topblog Ivoire blogs

dimanche, 26 août 2012

AFFAIRE KATINAN: L'IRRITATION DU GHANA ET DU MONDE ENTIER FACE A OUATTARA

 

côte d'ivoire,affaire katinan,l’irritation du ghana et du monde entier face à ouattara,la rédaction de connectionivoirienne.net,arrestation de katinan koné au ghana,katinan ce qui s’est réellement passé au ghana

 

En refusant de livrer KATINAN ce samedi, le Ghana ouvre une relative tolérance vis-à-vis de ses exilés Ivoiriens, mais exprime surtout une option politique soutenue par ses populations, des Ghanéens de plus en plus hostiles à la politique du gouvernement Ouattara. C’est la marque d’une réelle réserve face à l’attitude du gouvernement Ouattara, relativement à la réconciliation nationale et au sort reservé au Front Populaire Ivoirien [FPI]. Le Ghana bénéficie dans cette rébellion contre Ouattara du soutien de l’Afrique du Sud et de plus en plus de pays africains. Même la France et les USA se sentent désormais poussées à prendre des distances d’avec ADO, si le dialogue républicain direct ne prend pas forme.

Katinan Koné qui était contesté, jalousé, redevient un héros dans le camp Gbagbo !

Le FPI, et c’est son plein droit, trouve dans cette résistance internationale contre Ouattara, un ferment de mobilisation fournit par le pouvoir Ouattara lui-même. Désormais, la communauté internationale devient impatiente et pourrait manifester publiquement une mauvaise volonté, si le pouvoir Ouattara maintient la ligne intransigeante actuelle face à l’opposition FPI et l’opposition ivoirienne en genéral.

Dans cette situation, le PDCI semble fuir ses responsabilités. Oubliant qu’il est comptable aussi bien des échecs que des succès, Bédié ne réagit que lorsque Ouattara le consulte. Ce que ce dernier fait de moins en moins. Quand on l’interpelle, le président du PDCI s’en remet à Ahoussou [premier ministre sans réels pouvoirs], lorsqu’il [Bédié] ne lève pas les bras au ciel en disant: « Alassane voulait être président, qu’il montre ce dont il est capable. » Le Ghana et le monde entier savent tout ça, et sont décidés à empêcher Alassane Ouattara de n’en faire qu’à sa tête avec cette justice vindicative, sans aucune sanction pour les abus et criminels de son propre clan politico-militaire mono-ethnique.

Plus de 16 mois après le 11 avril 2011, seuls les pro-Gbagbo sont victimes des poursuites de Ouattara. Ce qui n’est plus acceptable pour les Ivoiriens dans leur écrasante majorité, ni pour les Ghanéens, ni pour les Africains, encore moins pour l’ONU et l’Union européenne.

Alassane Ouattara le sait désormais.

On peut affirmer, ce samedi soir, que l’entêtement de Ouattara dans le dossier Katinan, sonne les débuts de son isolement diplomatique.


 

La rédaction de Connectionivoirienne.net

 

Source: CONNECTION IVOIRIENNE

 

 

 

 

 

côte d'ivoire,affaire katinan,l’irritation du ghana et du monde entier face à ouattara,la rédaction de connectionivoirienne.net,arrestation de katinan koné au ghana,katinan ce qui s’est réellement passé au ghana

 

Côte d'Ivoire: Arrestation de Katinan Koné au Ghana, ce qui s'est réellement passé

 

Contrairement à ce que les médias à la solde du régime Ouattara veulaient faire croire, le ministre Justin Katinan Koné a été brièvement interpellé en compagnie d'une avocate du président Gbagbo lors d'un contrôle de police aux frontières au Ghana à l'aéroport de Takoradi alors qu'il revenait d'Afrique du Sud ce vendredi soir..

Malgré l'insistance, la demande et la pression du camp Ouattara et ses soutiens extérieurs, pour sa livraison en vue d'une extradition vers la Côte d'Ivoire, les autorités ghanéennes se sont refusées à livrer le ministre ivoirien délégué au budget du dernier gouvernement du président Laurent Gbagbo qui a, selon nos sources sur place, quitté tranquillement son lieu d’interpellation pour se rendre dans une villa de la banlieue d'Accra.

Selon nos informations, les autorités ghanéennes auraient rappelé la loi en vigueur en matière d'extradition sur leur sol aux "envoyés" spéciaux de Alassane Ouattara qui sans nul doute guettaient son arrivée.

En tout cas, Il est en ce moment à son domicile au moment ou nous écrivons ces lignes.

Le camp Ouattara va-t-il s'avouer vaincu dans cette affaire....?

Nous vous tiendrons informés s'il y a un quelconque changement.


 

Source: COTE D'IVOIRE LA VRAIE

Commentaires

Ouf!plus de peur que de mal finalement.Juste une simple interpellation pas d'arrestation en définitive.En principe le MINISTRE KONE KATINAN est sous la protection de la DST GHANEENNE.Les autorités ivoiriennes ne peuvent donc pas l'extrader vers Abidjan.Le GHANA respectent ses accords signés qui interdisent de livrer des exilés de leur pays vers le pays d'origine.L'abus et le zèle n'ont pas fonctionné cette fois-ci.Mais PRUDENCE et VIGILANCE tout de meme!les assoiffés de prisonniers du pouvoir ne s'arreteront malheureusement pas là pour parvenir coûte que coûte à leur fin d'arreter tous les PROS-GBAGBO.OUATTARA,ne trouvera jamais la quiétude nécessaire pour gouverner ce pays.Trop accupé à s'acharner sur ses OPPOSANTS POLITIQUES.Voilà au moins un pays digne de ce nom qui n'a pas cédé aux caprices et au sirènes d'un type qui continue ses règlements de compte et sa vengeance envers et contre tout.Lui qui n'a pas encore compris que les arrestations et les emprisonnements ne résoudront rien.Bien au contraire.Cela entrainera sa chute tôt ou tard, très bientot.

Écrit par : RitaFlower | dimanche, 26 août 2012

Comprenez ouattara chers frères et soeurs il a passé le clair de son temps a planifié des coups d'Etat et autres commando invisible. Son programme rimait avec assassinat, viol, vol, pogrom du peuple de CI. Un tel homme ne peut au pied du mur, je veux dire en plein exercice du pouvoir, avoir un plan de développement assez clair. S'il y en a un c'est celui qui a été peaufiné. Avant d'aller à un examen tu te prépares et tu écris le jour j ce que tu as préparé, alors ouattara ne peut que produire ce qu'il programmé, à savoir coups d'Etat viol, vol, assassinat, génocide et pogrom. Voilà qui est clair.
L'adage ne dit-il pas que quand tu sèmes le vent tu récoltes la tempête?
Que Dieu bénisse les dignes fils de CI.

Écrit par : IntelligenciaHomme | dimanche, 26 août 2012

@IntelligenciaHomme

Tu as tellement raison, mais je vais tout de même ajouter mon petit grain de sel.

Pourrais-tu me dire ce que notre dieu Koudou, l'homme le plus intelligent, beau, gentil, travailleur, démocrate que la terre nous ait donné a apporté à ce pays en 10 années de règne?

Pendant tout ce temps, vous avez été habitués à l'oisiveté jusqu'à vivre dans une énorme poubelle à ciel ouvert appelé ville d'Abidjan. Le tout assaisonné de déchets toxiques dont les premiers responsables ont été réhabilités par notre dieu Koudou.
Plus de routes, de ponts, d'écoles, d'universités (construites par FHB et ADO 1er ministre), d'hôpitaux, d'électricité, d'eau potable, ...

En fait, aujourd'hui avec du recul, je me dis que notre dieu Koudou est un esprit. La seule chose finalement qu'il aura réussit à vous laisser en héritage, c'est la haine d'une personne (ADO). Et cela est bien dommage.

Courage à vous

Écrit par : Petit Boulanger | lundi, 27 août 2012

PETIT BOULANGER,

Apparemment, tu es à l'aise dans le révisionnisme!

Les routes, ponts, écoles, universités (constructions d'amphis), hôpitaux, électricité, eau potable dont tu parles, avec un peu d'honnêteté, tu reconnaîtrais que Laurent Gbagbo en a fait pas mal pendant ses dix années de mandat, dans tous les départements de Côte d'Ivoire (Conseils généraux) et à Abidjan, et mieux, il a fait électrifier plus de villages en 10 ans que le parti d'Houphouët-Boigny en 40 ans. Les chiffres existent pour qui veut s'informer.

Quant à la propreté d'Abidjan et des travaux de réhabilitation des routes, c'est le fruit de la diligence du Président GBAGBO auprès de la Banque mondiale. Ces financements avaient déjà été acquis et les travaux avaient même déjà commencé pour les routes. Le montage financier des dossiers du ramassage des ordures, du pont d'Angré-Riviera, l'autoroute du Nord, l'autoroute de Grand-Bassam, le pont Riviera-Marcory, les travaux d'assainissement du carrefour de l'Indénié, les châteaux d'eau du District d'Abidjan, l'autoroute du zoo, a été bouclé par le Président GBAGBO. Informe-toi. Mon prochain commentaire va t'en donner quelques preuves. Certains de ces travaux étaient même très avancés voire achevés avant que n'intervienne le coup d'Etat du 11 avril 2011.

Même l'aboutissement de l'initiative PPTE dont vous vous targuez est l'oeuvre magistrale du Président GBAGBO.

Alors, quand votre nocivité a empêché un gouvernant de mettre en oeuvre avec sérénité les projets qu'il a déjà bouclés, en raison de la guerre que vous lui avez faite, et qu'une fois installés au pouvoir par la France, vous conduisez les travaux, ayez au moins l'humilité de reconnaître que c'est le fruit de son travail, lui votre adversaire. Même quand on n'aime pas le lièvre, il faut au moins reconnaître qu'il court vite, dit l'adage.

Les seuls travaux que vous avez réalisés de vous-mêmes (en plus, de gré à gré, entre petits copains), c'est la réhabilitation de l'université de Cocody (que vous aviez d'ailleurs vous-mêmes pillée et totalement dégradée avec les cités universitaires pendant la crise post-électorale). Solde des comptes, 40 milliards des fonds alloués à ce projet ont disparu dans les services de Cissé Bacongo, le ministre de l'Enseignement supérieur de Ouattara, sans qu'il en soit inquiété le moins du monde. Tu parles d'une bonne gouvernance! Indépendamment même du fait que vous avez réussi l'exploit rarissime de faire fermer nos universités publiques pendant 2 ans, avec une très improbable rentrée annoncée pour le 17 du mois de septembre 2012. Au finish, où est honnêtement ce que vous avez fait?

Au reste, une nation, c'est d'abord et avant tout la cohésion sociale et la réconciliation. Qu'en avez-vous fait? Aujourd'hui, le pays croupi sous les arrestations arbitraires, les tortures, les exécutions sommaires, les massacres de réfugiés et de populations villageoises, les enlèvements, les exactions de toutes sortes, les évasions à répétition, l'absence de droit, la justice des vainqueurs, l'insécurité galopante, les attaques meurtrières, la cherté de la vie, la non tenue des promesses électorales (pluie de milliards, pauvreté, emploi, insertion socio-professionnelle des jeunes, écoles et universités par an, échecs scolaires, liberté de la presse), la persécution de l'opposition, l'assassinat de la démocratie, les tentatives de musellement de la presse de l'opposition, etc (ouf!!!).

Ouattara a passé une année et demi à emprisonner ses opposants. Il a oublié de réconcilier les Ivoiriens. La vague de violence qui s'est à nouveau levée sur la Côte d'Ivoire relève de sa seule et unique responsabilité.

Alors, cher ami, ne tord pas le cou à l'histoire récente de notre pays!

Écrit par : Dindé | lundi, 27 août 2012

A L'ATTENTION DE "PETIT BOULANGER"

Premier trimestre 2009. A l'époque, Bouaké Fofana, Directeur Général de l'AGEROUTE (structure étatique en charge de la gestion de l'infrastructure routière), avait accordé un entretien à un mensuel économique ivoirien, Tycoon, en marge d'un dossier de six pages intitulé « Où va la route ivoirienne ? ». Nota béné précieux : le directeur de publication dudit Tycoon magazine est un certain Fabrice Sawégnon, artisan de la campagne de communication d'Alassane Ouattara aux élections présidentielles de 2010, que l'on dit très proche d'Hamed Bakoyoko et que l'on pourrait difficilement accuser d'être un pro-Gbagbo. C'est pourtant son magazine qui, sous la plume du journaliste Francis Yédan, a publié cet excellent travail d'investigation qui annonçait, alors, le projet de réhabilitation du réseau routier actuellement en cours :

« Avec la période post-crise qui s'annonce, le financement des bailleurs de fonds dans ce secteur [routier] a repris. La réhabilitation d'infrastructures routières à Abidjan et à Bouaké, d'un coût total de 28 millions de dollars E.U [14 milliards de francs CFA, ndlr] est effective. Ce, dans le cadre du Projet d'Urgence d'Infrastructures Urbaines (PUIUR) financé par la Banque Mondiale. La composante 4 de ce projet est réservée aux infrastructures routières. Les routes exploitées par les services de transport public, les travaux d'amélioration, la fourniture et l'installation de panneaux routiers verticaux sont les principaux axes de cette composante. Egalement au nombre de cette composante, le marquage horizontal sur le plus de routes possibles et la réhabilitation de 7,2 km de voirie revêtue à Bouaké. Huit axes routiers (12,4 km de voirie revêtus) empruntés par la SOTRA seront réhabilités à Abidjan. Ajoutée à cela, la construction d'une passerelle à piétons, d'un pont de 120 mètres [à la Riviera 2, ndlr] et d'une route à la Riviera Palmeraie [celle réalisée depuis 2009-2010 qui relie la Riviera Attoban à la Riviera Palmeraie, ndlr]. La composante 3 du PUIUR financée à hauteur de 12 millions de dollars E.U est consacrée à l'élimination des principaux dépôts sauvages dans l'agglomération urbaine d'Abidjan. Quand on sait que les ordures jonchant les routes déversent un liquide corrosif. L'assainissement urbain (eaux usées) constitue la composante 2 du PUIUR. 15,2 millions de dollars E.U [7,6 milliards de francs CFA, ndlr] sont déjà mobilisés. La réhabilitation des principales stations de pré-pompage, de pompage, des égouts secondaires constitueront une bouffée d'oxygène pour le réseau routier abidjanais. Vu le nombre de canalisations bouchées et autres problèmes d'assainissement. La phase active du PUIUR [composante 1] est prévue, dans quelques semaines, pour une durée allant de quatre (4) mois à quatre (4) années [...] ».

TU ES MAINTENANT CONVAINCU DU RÉVISIONNISME DE TES PROPOS? BIEN A TOI ET QUE DIEU BÉNISSE LA COTE 'IVOIRE!

Écrit par : Dindé | lundi, 27 août 2012

tôt ou tard DIEU accomplira sa parole dans l'histoire et le futur de cette nation.RIEN NE POURRA LA CHANGER

Écrit par : Wendé | mardi, 28 août 2012

Où en sommes-nous avec la prophétie des 77 jours?

Écrit par : Refondataire | jeudi, 13 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.