topblog Ivoire blogs

mardi, 01 janvier 2013

1er JANVIER 2013: LES FEUX D'ARTIFICE DE OUATTARA FONT ENTRE 150 ET 200 MORTS AU PLATEAU

 

FEUX D'ARTIFICE GENEVE.jpg

Avec le nouveau régime ivoirien, nous sommes désormais habitués aux drames nationaux et aux hécatombes. Depuis les plus de 10.000 morts de la crise ivoirienne, les 51 noyés de la SOTRA en 2011 sous le Pont Félix Houphouët-Boigny en pleine semaine de la Fête de l'indépendance, les militaires noyés de 2012 au même endroit, les accidents de la circulation boucheries de plusieurs dizaines de morts depuis bientôt deux ans, les deux centaines de morts de l'attaque du camp des réfugiés de Nahibly à Duékoué et les dizaines d'autres des expéditions punitives des FRCI contre les pro-Gbagbo, le pouvoir Ouattara s'est définitivement mis sous le sceau et la bannière de la mort, avec cette séance de feux d'artifice qui s'achève dans le sang et la douleur pour les familles ivoiriennes.

Encore un sacrifice humain? C'est désormais le lot quotidien des Ivoiriens.

Oh DIEU, délivre la Côte d'Ivoire!

 

Nathalie Yamb

Feux d'artifices de Ouattara pour blaguer les gens au Plateau, au lieu de créer de l'emploi et baisser le coût de la vie: 150 à 200 morts selon les sources médicales, 60 morts selon le gouvernement. Plus de 200 blessés. Abidjan ville de lumière? Encore des morts, en majorité des enfants. Yako aux familles endeuillées.

Commentaires

Yako pour les victimes.
On ne saura jamais le nombre exact des morts et des blessés.
Mais, moi, je n'arrive pas à comprendre. La mort au lieu de faire sortir les ivoiriens de la misère.
Un programme nul et qui ne fait qu'endeuillé les vrais ivoiriens. Eh DIEU, quand est-ce que cela prendra t-il fin?
Des morts par-ci, des morts par-là, on est fatigué de cette desserte macabre. On a en marre, les ivoiriens sont fatigués qu'à chaque manifestation, c'est la mort qui est servie comme plat de résistance. Monsieur, nous ne sommes pas des poulets de sacrifices.
Pour l'heure, inclinons-nous de façon très sincère sur les dépouilles de ces énièmes victimes d'Alassane Ouattara et prions pour le repos de leur âme.
Que DIEU prenne en pitié leur bourreau et pardonne les péchés de ces victimes qui n'ont demandé qu'à passer une bonne fin d'année 2012 et un certain monsieur les a privés de toute joie en ce début d'année.
Bonne année merde à toi Alassane Ouattara et continue d'endeuiller la Côte d'Ivoire.

Écrit par : Habachie Gontran | mercredi, 02 janvier 2013

Bonjour,

L'information réelle serait de 61 morts et 200 blessés.
Quoi qu'il en soit c'est toujours 61 personnes décédées de trop dans un pays déjà bien meurtri !

Écrit par : ageron | mercredi, 02 janvier 2013

Fiers IVOIRIENS et Fières IVOIRIENNES,ne vous fiez surtout pas aux CHIFFRES ERRONNES du gouvernement actuel.Les VRAIS CHIFFRES sont là sous vos yeux en haut de cette page selon des sources médicales plus CREDIBLES que ceux annoncés à la Télévision Nationale.Un mort de plus est un mort de trop...de toute façon.Des JEUX de LUMIERES qui ont plongé la COTE d'IVOIRE dans les TENEBRES...

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 02 janvier 2013

Des ENQUETES qui ne mèneront à rien comme d'habitude d'ailleurs.L'indemnisation des victimes ne remplacera jamais la perte en vies humaines d'une petite partie de la population ivoirienne...

Écrit par : RitaFlower | mercredi, 02 janvier 2013

Oui, RITAFLOWER, on ne pouvait pas donner d'image plus parlante de l'hécatombe provoquée par Ouattara:

"Des jeux de LUMIERES qui ont plongé la Côte d'Ivoire dans les TENEBRES".

A la vérité, notre pays est prisonnier d'une oligarchie occulte au pouvoir. Que DIEU nous en délivre!

Écrit par : Dindé | mercredi, 02 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.