topblog Ivoire blogs

vendredi, 06 avril 2012

LES BUREAUX SONT-ILS DEVENUS DES HOTELS DE PASSE?

 


Des femmes et des hommes entretiennent des relations intimes avec leurs collègues, patrons. Relations  qui ont des répercutions sur la vie professionnelle et matrimoniale des concernés. Comment naissent ces relations le plus souvent extraconjugales sur le lieu de travail ? Pourquoi  avoir des rapports sexuels au bureau? Les lieux de travail sont-ils devenus des lieux de débauche? Du patron, secrétaires, collègues, en passant par  les maîtres de stage et stagiaires, le phénomène des rapports sexuels au bureau n'épargne personnes... Aux heures de descente, à la pause, au séminaire etc. Tous les moyens sont bons pour  assouvir au désir sexuel. Plusieurs raisons sont évoquées.

La proximité et la familiarité

La grande partie de la journée se passe au travail, on passe plus de temps avec les collègues, le patron, les supérieurs qu'avec nos conjoints. On monte au boulot tôt le matin, pour ne descendre que tard dans la nuit. Le fait de se fréquenter tout le temps (prendre le déjeuné, passer des heures libre à causer et parfois même descendre ensemble), avoir les même aspirations peut faire naître les relations amoureuses et sexuelles au travail. « J'ai entretenu une relation sexuelle avec un collègue pendant 2 ans, parce qu'on avait plusieurs choses en commun, on partageait les mêmes idées et on était tout le temps ensemble », a indiqué Francine, secrétaire de direction. Les maîtres de stage  et les stagiaires ne sont pas épargnés. «Je faisais mon stage dans une structure de la place, mon maître de stage et moi devions travailler tout le temps ensemble. « Et c'est comme ça qu'est né notre relation amoureuse.», raconte  Evelyne. Le plus souvent, être logés ou avoir des chambres voisines dans un même hôtel lors des missions peut occasionner des rapports sexuels.

Patrons vicieux, droit de cuissage...

Les chefs d'entreprises recrutent sur la base de la compétence. Le physique également en fait partir chez certains chefs. Ce qui les emmène à proposer aux jeunes filles en quête d'emploi de coucher avec eux avant d'être embauchées dans la société. Quand l'acte est commis, la jeune fille est embauchée et les relations sexuelles se poursuivent, dans le bureau du patron. A cela, peuvent  s'ajouter les promotions pour lesquelles certains supérieurs exigent à l'employée de les satisfaire sexuellement avant de les promouvoir. « Je travail depuis 8 ans dans cette société, et le patron, au vu et au su de tous les employés, fait gravir les échelons à une nouvelle venue qui, a commencée à travailler il y a à peine deux mois. », explique Olivier, employé dans une entreprise de communication. Aussi, certaines femmes, pour avoir les faveurs de leur patron mettent tout en œuvre pour les séduire. Vice versa .Quelque soit l'appartenance sexuelle du patron.

Les bureaux sont-ils devenus des lieux de débauche ?

Derrière les portes d'une salle de réunion, dans un couloir peu emprunté, ou dans un ascenseur. Ces endroits son les lieux privilégiés pour ce genre de pratique. L'envie ou le désir de transgresser les règles sociales intensifierait les attirances entre les employés. « Une fois au service, un collègue et moi devions finir un travail alors qu'il était 18h. Et tout le monde était descendu. Après que le travail soit fini, nous avions fait l'amour, pour des raisons que je n'arrive pas à expliquer jusqu'à présent.», témoigne Colette. En organisant des sorties détentes, des séminaires ..., certains employés et patrons en profitent pour faire des avances à leurs collègues ou employés, avant de passer à l'acte une fois de retour au bureau. Il n'y a pas que les relations entre employés patrons et collègues. Certaines visiteuses arrivent même dans le bureau du chef, non pas pour une visite de courtoisie mais pour avoir des rapports sexuels avec leurs hôtes.

Conséquences

Les filles qui ont les faveurs des patrons ou qui ont des postes grâce au droit de cuissage, se verront perdre leurs emplois lorsque leurs relations d'avec ce dernier prendront fin. Avoir une relation intime ou sexuelle au travail peut donc s'avérer dangereux pour la carrière professionnelle. En sommes une relation au travail est difficile à gérer. En ce sens où l'amoureux ou l'amoureuse confond le plus souvent la vie professionnelle à la vie conjugale dans le service. On assiste régulièrement à des scènes de jalousie sur les lieux de travail, qui indisposent les clients, visiteurs (...). Cependant, il n'y a pas que des aspects négatifs dans les relations sexuelles au travail. Car, dans d'autres cas, ces rencontres ont aboutit aux mariages.


Source : ABIDJAN DIRECT.NET

Commentaires

Comment font ces COUPLES de BUREAUX pour se concentrer sur leurs travails?c'est le COOKTAIL EXPLOSIF:AMOUR+TRAVAIL=PROBLEMES. C'est quant meme déconseiller d'avoir des relations intimes avec son supérieur hiérarchique surtout sur son lieu de travail.On l'appelle cela la PROMOTION-CANAPE.L'employé a de la promotion du aux relations qu'elle entretient avec son patron et non à ses COMPETENCES.C'est encore une fois céder à la facilité.Il est préférable d'esseyer de GRAVIR les ECHELONS que de vouloir passer à la VITESSE SUPERIEURE. Comme le souligne l'article,la fin de la relation est la fin du travail.Alors à quoi bon se mettre dans une situation ambigue et complexe pour à tout prix garder un travail qu'on a eu de façon malhonnette.A chacun de garder sa place dans le milieu professionnel. Il est en effet inconcevable de s'adonner à telles pratiques si on cherche à etre considéré et respecté sur son lieu de travail.C'est valable pour l'homme et la femme.La perception qu'on a d'une personne détermine le comportement qu'on a avec elle.Je m'explique si votre patron vous vois comme une femme facile alors il se comportera d'une façon inapropriée avec vous.A chaque femme de savoir mettre des limites entre elle et le BOSS pour éviter que cela ne dégénère en reglements de comptes inutiles.Le lieu de travail est le lieu propice de rencontres.Pour les relations,choisir de préférence à la limite un autre lieu pour préserver sa vie privée,la discrétion et sa réputation qui risque d'etre entachée par ce type de relations publiques.C'est une belle démonstration des effets pervers et negatifs!!

Écrit par : RitaFlower | vendredi, 06 avril 2012

Merci, RITAFLOWER!

Le lieu de travail n'est vraiment pas le lieu le plus convenable pour ce type de relations. Une telle pratique relève d'une grande bassesse morale. Ce monde fait tout en l'envers!

En Côte d'Ivoire, il y a une société de téléphonie mobile très connue, et l'une des plus grande, qui est réputée pour sa philosophie de la "PROMOTION-CANAPE". Tout y passe: droit de cuissage, pédérastie, lesbianisme. En un mot, une incroyable antre de perversion !!! Le monde nouveau, quoi!

Quelle tristesse pour la race dite "HUMAINE"!

Écrit par : Dindé | vendredi, 06 avril 2012

Les commentaires sont fermés.