topblog Ivoire blogs

jeudi, 26 avril 2012

PRESIDENTIELLE FRANÇAISE: SARKOZY DIVISE LA CLASSE POLITIQUE IVOIRIENNE

 

côte d'ivoire,france,présidentielle française,sarkozy divise la classe politique ivoirienne

 

L'élection présidentielle en France ne laisse pas indifférents les Ivoiriens, particulièrement la classe politique divisée entre pro et anti Nicolas Sarkozy, le président sortant, arrivé deuxième dimanche derrière François Hollande à l'issue du premier tour.

 

Ancienne colonie française, la Côte d'Ivoire a maintenu des relations privilégies avec son ex-métropole qui demeure un de ses principaux fournisseurs et clients.

Mais, c'est surtout l'intervention décisive de l'armée française pour permettre l'arrestation de Laurent Gbagbo et installer Alassane Ouattara au pouvoir après les meurtriers affrontements post-électoraux de novembre 2010 qui façonne le regard des Ivoiriens sur l'élection présidentielle en France.

Ce regard est bien évidemment différent selon que l'on est proche du camp Ouattara ou que l'on est militant du Front populaire ivoirien (FPI) ou sympathisant du président déchu Laurent Gbagbo.

Pour ou contre Sarkozy?
                                                                                     
Le Rassemblement des Républicains (RDR) et ses alliés du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), partisans d'Alassane Ouattara, sont sans réserve pour la réélection de Nicolas Sarkozy. Le RDR, parti d'Alassane Ouattara, a signé le 14 avril à Paris avec l'UMP de Nicolas Sarkozy un "accord de coopération et d'amitié". Les deux présidents se targuent d'être des amis intimes de longue date et le pouvoir à Abidjan voit d'un mauvais œil une défaite de M. Sarkozy qui signifierait la perte d'un soutien de taille à l'Elysée.

"Si Sarkozy tombe, nous n'aurons plus les mêmes relations avec les nouvelles autorités françaises. Nous n'aurons plus droit à un certain nombre de privilèges que nous avons avec Sarkozy en terme d'appui auprès des institutions internationales, des entreprises françaises, au plan de la sécurité", fait savoir un militant du parti de M. Ouattara. En face, les partisans de Laurent Gbagbo ne jurent que par la défaite de M. Sarkozy considéré comme leur "principal ennemi". "Nous souhaitons que Sarkozy perde les élections parce qu'il s'est présenté comme notre principal ennemi", soutient un responsable du FPI, Raymond Abouo N'Dori.

"Moi, je ne comprends pas pourquoi les partisans de Gbagbo voient en François Hollande un sauveur", s'interroge un enseignant qui relève que le Parti socialiste français avait demandé, au plus fort de la crise post-électorale, l'exclusion du FPI de l'Internationale socialiste et ne s'était point opposé aux bombardements qui ont entraîné la chute de Gbagbo.

"Nous n'avons pas de raisons objectives de pavoiser sur l'arrivée des socialistes au pouvoir puisqu'ils ne nous ont jamais soutenu mais, entre deux maux, il faut choisir le moindre mal. Hollande représente le moindre mal pour nous", tranche Abouo N'dori. Pour de nombreux Ivoiriens, la réélection ou non de Sarkozy ne changera rien à la politique africaine de la France. 

Hollande et Sakozy? Blanc bonnet et bonnet blanc
                                                 
"La politique reste la politique, je ne vois pas ce que Hollande fera de spécial au niveau des accords de coopération entre la France et ses colonies d'Afrique", se demande Habib, un couturier. "Sarkozy ou Hollande, la politique de la France vis-à-vis de la Côte d'Ivoire ne changera pas d'un iota, la France n'a pas d'amis en Afrique mais plutôt des intérêts", estime Joël Bouabré, fonctionnaire de son Etat.

Pour le politologue Maurice Fahé, les Ivoiriens ont des raisons de ne pas être indifférents à ce qui se joue en France même s'il pense qu'un changement de président ne bouleverserait pas les rapports entre la France et la Côte d'Ivoire.

"La pratique a montré que, que ce soit un gouvernement de gauche ou un gouvernement de droite, la politique africaine de la France restait toujours la même", affirme-t-il. Le politique indique toutefois qu'il peut se produire des "changements à la marge" liés à la personnalité du chef de l'exécutif français ou à son appartenance idéologique. "Si François Hollande venait à être élu président de la France, cela ne changerait pas grand-chose, sauf la proximité avec le président ivoirien et peut-être certains engagements personnels de M. Sarkozy en Côte d'Ivoire", explique-t-il.

"Après tout, la Côte d'Ivoire, comme l'Afrique, n'est qu'un sous-thème dans la présidentielle française, son sort étant depuis longtemps réglé par les accords de coopération, les traités monétaires et la pratique économique, politique et diplomatique", conclut le politologue.

 

Source: CAMEROON VOICE

Commentaires

La question de savoir s'il doit DEGAGER ne se pose meme pas,il n'y a meme pas matière à DEBAT.Un homme capable de DESTABILISER tout un CONTINENT AFRICAIN sans ETAT d'ame.Nous n'allons pas encore nous le coltiner 5 ANS de plus.N'oublions pas que c'est un ANIMAL POLITIQUE et que cette VICTOIRE il va aller la CHERCHER.Rien n'est joué alors les PRO-GBAGBO ne doivent pas CRIER VICTOIRE trop vite.Soyons PRUDENTS et FAIR-PLAY.Si en COTE d'IVOIRE vous avez OUATTARA,en FRANCE nous avons SARKOZY.Ce sont les memes.Je ne vois pas de différence dans leurs GESTIONS des CRISES de l'AFRIQUE de l'ouest.Le SARKOZY noir ou le OUATTARA BLANC,c'est bonnet-blanc,blanc-bonnet.Que cache aussi la FORCE TRANQUILLE d'HOLLANDE?le mondre mal dites-vous.Ne dit-on pas qu'il faut se MEFIER de l'eau qui dort.Fera t-il mieux ou pire pour les AFRICAINS.Nul ne le sait.Aux ARICAINS-FRANCAIS qui ont voté pour lui ont peut-etre la MEMOIRE COURTE,ses DECLARATIONS de 2004 montraient déjà à l'époque que c'était un ANTI-GBAGBO CONVAINQU.Je ne pense pas qu'aujourd'hui ses POSITIONS ont radicalement changé.Ne nous berçons pas non plus d'illusions en ce qui concerne les RELATIONS FRANCO-IVOIRIENNES.Meme si HOLLANDE n'a pas une simpathie particulière pour OUATTARA,il ne fera rien qui puisse COMPROMETTRE les INTERETS de la FRANCE qui passent avant tout.Je ne le vois pas en train de DEGAGER OUATTARA meme s'il veut le RETRAIT de la LICORNE,l'armée française.Tiendra t-il ou pas ses PROMESSES ELECTORALES.Dans l'immédiat personne ne le sait...

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 26 avril 2012

Après avoir lu les nombreuses prophéties publiées sur ce site et ailleurs, je pense que Sarkozy devrait rester au pouvoir en France en vue de la dernière bataille qui verra la libération de la CI. Certes, la Gauche et la Droite comme les deux ailes d'un avion, c'est-à-dire, ils ont en réalité les mêmes objectifs, surtout en Afrique. Nous ne devons pas nous emballer pour le moment.

Même si je souhaite la déchéance de Sarkozy, il serait très intéressant de le savoir en place à l'Élysée si jamais la situation doit être inversée en CI et dans le reste de l'Afrique. Cela rendrait la victoire encore plus belle pour l'Afrique, et plus dramatique pour le colon qui refuse de laisser partir ceux qu'il a asservi depuis bientôt un siècle.

Alors, gardons notre calme et laissons Dieu placer tous les acteurs nécessaires pour faire éclater Sa gloire!

Écrit par : JH | vendredi, 27 avril 2012

Excellente analyse, RITAFLOWER! Tout aussi excellent questionnement!

Certes, nous en avons marre de l'arrogance et de l’ego surdimentionné de Nicolas SARKOZY et que la victoire de François HOLLANDE nous soulagerait définitivement de sa vue mais retenons qu'HOLLANDE ne bouleversera pas non plus la politique de la France en Afrique et surtout en Côte d'Ivoire, même si nous espérons qu'il lâche du leste (le rêve est toujours permis).

La France ne survit que par la prédation, fondée sur sa politique françafricaine. N'espérons pas que HOLLANDE envoie la France à la faillite pour nous faire plaisir.

Après le départ (imminent) de SARKOZY, nous devons continuer à nous battre pour arracher, de façon définitive, notre indépendance et faire respecter notre souveraineté.

Bien à tous!

Écrit par : Dindé | lundi, 30 avril 2012

Bien vu et bien dit mon cher Fernand. Comme on le dirait chez nous en Côte d'Ivoire celle de Laurent Gbagbo tu as vu dans le ventre de la pile.
Merci cher ami pour ta lucidité et c'est cela que je demande à tous ces patriotes ivoiriens de comprendre. Quand l'on veut qu'on vote Hollande c'est parce que ce bout d'homme appelé Sarkozy doit disparaitre de la scene politique française pour son arrogance et pour le mal qu'il a fait à mon pays la Côte d'Ivoire. Il faut qu'il s'en aille cependant loin de penser que cela va changer la donne. C'est à nous de renoncer à une nouvelle ère de colonisation
Que Dieu vs garde

Écrit par : IntelligenciaHomme | lundi, 30 avril 2012

Hollande dit que y a rien en face.
Et toi l´oreillard tu dis quoi?
sarkosy va partir ce dimanche -la et toi la danceuse, tu ne danceras plus devant , sarko, cela a duré d´une courte duré.
c´est comme cela la vie de l´homme.

Écrit par : zikehi SERI A KAWA | samedi, 05 mai 2012

Hollande dit que y a rien en face.
Et toi l´oreillard tu dis quoi?
sarkosy va partir ce dimanche -la et toi la danceuse, tu ne danceras plus devant , sarko, cela a duré d´une courte duré.
c´est comme cela la vie de l´homme.
La côte d´ivoire reviendra a son propriétaire, mais vous les gens du sahel vous verrez votre sort amoindrir. c´est de votre faute.

Écrit par : SERI A KAWA | samedi, 05 mai 2012

Les commentaires sont fermés.