topblog Ivoire blogs

mardi, 27 novembre 2012

OPERATION «20 DONATEURS POUR SECOURIR AWA EHOURA» - RELANCE 2013

 

AWA EHOURA.jpg

 

Chers lecteurs,

Le 22 janvier 2012, nous lancions l'opération "20 donateurs pour secourir Awa Ehoura" afin d'apporter un appui financier à l'ex-journaliste de la RTI, brillante présentatrice du 20H de la télévision nationale ivoirienne.

A cette date-là Awa se portait terriblement mal: crises de diabète à répétition. Plusieurs actions ponctuelles avaient alors été lancées en sa faveur (journalistes ivoiriens, Reporters Sans Frontières et particuliers), mais AUCUNE sur la durée.  

Tombée sous le coup de mesures repressives du nouveau régime ivoirien, elle avait vu ses comptes gélés, comme des centaines d'autres ivoiriens. Pour ne rien arranger, elle a été mise en chômage technique par la nouvelle direction de la RTI et vivait donc sans salaire et sans assurance santé, pour la grande malade qu'elle était et est toujours, d'ailleurs. Elle a été finalement licenciée par la direction de la RTI et vit sans ressources ni travail.

C'est ainsi que nous avons initié, sur une idée lumineuse de l'internaute RITAFLOWER, cette opération qui a vu l'adhésion de 23 personnes au total, dispersées dans le monde (Côte d'Ivoire, Afrique, Europe, Amérique), pour un engagement de groupe d'au moins 200.000 F CFA par mois (305 EURO, coût de ses soins mensuels), soient 10.000 F CFA par donateur et par mois. Avec plus ou moins de réussite.

L'opération arrive à son terme, fin DECEMBRE 2012, et plusieurs d'entre nous ne sont plus à mesure de continuer la belle aventure, pour des raisons diverses (engagement pris pour une seule année, problèmes de famille, problèmes personnels, diverses sollicitations, engagements multiples, etc). Il faut donc de nouveaux donateurs. Et nous espérons vivement pouvoir vous compter parmi nous.

Ayant eu plusieurs désistements en cours de parcours (8 donateurs sur 23), cette année 2012, ce qui nous a fragilisés et a réduit notre apport à Awa (qui en a subi des dommages), plus nombreux serons-nous, mieux cela vaudra. Car les droits de départ à elle payés par la télévision ivoirienne ont fondu comme neige au soleil, depuis bien longtemps, et l'assurance-maladie RTI qui lui a été laissée, par scrupule humanitaire et qui s'estompe en MARS 2013, n'opère que si elle assure elle-même les 20% du montant (fort élevé) des prestations hospitalières de la PISAM dont elle bénéficie, ou plus exactement, dont elle espère bénéficier. Elle ne travaille plus et n'a plus de ressources. Impossible donc pour elle de faire face à toutes ses charges de santé. Sauf si nous lui apportons notre soutien.

Ce manque de moyens est arrivé au point où des complications neurologiques sont venus se greffer aux symptômes classiques du diabète. Elle a du mal à marcher, souffre des nerfs des dents, perd progressivement de son acuité visuelle et de l'usage de ses mains. Pour y faire vigoureusement face, il lui faut beaucoup de soins et de séances de rééducation. Nous seuls pouvons l'y aider, parce qu'aussi curieux que cela puisse paraître, Awa Ehoura est, aujourd'hui, ETRANGEMENT seule. Où sont passés les nombreux amis, collègues et connaissances? Mystère!!!

Dans l'attente pour Awa de trouver une source durable de revenus, des ressources permanentes (par exemple: activités génératrices de revenus), nous devons donc continuer à prendre le relai pour assurer une vie plus ou moins acceptable à celle dont nous avons, en tant qu'Ivoiriens, tous tant apprécié le talent et que nous continuons d'aimer. Si vous désirez nous rejoindre, veuillez bien nous le signaler à l'adresse suivante: dindefernand2@yahoo.fr.

 

VOLET DOMESTIQUE DE L'OPERATION

 

 AWA EHOURA 2.jpg

 

Ce premier volet (ci-dessus) ne concerne que les soins médicaux de notre soeur, c'est-à-dire l'aspect sanitaire. Mais l'expérience vécue dans la conduite de cette initiative en 2012, nous a montré que tout en se soignant, Awa doit pouvoir se nourir convenablement (régime alimentaire lié à son mal) et faire face à un certain nombre d'autres contingences (déplacements en taxi, appels téléphoniques, factures, scolarité et entretien des enfants, etc). De ce point de vue, l'année 2012 a été tout simplement désastreuse. Je l'ai rencontrée, ce jeudi 22 novembre, chez sa mère où elle vit temporairement; nous en avons longuement parlé. Elle en souffre dramatiquement! J'en ai eu la gorge nouée.

Ce faisant, j'ai décidé d'ouvrir un deuxième volet à notre opération pour permettre à Awa de faire face à toutes ses charges domestiques, de sorte que ne soient pas réduits à néant tous les efforts déployés pour lui assurer les soins spécialisés appropriés.

Pour ce faire, j'invite tous les Ivoiriens et autres donateurs qui souhaiteraient mettre à la disposition d'Awa de quoi vivre au quotidien, à bien vouloir donner, chaque mois, 1000 F CFA pour ses besoins domestiques; cette modique somme est expressément fixée pour permettre au plus grand nombre de participer au volet domestique de l'opération, sans pression. S'inscrire à la même adresse, pour un engagement d'une année (2013): dindefernand2@yahoo.fr. Ce qui fera une contribution annuelle de 12.000 F CFA (19 EURO) par donateur; ce volet sera entièrement indépendant du premier, relatif au soutien sanitaire. Ceux qui veulent commencer dès cette fin de mois de NOVEMBRE 2012 également, en ont la latitude. Cette aide sera d'autant plus importante pour elle que c'est bientôt la fin de l'année. Une manière pour nous de l'aider à passer les fêtes de fin d'année en toute quiétude. Je sais pouvoir compter sur votre promptitude et votre compassion.

Le paiement des 1000 F CFA sera entièrement centralisé sur le numéro ORANGE MONEY, 07 04 71 11, et chaque fin de mois, la somme collectée sera remise, main à main à Awa, en votre nom, pour ses besoins personnels, et un point régulier vous en sera fait, tous les mois, dans vos boîtes e-mail. 

Nota Bene: Ce numéro ORANGE MONEY concerne uniquement les donateurs vivant en Côte d'Ivoire et les 1000 F CFA ne concernent que le volet domestique de l'opération. Tous les donateurs pour ce volet, vivant à l'étranger, peuvent nous faire parvenir leurs dons (montant libre) par MONEYGRAM, RIA ou WESTERN UNION. Nous contacter INBOX (dindefernand2@yahoo.fr) pour les détails de la destination des mandats.

Dès cet instant, j'attends vos inscriptions pour l'année 2013 et vos contributions pour son cadeau de fin d'année et de nouvel an.

Soyez richement bénis pour chaque franc que vous consentirez à sacrifier pour cette bien-aimée soeur!

Bien à tous.

DINDE Fernand AGBO

Commentaires

Fiers ivoiriens,fières ivoiriennes.L'heure est venue d'etre enfin CONCRET en participant à cet élan de SOLIDARITE pour Awa Ehoura. Ne perdons pas de temps,agissons maintenant.Chaque seconde,chaque minute,chaque heure compte.Le compte à rebours a commencé.MOBILISONS-NOUS TOUS ENSEMBLES pour l'aider à vaincre sa maladie,à bien s'alimenter,se loger et subvenir aux besoins de sa petite famille.C'est un devoir moral d'aider notre soeur à TOUS si nous en avons les MOYENS FINANCIERS.Rendons lui le bonheur qu'elle nous a offert GRACIEUSEMENT pendant des années à la RTI.SOYONS GENEREUX,Awa compte sur nous...Je vous remerçie pour votre aide...

Écrit par : RitaFlower | mardi, 27 novembre 2012

Merci ma soeur RitaFlower. Par ailleurs comme promis je l'ai appelee aujourd'hui meme.
Je lui ai dit qu'elle ne sera jamais seule pour ce qu'elle a fait pour la CI.
Que Dieu vs benisse

Écrit par : IntelligenciaHomme | mardi, 27 novembre 2012

Bonjour notre très cher Fernand D.

Je suis à Paris et j'aimerai partager avec toi et tous les autres cet appel à aide à notre remarquable Awa. je suis disposé dès à présent à apporter mon soutien tel que demandé. Est ce essentiellement sur le numéro orange ou existe t-il autres moyens pour la diaspora ivoirienne?

Dans l'attente de votre réponse, que notre DIEU vous apporte les fonds additionnels pour l'accomplissement total de votre souhait.

Écrit par : Dignan | mardi, 27 novembre 2012

Cher frère DIGNAN,

Je te remercie sincèrement pour ton commentaire et pour la célérité de ta réaction en faveur de notre soeur AWA EHOURA. Nous nous en sentons très honorés!

Le numéro ORANGE MONEY indiqué dans le post concerne uniquement ceux qui sont en Côte d'Ivoire et qui veulent s'inscrire comme donateurs pour le VOLET DOMESTIQUE de l'opération.

Pour tous ceux qui sont à l'étranger, ils ont la possibilité de le faire (toujours pour le volet domestique) par MONEYGRAM, RIA et WESTERN UNION. Pour les détails de l’expédition et de la destination, m'adresser un mail: dindefernand2@yahoo.fr

Merci de mobiliser tous les frères Ivoiriens de la diaspora qui peuvent nous envoyer quelques fonds pour les soins et les besoins domestiques d'AWA.

Bien à toi!

Écrit par : Dindé | mardi, 27 novembre 2012

Merci pour l'initiative. Moi je suis pret a apporter ma contribution,mais comment puis-je le faire mensuellement de mon lieu de residence en Angleterre?

Écrit par : Theodule Tikoye | mardi, 27 novembre 2012

Mon cher THEODULE TIKOYE,

Merci pour ta bonne disposition de coeur envers notre soeur AWA. De l'étranger, tu peux contribuer par MONEYGRAM, RIA et WESTERN UNION.

Contacte-moi INBOX (dindefernand2@yahoo.fr) pour les détails de la destination de tes mandats.

Sois béni!

Écrit par : Dindé | mercredi, 28 novembre 2012

Merci également à vous, RITAFLOWER et INTELLIGENCIAHOMME, pour votre soutien indéfectible, depuis le début de cette opération.

Que DIEU vous bénisse!

Écrit par : Dindé | mercredi, 28 novembre 2012

Je suis partant pour ce projet et je benis surtout le Seigneur d'apprendre qu'elle est en vie. Tous mes encouragements a la chere soeur, aux initiateurs et aux organisateurs de ce projet.

Écrit par : L'ETRANGER | mercredi, 28 novembre 2012

D'abord un grand merci au journal qui a communiqué cette info. Ensuite, je me joins à l'ensemble de la diaspora ivoirienne et autres donateurs pour vous encourager dans l'opération d'aide à notre soeur et amie.
Cependant, je me pose une sérieuse question allant également dans le sens de cette aide. Pourquoi ne pas entreprendre une action pouvant aboutir au déblocage des avoirs de notre soeur? Cette aide serait d'autant plus efficace qu'elle réintégrerait les droits humains élémentaires de la communicante. Qu'en dites vous les frères de la diaspora d'entreprendre une pétition pour faire pression afin d'obtenir le déblocage des avoirs d'Awa? Cette action évidemment se ferait en parallèle à toutes les actions déjà en cours et cela n'empêchera pas de continuer ce qui est fait pour améliorer son quotidien.
Bon courage à tous.
Karaboué de Paris

Écrit par : Karaboué | mercredi, 28 novembre 2012

En plus des dons , prions abondament pour elle; aucun ivoirien ne mérite d'etre traité comme cela par un autre ivoirien. Au pouvoir, on avu Gbagbo travaillé avec tous ceux qui s'attendait à etre enprisonné par son régime. Que Dieu sauve notre soeur bien aimé; frère AGBO , transmet lui nos salutations.

Écrit par : TERRANOVA | samedi, 01 décembre 2012

Cher frère KARABOUE,

Les avoirs d'AWA ont été dégelés en début d'année par le nouveau régime ivoirien, mais il faut l'avouer, elle n'avait pas une fortune en banque (les journalistes ivoiriens ne sont pas riches) et donc le peu d'argent qui était dans son compte s'est très vite volatilisé: la banque est passée par là, avec les agios et autres prêts en cours. Tu vois, le dégel ne lui a pas apporté grand'chose.

Ce qu'il faut à notre soeur, c'est un secours massif des Ivoiriens et un emploi ou une activité génératrice de revenus qui soit un peu parmanente. Faute quoi, nous allons perdre AWA. Mais cela n'arrivera pas parce que son DIEU est vivant et puissant!

Oui, TERRANOVA, la différence est là: d'un côté un régime à visage humain et de l'autre un régime qui se soucie peu de savoir si nous sommes vivants ou morts. Tout ce que DIEU fait est bon. A lui soit toute la gloire! Par Sa grâce, les Ivoiriens sauveront leur soeur.

Bien à tous et un grand merci à tous les donateurs qui se sont signalés, merci pour les médicaments, les cadeaux, les dons, les engagements fermes, les visites et les nombreux appels de partout dans le monde à AWA. Nous n'avons pas encore atteint tous nos objectifs et continuons à attendre les donateurs permanents (surtout eux), pour qu'AWA ne manque jamais plus de médicaments.

Ensemble, dans l'amour et la solidarité, nous vaincrons ce mal pernicieux. Les Ivoiriens sont merveilleux et formidables.

Vive la Côte d'Ivoire!

Écrit par : Dindé | samedi, 01 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.