topblog Ivoire blogs

dimanche, 04 novembre 2012

MISE EN CAUSE SUR LE BLOG DE KOUAMOUO, MARIA MALAGARDIS (LIBERATION) A REAGI - VOICI SON COMMENTAIRE!


MARIA MALAGARDIS.jpg

 

Après l'arrestation de Simon Pierre Ehivet, frère de Simone Gbagbo, suite à la publication par le quotidien Libération de ses propos critiques vis-à-vis du régime Ouattara, nous nous sommes interrogés dans un post :

"La journaliste a-t-elle exposé son interlocuteur en divulguant son nom dans un article publié au sujet d'un pays qu'elle sait être un pays où la torture et les arrestations arbitraires sont légion ? En tout cas, il faut noter qu'elle a pris le soin de masquer l'identité d'un autre de ses interlocuteurs, qu'elle a caché sous le prénom de "Gaspard"."

Piquée au vif, Maria Malagardis, rédactrice de l'article, a réagi en commentaire sur ce blog :

"Je suis tout aussi consternée que vous mais arrêtez de rejeter la faute sur le messager plutôt que sur ceux qui ont arrêté Simon-pierre ! Je ne l'ai pas pris en traître, il savait très bien que j'étais là pour faire un reportage, il m'a encouragé à prendre des photos et j'ai voulu plutôt donner, enfin, son point de vue que de le stigmatiser. Maintenant, son arrestation, si elle est liée au papier, est totalement injustifiée, et j'aimerai que vous m'aidiez plutôt à dénoncer cette situation et lui permettre de retrouver la liberté au plus vite, plutôt que de chercher des ennemis imaginaires (merci pour la photo). Ce n'est pas moi le problème, c'est peut-être plutôt la liberté de parole en Côte d'ivoire aujourd'hui qui pose problème. Ne vous trompez pas d'adversaire !"

Dont acte.


Source: Le blog de Théophile Kouamouo


Lire l'article de Kouamouo auquel réagit Maria Malagardis:

"Après un article de Libération où il était cité - Le frère de Simone Gbagbo enlevé par la DST"

Commentaires

Merci, KOUAMOUO! Du bon boulot! Tu obliges les chantres de la Ouattarandie à ruer dans les brancards et à se couvrir la tête.

Bien à toi.

Écrit par : Dindé | dimanche, 04 novembre 2012

Où est-ce que cette dame se croyait? Sur la lune peut-être? D’après ce que j’ai eu à lire, elle serait une familière de la situation en Côte d’Ivoire. Alors qu’elle ne vienne pas jouer à l’innocente et qu’elle assume sa responsabilité. Elle demande qu’on l’aide à dénoncer, eh bien qu’elle commence par s’aider elle-même en dénonçant la situation généralisée de non-droit qui existe en Côte d’Ivoire si elle en est capable dans Libération. J’espère qu’elle a au moins pris conscience du fait que la presse qu’elle sert par intérêt pourrait être utile pour ceux qui souffrent tous les jours dans leur chair. Dans le cas contraire, elle ne serait pas un ennemi imaginaire mais bien un ennemi objectif.

Écrit par : Gnikolid | dimanche, 04 novembre 2012

Cette dame a bel et bien vendu notre frère. elle est journaliste ou pas? elle sait qu'en cote d'ivoire on arrête les gens à cause de leur lien de parenté. Elle demande qu'on s'en prenne à ceux qui l'ont arrêté et parle d’impunité mais de quoi quoi parle t-elle? La liberté d'expression nous la défendons depuis un bout de temps, est-ce qu'ils nous écoutent? non pas du tout. Nous ne voyons plus Mr Ménard de Reporter sans frontières qui était si prompte à critiquer le pouvoir d'alors. il était même, chaque deux jours à Abidjan pour raconter sa vie. Je me demande si cette ONG existe toujours.

Écrit par : Bigben | lundi, 05 novembre 2012

Que cette dame arrête de se distraire. En réalité, ce qu'elle gagne à Libération s'appelle en bon français butin de guerre. C'est pour donner à leurs agents bonne conscience et continuer de participer à la destruction des pays francophones que les dirigeants de cette entreprise appellent ça salaire. Qu'elle sache que c'est un gain sordide. Elle n'est pas innocente, elle fait partie du système.

Écrit par : ben | mardi, 06 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.