topblog Ivoire blogs

jeudi, 19 juillet 2012

PROGRAMME DE GOUVERNEMENT: LA REPUBLIQUE DES SCANDALES VEUT LUTTER CONTRE L'ENRICHISSEMENT ILLICITE


côte d'ivoire,ahoussou jeannot,Programme de gouvernement,La République des scandales veut lutter contre l’enrichissement illicite

 

Le régime Ouattara vient de lancer encore de la poudre aux yeux des Ivoiriens, en annonçant, à l’occasion de la présentation de la politique du gouvernement, lundi 16 juillet, vouloir élaborer une loi sur l’enrichissement illicite.­­ En un an seulement de règne, le régime Ouattara a tristement et négativement «épaté» les Ivoiriens. Alignant scandale sur scandale après, pour se faire passer aux yeux du monde pour un chantre de la bonne gouvernance. Et pourtant, Ouattara et son gouvernement sont incapables de déclarer leurs patrimoines. Si le chef de l’Etat a annoncé l’avoir fait au cours d’un récent conseil des ministres, sans qu’aucune preuve manifeste n’ait été produite – seul lui et les membres de la Cour des comptes où il dit avoir déclaré son patrimoine restent témoins de cet acte. Ce n’est donc pas de ses ministres qu’il faut espérer quelque chose, même s’ils ont fait «allégeance» à une charte d’éthique, l’année dernière. A l’analyse des faits, on peut le dire, la «charte d’éthique» que Ouattara a fait signer à ses ministres n’a existé que le temps de sa signature par ses derniers. 

Et comme si cela ne suffisait pas, c’est le Premier ministre, dans sa présentation de la politique générale du gouvernement, qui annonce une proposition de loi portant sur l’enrichissement illicite et, l’éradication de la corruption. «L’éradication de la corruption, qui est une priorité du Gouvernement, s’accompagnera d’un dispositif de sensibilisation et d’édiction des normes adéquates de dissuasion et de répression. Un observatoire de la Justice sera incessamment institué», a déclaré Ahoussou Jeannot.

Et pourtant, la réalité est tout autre, tant les combines se sont enchainées à un rythme impressionnant.

Notamment, le deal entre Kandia Camara et son collègue de la Construction, Sanogo Mamadou, patron de Celpaid, l’entreprise qui a bénéficié gracieusement du marché de l’inscription en ligne de centaines de milliers d’élèves des Lycées et collèges publics de Côte d’Ivoire. Pour la réhabilitation des universités publiques, c’est une société créée de toute pièce par le sieur Sidy Kagnassi qui a généreusement bénéficié du marché estimé à un peu plus de 67 milliards de Fcfa. L’un des plus retentissants est sans nul doute le scandale des ordures, avec le juteux contrat subtilement offert par Anne Ouloto, ministre de la Salubrité à une minuscule société naissante appartenant à la famille Bictogo. La forfaiture n’a pas pu prospérer tant l’odeur nauséabonde de ce contrat mal ficelé s’est répandue dans la cité, avec pour conséquence son annulation. Le scandale des déchets toxiques était si toxique que le ministre Adama Bictogo a été évincé du gouvernement et sur qui pèse de lourds soupçons, au sujet du détournement, avec plusieurs autres personnes de la somme de 4 milliards de Fcfa. Et dans ce même dossier, le nom de l’actuel Premier ministre, Me Jeannot Ahoussou est abondamment cité. A l’époque, c’est son cabinet d’avocats qui avait traité l’affaire. 

La liste des affaires sales et autres scandales sous Ouattara est loin d’être exhaustive, et sonne comme un pied de nez à un régime qui prétend lutter contre la corruption et l’enrichissement illicite. En faisant voter une loi au parlement dont le président, après dix ans à la tête d’une rébellion, avec plusieurs responsables civils et militaires de l’ex-rébellion, planent sur une surface financière choquante. Ainsi va la Côte d’Ivoire !
 
 

Gérard Koné


Commentaires

Et bien soit mais commencez par balayer devant votre propre porte au lieu de vouloir donner des leçons de gestion aux autres.Le record de détournements de toutes sortes dans les différents secteurs.Vous vous servez copieusement dans les caisses de l'etat.Vous confondez vos propres comptes avec les comptes de l'etat.L'argent du pauvre contribuable ivoirien gaspillé et utilisé n'importe comment à des fins personnels.Un état dont la dette vient d'etre effacé qui rejoint le cercle des PAYS PAUVRES comme le SENEGAL d'ailleurs.Le meilleur programme contre l'enrichissement illicite est déjà la prise de conscience de l'appauvrissement du pays et d'une meilleur gestion.ARRETEZ de PIQUER dans la caisse,messieurs les politiciens!!!!!

Écrit par : RitaFlower | jeudi, 19 juillet 2012

Voici l'image que ça me renvoie, tout ce cirque, RITAFLOWER: Des grilleurs d'arachides aux bouches archi pleines qui veulent chasser les oiseaux qui rodent au-dessus de leurs têtes.

Chapeau bas!

Qui doit-on honnêtement redouter? Ces grilleurs d'arachides qui peinent à parler tant ils ont la bouche pleine, ou ses oiseaux qui ne risquent pas de leur piquer grand'chose?

Écrit par : Dindé | jeudi, 19 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.