topblog Ivoire blogs

mardi, 05 février 2013

LE COMMANDANT ABEHI ET JEAN-YVES DIBOPIEU ARRETES AU GHANA, EXTRADES ET DETENUS DANS UN LIEU SECRET PAR OUATTARA

 

ABEHI ET DIBOPIEU.jpg

 

Les services secrets ghanéens du BNI ont arrêté le Commandant Jean-Noël Abéhi et Jean-Yves Dibopieu, un jeune patriote ivoirien, hier après-midi au Ghana, selon des sources concordantes.

Les deux exilés,  le Commandant de Gendarmerie Jean Noel Abéhi et le jeune patriote Jean-Yves Dibopieu, après une brève détention dans les locaux du BNI à Accra, ont été extradés, tôt ce mardi 5 février 2013, selon les mêmes sources.

"Très tôt ce mardi 05 février 2013 à 05h00 du matin, à la frontière ivoiro-ghanéenne,  les services secrets ghanéens ont procédé à la remise des deux (2) exilés au Commissaire Youssouf Kouyaté, Directeur des Unités d’Intervention des FRCI, chargé de les conduire à Abidjan", a précisé une source proche de la hiérarchie des FRCI.

La même source indique que le Commandant Abéhi de la Gendarmerie et Jean-Yves Dibopieu sont détenus dans une prison secrète du régime Dramane Ouattara, depuis ce matin mardi, à 09H.

Pour rappel, le Commandant Jean-Noël Abéhi de la gendarmerie a dirigé le camp de Gendarmerie d’Agban qui a essuyé les bombardements de l’armée française en avril 2011. Il est allé en exil, après la crise postélectorale et depuis toujours, le régime Dramane Ouattara avait le sommeil troublé à l’idée de savoir que ce très respecté Commandant est en exil. Maintenant que Ouattara et ses FRCI tiennent le Commandant Abéhi, tous les ivoiriens redoutent que le régime Dramane Ouattara torture le Commandant Abéhi, comme cela a été le cas pour les autres extradés.

 

Source: Le blog d'Alain Doh Bi

Ghana: Jean-Noël Abéhi et de Jean-Yves Dibopieu pris et conduits à Abidjan. Comment?

 

Ce matin, l'agence de Presse Alerte-Info annonçait l’arrestation au Ghana du Commandant Jean-Noël Abéhi et de Jean Yves Dibopieu, ce lundi soir (ndrl: Hier). L’information précisait qu’ils  étaient déjà en cours de  transfert par la route vers Abidjan en Côte d’Ivoire.

La nouvelle s’est très vite répandue dans le milieu des refugiés et exilés Ivoiriens du Ghana, ce matin, chacun prenant attache avec qui il peut pour en savoir plus. Il ressort de mes premiers contacts que Jean-Yves Dibopieu n’avait pas donné signe de vie depuis hier soir. Ses proches ici ne s’en étaient pas vraiment inquiétés jusqu’à ce que nous entrions en contact avec eux pour vérifier cette nouvelle. Dibopieu reste injoignable au téléphone et ne s’est pas manifesté depuis. Ce qui donne du crédit à cette alerte qui se confirme quasiment.  Le schéma est quasi identique pour le Commandant Abéhi.

Mais cette fois, le nom du BNI (Bureau of National Investigations - La DST Ghanéenne) n’est pas encore cité dans cette nouvelle affaire sécuritaire entre la Côte d’Ivoire et le Ghana voisin où sont refugiés des milliers d’Ivoiriens qui ont fui le régime brutal du putschiste Alassane Dramane Ouattara, depuis l’enlèvement du Président Laurent Gbagbo, le 11 Avril 2011.


En l’état actuel des choses, la question légitime sera de demander à savoir comment ces deux exilés Ivoiriens ont été arrêtés et transférés en catimini vers Abidjan? S’agit-il d’une arrestation légale en bonne et due forme ou d’un rapt des hommes du despote d’Abidjan? Affaire à suivre donc.


Claudus Kouadio – Accra (Ghana)


Source: Le blog de Claudus

Commentaires

le president du ghana est complice

Écrit par : petite | mercredi, 06 février 2013

" Je vous tends la main, rentrez au pays, mais si je vous prends, je vous arrête et je vous torture, au nom de la négation des droits de l'homme".
Voici dévoilé le sens que revêt chez Dramane Ouattara le mot "réconciliation". A bon entendeur, salut!
En réalité, Ouattara a une peur maladive des Ivoiriens, sachant d'où il vient, et sachant que nous le savons aussi. Frères exilés, il va falloir que vous preniez une résolution: rentrer tous en masse au pays afin qu'il vous incarcère tous. A celui qui a vu l'enfer, quoi d'autre peut l'effrayer?
Cet homme, incarnation du faux, de l'imposture, le psychopathe est au crépuscule de son règne. Il le sait et en devient "fou".
Après le régime des Khmers rouges au Cambodge (1975-1979) où a-t-on vu pareil monstre? Un petit vent, très léger, va souffler qui va emporter le bonhomme.
Si les nouvelles autorités du Ghana ne veulent plus de vous, Dieu a encore sa main sur votre patrimoine, votre terre, qui vous attend.

Écrit par : sily camara | jeudi, 07 février 2013

Cela prouve qu'il n'y a eu aucun deal entre Blé Goudé et le régime Ouattara. Dans la mesure où c'est EXACTEMENT le même schéma et le même mode opératoire:
Arrestation soudaine et transfert dès le lendemain par voie terrestre, sans exhibition à la télé, lieux de détention tenu secrets...

Écrit par : Michel S. | jeudi, 07 février 2013

D'avis avec le frère Camara, il faut tous rentrer pour se constituer d'office prisonnier.
Je loue le courage de tous ces enseignants et autres qui bravent la peur pour défendre leur droit et réclamer leur dû.

Le plan de Dieu se réalisera sûrement, ce n'est que le commencement.

Écrit par : cheickna | vendredi, 08 février 2013

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOh mon peuple qu'attends-tu pour te dresser contre l'inacceptable? contre l'injustice? OOOOOOOOOOOOOOOOh ce peuple mien qu'attends-tu pour braver ces petits hommes et faire triompher la verite du mensonge, de la colomnie du faux et de la concussion. Je suis deja sur le terrain des operations. je vous exhorte au soulevement contre ce regime genocidaire et sanguinaire. Je vous donne l'ordre de me suivre sur ce terrain car il n y rien en face. Mieux vaut la peine de mourir pour une cause noble a quoi sert l'existence dans la terreur et le confinement. Dites-moi n'etes-vous pas des Hommes libres? Dites-moi pourquoi vouloir laisser en paix ces criminels qui n'ont laisse aucun centime de liberte a la CI digne depuis la nuit du 18 au 19 septembre 2002, ceux qui ont laisse sans vie des corps innocents et candides des ivoiriens et paisibles gens qui ne demandaient simplement qu'a vivre. Ooooh Eburnie leve-toi et marche la tete haute pour defendre ta patrie celle de tes ancetres et aïeux. Personne, persone dis-je ne le fera a ta place. N'ayez pas peur car la peur est le signe des vaincus et de ceux qui ne veulent rien entreprendre et rentrer dans la gloire du Dieu vivant. Non notre seigneur en lui meme est l'illustration parfaite du courage. Je ne vous apprends rien dans ce sens car il est mort crucifie sur la croix pour que nous ayons une vie pleine et entiere. Il a brave des peuples pour assainir la maison, le temple de son pere. Alors qu'attends-tu peuple vaillant et intrepide rentre dans la danse pour rythmer la cadence avec ces pietres danseurs et apprentis politiciens. Ces diviseurs de peuples, ses assasins de tout acabit.
Que Dieu veille sur toi pour l'ultime combat.

Écrit par : IntelligenciaHomme | samedi, 09 février 2013

NE SOYEZ PAS SURPRIS. HAMED BAKAYOKO A PROMIS A LA NATION QU'IL VA VOUS ATTRAPER UN A UN.

VOUS COMPTIEZ SUR LE POLTRON ABEHI QUI N'A PAS PU PRENDRE UN SEUL QUARTIER D'ABOBO DES MAINS DU COMMANDO INVISIBLE. AU CONTRAIRE SA LÂCHETÉ L'A CONDUIT A TIRE SUR DE PAUVRES FEMMES.

DIEU N'AIME PAS L'INJUSTICE. VOUS AVEZ PEUR DE LA MORT MAIS VOUS N'AVEZ PAS PEUR DE TUER.

EN TOUT CAS, VOUS SEREZ PRIS UN A UN.

Écrit par : Jean KOUDOU | vendredi, 15 février 2013

Les commentaires sont fermés.