topblog Ivoire blogs

lundi, 20 août 2012

LE GROUPE DE PRESSE CYCLONE (PROCHE DE GBAGBO) INCENDIE, APRES L'ATTAQUE DU SIEGE DU FPI

 

côte d'ivoire,le siège d'un groupe de presse pro-gbagbo incendié,le siège du quotidien "le temps" incendié

Les locaux du groupe éditant le journal ivoirien "Le Temps" incendiés

(Photo - LMP via Facebook).


A force d'indexer et d'incriminer officiellement le FPI et les pro-Gbagbo, relativement aux attaques que subissent les FRCI depuis deux semaines de la part d'un commando non identifié, le régime Ouattara a réussi le tour de force de les livrer en pâture et de faire d'eux les cibles de prédilection des militants du RDR qui n'hésitent plus à s'attaquer aux symboles du parti de l'ex-Président ivoirien, notamment au groupe de presse "Cyclone" qui édite le quotidien "Le Temps" et au siège du FPI. Voici où conduit le manque de sagesse et de tact dans la gestion des affaires d'Etat. Le mal est fait, rien ne sert plus de se dérober. Il faut maintenant assumer et même craindre une escalade plus folle encore. Les coupables des attaques contre les FRCI étant déjà trouvés, avant la moindre enquête. Bonne lecture!


Côte d'Ivoire: Le siège d'un groupe de presse pro-Gbagbo incendié


(AfriSCOOP ) — Les locaux du groupe éditant le journal ivoirien "Le Temps", proche du Front populaire ivoirien (FPI), ont été cambriolés et incendiés par des inconnus dans la nuit de samedi à dimanche à Abidjan, quelques heures après des actes de vandalisme contre le siège du parti de Laurent Gbagbo, rapportent des médias.


côte d'ivoire,le siège d'un groupe de presse pro-gbagbo incendié,le siège du quotidien "le temps" incendié

Siège du groupe Cyclone incendié


« Six (6) individus lourdement armés ont ligoté le vigile commis à la surveillance du groupe de presse, aux environs de 23H00, après avoir escaladé la clôture qui ceinture le bâtiment. Ils ont ensuite emporté le matériel informatique avant de mettre le feu à la rédaction et aux bureaux de la direction », indique la direction du groupe Cyclone, société éditrice des quotidiens "Le Temps" et "LG Infos" (proches de l’opposition) et du journal people "Prestige Magazine".

L’attaque des locaux du groupe Cyclone survient après l’expédition menée samedi à Abidjan, au siège du parti de M. Gbagbo, par des inconnus armés qui ont fait trois blessés légers. Le FPI a mis en cause des partisans du chef de l’Etat Alassane Ouattara. Les assaillants «sont des pro-Ouattara, on les connaît, il y en a que nous avons reconnus», a déclaré le secrétaire général du parti, Laurent Akoun. «Mensonges», a répliqué le Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel.


côte d'ivoire,le siège d'un groupe de presse pro-gbagbo incendié,le siège du quotidien "le temps" incendié

Devanture du siège du FPI attaqué


Par ailleurs, l’ex-ministre Alphonse Douati, secrétaire général adjoint du FPI, a été interpellé à son domicile, samedi soir, par la Direction de la surveillance du territoire (DST), pour des raisons non encore élucidées.

Depuis le 6 août, une série de raids meurtriers de groupes armés non identifiés est dirigée contre les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, armée composée majoritairement des forces ex-rebelles ayant combattu pour l’accession de l’actuel président Alassane Ouattara au pouvoir en avril 2011) à Abidjan et dans des localités du pays.

Les ministres Hamed Bakayoko de l’Intérieur et Paul Koffi Koffi délégué à la Défense ont formellement accusé les partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo d’être les auteurs de ces attaques, ce que nie le FPI. (Avec APA).

 

Source: CONNECTION IVOIRIENNE.NET

Commentaires

Encore les dérives d'un régime totalitaire qui excelle dans la violence sous toutes ses formes.Que le siège du temps et du FPI continuent cette résistance envers et contre tout.Il y va de leur survie...VIVE la LIBERTE d'EXPRESSION et de PENSEE pour tous ces COMBATTANTS...

Écrit par : RitaFlower | lundi, 20 août 2012

Les commentaires sont fermés.