topblog Ivoire blogs

samedi, 20 avril 2013

CLAUDINE COJAN, JOURNALISTE FRANÇAISE: «COMMENT JE ME SUIS RENDUE COMPTE QUE GBAGBO ETAIT INNOCENT»


 

côte d'ivoire,claudine cojan,claudine cojan journaliste franÇaise,«comment je me suis rendue compte que gbagbo était innocent»


Gros soucis d'ordinateur. Pas eu la possibilité de traiter ce long texte que m'a adressé la soeur de lutte Claudine Cojan, en saisie directe, par mail. Veuillez donc m'excuser ainsi que Claudine elle-même, chers lecteurs, pour toutes les imperfections du texte qui, malgré tout, récèle des témoignages poignants et restitue bien des vérités sur la crise postélectorale ivorienne, transcrits pour l'Histoire. Afin que nul n'ignore. Bonne lecture! Fernand Dindé.

 

Coup d’état, putsch postélectoral de Sarkozy en Côte d'Ivoire, 11 avril 2011: Révélations d’une journaliste française:

Le 11 avril une liste imprimée avec 83 noms et PHOTOS - telle que Sarkozy l’a immédiatement annoncé - a commencé à circuler et la chasse aux sorcières a commencé.


http://youtu.be/-xl46QllVBg

 


http://youtu.be/7v7Z9JBpke4

 


http://youtu.be/dA0XLGOr2UA

 

Devoir de mémoire pour les sans voix ,meurtris par l’horrible« capture » du président élu de Côte d’Ivoire, à qui la France a refusé un recomptage des voix, preuve que la Côte d’ivoire n’est toujours pas un pays indépendant et libre ! Pour les Ivoiriens,les Ivoiriennes, les Français, les Françaises, mes fils d’abord, parce que quand ils étaient enfants, nous recevions des cadres religieux africains, des Ivoiriens à la maison, sans jamais rien se dire de toutcela! et pourtant ! Quand l’intolérable se produit, devons nous nous taire plus que de raison ?

A quoi cela sert-il alors d’élever ses enfants dans la vérité, le mieux possible? J’aurais aimé peut être, ne rien voir, mais je me suis trouvée là, comme un témoin au carrefour d’un accident, ou pire assistant à un meurtre! alors,devais-je me taire ?

2 ans après le putsch de Nicolas sarkozy en Côte d’ivoire en se servant des élections ,  qui  allait finir le travail de Chirac, le parti socialiste ne s’émeut de rien, la cour pénale  laisse les vautours en liberté, alors…tandis que les français paient le prix fort de cette politique bananière qui a aussi pour nègre,le pauvre ouvrier français ,l’étudiant,lechomeur,le retraité ,pouvais je me taire à propos de la cruauté des militaires français ? non !

« il y a un temps pour tout. J’estime de mon devoir deparler maintenant car à Abidjan, Ouattara s’apprête à donner le coup de grâce! Sachant bien sûr le président innocent, innocenté bientôt, le régime fasciste reçu par Hollande, lui se prépare à la « der des der », prépare les musulmans à tuer ces simples émigrés bien installés. J’ai rencontré ces héros de l’impossible à la résidence, à la RTI et à la prison MACA 6 mois après le coup d’état français.

ALERTE.OUATTARA S APPRETE A ERADIQUER CETTE SALE RACE DE FRONT DE GAUCHE FPI et toute la generation Gbagbo SI Gbagbo sort de prison dans un mois !

la côte d’ivoire est une terre d’asile, mieux que la France ,avec 26 pour cent d’émigrés sur son territoire..Mais le parti  RDR et Ouattara s’apprêtent à tuer ,de porte en porte , en disant aux musulmans qu’ilsvont perdre leurs privilèges si GBAGBO REVIENT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALECPI MAINTENANT.

Oublie t-on que LAURENT GBAGBO a toujours aidé lesmusulmans ? oublie t-on qu’il a un fils ISMAEL ,venu le voir à la cour pénale internationale de LA HAYE ?

Que faut –il faire, que faut il dire pour que le bain de sang n’ait pas lieu ? ni à Abidjan,ni au dessus de San Pedro, ni à l’ouest, protégé capté maintenant par les multinationales CACAO par les milices de ouattara-sarko-zakaria ?

On ne peut pas faire comme si cela n’avait pas existé oh non !

Sinon à quoi ça sert d’être français ?

Notre constitution devrait suffir à nous ouvrir les yeux mais nous l’avons oubliée.

Espérant ne nuire à personne en expliquant un peu ce que je sais ,notamment de ce 11 AVRIL 2011 CRUEL cruel barbouze et francais .

Merci de m’avoir fait confiance.

« DANS LA RESIDENCE LA Foi était inébranlable ! Comme les premiers chrétiens ,y compris les musulmans !

Le cuisinier Gnacien RHDP n’a pas été inquiété par LG après les élections, alors que Dramane contestait le résultat des élections,puis s’auto-proclamait vainqueur, en marge, depuis  l’hotel du Golf devenu dès lors la triste célèbre geôle « gestapo »,une horreur ou la torture ira bon train !

La Foi c’était aussi quand j ai vu de mes yeux LG sous sa douche alors que le snipper tirait sur lui depuis l’hélicoptère !

LG a continué à se laver ,il a ensuite enfilé sa chemise et fermé  les boutons , et ça c’est dur à faire si l’on tremble ! il ne tremblait pas du tout.

« Etait-il sonné ça arrive quand on vous tire dessus ! »

« Mais non,il était normal, égal à lui-même, simplement, calme. Le snipper français continuait à tirer pourtant ! je suis devenu calme commelui alors ! je le regardais boutonner sa chemise et c’est long ,tiletteet s’habiller sous les snippers français ,les minutes sont longues alors ! mais ça a été.

J’ai décidé  de prendre  l’escalier, l’ascenseur aurait été dangereux, le snipper pouvait l’atteindre.

On est arrivé au bureau ,le président s’est mis au travail comme d’habitude !

(J’en était alors loin de la représentation toute faite que l’on avait bien voulu me brosser ! un Gbagbo fou de Dieu ,genre gourou religieux et politique à la fois ! Mais j’étais plutôt loin aussi du faste habituel prêté aux dictateurs africains ! Ici ,cet homme assailli de toute part avec une rare violence , ce président auprès de qui l’armée, les conseillers, les ministres et autres continuaient à travailler en plein enfer maintenant, en avril 2011 sous des pluies de missiles,  il était bien normal, certes, mais il fallait du courage, un courage que peu d’hommes ont en pareille circonstance !)

« Vous savez, j’ai révé que le président LG revenait. Il me prenait la main, me demandait ce qui c’était passé en son absence. Je sais que tout va bien se passer, je suis serein, je l’attends. Un homme comme cela, croyez moi madame, c’est si précieux !

« L’objectif était de faire tomber le bâtiment sur nous ».

J’ai vérifié ,je suis allée à différents endroits dont la cité des arts, là où les hélicoptères français jetaient leurs missiles, effrayant la population civile, et oui, le plan« karcher » de Nicolas Sarkozy de Nagui Bosca, quasi « en live » aux heures chaudes, avec la licorne ou son ami intime Dramane, c’était cela ;

En écroulant la résidence sur elle même, au moins on détruisait les collaborateurs et les membres du gouvernement, la famille aussi, histoire que nul ne puisse raconter ensuite ce qui s’était passé, ni transmettre aux générations futures ce message clé pour l’Afrique : la démocratie, le socialisme, terminé le colonialisme et le captage de nos richesses, terminé le franc cfa qui nousruine !

Le 11 avril, à la fin ,il y avait des explosifs dans la cour.

Les voitures garées ont été volées ,vous les voyez circuler enville ! les 4X4, offertes pour faire la campagne électorale  et celle du médecin et de sa femme.c’est illégal, mais quoi dire ? on laisse faire, vous avez vu à quel point ici c’est Chicago alors !

« Alors le 11 avril 2011 ? »

Il y avait le docteur Blé, celui du président.

Le docteur Djédjé,  celui de madame LG, Simone.

A 10H ,il n’était plus possible de rester dans le sous sol, alors on est remonté, .On a mis le président dans la cave du 1ersous-sol, dans la« cave qui servait de discothèque ».

A 11H, là tout était fini.

Dehors ,les gardes ont dû quitter après 9H, tant ça tirait sur eux.

Les FRANÇAIS SONT DANS LA RESIDENCE .

Ils sont aussi là avec leurs chars dehors.

Le ministre Désiré TAGRO monte l’escalier, ,avec le drapeau banc. Ahuri il voit les français lui tirer dessus !

Il resdescend alors.

Le président Gbagbo :« ils vous ont tiré dessus avec le drapeau blanc ? »

« Oui ,monsieur ! »

« D’accord » ,dit le président Gbagbo calmement.

Et il va répéter plusieurs fois entre 10H et 12H :

« Puisque c’est ainsi qu’ils viennent me chercher ».

A 12H ,les gardes ont des armes en bas de l’escalier, mais le président leur dit alors :

« Baissez les armes, on a perdu la bataille » . Et il répète « Puisque c’est ainsi, qu’ils viennent me chercher,  les français ».

Le président Gbagbo était calme ,simplement serein, sans vantardise, sans mépris, sans fatalisme non plus. Il suivait simplement le « cours de l’histoire » posément et ça, c’était incroyable, sécurisant pour tous .

C’était l’enfer dehors et à l’étage de la résidence, pourtant ! Les français entrés par le tunnel et les chars qui étaient arrivés plus les légionnaires, quelle horreur, que de morts, que de jeunes,  morts !

« J'ai vu, oui. Il y avait des jeunes,  des jeunes filles aussi, dans les jardins la veille encore, sous les toiles de tentes, simplement qui chantaient . »

« Oui, à ce stade là, quoi faire? à Paris Sarkozy ne voulait rien entendre, interdisait le recomptage des voix, je ne m’explique d’ailleurs pas comment il a ce pouvoir sur toute l’Afrique, l’union africaine et aussi l’ONU.C’est étrange mais voià, c’est réel! Nous étions isolés aussi, les médias refusant de montrer la réalité! Et puis ces appels téléphoniques d’Hilary Clinton et autres pour que le président prenne un avion mis a sa disposition avec des collaborateurs et sa famille, imaginez cela! folie totale! Le président ne voulait plus prendre ces appels à lafin ! Pourquoi ? pour lui ça semblait complètement fou de devoir abandonner le peuple, et son pays en plus ,bien sûr ! il croit tellement en la paix, en la discussion ! il n’aime pas du tout la guerre lui !

D’ailleurs il a refusé à Kadhafi d’intervenir, Kadhafi voulait le faire, car il avait mis sa flotte en position et là, tout aurait été différend !

Mais non ! c’est par l ‘usage de la démocratie qu’il a toujours voulu y arriver ! »

« Revenons au 11 avril. »


Il y avait SIMONE GBAGBO ET KUYO TEA NARCISSE, Directeur du cabinet duprésident

Koué Aboubacar (directeur du protocole)

Désiré Tagro (ministre de l’intérieur )

Aboudramane Sangaré, sa maman aussi.

Le président était assis, en attendant,  sur une simple chaise.

La maman du secrétaire d’état, Sangaré avait près de 100 ans.

Elle avait du mal à respirer.

Le président lui a donné sa chaise.

13H

Après avoir tué le Sergent de police GOGOU OMER à l’étage ,les Français descendent.

Ils cassent la porte de la cave, ,France 24 EST AVEC EUX AVEC LA CAMERA ET LE REPORTER .

(Il y avait aussi madame Adjobi ,mr Dakoury Directeur Général  de la BECEAO).

Etc

Je suis sorti de la résidence en me faisant passer pour cuisinier, le mercenaire, le rebelle frci a pris mes CFA, mon arme de service et mon téléphone.

Je remercie le Seigneur car il m’a laissé ma puce de téléphone. Plus tard cela me permettra de retrouver les miens.

Plus tard, car en attendant, blessé, je suis allé me cacher; une fois réussi a être libéré, le temps d’enlever la balle dans ma jambe entre autre.

« Ce sont les snippers de Gbagbo, tue-les »

France 24 EST LA AUSSI A FILMER DANS LA COUR. DEMANDEZ LEUR S’ILS ONT FAIT DISPARAITRE LES IMAGES; C’EST ALORS QU’ILS DEPENDENT EXCLUSIVEMENT DE L’ETAT FRANÇAIS ET ORGANE DE GUERRE .

« Là j ai eu de la chance: le caméraman avait un pantalon de chasseur avec des poches .Il a dit alors et je l’en remercie » :.

«  J’ai fini de filmer,alors si vous les tuez, je projette lefilm ».

A la sortie j’ai vu KONE ZAKARIA QUI PARLAIT AVEC L’AMBASSADEUR DE France SIMON devenu ,oui, le supléant de Woerth POUR VOTRE ASSEMBLEE A CE QU’ON DIT.

Vous voilà bien empoisonnés à l’Assemblée Nationale! vraiment ! Mais qu’est ce que nous avons fait de mal qui suppose autant de complots parisiens, y compris à l’Assemblée dans les couloirs ?

(les français ont des fusils farmace )

L’ambassadeur de France  était entré surveiller notre capture à tous .Il SORT ALORS.

ON ETAIT 11 PERSONNES.

Et ils voulaient nous tuer tous. J’ai vu le pire ! Ces affreux barbouzes, comme vous semblez le suggérer, oui, la Licorne !

Le capitaine français criait ! il avait un casque, environ 40 –45 ans !

Il ordonnait aux FRCI  d’aller lui chercher les pagnes KITA et les SABRES, LES IVOIRES, LES VINS, LE WHISKY.

C’était choquant !

Le capitaine de la Licorne se moquait ! on aurait dit tout, sauf un capitaine de l’armée. Il n’avait aucun honneur et a envoyé piller pour LUI !

« ? »

Vous avez l’air étonnée, madame ! Mais c’est ainsi qu’ils sont !

(L’homme qui me parle est adulte, posé, gentil, poli, normal, quoi, pas agressif pour deux sous !)

(Les soldats français aussi rigolent; c’est l’euphorie quoi, la prise de guerre !  le Moyen Age quoi !)

« j’entends encore la voix railleuse de ce « capitaine », là aussi vous êtes si mal lottis en France, ils sont si vulgaires, ces chefs ! »

Ces militaires français se moquaient de nous , dois-je leur en vouloir ? on doit les formater à longueur de journée pour aller faire un coup d’état, un putsch! on a dû leur montrer un président fou, un dictateur qui ne veut pas laisser sa place alors qu’il n’en est rien !

« Qui est cuisinier spécial de Laurent alors ici? »

Nous sommes sortis par les cuisines,  parce que le président avait dit que c’était à lui seul de régler le problème quand ils ont forcé la porte, ce 11 avril !

« quand on fait quelque chose, on réussit » ! ces militaires orgueilleux étaient blindés, « supérieurs » oui, c’est ça !

(nulle doute, ce sont bien des barbouzes, la honte de la France orgueilleuse, raciste, moi qui croyais que ça n’existait plus, la bêtise dans l’armée française que je cotoie en Bretagne.

Je me souviens alors du frère du capitaine, -je ne sais si c’est celui-là –, j’en parle maintenant sur youtube…le 2 avril ou le 3, il était venu me voir sur facebook,  sous le nom de « le capitaine », s’étonnait que je parle alors de « complot », que je dise que la Licorne, c’était la France, car son frère lui disait que tous, les russes y compris, avaient bombardé. A ce propos, l’ambassadeur de Russie n’a pas eu le temps d’appeler le président en Russie, la Licorne a exigé qu’il ordonne immédiatement aux avions russes de bombarder aussi, il n’a pas eu le temps et le regrette, mais c’est si tard!

C’est bien la France ça, prendre de vitesse et l’opinion française et les armées étrangères. ..Ce frère du Capitaine, dire que je lui ai dit que nous allions prier pour lui, qu’il ne s’inquiète pas, mais dise à son frère qu’il se trompe, que Gbagbo n’est pas du tout de cets dictateurs prêts à sauter la cloture, à partir avec un paquet d’argent; lui, l’argent, il n’est pas là pour ça, il est là pour enfin organiser son pays libre, avec sa monnaie. Et tous ces jeunes que je suis depuis 3 semaines, ils sont si polis, si gentils, au contraire des RDR, ces miliciens, orgueilleux, qui ne rêvent que de la France, s’apprêtent à aller y vivre d’aileurs ou y sont arrivés déjà depuis décembre, après avoir aidé aux élections! Et eux,ils n’ont aucun problème de papiers, de rapprochement familial! Tout suit son cour normalement pour ces nègres, alors que nous, Français, nés à l’étranger, dans le même temps, nous, nous devons aller prouver maintenant notre nationalité au tribunal! étrange non ?.Combien de visas définitifs ont été ainsi « payés » en échange de la « loyauté » de ces nègres facistes du RDR, pire révisionnistes ,je ne connais pas! Ils s’en foutaient bien, des otages du Novotel, eux, ils savaient bien que ce sont les rebelles qui ont capturé les français trop « gentils », qui renseignaient Gbagbo depuis le Plateau, -tenu il est vrai – par l’armée de Gbagbo! Dire que j’ai prié pour ce « capitaine »ou un autre, je ne sais pas, ces français qui eux, mettaient des kalachs dans la mosquéede PORT BOUET, ont fait ouvrir la prison de la Maca à Yopougon, de façon à aller piller les Français, leurs magasins, etc, car ils refusaient de quitter leur modeste commerce,  protégés comme il le faut par Gbagbo et c’est bien normal! J’étais écoeurée ….Comment réparer? Quand one est face à des  gens simples comme tout, humbles, qui ont perdu leur famille ou leurs camarades ou leurs voisins ou leurs collègues de travail …Quand on est face à de si gentils gardes du corps, simples, habités simplement par le sens du devoir, dans cet enfer, quoi dire? Je pense à Mangou, je ne pose pas de questions, mais je suis là, dans la résidence que je n’ai vue que de loin, nichée dans la verdure, irréelle situation !

Mangou,  le Général, le traitre oui, à mon avis, mais ce n’est que le mien, Mangou avait été acheté depuis deux ou trois semaines, minimum.

La France ne fait jamais rien au hasard, elle prépare tout. Ellen’a aucun sentiment. Je croyais cependant qu’elle avait une morale mais là, nous avons touché le fond. Nous sommes là, dans une bananeraie à l’écart de la ville, cachés ou presque, et j’ai peur, oui. J’ai peur, mais puis-je me soustraire au devoir, moi, alors que je suis face à ces homme simples, si humains, si gentils que je palpe de mes mains, les cicatrices des balles ,ces petits trous, si petits qu’ils n’auraient pas reçus s’ils n’avaient dû protéger le chef de leur état, livré à ces chiens!

Quoi dire d’autre ? On est en novembre 2011, je vois disparaître sous mes yeux, sous les coups des kalaches, des hommes normaux, ,qui tiennent leur petite boutique simplement, et tout à coup, le 4X4 ou le pickup, ces chiens qui sautent dessus, déchirent la chemise, l’homme se débat, il a 40 ans au moins, il disparaît sous mes yeux et je ne peux rien faire, rien dire ….J’ai l’impression de vivre un cauchemar! Comment les journalistes « en titre » ne voient pas ce à quoi j’assiste chaque jour, sans chercher à le voir à Treichville comme à Yopougon, à Bassam ?

« Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas votre faute. Les français ne savent rien, on le sait bien »

L’homme me sort de ma torpeur, de mon cauchemar. J’oublie« le capitaine », le frère de ce capitaine que j’ai rassuré, encouragé en lui disant que son frère, – je l’espérais – resterait en vie car la guerre déclarée le 31 mars 2011, à la Côte d’Ivoire par la France, espérons, allait bien vite terminer en négociations, pauvre naïve que j’étais ! »

Je reviens à la résidence ! Le 11 avril tout est désolation! trou de bombes; char écrasé par « nos« missiles à 350 000 euros pièces (déclaration du général français sur Bourdin, les grandes gueules en réponse à un auditeur le 12 avril au matin! il disait aussi aux français de ne pas s ‘inquiéter, que nous sommes dans notre budget militaire, qu’il faut bien s’entrainer quelque part, alors là-bas ou dans le ciel français, c’est pareil ! « là–bas ».C’est vrai qu’il me semble que je suis bien loin, en Côte d’Ivoire, et pourtant, la culture, la culture politique des Ivoiriens de« base » est si grande, plus que la mienne, plus que la nôtre !

Le soldat français est arrogant, il a gagné, il le savait d’avance! il est venu enlever une épine dans le pieds de « sa » Côte d’Ivoire, et peut-être  croit-il agir en plus pour les droits de l’homme en délivrant la Côte d’Ivoire de ce « Gbagbo, véritable dictateur à la « Staline » ….

« Alors, cuisiniers, qu’est -ce que vous lui préparez à manger à Laurenzo? » (c’est honteux de parler ainsi de son ennemi , si ennemi il y a, honteux non ? Les gendarmes français envoyés contrôler l’armée française là –bas, le savent-ils? Savent-ils aussi combien se font ploter par des gamines, réfugiées de 13 ans ? Et cela, sous mes yeux, impuissante! Un mécanicien d’hélicoptère entre autre !

Ils appellaient madame Gbagbo ,Simeonè et le président Laurenzo !

Ils étaient écoeurants ces soldats français !

« Sans le caméraman de France 24, nous mourrions sur place ! »

Si vous les tuez, je balance les images, j’aifini de les filmer ces 11 là !

Saisis, stoppés dans leur violence,  les soldats français nous ont remis à ONU Côte d’Ivoire,  puis sont partis .

Le reste ….il fait si chaud, il est 15 H déjà, ou presque, je n’ai plus de portable ni de montre, j’ai tout donné au voleur, au rebelle à la kalache …

Ensuite, j’ai pû, grâce à un des cadres, négocier et fuir. Des cadres ou des politiques ont pû trouver de l’argent et négocier pour nous tous. Je ne les en remercierai jamais assez ! Dieu soit béni !

Certains qui étaient dans la résidence ont pû s’enfuir par les fossés, blessés comme je l’étais ou pire! Pas les femmes . J’étais très inquiet pour les femmes entre les mains de ces monstres triomphants ! Dites vous qu’ils attendaient de « prendre » Abidjan, eux, venus d’autres pays, dont le Burkina, depuis des années! Pour eux, Abidjan, c’est le paradis, leur paradis! Et puis, ils vont être récompensés ! ils appelaient déjà leurs familles, sans doute projetant déjà de les faire venir en Côte d’Ivoire et s’y installer! Quand j ai vu les images plus tard, du président, de madame Gbagbo, livrée, elle, aux mains sales de ces barbares, avec des Français qui surveillaient pour que l’humiliation, le quasi viol soit bien mis en images pour les français; comme j’avais mal! C’était comme si tout le pays était humilié! Madame Evita Gbagbo est une députée et une militante comme vous avez le front de Gauche en France !

Certains soldats français ont fermé les yeux .Certains Français ont fermé les yeux,et c’est autant de vies sauvées, car le but était de nous tuer !

Je vous remercie de m’avoir rencontré .Dieu est grand! Aucun journaliste n’a jamais daigné venir nous voir ,ni enquêter !

Je le sais,tous les Français ne sont pas ainsi, le président n’a d’ailleurs jamais pensé cela.

Nous voyons bien que vous ne savez rien du tout,en France !

(Tout juste si les français connaissaient le FMI avant la« chute » providentielle de DSK .)

Et après,le 11 avril,vous avez fait quoi alors ?

J’ai pû partir discrètement me fondre dans un quartier .Je n’étais manifestement pas en photo comme les 83 premiers de la liste de Sarkozy, liste prete avant l’attaque du 11 avril, comme il l’a dit à la TV française en riant d’ailleurs! « J’ai la liste ! » La chasse aux sorcières a commencé ce soir là, terrible! Les soldats français emmenaient les rebelles aux portes, ou guidaient leurs voitures! ils savaient d‘ailleurs à peine conduire, se prenaient les trottoirs! Ils venaient de la brousse, de la forêt où ils s’entrainaient d’avance à prendre Abidjan. Voilà pourquoi on priait tous! On savait bien que partout ils iraient égorger massivement et ils l’ont fait! Par contre je ne pensais pas devoir me méfier de la Croix Rouge qui transportait ces rebelles jusqu auprès des blessés. On nous le disait à la résidence, madame, mais je n’en étais pas sorti depuis le premier bombardement sauf pour aller à la RTI le 1 avril au matin, après que les FDS aient repris la télévision aux militaires français! Je vous remercie d’avoir été discrètement interroger les gens de la rue, les témoins, ceux qu’on ne voit généralement pas !

J’ai pu survivre, me soigner, reprendre les esprits, seul, surveillant de loin, la première page des journaux au début…atroce chasse aux sorcières !

et depuis ce rêve que j’ai fait sur le président qui me prenait la main, me demandant ce qui s’était passé durant son absence, je le sais, il va revenir; C’est un grand homme de paix madame, vous savez. Un gros travailleur aussi, jusque tard dans la nuit.

Nous n’avons qu’à attendre dans la Foi, que ce cauchemar cesse! On en rit d’ailleur ! Tous ces « frci », ces« barbares « comme vous dites! « bourrés » comme vous dites, »illuminés » comme vous dites, madame….Et oui, la barbarie, c’est cela ! Au bout d’un long mois, j’ai donné de mes nouvelles …»

C’est dans une bananeraie que nous nous sommes rencontrés, tant ils sont heureux de me raconter comment Dieu les a sauvés puis réunis.»

L’autre était dehors, si gentil; lui aussi, si simple. Je ne peux en dire plus sans les mettre en danger! des hommes intègres, simples, citoyens …

« moi, j’étais dehors, c’était le feu, partout, j’ai donc dû abandonner mon poste à 9H ce 11 avril. »

« votre poste c’était ? »

« mon poste c’était de garder la résidence…Dehors tandis que les missiles pleuvaient.Vacarme effrayant ! ils n’ont pas réussià écrouler les murs depuis le 1 avril alors…Dieu est si grand »!

En même temps cet homme ne va pas à l’église, ce n’est pas un « fanatique du tout », crédible largement !

« Je suis resté si longtemps sans nouvelles de mon ami à l’intérieur! Je le croyais mort comme mon autre ami,(témoin de mariage poignardé dans le tunnel où il s’était réfugié avec son épouse )! Le président avait disparu à Korhogo; en grand danger, vos médias mentaient, tout était si fou ! j’étais désespéré, j’avais perdu mon ami ! La liste s’allongeait chaque jour »

les morts empilés partout, dehors sur les trottoirs, à Port Bouet le 12 AVRIL, près du bataillon, oui, là où les Français se réfugiaient la veille du bombardement! Ceux qu’on voyait à la TV, soulagés, un plateau repas dans la main et « blancs »…Des Françaises m’ont dit que les« Français noirs étaient eux, tenus de rester en Côte d’Ivoire, triés…par Sarkozy. C’étaient les ordres! Elles l’ont vécu, elles, mariées à des Français « noirs » d’origine ivoirienne !

(12 13 14 15 16 17 1819 20 AVRIL …la liste noire de NSNB s’allongeait cruellement avec photos pour les « cadres, les pasteurs aussi «

Ce que je sais, c’est que les égorgements, oui des appartements entiers visités systématiquement chez des camarades du FPI, de simples camarades qui avaient soutenu le président Gbagbo lors de la campagne. Je m’en souvenais !  Un de mes amis, jeune, est resté malade un mois, il ne contactait plus son amie bretonne de Landivisiau! Totalement « apolitique lui, malheureusement, incapable de voir le fléau débarquer! La Croix Rouge était débordée, les femmes militaires françaises aussi…les corps pourrissaient par cette chaleur! impossible de traverser pour aller rue du phare, vomissement assuré! » Ne regarde pas, lève les yeux, voilà tout ce que je pouvais dire à ce jeune adulte médusé, chamboulé pour toujours, spectateur simple de la cruauté française, apolitique donc incapable de replacer les évènements dans leur contexte, pourtant, depuis GBAGBO, depuis 10 ans les manuels d’histoire ont changé! Passer la frontière était risqué ,il fallait parfois se déguiser :mais cela…qui le sait en France ?

La vie estdifficile ,maintenant (novembre 2011),nous risquons notre vie, nous avons dû déménager afin qu’on ne sache pas nous trouver la nuit.

« Pourquoi cette crainte ? »

« mais parce qu’ils ne vont jamais agir en plein jour depuis que les droits de l’homme alertés enfin, surveillent, comme vous qui êtes venus rencontrer HERMAN ABOA, pauvre victime,  notre grand reporter télé ànous, simple, du peuple, populaire …Mis en prison, lui ? si on a mis Herman Aboa en prison, un homme de bien, alors on nous y mettra aussi, mais comme c’est plus facile de tuer, la nuit, ils vont nous tuer tous, non sans nous torturer avant…nous n’avons fait que notre travail. »

-MANGOU…Il a dû aider pour les listes des proches…

« probablement oui, il connaissait tout le gouvernement. »

-« vous avez vu le ministre Désiré Tagro sortir de la résidence ?

Non,mais moi je n’y étais plus depuis 9H du matin, les chars français arrivaient tous, les étudiants n’ont pas pû les retenir plus longtemps.(avec du simple sable dans les mains, aidés des femmes, des mères de famille…).

-« et vous ? »

« Quand je suis passé par les cuisines ,puis ai été remis à l’ONU par les militaires français qui avaient plus à piller qu’à s’intéresser à nous, à part nous dire que nous ne savions pas gagner quoi que ce soit, et vouloir nous abattre si le caméraman de France 24 n’avait osé s’interposer…Non, je n’ai plus jamais revu ni le Président, ni autre. »

-Alors vous qui étiez dehors, comment vous en êtes venus à travailler comme garde ?

« C’est en 2007 que je suis entré dans la police. Le banditisme s’est déployé sur ce pays qu’il aime tant ,avec le coup d’état du 18 OCTOBRE. »

Affecté plus tard auprès du président, il me sourit quand je lui demande combien il gagne car on le sait, les gardes ,ça gagne bien !

Mais non !

« je gagne 180 000 CFA  parmois, (300 euros maxi), alors que ceux du premier ministre eux,  gagnaient 300 000 ! Mais quel honneur de servir ce président LG ! »

Il faudra que j’insiste pour savoir plus. Il n’a pas hésité à se chargerd’une tâche délicate, emmener la Maman du Président en sureté au GHANA.

La fidelité vient de l’attitude  même du Président, de sa loyauté pour son pays, gros travailleur !

« dire que les proches du Président sont partis grâce à nous, à moi, avec des valises de cfa, on a réussi à les sortir du pays pour gagner l’Europe, et on comptait sur eux, nous..ici… !

Une fois j ai dû appeler X en Belgique pour payer ma caution d’appartement (modeste d’ailleurs, je l’ai vu ). Vous savez, il a bien falu déménager en urgence discrètement, c’est la nuit qu’ils venaient chez nous pour nous égorger! On a bien fait de partir! Maintenant, c’est très « compliqué » de vivre pour nous, mais nous espérons encore en la justice. Mais ne pas avoir de nouvelles du Président à Korogho, probablement violenté, drogué, je ne sais pas, quand on a eu la chance de l’approcher, de veiller discrètement sur sa personne, chacun vous dira combien on le regrette, on s’inquiète pour lui, un homme bien, vous savez, ils mentent sur lui ! Un gros travailleur et pas du tout hautain en plus !…… »

-« Mais ce « grand »du régime que vous avez exfiltré ? il ne vous a pas aidé financièrement pour avoir unlogement, payer une caution ? »

« j’y croyais, même si j’ai pris des risques pour l’envoyer dehors du pays, je l’ai fait pour le Président, pas pour lui, mais là, c’était hyper urgent et il pouvait le faire ou le faire faire…Mais non…mon ami, lui, s’il a pu fuir de la résidence, de l’onu, c’est grâce à un autre collaborateur du président, qui a tenu à faire délivrer tout le monde, tous les 11 ! Mais pas celui-ci ! Ingratitude …Tout le monde n’est pas fidèle, c’est au pied du mur qu’on reconnaît le maçon vous savez ! »

Non seulement cet X ne m’a pas aidé mais en plus il m’a demandé d’oublier son numéro, car ça le mettrait en danger !

Cela ne changera pas ma fidélité à l’état de droit bien sûr, mais vous qui voyez comment nous vivons, nous les « petits fonctionnaires fidèles…

Alors que j’achetais mon terrain pour enfin avoir une petite maison ! Ah,quelle année madame !

C’est là qu’on reconnaît le vrai courage,la vraie motivation, le véritable engagement d’untel ou autre ! »

(Etrange pays pour moi où la douceur du temps côtoie la douleur de vivre depuis cet horrible putch français contre le chef de l’état ! je vois passer le« président avec les camions de l’ONU ,casques bleus et ces mercenaires, alternés, toute sirène hurlente, pour ameuter la foule, mais ce jour-là à l’hotel Horizon avec un RDR, il ne lève pas du tout la tête quand le« cortège passe ».Il ne parle que de « Nicolas » , »il est fort Nicolas, il est fort »…ils s’en foutent de Ouatara , complètement, sauf les intérêts ou places qu’ils ont gagné…Ils n‘ont pas du tout le sens de l’état : seul Nicolas, Nicolas, ce prénom dans leur bouche tandis que le cortège passe, dans l‘indifférence devant l’hotel Horizon , le bastion pourtant !)

Tout devient plus simple depuis ! On survit comme on peut ! on arrête ces mercenaires, armés, légaux, mais qui tabassentn’importe qui, braquent les gens, et pire,comme on peut ,sans arme !

-« sans arme ? »

« ben oui, l’onu interdit les armes aux policiers, auxdouaniers… »

« mais ils sont fous, j’ai vu la tête de ces barbares au Plateau, imbibés d’alcool, analphabètes ! idem à Angré, idem à Port Bouet, idem à Bassam ! ils sont près à tirer même sur des enfants qui passent ! »

« et oui,madame, bienvenue en « Côte d’Ivoire »…

Bébé dort, bébé qui est né il y a 11 mois, bébé resté bien au chaud ,prendre des forces pour affronter cette terrible guerre qui oblige encore à vivre discret et caché.

 

.................................................................................

 

Retour sur la prise de la RTI le 31 MARS. avant de bombarder, annonce indispensable « Gbagbo a demissionné, rendez-vous fonctionnaires, douaniers, policiers, gendarmes, rendezvous ! »

Le bombardement de la RTI a commencé à 21H45, avec des missiles MI24.

Il y avait BROU AMESSAN ,le directeur général, trois gardes,et un technicienqui venait d =e projeter le film de 19H

Et il y a l’attaque terrestre  avec les mercenaires frci. Soro et Simon l’ambassadeur de France s’en occupent.

Un garde sera pris en otage , deux s’enfuiront par les barbelés .

Le 1 avril, après une nuit de combat …

A 8H DU MATIN LES FDS, forces spéciales de sécurité du gouvernement,vont reprendre la RTI !

A peine prise, la RTI annonçait  que le président Gbagbo a démissionné ce qui était préjudiciable, car des gendarmes le croyant commençaient à quitter leur poste.

« Le directeur et moi avons réussi à quitter a temps la RTI pour la résidence ! »

L’interview du Président était à faire, chacun avait besoin de le voir, d’avoir des nouvelles .

L’interview a eu lieu dans son bureau du rez de chaussée vers la salle à manger,face à la clotûre de l’ambassade de France, séparée de la résidence, par la piscine. Toute la famille était là. Oui, mais surtout les collaborateurs, car c’est là que le Président travaillait désormais depuis les bombardements sur le palais présidentiel! La famille était là, c’est normal, sinon chez eux, on les aurait tué déjà, ils sont donc venus se protéger !

Michel Gbagbo et sa femme, PôPôGADÔ ,(madame Stéphane Kippré ), Yasmine Baraba, l’assistante, disparue depuis .) 200 personnes et collaborateurs dans la résidenceet cela jusq’à la fin, 11 avril jour final du putch !

Voilà ce que ce garde m’a dit :

Quand les FDS ont repris le contrôle de la RTI, le garde du corps et le directeur général sont allé envoyer le film !

Ils ont enjambé des corps de soldats français venus en renfort ou remplacer les frci, incapables ! 8 corps.

Ils ont vite passé le film montrant le président et tous…le président n’avait pas démissionné.

Quand donc allons-nous reconnaître que des soldats français sont morts en Côte d’Ivoire ?

En quoi est-ce un problème ?

A la prison Maca, j’ai vu des « grands » …

CE QUI M A FRAPPE AUPRES DES GARDES, C EST LEUR GENTILLESSE, LEUR FIDELITE, LEUR SENS DU DEVOIR. J’AI VU LA MEME CHOSE A LA PRISON..LA MACA. DES MILITAIRES, GENDARMES ET AUTRES. UN SENS DU DEVOIR ET DE L ETAT IMPECCABLES. JAMAIS VU CELA AVANT.

A la prison,normalement on pense à soit mais eux, non.

Ils pensaient aux prisonniers de droit commun. Ils n’étaient jamais venu à la prison et ignoraient à quel point ces prisonniers auraient besoin de travailler, de réinsertion,d’y songer avant! ils espéraient que je pourrais contacter une ONG pour s’en occuper en attedant qu’ils le disent eux-même aux politiques, une fois sortis…

Voilà de quoi ils me parlaient en prison, les prisonniers !du jamais vu pour moi !

Je me suis crûe un moment au paradis, malgré les horribles rebelles assassins qui comptaient allégrement nos sous ,sans aucun scrupule !

J’ai vu monsieur POJN, j’ignorais qui il était. je l’ai observé deux heures  Cet homme là ne peut avoir eu envie de tirer sur des Français, dans l’hotel Ivoire, comme MAM LE DISAIT.

J’ai sû bien plus tard qui il était, la peau plus claire, le cheveu ondulé, un peu long là, et je l’ai reconnu sur la vidéo de la bataille aux mains nues ensuite !

Un homme normal,calme, impeccablement habillé. Et habillé du sens de l’état, oui! Quand la population entière a déferlé à l’hotel Ivoire après que chirac ait fait bombarder 2 hélicoptères entre autres au sol,

Depuis l’hôtel Ivoire, une véritable tour prévue pour tirer, snipper, les soldats français tiraient sur la foule qui restait pourtant là! Combien de morts avons nous fait ce jour-là? J’ignorais ce « détail » de l’histoire de France, jusqu’à ce que, avant d’aller en Côte d’Ivoire en septembre 2011 un militaire me dise que cette tour-là, avait été construite pour mâter toute rebellion du peuple! Pas seulement pour le prestige! (bien proche de la résidence et si haute !)

Le pauvre directeur de la prison ne savait quoi faire pour ces hommes si discrets, calmes ,

Il les traitait plutôt bien, il me semble.CE JAUNE PAILLE me donnait envie de vomir, j’entendais les prisonniers de droit commun sortis de la prison, quasi poussés à sortir, c’est si proche encore, le printemps 2011 même si c’est déjà l’automne en France 2011.

Je sais que cela a changé le lendemain de la chute de Sarkozy, au prétexte habituel de pro -Gbagbo qui s’évadent! On a changé le directeur …pour torturer traquillement maintenant ! NS n’est plus en France alors Ouattara qui est en France a très peur !

Laissez moi rire !

Les pro Gbagbo respectent le droit ! mais y a-t il encore une justiceen Côte d’Ivoire ?

Des politiques RDR m’ont dit «  le procès n’est pas d’actualité »,en parlant pour le célèbre reporter TV, Herman Aboa mis en prison, libéré au bout 6 mois ,mais jamais jugé !

Il n’y a plus de justice en Côte d’Ivoire! Le parti fasciste ainsi désigné depuis les rapports d’Amnesty International, entre autre, tortures et autre que j ai vu aussi, ce RDR INTERDIT DE JUGER CEUX QU’ELLE ACCUSE! La loi l’interdit .

Evidement, elle serait quasi obligé d’en libérer beaucoup !

Parodie de justice ?

Je pense à ce colonel qui est maintenant en prison pour 20 ans et dégradé !

Il me semble que le pire est d’être dégradé ,mais que lui le sait bien, il a lutté courageusement et protégé tant de civils, ce que MANGOU NE FAISAIT PAS DU TOUT..LE GENERAL QUI EST MAINTENANT CHEZ ALI BANGO, AMBASSADEUR.

Si quelqu’un doit être condamné, c’est bien la France et Sarkozy qui ont refusé un recomptage des voix, evidément !

Et ensuite, SORO, SIMON, OUATTARA, le trio sans lequel rien ne pouvait sefaire! Et Zakaria et Ben Laden, « préfet », ce cruel là, identifié comme tel par l’ONU entre autre !

Quant à la Croix Rouge, elle a bel et bien transporté les rebelles pour aller achever les blessés sous les bombardements! Car cela veut dire que celui qui est blessé était sous les bombes, espérant ainsi obliger la France à ne pas bombarder les civils !

Je n’arrivais pas à le croire mais bien trop de témoins qui ne se connaissent pas les ont vu le faire !

Et l’ONU a bien transporté comme la LICORNE en hélicoptère, les chefs rebelles sur les villes à prendre, puis dans Abidjan ;

Le point faible de cette armée INTERDITE PAR ONU, illégitime, c’est de manquer de véhicules !

La prison Maca.

J’ai regretté de quitter la prison en cette seconde visite à Herman, la première ayant eu lieu, terrible derrière des grilles immondes en 10 MN, à se passer des billets, pour RSF, reporter sans frontières et le CIPJ, centre ivoirien de protection des journalistes, par les trous !

Probablement que ça a joué, ma présence , car la fois suivante, le hall était immense, ils avaient de belles chaises en plastique avec des noms « colonel x » ,etc etc….dessus.

Face à ces mercenaires fous, chacun fait ce qu’il peut pour faciliter la vie des camarades ou inconnus à pour d’absurdes raisons sinon imposer le silence !

Dramane Ouattara ne doit pas dormir tranquille lui !Eux si !ils ont servi leur pays normalement !

Quand on sait combien sont morts sous les bombes et snippers français !

Je m’étonne encore de cette certitude , cette force intérieure qui se dégage de chaque personne pourtant apeurée, nomale quoi !

Sous Hitler des hommes se sont levés pour dire non, mais ici c’est tout un peuple politique, de divers partis en plus, qui le savent ! « le temps de la justice, de la démocratie reviendra »; mais là on est au temps des « colonels » en Grèce et pire !

De toute façon, il faudra bien qu’ils manifestent! Ils ne connaissent qu’une issue, le combat politique, la désobéissance civile, boycotter des élections pour laisser seul ce RDR fasciste montrer à quel point il est monstrueux ! Et venu d’ailleurs !

Il en aura fallu des tentatives, pour tester, pour savoir quand on pourrait sortir manifester sans mourir sous les balles désormais, ce qui,sous Gbagbo était bien normal !

(jusqu’à se constituer prisonnier, alors que libre pour Laurent Akoun du fpi !

Evidement, on n’en a pas voulu et on est allé l’arrêter à la sortie d’un meeting , la semaine suivante !)

Qui a gagné les élections en Côte d’Ivoire ?

Je n’ai pas besoin de recompter !

C’est evidement, le président laurent Gbagbo !

Quand je pense à Geneviève comme à Simone Gbago, ces femmes formidables qui tirent le pays vers le haut ! à toutes ces femmes de tout âge, anonymes, qui ont laissé travail et gamelles, pour aller jeter du sable sur les chars français et seraient prêtes à recommencer pour protéger leur pays de ces « égorgeurs professionnels dangereux au pouvoir ! »

J’imagine a quel point leur vie se réduit à la résistance, àla mort depuis le 11 avril comme pour Michel Gbagbo, torturé et lui n’est pas politique, en plus !

Sarkozy, Juppé, Guéant sont des monstres ainsi que ceux qui ont eu à agir das l’ombre pour faire entrer les mercenaires aux frontières d’abord, puis à intriguer pour arriver comme Simon, à ce qu’ils voulaient :

Tuer le maximum des Ivoiriens de gauche! Ecraser la famille, c’est àdire ce couple socialiste ancré dans la lutte syndicale et chrétienne depuis si longtemps à la création du parti, si petit parti contre le « goliath Houphouët Boigny »

Gbagbo n’est pas un illuminé de Dieu , « David » est une expression !

On a menti aux français et je suis amère de voir que les « chefs religieux baptistes et autres, adventistes, catholiques aussi, ont voulu discréditer ce peuple ,même les musulmans, nombreux sont en exil comme bien des pro Gbagbo, par centaines de milliers !

Voilà pourquoi on nomme Gbagbo « David » ,c’est juste non ? Contre Goliath, qu’a t-il à part le résltat des urnes et sa demande :recompter les voix comme on l’a fait pour la mairie de Paris, pour  Tibéry !

David n’avait rien que sa fronde contre le philistin ,ce géant et contre la coalition France ONU FMI là, la Côte d’Ivoire envahie de ces mercenaires et équipes de type bataillons anacondas avec leurs milices guépard, tueuses, folles et KONE ZAKARIA A LA TETE, PUIS LA VENUE DU 3EME ŒIL…IB ASSASSINE PARCE QU IL AURAIT PARLE ET LA France …AVAIT BESOIN DE SON SILENCE A LUI LE VERSATILE, à ce que je crois comprendre, technique française .’il fallait un troisième comme toujours dans les coups d’état !

………………………………………………………………………………………………………………………………

 

POUR LES OTAGES DU NOVOTEL D'ABIDJAN ASSASSINES APRES TORTURE.

 

J’ETAIS MOI MEME EN LIGNE AVEC UNE PERSONNE AU NOVOTEL. ELLE ME DIT » les rebelles sont dans le couloir, je dois fermer ma porte ».

Elle a été prévenue.

Cette personne ne peut pas se tromper. Elle vit en ci depuis si longtemps !

Aussi encore une fois,j’en appelle aux journalistes qui étaient présents, Français et qui n’ont pas eu droit au chapitre,seul un journaliste burkinabé a eu droit au chapitre comme seuls les rebelles ont« pris le président «  alors que c’est l’armée française qui l’a fait  puis ils ont livré aux rebelles leurs victimes !

« Qui a gagné les élections madame le juge ?

C’est celui qui les a perdues, qui tue, qui est en faute ! »

Allez rivaliser contre la vérité, la logique, le front populaire ivoirien né dans la clandestinité, il y a plus de 20 ans en Côte d’Ivoire …et inscrit évidemment à l’Internationale Socialiste, n’en déplaise à HOLLANDE QUI TROUVE GBAGBO « INGERABLE »…

Embargo des médicaments, embargo alimentaire au port alors que les rebelles encerclaient la ville ! La faim sur Abidjan ! Fermeture des banques via la « banque de France » ! normal ?

Voilà en gros ce que dit le président de côte d’ivoire lors de son procès à la Haye, le jour ou enfin, il a eu le droit à la parole !

Un président qui n’abandonne pas son peuple, mais défend l’Afrique et l’usage de la démocratie pour en finir avec ces monstres de la Francafrique qui organisent les coups d’état partout (RCA dernièrement )

Empécher les clivages entre les tribus et les etnies, si différentes dans leurs fonctionnements parfois, Gbagbo a du expliquer cela encore à la juge de la cour pénale ,

Mais d’accuser l’Onu et Dramane Ouattara, là, alors que des milliers de personnes ont été égorgées ou brulées vives dans l’ouest à Duekoué le 28 mars par les troupes Frci et autres(en civil ) de ces mafieux hitériens, type Taylor, là…..

Car c’est du Taylor et il y a surement des camps de concentration comme sous Taylor;

Mais la France soutenait Taylor !

Wikileaks a détourné les câbles de l’armée française alors…

Alors silence à la française ,une honte pour nous, Français qui voulons pouvoir vivre sans avoir de morts sur la conscience !

Je parle maintenant, espérant que ce n’est pas trop tôt, effrayée à l’idée de nuire aux témoins qui ont tenu à me parler .

Je n’oublie pas que la journaliste de libération a conduit immédiatement à enfermer le frère de Simone Gbagbo à la DST ,parce qu’elle a dit qu’il avait une vidéo de Melenchon et une photo de Gbagbo dans son portable (comme tout le monde à peu près pour ce qui est des Ivoiriens )et quand on sait comment EIFFE , le conseiller de Ouattara nommé par Sarkozy, et resté encore 6 MOIS SOUS HOLLANDE a organisé la chasse aux sorcières puis la surveillance tous azimuts et la formation de ces monstres, on aimerait être sur que parler ne va pas nuire aux témoins !

Claudine cojan

13 avril 2013 2 ANS APRES

Militaires parlez enfin,

Journalistes,ne dites pas que vous n’avez rien vu au Novotel !

A la prison la Macca parlez !

Vous qui y travailliez, vous avez vu comment ils ont libéré les 6000 prisonniers qui ne partaient d’ailleurs pas attroupés devant la prison, incrédules jusqu’à recevoir l’ordre d’aller piller les Français pour qu’ils se réfugient à Port Bouet et qu’on bombarde pour éliminer le maximum de ces Ivoiriens et leurs infracstructures comme la fabrication de bus !

 D’ailleurs

Le 11 avril, une liste imprimée avec 83 noms et PHOTOS telle que Sarkozy l’a immédiatement annoncée a commencé à circuler et la chasse aux sorcières a commencé.

A REGARDER et partager pour me protéger svp!

 

http://youtu.be/CEBc8M_kntU

http://youtu.be/m5mGq19IGSQ

http://youtu.be/JRRBiPn8n2Y

http://youtu.be/cT_bVD_WXjc

 

  • Tout ce que j ai vu, compris, depuis le 28 MARS 2011 grâce à la résistance parlée. Ce sont des choses précises, des témoignages accablants pour les JOURNALISTES ET autres!
  • SVP OUVREZ LES DANS L’ORDRE.
  • LA TELEVISION CAMEROUNAISE M’A BEAUCOUP AIDEE POUR CELA …TOUT CE QUE VOUS VOULEZ SAVOIR SUR MOI …C EST LA AUSSI….PROTEGEZ MOI EN PARTAGEANT SANS MODERATION SVP.
  • IL Y A DEUX HEURES D INTERVIEW .
  • J’Y PARLE AUSSI DE CE QUE JE SAIS SUR LE MALI …POUR LA RCA…
  • Diffusez largement!
  • Je compte sur vous!

Commentaires

Si ce que cette dame raconte est vrai qu'elle adresse ses écrits et vidéos un mot ses preuves à la CPI. Pourquoi a t-elle entendu si longtemps pour sortir de l'ombre.
Pour nous blanc c'est blanc alors....

Écrit par : kouassi jacques | mercredi, 24 avril 2013

Mon frere kouassi jacques. Je suis content que toi au moins aies compris car l'adage dit qu'il n'est trop tard pour se resaisir. Au depart j'avais toujours cru que ces populations europeennes etaient ignorantes des actes menes par leurs dirigeants. il a fallu que je cotoie serieusement ces gens la pour comprendre mieux leur jugement du noir(negre). C'est bonnet blanc, blanc bonnet. je vais plus loin en disant que c'est pour eux que leurs dirigeant nous tuent sachez le une bonne fois pour toute.
Que Dieu benisse la CI

Écrit par : Intelligenciahomme | mercredi, 24 avril 2013

JE ME SOUVIENS BIEN .Pour chercher la vérité j'ai commencé par regards croisés , un blog chrétien qui m'a beaucoup aidé à comprendre parce qu'en cote d voire être un chrétien engagé veut dire quelque chose;Il y a eu ensuite ce terrible témoignage d'un rescapé de Duekoué un des observateurs envoyés par Charles Blé Goudé .C'est d'abord par le net qu'il m'a trouvée ,il était en état de choc encore en MAI 2011 après ce terrible massacre ou ses quelques 2 camarades observateurs à l'hotel royal ont été égorgés. Puis je l ai rencontré.il dit vrai. La seule erreur c'est qu'au moment de publier sur regards croisés, en octobre ou novembre 2011,il y a que les Fds ETAIENT BIEN PARTIS DE DUEKOUE ,il me l'avait assez raconté .Les FDS sont partis en laissant juste quelques armes et un champ, un refuge en cas d'avancée des mercenaires rebelles rebaptisés pour massacrer : "forces républicaines de côte d 'ivoire" .Le reste est exact! je vous prie de relire, à la lumière de ce que wikileaks nous enseigne sur la France assassin qui a organisé les mercenaires pour détruire la population, après l'avoir infiltrée.

Écrit par : claudine.cojan | dimanche, 28 avril 2013

Salut Claudine Cojan. C'est une réalité ma sœur car nous étions tous témoins oculaires de ce qui se passe actuellement dans cette CI. Les précédents intervenants (Kouasssi Jacques & IntelligenciaHomme) veulent dire que cette dame n'aura jamais le courage d'aller témoigner pour le Président Laurent Gbagbo car c'est pour eux que leurs dirigeants massacrent les nègres que nous sommes avec la complicité des Soro, drame man, Wattao, Morou, Vetcho, shérif Ousman (pardon Bushman) et consort etc...

Juste pour clarifier les choses.
Que Dieu bénisse la CI!

Écrit par : El haj Bah | lundi, 29 avril 2013

si je vous dis et redis que j ai voulu être entendue à la CPI et que je l'ai signalé à des "cadres" ..Vous ne le croiriez pas alors que je suis venue pour cela aussi sur place et à mes frais !C'est ainsi , je n'y peux rien,la défense a dû estimer que ces témoignages étaient surperflus ,d'autant qu'à part tout ce que j ai vu ,d'autres choses,je els raconte parce que j ai observé les témoins très longtemps et croisé les infos de façon à témoigner pour eux . Quand vous dites "blanc c'est blanc " ,horrible, pensez que les avocats et des conseillers du président sont des "blancs".Non,ici ,pour des raisons inconnues de moi,que je respecte ,les leaders ont estimé inutiles mes témoignages .C Cojan

Écrit par : cojan claudine hermine | mercredi, 12 juin 2013

Les commentaires sont fermés.