topblog Ivoire blogs

mercredi, 31 octobre 2012

AUDIENCE PUBLIQUE A LA HAYE POUR LA MISE EN LIBERTE PROVISOIRE DE LAURENT GBAGBO: LE BRILLANT PLAIDOYER DE MAITRE ALTIT

 

côte d'ivoire,audience publique à la haye pour la libérte provisoire de lauren,le brillant pladoyer de maître altit

 

"Bravo à Maître Emmanuel Altit, l'avocat principal du président Laurent Gbagbo, pour cette brillante prestation. Encore une fois, le monde entier a pu découvrir en direct que ouattara et ses parrains ont la facilité d'accusation mais l’incapacité d'apporter un début de preuves à toutes leurs accusations. Nous savons la CPI politique et elle ne dira sans doute pas le droit, aujourd'hui. Mais au moins, les écailles vont tomber des yeux de ceux qui refusaient de voir la vérité."

 
Sur la page Facebook de La Majorité Présidentielle

 

 

Argument de l'accusation pour demander le refus de la mise en liberté provisoire du Président Laurent Gbagbo:

"Monsieur Gbagbo a beaucoup de supporters... Ils vont l'installer au pouvoir". Que croyiez-vous donc? N'aviez-vous pas dit qu'il était un dictateur sanguinaire? Or donc aujourd'hui, le dictateur sanguinaire est tellement aimé par son peuple, qu'il risque d'être réinstallé au pouvoir? Donc conclusion? Conclusion: C'est lui, le vrai vainqueur de la présidentielle de 2010!!! Elle est vraiment intéressante, cette affaire de Gbagbo à la CPI!

Mieux, l'accusation ne fait que des allégations et ne produit aucune preuve. Comme au Ghana dans l'affaire Koné Katinan (c'est finalement une habitude et un état d'esprit, chez le régime Ouattara et ses officines). Sur la question, Me Altit a été doctoral: Pour les hommes de droit qu'ils sont tous à l'audience, les allégations et autres hypothèses ne sont pas valables. Ils le savent bien. Voilà qui est très clair!

Nous attendons maintenant la conclusion du huis clos qui s'éternise depuis lundi, 16 heures GMT.


A bientôt et que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!

 

DINDE Fernand AGBO

Commentaires

C'est la fin et je suis tout content que cette histoire prendra fin.
Aujourd'hui, les accusation finiront par retourner chez leur commanditaire.
GBAGBO, c'est fini, tes accusateurs n'ont plus rien contre toi.
Tu reviendras occuper tes fonctions comme ce fut le cas avant cette maudite date du 11 avril 2011, tout est fini, nous on t'attend.
Merci papa Laurent, et on est à tantôt.

Écrit par : Habachie Gontran | mercredi, 31 octobre 2012

Le délibéré du huis clos est reporté à une date ultérieure par la CPI. On peut dire que la libération du président Laurent Gbagbo devient une réalité. Thanks et que le Seigneur nous garde pour la suite du combat qui devient de plus en plus intéressant en Côte d'Ivoire.

Dr Sylla, ph.D

Écrit par : Dr Sylla Mamadou | mercredi, 31 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.