topblog Ivoire blogs

vendredi, 07 décembre 2012

OPERATION DE SECOURS A AWA EHOURA: ON PEUT ENCORE GARDER ESPOIR EN L'HUMANITE!


AWA EHOURA 2.jpg


Chers amis, Chers lecteurs,

 

Par mailing-list, le 26 NOVEMBRE et par posts sur mon blog et ma page Facebook, le 27 NOVEMBRE 2012, j'ai lancé avec votre appui à tous, une nouvelle opération en faveur de la soeur Awa Ahoura, socialement marquée par une maladie au long court et un licenciement abusif et inhumain de la nouvelle direction de la RTI.

L'ayant rencontrée durant de longs mois dans le cadre de la première phase 2012 de cette opération de secours (qui s'achève du reste le 31 décembre 2012, pour cette année), j'ai dû vous ameuter à nouveau, chers amis, frères et soeurs, et chers lecteurs, pour vous demander le renouvellement de cette action en sa faveur, au titre de l'année 2013, aux fins de lui permettre de faire face aux graves conséquences sociales qu'a généré dans sa vie le mal qui la ronge, le diabète.

Merveilleuse a été ma surprise de voir que mon appel n'est pas resté lettre morte. Bien au contraire, il a été repris par plusieurs sites et journaux ivoiriens, ainsi que sur Facebook, abondamment. C'est ici le lieu d'adresser mes sincères remerciements à la Rédaction du quotidien ivoirien "Le Nouveau Courrier", aux sites "Ivorian.net", "AbidjanTalk", "Afrik53", "Akendewa.org", "Akendewa.net", "Telediaspora.net", à l'internaute Boni Jean-Eudes de la page Facebook "Côte d'Ivoire Libre" qui m'a été d'une aide précieuse, aux centaines de Facebookers ivoiriens et autres qui ont démultiplié l'information, à la blogueuse Yehni Djidji et à tous ceux que je n'ai pu citer.

Grâce à ce travail conjugué, Awa Ehoura a retrouvé le sourire, je peux vous l'attester, à l'issue de mes deux visites des mardi 4 et mercredi 5 DECEMBRE 2012 derniers, à MPOUTO. Pas seulement pour les dons qui lui ont été faits à cette occasion, mais aussi pour les nombreux, très nombreux appels qu'elle a reçus du monde entier, matins et soirs. Venant de vieilles connaissances, d'anciens élèves (Awa a enseigné l'Histoire-Géographie) ou ex-collègues journalistes ou handballeuses, d'amis perdus de vue depuis une petite éternité, de parfaits inconnus épris de compassion et d'amour... d'humanité tout simplement, pour elle. Des plus illustres aux plus modestes. Des plus prévisibles aux plus inattendus. Qui pour lui envoyer un transfert d'unités, qui pour des paroles de réconfort, qui pour annoncer un don, qui pour soulager sa conscience, qui pour pleurer avec elle. De chaudes larmes ont été versées pour Awa, au téléphone.

Comme elle l'a elle-même dit pour rire, le seul continent d'où on ne l'a pas encore appelée, c'est peut-être l'Asie. C'est vous dire l'adhésion et la solidarité qu'a suscité cette initiative.

Ce qui me permet d'affirmer, sans risque de me tromper, que les Ivoiriens sont formidables et que des hommes et des femmes, pas forcément nantis mais profondément humains et compatissants donnent encore à espérer de l'humanité.

Les dons continuent à arriver. Surtout les dons occasionnels, spontanés, ponctuels. Nous avons aussi enregistrés plusieurs nouveaux donateurs permanents qui s'engagent pour le volet médical, et d'autres, pour le volet domestique de notre opération. C'est à ce niveau que je voudrais encore renouveler mes encoragements à tous les Ivoiriens, à tous les amis et frères, à tous les internautes, à s'inscrire comme donateurs permanents pour que notre soeur ne manque de rien, tout au long de l'année 2013. En attendant que se manifeste la grâce de DIEU pour une très nette amélioration de son état de santé, voire une guérison miraculeuse (qu'est-ce qui lui est impossible?) et une reprise d'activités professionnelles ou génératrices de revenus.

Pour rappel, les inscriptions se font à l'adresse e-mail: dindefernand2@yahoo.fr. L'engagement pour les soins médicaux (médicaments, visites et contrôles médicaux, analyses, rééducation à la PISAM) s'élève à 10.000 Francs CFA par mois et celui relatif au volet domestique (alimentation sous régime, factures, scolarité et entretien des enfants, déplacements en taxi du fait des complications neurologiques, etc), à 1.000 FCFA par mois (les 1.000 F CFA sont à envoyer sur le Numéro ORANGE MONEY: 07 04 71 11).

Les dons en provenance d'Europe et notamment de France, peuvent être déposés à celle que j'appelle affectueusement "La belle dame au grand coeur", "la première donatrice", parce qu'inspiratrice et instigatrice de l'opération "Donateurs pour Awa Ehoura" et aussi, du fait de son assiduité dans les dons, sa fidélité dans l'engagement, sa générosité remarquable et son attachement à Awa: L'ivoiro-française Rita Fourlin, joignable au 0033 634 930 081 ou +33 634 930 081.

Ceux de la région abidjanaise peuvent déposer leurs dons aux coordinateurs de la zone, Mr KONAN  (Cell. 08 08 01 11) et Mr AHOGNY (Cell. 05 46 02 84).

Ne pouvant toucher et appeler individuellement chacun de vous, la bien-aimée Awa Ehoura me charge de vous transmettre sa reconnaissance infinie et sa grande émotion pour tous les gestes tellement touchants que vous avez eus à son égard, pour vos appels, vos commentaires aimables et compatissants sur les réseaux sociaux, sites et blogs, vos visites et pour tous vos dons (en espèces et en nature).

Dans l'attente de vous faire un point plus précis des promesses et certainement des contributions, au prochain post relatif à l'opération, veuillez garder à l'esprit que nous recevons dès à présent vos engagements pour le mois de DECEMBRE 2012, les anciens donateurs, tout comme les nouveaux qui l'ont souhaité.

 

Soyez richement bénis!!! Bien à tous.

 

DINDE Fernand AGBO

Les commentaires sont fermés.