topblog Ivoire blogs

lundi, 19 novembre 2012

COTE D'IVOIRE: LE MARIAGE DES HOMOSEXUELS DIVISE LE RHDP ET PROVOQUE LA DISSOLUTION DU GOUVERNEMENT D'IMPOSTURE!

 

AHOUSSOU JEANNOT 2.JPG

Ahoussou Kouadio Jeannot, ex-Premier ministre de Ouattara

 

Gouvernement de mécréants dissout, DAO le Mossi en transe, les pestiférés du RDR demandent de virer le PDCI-RDA du système d’imposture, bref, tout se mélange à Sodome, que dis-je, à Abidjan. 

Quelques mois plus tôt, des indiscrétions avaient annoncées que "l’envoyé du diable" avait reçu mandat de ces maudits maîtres blancs, pour convaincre tous les chefs d’Etat africains à l’effet de modifier leurs lois sur le mariage pour autoriser le mariage homosexuel. 

Le Président ghanéen, feu le Professeur Atta Mills, avait crié son indignation et juré que le Ghana ne tomberait jamais dans une telle abomination. 

Popol, le monarque camerounais avait trouvé la démarche de l’imposteur d’Abidjan inconvenante. Pour traduire lui aussi son indignation, il a jusqu’à ce jour refusé de rencontrer celui qui est appelé désormais dans certains milieux, « l’ouvrier du diable ». 

Le vieux Mugabe qui ne mâche pas ses mots avait été plus virulent et juré que de son vivant, aucun zimbabwéen ne verrait de ses yeux un mariage homosexuel. 

Du coup, la charité bien ordonnée pris l’option de commencer par Abidjan, la cité conquise, le nouveau Sodome. 

Et ça n’a pas loupé. Désormais, les conjoints sont tous deux chefs de famille. Parce qu’ils peuvent être tous les deux, du même sexe. Donc cela se justifie qu’ils soient mis sur le même pied. 

Voilà. C’est de cela qu’il s’agit. Le mariage homosexuel est autorisé par Dramane Ouattara et le RDR. 

Mais le PDCI et l’UDPCI s’y opposent, estimant que cette union contre nature est contraire à nos valeurs religieuses, à nos coutumes. Or, au RDR, la plupart des premiers responsables, malgré leurs déclarations faisant croire qu’ils sont des musulmans, sont habitués aux pratiques homosexuelles depuis que la franc-maçonnerie leur a été imposée comme secte du parti. 

Du coup, ils n’ont trouvé aucun mal à violer les préceptes de l’Islam et même des coutumes des peuples du Nord dont ils sont originaires à cent pour cent, ces coutumes qui font de l’homme, le chef de la femme, parce que les chefs du RDR estiment que dans une union de gens du même sexe, il n’y a ni homme, ni femme, mais seulement des époux, qui sont égaux à tous les points de vue : sexe, genre, capacité sexuelle, etc. 

La Révolution Permanente vous apporte donc la présente Chronique, afin de mettre fin à l’interprétation erronée que fait la Digne Côte d’Ivoire, de la situation qui prévaut au RHDP ainsi que des enjeux sociologiques et spirituels qui la sous-tendent. 

Non. Il ne s’agit pas d’une inversion contre nature des rapports sociologiques entre homme et femme, en faisant de la femme, le chef de l’homme. Il s’agit tout simplement d’autoriser le mariage contre nature, le mariage homosexuel. 

Il appartient donc désormais, à chaque Ivoirien, à chaque habitant de la Côte d’Ivoire, après avoir compris enfin les raisons inavouables de la rage de « l’envoyé du diable » en Côte d’Ivoire, de tirer les conséquences qui s’imposent. 

A Très bientôt. 

 

Hassane Magued 


Source: AFRIK53.COM

Commentaires

Merci à Hassane,

Mais en plus de ce projet diabolique, il y a également deux lois très importantes aux yeux de DAO qui sont prêtes à être présentées aux députés pour adoption. Il s'agit du droit du sol et d'une nouvelle loi sur le foncier rural. Cette colère viscérale s'explique donc parce que notre très cher DAO risque de ne pouvoir faire passer ces deux lois qui lui tiennent tant à coeur.
Ils bousculent un peu ses alliés comme ceux ci sont très attachés aux postes ministériels de sortes à ce que lorsqu'il s'agira de lois primordiales pour lui ils ne puissent plus s'opposer et le suivre aveuglement.
Cette dissolution n'est donc qu'une farce, elle permettra de mieux controler les choses après que le gouvernement soit reconduit. Attendez vous les prochains jours à des projets de lois plus fous que celui ci.

Écrit par : CHEICKNA | mardi, 20 novembre 2012

Si je comprend bien ce PROJET de LOI sur le CODE de FAMILLE pour que la femme puisse etre CO-CHEF n'est qu'une pure DIVERSION alors.

Écrit par : RitaFlower | mardi, 20 novembre 2012

Oui, ma soeur chérie RITAFLOWER, c'est de la pure diversion! Oui, mon frère CHEICKNA, c'est un projet proprement satanique!

Des consignes en hauts lieux maçonniques ont été données, devant faire des Etats ayant à leur tête des "frères de lumière" (franc-maçons), comme ils disent, des paradis homosexuels.

C'est le cas aux Etats-Unis avec Barack Obama, en Grande-Bretagne avec David Cameron, en France avec François Hollande et maintenant en Côte d'Ivoire avec Alassane Ouattara. Hillary Clinton et Cameron poussent l'outrecuidance jusqu'à conditionner les aides de leurs pays à l'Afrique au respect et à la promotion des droits des homosexuels; ça veut tout dire!

Le leitmotiv illuminati "ORDO AB CHAOS", "l'ordre par le désordre" est en pleine marche, pour l'avènement du Nouveau Monde. Notre terre ne sera plus jamais la même, comme l'ont d'ailleurs déjà annoncé les Écritures, dans le livre de l'Apocalypse de Jean. La régression irréversible de la vie morale de ses habitants est désormais amorcée, au pas de course!!!

Écrit par : Dindé | mardi, 20 novembre 2012

AAAH BON! c'était ça alors ok la nlle côte d'ivoire

Écrit par : wadi fara | mercredi, 21 novembre 2012

La fameuse nouvelle loi sur le mariage a été finalement votée hier Mercredi 21 Novembre 2012 au «Parlement».

Elle dit entre autres ceci:
En remplacement de l’article 58 (ancien) qui disait que «le MARI (l’homme) est le chef de famille…», l’article 58 (nouveau) stipule que: «la famille est gérée conjointement par les EPOUX…»

Vous avez sans doute compris et perçu la subtilité et la ruse terminologique.

1. Il n’y a plus à proprement parler de chef de famille.

2. Tous les 2 sont chefs au même titre.

3. Les termes «mari» et «femme» ont été exclus et extirpés. En un mot, sont absents dans les différents articles de la nouvelle loi, bien qu’existant dans l’ancienne. On les a remplacé par les mots «conjoints» et «époux».

4. En évitant intentionnellement et explicitement de dire «homme et femme» ou encore «mari et femme», cela veut tacitement dire que deux hommes ou deux femmes peuvent se marier, (un homme et un animal, une femme et un animal, etc). D’où le choix des termes subtils et dissimulateurs de «conjoints et époux» qui leur est préféré.

5. Le désordre et les tensions dans les familles, les couples sont désormais légalisés et vivement encouragés.

6. Les taux de divorce seront en croissance exponentielle. Hélas!

7. Les mariages immoraux et amoraux (homosexuels et zoophiles) seront célébrés et légalement protégés. Comme ici (cliquez SVP):
http://www.dayza.com/v2/photo_4da4b05d44087153042-almaFia.jpg

Les ivoiriens n’ont encore rien vu, avec un pouvoir maçonnique qui se moque bien de Dieu et de ce qu’Il dit. Le pire est à venir…

Écrit par : Bakase | jeudi, 22 novembre 2012

le temps est un autre nom de DIEU

Écrit par : prophete | dimanche, 20 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.