topblog Ivoire blogs

dimanche, 05 mai 2013

LE CAMP DES REFUGIES D'AVEPOZO INCENDIE PAR LES SOLDATS TOGOLAIS


AVEPOZO 1.jpg


Les soldats TOGOLAIS incendient le camp de réfugiés Ivoiriens d’Avepozo au TOGO et enlèvent une dizaine de personnes...

Plus de nourriture, plus de «toits», certains ont réussi à se cacher mais pour combien de temps???

Le 3 Mai, ils sont venus à plusieurs cargos et ont incendié des tentes et abris en semi-dur afin de mettre dehors les réfugiés Ivoiriens.

côte d'ivoire,le camp des réfugiés d'avépozo incendié par les soldats togolais,claudus kouadio

Ils ont lancé des bombes lacrymogènes, sans aucun état d’âme pour les femmes et les enfants, semant horreur et panique dans un chaos total.

Claudus Kouadio

------------------------------------

AVEPOZO 2.jpg


Un autre témoignage reçu par une amie blogueuse:

 

"J'ai eu des nouvelles supplémentaires, hier matin, au téléphone; un pasteur qui a vu la scène. Des soldats en civil bloquaient la sortie du camp et battaient ceux qui essayaient d'en sortir pour prévenir.

Ils avaient une liste de noms de personnes à arrêter; ils ont surgi tôt le matin et arrêté deux femmes responsables du mouvement des femmes: Gougoua Danielle et Mme Gnaoré. Des femmes ont essayé de s'opposer à cette arrestation.

L'argent du HCR est detourné depuis longtemps.

côte d'ivoire,le camp des réfugiés d'avépozo incendié par les soldats togolais,claudus kouadio

Interdit aux riverains de leur porter secours sous peine de punition. Une autre troupe poursuivait les hommes qui cherchaient à s'enfuir; ils ont fermé les cyber-café de proximité pour empêcher les communications".


Pauvres Ivoiriens! Que l'ETERNEL aie compassion de vous et vous accorde la délivrance.

-------------------------------

côte d'ivoire,le camp des réfugiés d'avépozo incendié par les soldats togolais,claudus kouadio

Je me demande ce que vont dire maintenant ces Ivoiriens vivant sur le camp de réfugiés Ivoiriens d’Avepozo et payés par Soro Alphonse et Ehui Bernard l’ambassadeur au Togo du despote Alassane Dramane Ouattara pour dire sur BBC Afrique que: «Ce sont les réfugiés Ivoiriens eux-mêmes qui ont mis le feu au camp».

Ce sont aussi eux même qui ont attaqué ce camp à coups de gaz lacrymogènes et d’armes à feu blessant grièvement un jeune homme.

Ce sont eux qui ont enlevés 10 personnes du camp à bord de véhicules militaires de l’armée Togolaise.

Comme «les collabos de Vichy», vous rendrez des comptes.

Photo: Ce qui reste de la Clinique du camp de refugiés Ivoiriens de Avepozo à Lomé: pas de nourriture, pas de soins: il reste quoi?

Claudus Kouadio

Commentaires

Tristesse,humiliation et désolation:le lot des ivoiriens en terre togolaise.Avant l'incendie,il y eu une visite de FAURE GNASSINGBE,qui se dit Président de la République du Togo à Abidjan.Je suis sure qu'il y a un lien de cause à effet.Ne sachant pas comment régler le cas de ces réfugiés et trouver des solutions concrètes à leur problèmes,le Togo et la Cote d'Ivoire choisissent de s'en débarasser par tous les moyens(une alliance diabolique).Sans doute pour éviter le scandale des détournements de fonds destinés à cette population vulnérable et fragile.Ce sont des actes criminels prémédités et orchestrés de toutes pièces.Ces gendarmes togolais ont reçu des ordres depuis le sommet de l'Etat.Je rappelle aux autorités togolaises que la Cote d'Ivoire reçoit leurs ressortissants.L'ivoirien victime encore une fois de son hospitalité légendaire.Que vont-ils devenir?ils sont plus exposés aux dangers sans toit sur la tete.Le HCR prétend qu'il ne peut pas les déplacer dans un autre pays,les ivoiriens ne veulent pas retouner en Cote d'Ivoire et le Togo ne veut plus d'eux sur leur sol.Chacune des parties campe sur ses positions.Nous somme dans une impasse.Que la situation se débloque pour ces familles entières qui subissent de plein fouet ce drame.

Écrit par : RitaFlower | dimanche, 05 mai 2013

Chère RITAFLOWER,

J'en suis vraiment à me demander si l'Afrique, en tant qu'institution diplomatique et union existe vraiment! Comment peut-on rester muet devant de telles dérives totalitaires et prétendre à union africaine? La solidarité africaine existe-t-elle? Ou est-ce la Côte d'Ivoire seule qui y a cru, sous le régime du Président GBAGBO?

Et dire que nous avons ouvert nos bras au peuple togolais, sur nos terres, pendant des décennies, allant même jusqu'à payer les salaires de leurs fonctionnaires, du temps du vieux HOUPHOUET! Que ce monde est ingrat.

Mais ce qui me rassure, c'est que la Côte d'Ivoire Nouvelle va redéfinir les clauses de nos relations futures avec ces pays, si ce sont ces mêmes oligarques qui y président aux destinées; ça va se sentir. Et n'importe qui n'entrera plus dans ce pays, n'importe comment!

Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire, fraternelle, hospitalière et toujours plus forte, qui attend de rebondir à la face de toutes les nations!

Écrit par : Dindé | lundi, 06 mai 2013

Les commentaires sont fermés.