topblog Ivoire blogs

lundi, 03 septembre 2012

QUELQUES BONNES BLAGUES IVOIRIENNES POUR COMMENCER LA SEMAINE AVEC LE SOURIRE

 

humour,blagues-sms,blagues ivoiriennes,détente,déstresser,rire,sourire,bonne humeur


La grisaille est générale, en ce moment, en Côte d'Ivoire et dans le monde. Guerre, misère, exactions par ci, chômage, crise financière, catastrophe naturelle par là. Notre monde va mal. Et nous avec. Mais ce n'est pas une raison pour s'incruster dans la morosité. Après un long moment où je vous ai privés de blagues, rompant ainsi avec mes premières habitudes (crise oblige), voici aujourd'hui quelques bonnes blagues SMS ivoiriennes triées sur le volet, pour vous apporter un tant soit peu de bonne humeur, histoire de vous permettre de bien commencer la semaine. Bien à tous!

 

1- Deux voisins de classe, Moussa et Yao, se retrouvent assis sur le même banc au BEPC. Pendant la dictée, le professeur prononce le mot « bicyclette ». Moussa demande à Yao : « Djo, c’est où on met le ’’y’’? ». Yao répond : « C’est toi qui te fatigue oh, sinon moi j’ai déjà écrit ’’vélo’’ ! ».

2- Une étudiante, après le premier cours d’anatomie à la Fac, se rend compte que presque tous les mots se terminent par « us », comme par exemple : radius, cubitus, humerus, etc. Arrivée à la maison, elle s’amuse à appeler tout le monde en mettant à la fin de chaque nom « us ». Paulus pour Paul, Ericus pour Eric, Ruthus pour Ruth, Chantalus pour Chantal et Audus pour Aude. Comme elle a oublié qu’elle se prénomme Anne, son petit-frère Paul lui demande : « Mais comment on va t’appeler, toi ? ». Tout le monde se regarde.

3- Très courte lettre d’excuse d’un hopital à un patient : « Cher monsieur, les résultats du laboratoire confirment que la rougeur autour de votre pénis n’était pas cancéreuse, c’était du rouge à lèvres. Nous nous excusons pour l’amputation… ».

4- Trois religieux se sont réunis et ont décidé de s’avouer leurs défauts et faiblesses afin que chacun prie pour l’autre. Le premier dit : « Mon problème, c’est l’argent. J’aime trop l’argent et souvent, je vole dans les offrandes et dîmes. Priez pour moi ». Le deuxième dit : « Moi, c’est la femme. J’aime trop femme et quand je vois une fille, je veux coucher avec elle. J’ai couché avec toutes les filles de ma paroisse ». Le troisième a commencé à pleurer. Les deux autres ont mis deux heures pour le calmer. Et il parlait en pleurant : « Mon problème, c’est kpakpato. Je ne sais pas garder secret ; donc tout ce que vous venez de dire-là, je vais rapporter oooh ! ».

5- En France, un prêtre a baptisé un chien. Scandalisés, les paroissiens informent l’évêque. Celui-ci, outré, convoque le prêtre de toute urgence et lui demande : « C’est vrai ce que l’on m’a dit ? ». Le prêtre prend la parole et dit, pour sa défense : « Monseigneur, le droit de baptême du chien était de 500 mille Euro (328 millions de francs CFA). Entre nous, je ne pouvais pas refuser ». L’évêque surpris dit tout doucement : « Programme la confirmation pour le mois prochain, je m’en charge personnellement ! ».

6- Une femme et son mari se disputent chaque jour. Son mari, fatigué de toutes ses palabres, prend son arme et se suicide. Losque sa femme a vu cela, elle s’est donné la mort avec l’arme de son mai en disant : « Faut pas qu’il va aller mentir sur moi chez Dieu là-bas ». Leur fils qui était à côté prend l’arme et se tue à son tour en disant : « Faut pas ils vont aller se blesser, je m’en vais les séparer ». Leur voisine, tellement qu’elle est affairée, prend l’arme et se donne la mort en disant : « Affairage comme ça là, on loupe pas dèh ! ».

7- Une femme va à la pharmacie. Ses médicaments font 5.145 francs CFA. Elle dépose 5000 francs plus un tubercule de manioc. La caissière étonnée dit : « Mais madame, c’est quoi ça ? ». Elle répond : « Tu es étonnée ? C’est pas vous qui donnez bonbon aux gens en disant : Ya pas monnaie ? Aujourd’hui, ya pas de jetons donc prends manioc-là ! ».

8- Ali conjugue le verbe savoir au présent de l’indicatif : « Je sais, tu sais, il sait, nous…, nous…, nous… ». Sa sœur, pour l’aider, lui souffle : « Ce que tu prends pour te laver-là ». Alors Ali répond : « Nous kabakroussons (kabakrou : savon artisanal, en Côte d’Ivoire) ».

9- Discours du commandant FRCI, Moussa Bakayoko, à l’inauguration d’un hôpital, à Abobo : « Missié lè zonorab invités, lèché-moi vous zesprimé notré bonèr de avoir ce nivo zopito ». En même temps, on lui souffle à l’oreille : « Hôpital ». Il rectifie et continue. « Nous tous, on connè ké ya longtemps on n’a pas constru dè nivo zopital dans pays-là ». On lui souffle encore à l’oreille : « Hôpitaux ». Le commandant rectifie et continue : « Donc ce zopito ké on va noguré matin-là… ». On lui dit : «Hôpital ». Là, c’est gâté ! Le commandant pète les plombs et dit : « Gnamogodé ni flè ! Kan je parle « TAL », tu dis « TO », kan je dis « TO », aba fo ko « TAL ». Donc je n’a ka dis quoi, en global ? Et puis oh, c’est quoi affaire de TO-TAL ? C’est noguration de zopito ou bien de sitation (station) de essence ? ». Pardon, faut rire doucement. Il était trop fâché !

10- Au Ghana, si tu n’as pas John dans ton nom, il faut pas espérer devenir président, un jour. La preuve, après John Jerry Rawlings, John Kuffor, John Evans Atta Mills, voici John Dramani. Alors, dis à John Djongoss, Johnny La Fleur, John Yaley et à John Jay d’aller tente leur chance.

11- Résultats du Bac, Koné jubile et arrive à la maison : « J’ai eu ooooh ! J’ai eu mon Bac ! ». Soudain, son père apparait : « Tais-toi là-bas, vaurien là ! Tu savais que quand on a le Bac, c’est doux et puis tu as fait ça onze fois là ? ».

12- Un petit Attié (ethnie du sud-est de la Côte d’ivoire) au CE1, dans un village d’Alépé, semble distrait en plein cours. Son maître l’interpelle : « Yapo, que regardes-tu ? Yapo répond : Missié, eufé bou keukeu ! ». Tu n’as rien compris, n’est-ce pas ? Or c’est en Français, je t’assure. Le petit voulait dire, dans un accent très marqué : « Monsieur, le feu brûle quelqu’un ». Eh, Attié bi !

 


DINDE Fernand AGBO

19:58 Écrit par Fernand AGBO DINDE dans Humour | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : humour, blagues-sms, blagues ivoiriennes, détente, déstresser, rire, sourire, bonne humeur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

très marrant, je me suis vraiment maré.L semaine commence bien en rires et sourires.Merci on en a besoin dès fois.

Écrit par : coco lemignon lemignon | mardi, 04 septembre 2012

c'est vraiment cool et ca fait fou rire

Écrit par : Abdourahamane | mercredi, 31 octobre 2012

c'est vraiment marrant du courage

Écrit par : dago ludovic | vendredi, 15 février 2013

merci beaucoup pour ces blagues je me suis marré à fond!

Écrit par : kouamé franck le boss | vendredi, 22 mars 2013

vraiment je suis bien eclater continue dans cette lancée

Écrit par : adams | mardi, 16 juillet 2013

trop chou merci

Écrit par : Eliane Kouabenan | mardi, 13 août 2013

merci man cst cool de ta part

Écrit par : Yankees kent | dimanche, 01 septembre 2013

Trop top ces blagues.

Écrit par : Francine Albertine | vendredi, 15 novembre 2013

vraiment merci avec ses blagues on se marre tellement et on oublie ces soucis continue dans cette lancée

Écrit par : kouadio | vendredi, 24 janvier 2014

trooooooooooooop marrant.

Écrit par : natacha | lundi, 24 mars 2014

Les commentaires sont fermés.