topblog Ivoire blogs

jeudi, 10 janvier 2013

REVENDICATIONS SALARIALES: POURQUOI LE FRONT SOCIAL VA BIENTOT S'EMBRASER

 

ALASSANE OUATTARA 19.jpg

 

Il y a véritablement de quoi s’inquiéter pour les jours avenirs en Côte d’Ivoire. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ces jours s’annoncent difficiles.

Au lieu de résoudre de façon responsable les problèmes des travailleurs, le gouvernement a choisi la fuite en avant en donnant dans des promesses aussi fallacieuses les unes que les autres. Aujourd’hui, le régime est rattrapé par le temps. Et pris à son propre piège.

En plus d’avoir du mépris pour les légitimes revendications salariales des fonctionnaires et agents de l’État, l’équipe de Ouattara travaille à appauvrir davantage le peuple. La preuve, le mercredi 2 janvier dernier, contre toute attente, il a fait augmenter le prix du super sans plomb à la pompe qui passe de 774 à 792 Fcfa. Une hausse de 18 Fcfa que le consommateur devra gérer. Comme si cela ne suffisait pas, le coût de la bouteille de gaz butane a connu elle aussi une hausse vertigineuse. La B6 est à 2000 Fcfa au lieu de 1500 Fcfa. La B12 est passé de 4500 à 5500 Fcfa et la B18 à 18200 au lieu de 9500 Fcfa. Inutile de dire que ces prix ne sont pas respectés sur le terrain. Le service de contrôle du ministère du Commerce étant inexistant. Après l’effet de surprise, les responsables des associations de consommateurs projettent de prendre leurs responsabilités afin, disent-ils, de ramener le gouvernement à l’ordre. «Nous n’allons plus accepter la politique de la démagogie et des fausses promesses». Dixit Marius Comoé président de la fédération active des consommateurs de Côte d’Ivoire (Fac-ci).

En d’autres termes, les jours à venirs sont décisifs pour mettre fin à cette politique antisociale qui n’a que trop duré. Le personnel de santé, fatigué d’attendre les hypothétiques solutions de Ouattara, seraen grève du 4 au 8 février prochain. Prière ne pas tomber malade durant les 5 jours que va durer cet arrêt de travail. La Coordination des enseignants du second degré n’a que faire des promesses. Ce matin, elle dépose la craie pour une semaine sans cours. L’Inter syndical du secteur éducation formation (Isef) et la Coordination nationale des enseignants et chercheurs (Cnec) restent en embuscade. Selon les informations dont nous disposons, très bientôt ces deux puissants syndicats du secondaire et du supérieur se feront bruyamment entendre.

Les fournisseurs de l’Etat ne veulent pas être en marge du vent de «révolte» qui semble gagner l’ensemble des corps de métier dans notre pays. Ils réclament à tue-tête à l’Etat, le payement de leurs nombreuses factures. Et menacent eux aussi de prendre la rue.

Comme on peut le constater, les feux sont au rouge vif. Le gouvernement a cru se sortir d’affaire en 2012 en faisant des promesses qui, aujourd’hui, le rattrapent.

Les Ivoiriens ne sont pas dupes. Ils aspirent tous au mieux être et n’attendent plus se laisser berner.

A cet effet, ils disent être prêts à user de tous les moyens légaux pour avoir gain de cause dans leurs revendications salariales.

Cela passe par des grèves et des manifestations annoncées. Hier lundi 7 janvier, les élèves infirmiers et sages femmes de l’institut de formation sanitaire (infas) ont ouvert le bal en effectuant un sit-in au ministère de la Fonction publique pour exiger un numéro matricule avant toute affectation. Pour avoir été floués sur les deux précédentes années, ils restent vigilents.

 

Paterne Ougueye Yves

 

Source: Le quotidien ivoirien "Le Temps" N° 2796 du 8 Janvier 2013.

Commentaires

D'ou sort il ce journaliste de le Temps ne vit il pas en CI ? Ou a t il vu une fois ce peuple de peureux, ce peuple couard revendiquer jusqu'au bout ? A l'exception du digne fils le President Laurent Gbagbo. Je comprends aujourd'hui mon pere quand il disait la CI a ete peuplee de gens fuyards et peureux ayant fui les conflits tribaux d'antan pour se refugier sur cette terre benie de Dieu. Comment peut on compter sur un tel peuple? Un peuple bavard abonne au discours des salons douilles, un peuple qui se fait coloniser au 21eme siècle par d'autres peuples sans oser dire un seul mot. Un peuple qui accepte meme l'inacceptable, un peuple qui rit de tout, un peuple a qui rien ne fait mal donc sans conscience ce peuple la est un peuple qui est voue a la ruine. Car disait un certain ecrivain francais et je cite: "science sans conscience n'est que ruine de l'ame". Il suffit pour cela de remplacer la science par l'ivoirien et tu comprendras l'ampleur du dégât. Pourquoi suis-je né parmi un peuple qui n'a pas d'histoire ou dont l'histoire est faite de fuite en avant. Oooooooooh mon Dieu j'ai mal et je regrette amerement d'etre un fils de ce peuple j'aurais souhaité naitre en asie et plus particulièrement chez l'empereur Aki hito ou l'affront se lave dans l'honneur et la dignite. Car il y a des moments ou la mort est preferable a la honte. Mais cette vertu cardinale est royalement ignoree par ce peuple de CI. Alors cher frere journaliste il n y aura rien et ouattara et ses affides de se moquer de ce peuple qui choisit la honte a la mort. Que Dieu benisse le peuple digne de Ci et ses fils dignes que sont le President Laurent G, le Pr Abou Dramane Sangare, la 1ere Dame Ehivet G, le President Affi N, le Gl des Generaux Dogbo B B, Vagba F, le secretaire Justin K et bien d'autres prisonniers anonymes du sieur ouattara et sa clique. Dieu ne vous a pas abandonnes meme si ce peuple peureux pour lequel vous avez donne de votre vie pour ce qui reste encore de l'Eburnie.

IntelligenciaHomme

Écrit par : IntelligenciaHommme | jeudi, 10 janvier 2013

Mr IntelligenciaHomme, vous qui êtes si valeureux, volontaire et digne, qu'attendez-vous pour commencer à vous dévoiler (votre véritable identité), organiser tout seul une résistance ? car apparemment selon vos dires, vous êtes le seul ivoirien vaillant et capable d'agir.
qu'est-ce qui vous empêche d'engager une guerre ouverte contre ce gouvernement et ses sbires puisque les seuls valeureux qui auraient pu vous aider sont malheureusement en prison sous la torture des ennemis de la cote d'ivoire ?
quand on aime son pays et ses compatriotes on ne parle pas comme ça. pardon mon frère, on lutte pour la même cause et un peu de la même façon : tu es derrière ton clavier moi aussi jusqu'à des heures indues parce que la situation nous fait tous mal.
ne sais-tu pas que être capable de prendre les choses dures, douloureuses avec une certaine distance et à la légère est une force de caractère ? le rire est un remède ne le sais-tu pas ? quand l'ivoirien réussit à avoir, conserver le sens de l'humour devant et durant cette longue période d'épreuves tragiques, c'est la preuve qu'il sait au plus profond de lui qu'il saura puiser dans ses ressources une force qui lui ouvrira le chemin de la solution (pas dans le style ado solution bien sûr) et de la liberté.
ce n'est pas une preuve de légèreté, d'insouciance ni de lâcheté, au contraire!!! mon frère sois fier d'être ivoirien et sache que si tu ne l'es pas, les autres t'envient au point de vouloir t'éliminer de ton pays afin de prendre ta place.
tu en connais beaucoup qui se disent ivoirien, qui y tiennent, quitte à changer de mère, de date et lieu de naissance (n'allons pas loin : celui qui se dit président de ton pays). pourquoi penses-tu qu'ils y tiennent ?
Toi, tu as honte, eux ils sont fiers et vont te tuer sec si tu ouvres ta bouche devant eux pour les affronter. Quand Affi N'Guessan et Béchio ont parlé un peu seulement, il ne sont pas venus les chercher pour les "tuer"? ce que les jeunes ont subi en 2004 et 2011 n'est-il pas éloquent ?
vaillant héros ! sors mon frère ! fais toi connaître d'eux : ta résistance va s'arrêter net sur place et tu n'auras pas eu le temps d'aider ton pays. ta famille va te pleurer, nous aussi allons te pleurer et nous continuerons la résistance sans toi.
Comment penses-tu que De Gaulle a initié sa résistance ? il est d'abord sorti de la France son pays et c'est par radio et messages qu'il a mis sur pied, organisé et coordonné toute la résistance. si internet existait à l'époque, il aurait fait exactement comme nous.
j'ai l'impression que c'est toi qui ne connais pas ton pays et tes frères ivoiriens : nous sommes un peuple pacifique. cela n'a pas empêché le peuple de se battre les mains nus contre l'ONU, la licorne-France et les envahisseurs. c'est un jour qu'on devient guerrier. toute cette souffrance injuste que nous vivons, cachée derrière notre semblant d'insouciance, nous a forgé un caractère de combattants. c'est ce qui va surprendre plus d'un.
Donc tu n'es pas au courant de ce qui arrive bientôt ! patiente : tu sera heureux de constater que tes frères ivoiriens ne sont pas des lâches et peureux.
mais en ces temps là, tu seras où ? puisque tu es persuadé que rien ne se fera. qui sait ? peut-être qu'ils t'attendent, brave héros ! réagis et tu verras ceux qui sont déjà prêts à te suivre.
mais si tu ne prends aucune initiative, alors mon frère, si tu es païen hummmm!!! c'est pas bon pour toi. jette toi dans la prière dès aujourd'hui parce que ça va faire mal!!!
Valorise ton pays et ses enfants, car personne ne le fera pour toi, mon frère. on peut avoir peur de mourir sans pour autant être lâche. mais le rire, le "balle à terre", le "on est devant", est toujours signe de force.
le roseau peut être tordu dans tous les sens mais il ne se cassera pas. Si tu es ivoirien, tu es comme un roseau. derrière ton "si tu me prends comme ça ne fait rien, je te prend comme je m'en fous", il y a une force, une psychologie, et forcément une victoire à venir.
les gens envient notre capacité de "laisser affaire, affaire va te laisser" : ils se demandent d'où nous puisons cette force ? eh bien, de l’Éternel des armées, capable de combattre pour nous et avec nous.
Mon frère, tu ne peux pas te faire justice toi-même et tout seul. ne te cache pas derrière des faux fuyants (tu fais exactement ce que tu reproches à l'ivoirien) : aies la révélation, rentre dans la résistance, sois en prière car cela ne va pas être facile et espère que les autres feront autant. Est-ce qu'il y a quelques temps, en CI les gens osaient prendre la parole pour exprimer leur ras-le-bol ? cela veut dire que les choses arrivent. Prends courage.
L'UNION FAIT LA FORCE. Sois béni!

Écrit par : angeo | vendredi, 11 janvier 2013

Mes frères ivoiriens:IntelligenciaHomme et Angeo,je comprends les positions radicales et claires de chacun de vous.Il y a un temps pour tout,un temps pour pleurer et un temps pour rire.C'est dans l'adversité qu'on voit la valeur d'un homme.Certains font preuve d'un courage exceptionnel et d'autres d'une lacheté sans nom.Ne nous voilons pas la face.Il y a une petite minorité d'ivoiriens qui tirent profit de la situation désastreuse de la Cote d'Ivoire et n'entendent pas que les choses s'améliorent à l'avenir.Les divisions socio-politiques s'intensifient plus que jamais.Le CHANGEMENT sera le bienvenue enfin pour tout le monde.Que chacun ait cette prise de conscience...

Écrit par : RitaFlower | vendredi, 11 janvier 2013

Salut mon frere angeo! t'inquiete je serai sur le terrain des operations comme depuis le debut de cette crise. Comme dit dans mon message, l'honneur et la dignite ne se monnaient pas. Pour ma foi ne t'inquiete pas, elle est intacte c'est ce qui me donne ce courage inestimable de continuer a lutter de ma maniere comme tu le soulignes si bien malgre les tas d'obstacles qui peuvent paraitre insurmontables. Cependant je ne dis pas que je suis le seul guerrier (cette interpretation de ta part est erronee) ce serait trop pretentieux et d'ailleurs j'ai salue au passage dans mon precedent texte des valeureux fils de ce pays. Au-dela de tout, au parcours de ton intervention, je crois que dans l'ensemble nous nous rejoignons alors juste te dire que mon frere, on est ensemble. En conclusion, je t'invite comme bien d'autres a unir nos forces contre l'ennemi commun que nous connaissons et que je designe sous le vocable de suppots des imperialistes qui nous maintiennent dans ces liens historiques et seculaires de l'esclavage rampant et degradant.
Que Dieu Tout Puissant te benisse ainsi que tous les dignes fils de ce pays qui luttent inlassablement contre le desordre et l'injustice eriges en mode de gouvernement.
Sois beni.

Écrit par : IntelligenciaHomme | vendredi, 11 janvier 2013

Mes frères (y compris IntelligenciaHomme et RitaFlower ),

Je suis une maman en christ. La situation du pays me fait tellement mal que je suis sur nos sites pour y puiser du réconfort et en apporter selon mes humbles capacités. Je sais que nous sommes du même côté et ne cherche en aucun cas à vous blesser.

Mon souhait le plus ardent est de voir ces blogs devenir de véritables instruments de déstabilisation en l’encontre de nos ennemis visibles et invisibles, enracinés dans notre pays et de ces entités dites «communauté internationale» que je surnomme volontiers "calamités intempestives" car elles ne sont rien d'autres que des cauchemars incontrôlés dont nous devons nous débarrasser.

Mais étant eux-mêmes sous des bannières sataniques - raison pour laquelle ils se croient invincibles - nous devons leur montrer que nous les vaincrons dans tous les cas car notre bannière est toute puissante et qu’elle se nomme ÉLOHIM - JEHOVA SABAOTH.

Sur le plan PHYSIQUE, vu sous les angles économiques, financiers et militaires, nous ne pouvons peut être pas les vaincre, mais nous avons une force incomparable qu'ils n'auront jamais avec eux : LA PUISSANCE DU DIEU VIVANT, L'ÉTERNEL DES ARMÉES.

Notre victoire sur le plan spirituel est déjà acquise. Nos ennemis visibles et invisibles le savent et ils tremblent, comme le dit la parole de Dieu : « les démons connaissent Dieu et ils tremblent » C'est pour cela qu'ils sont en fureur et se déchaînent.

Il ne nous reste plus qu'à appeler ce qui n'existe pas encore physiquement à l'existence et Dieu nous a déjà donné les armes pour y arriver.

1ère arme : la foi en Christ et dans les promesses de Dieu "rien n'est impossible à celui qui croit en Dieu".

2ème arme : l’humilité précède la gloire.

3ème arme : la puissance du saint Esprit et son onction qui s'exprime de différentes manières.

4ème arme : les anges de l’Éternel et son armée céleste qui sont déjà prêts pour combattre pour nous et nous secourir à tout moment.

5ème arme : l’amour agapé de Dieu. Or l'amour induit l'union et L'UNION FAIT LA FORCE.

La liste n'est pas exhaustive. Mais la plus puissante, c'est l'amour.

NOUS DEVONS PAR CONSÉQUENT NOUS SOUTENIR MALGRÉ NOS DIFFÉRENCES ET FAIBLESSES DÉTECTABLES, GARDER LA FOI FERME, PRIER LES UNS POUR LES AUTRES, INITIER DES CHAINES DE PRIÈRES CONTINUELLES ET NOUS SAISIR DE L’AUTORITÉ QUE CHRIST NOUS A DONNÉE.

NOUS SERONS ALORS PLUS QUE VAINQUEURS.

On est ensemble et ça le diable n'aime pas ça. Je n'ai pas besoin de vous connaître pour vous aimer comme mes enfants, mes neveux, nièces ou frères et sœurs (en fonction de votre âge, le mien étant bien avancé).

IntelligenciaHomme et RitaFlower, poursuivons notre lutte avec foi et nous serons tous dans la joie "un jour" parce que nous savons en qui nous avons cru et continuons à croire.

Entretenez toujours la flamme de la sérénité et de la victoire chaque jour comme vous faites. Cela permettra à beaucoup d’abandonner les murmures et d'adhérer à la foi de vaincre.

Soyez tous abondamment bénis!

Écrit par : angeo | samedi, 12 janvier 2013

comme le disait le PR Laurent Gbagbo il y a un proverbe bété qui dit et je cite:"tu pars au champs et sur la voie tu croises un lion qui se met à te poursuivre, malgré ta vitesse, ta ruse pour le semer il est toujours derrière toi. Tu vas deux fois plus vite mais le lion est toujours à tes trousses. Tu prends ensuite la route du village, mais il est toujours là, tu arrives contre le mur de ta case et donc il n'y a plus d'issue, tu t'arrêtes et tu regardes le lion et tu lui dis, je suis fatigué, mesurons nous."

JE SUIS FATIGUE, ce cri vous l'entendrez forcement, vous commencez déjà à l'entendre.
Tout fraichement sorti de cette crise sans armée, où déambulaient dans les rues des hommes en armes non identifiés et sans foi ni loi qui aurait pu malgré sa volonté se mettre au travers de leur chemin.
Aujourd'hui, le temps qui est l'autre nom de Dieu a permis à nous tous de voir les limites de ce pouvoir qui fait souffrir chaque jour les ivoiriens qui dans peu de temps diront au monde entier NOUS SOMMES FATIGUES de votre cadeau.

Mon frère intelligenciahomme, sois fier de ta patrie, tu es croyant et tu sais combien de temps Moise a mis dans le désert avec le peuple sorti d'Egypte. Et même Moise a qui le Seigneur a promis de conduire son peuple n'a pu terminer sa mission.
NE SOYONS PAS PRESSES, DIEU EST DIEU

Soyez bénis

Écrit par : cheickna | lundi, 14 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.