR qui dénonce la perte de ses militants, n'ont le courage de situer clairement les responsabilités dans cette affaire qui fait désordre au sein de la grande coalition anti Gbagbo.

Depuis le début de la semaine, les graves évènements survenus au soir du scrutin législatif partiel, à Bonon, occupent la UNE des principaux tabloïds de la place. Les uns pour s'interroger sur les auteurs des cinq morts enregistrés dans cette petite localité du centre-ouest, les autres pour indexer les soldats de l'Onuci qui selon plusieurs témoignages concordants, ont fait le massacre en ripostant aux coups de feu d'inconnus armés. Pour éclairer la lanterne de tous, les premiers responsables de l'Onuci, civils comme militaires ont effectué le déplacement sur Bonon. Leurs enquêtes se poursuivent encore et nul ne sait pour l'heure, le jour de la publication des conclusions des limiers onusiens.

Quant au RDR, s'il a tout de suite reconnu les victimes comme étant ses militants, il continue cependant de s'interroger sur l'origine des balles assassines qui ont fauché les siens. Une attitude bien curieuse de la part d'un parti politique habituellement prompte à crier au loup et à jouer à fond la carte de la victimisation. Alors que les informations largement relayées par les radios onusienne et française (RFI), indexent clairement les forces de l'Onuci, les partisans du chef de l'Etat se gardent toujours de briser la glace. Certainement qu'ils ne veulent pas indisposer un allié qui leur a été d'un soutien précieux dans la guerre menée en son temps contre le président Laurent Gbagbo.

C'est sûr que pareille dénonciation viendra remettre au goût du jour toutes ces victimes ivoiriennes tombées sous les balles assassines des soldats de l'Onuci et que dénonçait justement le camp Gbagbo. Et comme si elle se gardait de trahir un secret de confrérie, la force onusienne refuse visiblement de dire plus qu'elle n'en sait ; pour ne pas reconnaitre officiellement que les partisans de Ouattara et les inconnus armés en question, ne font en réalité qu'un. Une révélation qui pourrait bien brouiller la communication gouvernementale sur le « caractère pacifique » des militants du RDR tout en donnant accréditant la thèse des adversaires du FPI.

En somme, un jeu de cache-cache autour des morts de Bonon, sacrifiées sur l'autel des ambitions politiques de personnes qui n'ont visiblement pour seul argument, que les muscles. L'ordre, la discipline, et l'autorité, ils n'ont qu'en faire. La preuve, le sous-préfet de la ville vit aujourd'hui caché et sa résidence saccagée par les partisans du candidat malheureux du RDR qui lui impute la reprise du scrutin à Bonon alors qu'il avait triomphé avec de nombreuses irrégularités.

On se demande bien ce qu'en dira Hamed Bakayoko, le ministre de l'intérieur et donc patron du corps préfectoral, devant pareille situation où ceux qui sont chargés de prolonger l'autorité du chef de l'Etat à l'intérieur du pays ne représentant plus rien aux yeux de leurs administrés.

Mais çà, c'est aussi la conséquence de plus de dix ans d'incivisme, de défiance à l'autorité de l'Etat inculqués aux militants du RDR par les gouvernants actuels. Il ne faudra pas être étonnés que dans les prochains jours, un préfet ou un sous-préfet soit battu, traîné dans la poussière et jeté hors de sa sphère de commandement pour la seule raison que sa tronche ne plaise pas à certains de ses administrés assurés que rien de grave ne peut leur arriver en agissant de la sorte. Ainsi va la Côte d'Ivoire, après dix mois de gouvernance sous Ouattara.

Géraldine Diomandé, in le quotidien ivoirien "Aujourd'hui" N° 157 du mercredi 29 février 2012.

Commentaires

JUSTE POUR DIRE AUX CHRETIENS AUX IVOIRIENS ET A TOUS LES AMIS ET FRERES DE LA COTE D IVOIRE QU ILS SONT DANS LE VRAIS.AMEN.APPELEZ MOI LE DOCTEUR 22519: en 1998 je vis clairement dans une vision allassana dramane ouattara avec une tres forte armee de geant soldats venir depuis le nord du pays pour le sud avec un esprit de destruction massive, car je les voyaient abattre les arbres grands et petits c est a dire les biens et les vies des hommes grands et petits riches et pauvres importants et insignifiants,au fur et a mesure qu ils avancaient en direction du sud de la cote d ivoire.tout etait ravage sur leur passage et meme apres leur passage, il ne restait que desolation tristesse et mort.et lui allassane ouattara etait en tenue civile camouflage de cameleon tandisque son armee en tenue militaire le suivait derriere.alors le SEIGNEUR me dit: CET HOMME VA ENVOYER UNE GUERRE DESTRUCTRICE DANS TA NATION.et je vis en meme temps dans la meme vision le president henri konan bedie assit sur un fauteuil presidentiel et une porte se ferma sur luiet je ne le vis plus donc,mais chose bizard,quand cette meme porte s ouvrit a nouveau c etait le president laurent gbagbo qui etait assit confortablement a la place de bedie et sur le fauteuil presidentiel.alors la vision prit fin et je me sis reveille.amen. je compreds maintenant pourquoi certains journaux de la place traitaient allassane dramane ouattara de chef de guerre, de pere de la rebelion, d assassin, de meurtrier, de celui par ui tout le malheur est venu en cote d ivoire...et c est la stricte et pur verite car L ESPRIT DE DIEU rendu temoignage que c est vrais,car L ESPRIT EST ET DIT TOUJOURS LA VERITE. alors, tout s est passe comme LE SEIGNEUR me l avait dit puisqu en decembre 1999, une marrionnette d allassane dramane ouattara nommee robert guei vint faire un coup t etat militaire et le president bedie fut chasse du pouvoir, synonyme a la porte que j avais vue en 1998 se fermer sur lui et on ne le revis plus jamais a cette place. mais contre toute attente et surprise,le president laurent gbagbo vint prendre en 2000 selon la volonte de DIEU la place de president de la republique de cote d ivoire. C EST POURQUOI,DIEU LUI MEME ET LUI SEUL SAURA L HUMILIER,LE PUNIR ET LE CORRIGER EN CAS DE FAUTES ET PECHES GRAVES ECT ECT...MAIS HORMIS DIEU: TOUT ARME FABRIQUEE POUR LUI FAIRE DU MAL OU LUI OTER LA VIE SERA SANS EFFET CONTRAIREMENT A SADAM HUSSEIN,BEN LADEN,KADAFI ET AUTRES QUI NE SE SONT PAS ENTIRES VIVANTS...ET TOUTE LANGUE QUI AU TRIBUNAL VOUDRA LE FAIRE CONDAMNER A L IMAGE DE LA CPI D AUJOURD HUI SERA ELLE MEME CONDAMNEE DEVANT TOUT ET TOUS A L IMAGE DE LA CPI DIT L ETERNEL DES ARMEES: TEL EST L HERITAGE DE MES SERVITEURS TEL EST LE DROIT QUE JE LEUR GARANTIS, MOI L ETERNEL DES ARMEES...AMEN.ESAIE 54 VERSET 17. AMEN. je m arrête la pour aujourd hui,mais je reviendrai plutard par la grace de DIEU pour la suite de tout ce qu IL m a personnellement montre depuis 1998 jusqu a ce jour .AMEN. COTE D IVOIRE,HABITANTS ET AMIS DE LA COTE D IVOIRE,N AYEZ PLUS PEUR, JE LE REPETE N AYEZ PLUS JAMAIS PEUR CAR DIEU EST PARFAITEMENT DEPUIS LE DEBUT AU CONTROLE DE LA SITUATION ET IL LE SERA ENCORE A LA FIN CAR IL EST L ALPHA ET L OMEGA LE PREMIER ET LE DERNIER LE COMMENCEMENT ET LE FIN CELUI QUI EST A L ORIGINE DE TOUTE LA CREATION...MAIS PLEUREZ PLUTOT POUR VOS ENNEMIS ET LES ENNEMIS DE LA VOLONTE DE DIEU EN COTE D IVOIRE CAR SI L ON A TRAITE AINSI LE BOIS VERT: GBAGBO, LES IVOIRIENS ET LA COTE D IVOIRE HOSPITALIÈRE...QU ARRIVERA T IL ALORS AU BOIS SEC: ALLASSANE SES ALLIES ET TOUS SES COMMANDOS DE MALHEURS??? CHANGE DONC DE COMPORTEMENT ET PREPARE TOI A LA RENCONTRE DE TON DIEU CAR ÉCOUTE, DIT JÉSUS, JE VIENS BIENTÔT TRÈS TRÈS BIENTÔT.Apocalypses 22 verset 7 et 12. JE VOUS SUPPLIE DONC AU NOM DE JESUS CHRIST DE NAZARETH: PORTEZ CE MESSAGE A LA CONNAISSANCE DE TOUS AFIN QUE TOUS CONNAISSE LA VERITE SUR CE QUI ETAIT CE QUI EST ET CE QUI VA TRES BIENTOT VEINR EN COTE D IVOIRE...AMEN.

Écrit par : le docteur 22519 | mercredi, 29 février 2012

Les commentaires sont fermés.