topblog Ivoire blogs

lundi, 30 juillet 2012

LA REINE ELISABETH II REFUSE DE RECEVOIR ALASSANE OUATTARA EN AUDIENCE A BUCKINGHAM PALACE

 

côte d'ivoire,grande bretagne,londres,la reine elisabeth ii refuse de recevoir alassane ouattara,audience à buckingham palace


Annoncé à grands renforts de publicité par le service de Communication de la présidence ivoirienne, la rencontre entre Alassane Ouattara et Elisabeth II d’Angleterre n’a finalement pas eu lieu. Le chef de l’Etat ivoirien est rentré à Abidjan sans avoir rencontré la souveraine britannique.

Ce qui devait être le clou de sa visite au Royaume Uni, a été annulé sine die.

Selon nos sources à Londres, les services de sa très gracieuse majesté ont annulé la rencontre entre le chef de l’Etat ivoirien et la monarque britannique. La raison invoquée : Rencontre sensible et susceptible de créer des troubles et d’entacher la cérémonie d’ouverture des JO de Londres, dont la Reine a fait du succès et du rayonnement, la priorité des priorités.

La visite mouvementée de Ouattara à Chatham House vendredi, où Ouattara rencontrait les potentiels investisseurs britanniques en direction de la Côte d’ivoire, a fini par convaincre Scotland Yard, la police britannique, du risque Ouattara pour l’image de la Grande Bretagne, au moment où toutes les cameras du monde ont les yeux rivés sur les JO de londres. On se rappelle que près de 200 manifestants gonflés à bloc étaient venus huer et conspuer Alassane Ouattara à Chatham house. ADO a dû être obligé de quitter Chatham house par la porte dérobée, sur insistance de Scotland yard.

Dès la réception de ce rapport d’exfiltration de Ouattara pour éviter une foule hostile, la Reine Elisabeth II a annulé sa rencontre avec lui.

Les patriotes ivoiriens du royaume Uni mettent cette annulation de la visite de Ouattara à Buckingham sur le compte de leur mobilisation. Ils affirment que grâce à eux, l’opinion publique anglaise est désormais au courant du Génocide WÊ de Duékoué perpétré par les FRCI et les Dozos de Ouattara, dont le dernier acte est le massacre de 211 réfugiés WÊ au camp de Nahibly (Duékoué), pourtant protégé par l’ONUCI.

La photo qui allait immortaliser Elisabeth II et Alassane Ouattara, l’ami des grands de ce monde, montrant ce dernier à Buckingham Palace avec la Reine, n’aura donc pas été prise.

Selon nos sources, ADO est très affecté de n’avoir pas pu rencontrer la Reine, qu’il vénère et pour qui il a une grande admiration.


Catherine Balineau


Source: FACEBOOK DEBOUTCIV

Commentaires

GOD SAVE THE...DRAP MAN!!!
ELISABETH II OU LA CLASSE A L'ETAT PUR.
SERRER LA PINCE, MEME GANTEE, A UN GENOCIDAIRE TROPICAL? SHOCKING.
BRAVO A LA DIASPO. C'EST PROPRE ET NET.

Écrit par : KUREYSSI BA | lundi, 30 juillet 2012

C'est un premier pas.Mais il ne fallait pas du tout qu'il mette ses"PIEDS sur le SOL BRITANNIQUE" au RISQUE de le SALIR avec une REPUTATION aussi ENTACHEE de SANG HUMAIN du PEUPLE DIGNE IVOIRIEN.En tout cas,C'est une sage décision de la REINE ELISABETH II qui donne le ton et un exemple évidemment à suivre pour les autres GRANDES PUISSANCES OCCIDENTALES à venir.GOD SAVE the QUEEN!

Écrit par : RitaFlower | lundi, 30 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.