topblog Ivoire blogs

dimanche, 13 janvier 2013

UN JEUNE IVOIRIEN A CŒUR OUVERT: «C'EST GBAGBO QUI EST TROP FORT ET TROP INTELLIGENT OU BIEN C'EST OUATTARA QUI VAUT RIEN?»


 

côte d'ivoire,laurent gbagbo,alassane ouattara,un jeune ivoirien à coeur ouvert,c'est gbagbo qui est trop fort et trop intelligent,ou bien soit ouattara qui vaurien?,kokorde shem primoprima ahimon


Ce petit texte a été lu pour vous sur Facebook. Teinté d'un brin d'humour, il est tout à fait symptomatique du climat social actuel de la Côte d'Ivoire sous le régime Ouattara. Il rend à merveille l'état d'esprit actuel des Ivoiriens devant les incohérences d'un Ouattara enlisé dans ses propres promesses et les milliers d'interrogation qui leur tenaillent les méninges à son sujet. Appréciez!


«Je vis en Côte d'Ivoire. Je regarde mon pays et il y a une chose qui m'intrigue. Comment le président Gbagbo a fait pendant 10 ans pour gérer le pays s'en prendre de dettes? Comment avec un pays coupé en deux par la rébellion, il arrivait à gérer les agents et fonctionnaires de l'État jusqu'à augmenter les salaires et les avantages des instituteurs, professeurs, médecins, diplomates, magistrats, préfets...

Mieux, pendant que le pays était coupé en deux, il a bien remboursé les 6.400 milliards de crédit (dette) que Bédié et Ouattara ont laissé à nos enfants jusqu'à permettre à mon pays d’avoir PPTE. Pourtant le président Gbagbo ne sautait pas tous les jours entre deux avions pour faire le tour des capitales occidentales. Pourtant le président Gbagbo n'a jamais dit aux Ivoiriens: «J'ai des relations dans le monde et des amis riches».

Mais depuis le 11 avril 2011 et la venue de Ouattara, tout est bizarre. Lui qui disait «j'ai des relations et des amis riches», il va les voir mais rentre toujours bredouille. Parce que son histoire de «j'ai ramené 10 mille milliards»-là, mon papa à Abobo ne voit jamais la couleur de cet argent dans son existence.

2013 arrive, c'est lui qui sait augmenter le prix de l'essence et du gaz alors que le prix du baril de pétrole n'est pas à 130 dollars comme en 2008.

Plus grave, celui qui dit tous les jours qu'il ramène des milliards coupe les avantages des fonctionnaires que Gbagbo leur avait donnés depuis 2007. Pire encore, c'est lui qui sait couper sur le salaire des fonctionnaires en augmentant les prélèvements à la source.

Donc moi, qu'on vienne m'expliquer: c'est Gbagbo qui est trop fort et trop intelligent ou bien c'est Ouattara qui vaut rien?»

 


Source : La page Facebook de Kokorde Shem Primoprima Ahimon

Commentaires

c'est ouattara ki est fort avec ses mensonges

Écrit par : petite | mercredi, 16 janvier 2013

Bien vu ! C'est exactement ce qui se passe en Côte d'ivoire. Mais il faut que cela continue pour que les Ivoiriens comprennent que leur pays a été vendu ! La Côte d'Ivoire n'existye plus ! Ce que les Ivoiriens font ou ne font pas n'intéresse pas Ouattara et ses amis Blancs. Ils font des affaires et pour eux c'est suffisant.

Écrit par : St-Ralph | jeudi, 17 janvier 2013

je répons tout de suite à cette question. c'est Gbagbo qui est trop fort et trop intelligent, grâce à Dieu qui donne le pouvoir. et c'est parce que Dieu était avec lui qu'il a pu réaliser ces prouesses-là.

Écrit par : ATKP | jeudi, 17 janvier 2013

GBAGBO a octroyé des avantages à des catégories de fonctionnaires qu'il n'a jamais pu honorer, du moins pas entièrement. Il ne sert à rien de prendre des décrets quand on sait qu'on n'a pas les moyens de les assumer. Au contraire, cela s'apparente à un manque de responsabilité.

Écrit par : Anonymat | lundi, 21 janvier 2013

ANONYMAT,

Je ne suis pas sûr que tu vives en Côte d'Ivoire, à moins que tu sois tout simplement de mauvaise foi! GBAGBO a pu, en pleine crise, avec un pays coupé en deux et en finançant la sortie de crise et les élections les plus chères du monde, honorer bien des engagements à l'endroit des fonctionnaires. Les engagements pour les policiers, les militaires, les magistrats, le corps préfectoral, les diplomates ont été honorés. La première partie de l'effet financier de la bonification indiciaire des enseignants a été honoré à 50%. La seconde était prévu pour juillet 2011. Avez-vous laissé le temps à ce monsieur de tenir sa parole? Non! D'où vient-il que tu le juges sur ce qu'il n'a pas eu l'occasion de faire? C'est tout simplement de la malhonnêteté. A l'impossible nul n'est tenu.

Et puis, pour en venir à OUATTARA, il a proclamé la Côte d'Ivoire rassemblée, le pays sécurisé, la paix revenue, la réconciliation en marche et une pluie de milliards sur la Côte d'Ivoire pour la sortir de la pauvreté. Selon lui, l'argent travaille. Mais on ne sait pas où exactement.

Pourquoi dans un contexte aussi favorable, archi-favorable, il n'arrive toujours pas à bonifier le salaire des fonctionnaires? Pour ne prendre que l'exemple des indemnités de logements des instituteurs. En pleine crise, GBAGBO leur a accordé 35.000 F CFA sur 40, les 5.000 F CFA restants devaient être positionnés en 2011, après les élections. Ce montant de misère, OUATTARA n'arrive même pas à le leur payer en pleine pluie de milliards. Il veut les échelonner sur deux à trois ans (jusqu'en 2015). Ce monsieur est-il sérieux? Où est exactement son argent? Les Ivoiriens crèvent de faim.

Peut-on comparer ce qui n'est pas comparable? A toi d'apprécier!

Écrit par : Dindé | lundi, 21 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.