topblog Ivoire blogs

lundi, 06 mai 2013

UNIVERSITE DE BOUAKE: IVOIRIENS, VOICI A QUOI ONT SERVI VOS 175 MILLIARDS!

 

côte d'ivoire,université de bouaké,ivoiriens voici à quoi ont servi vos 175 milliards!

 

La réhabilitation des universités de Côte d'Ivoire a coûté au contribuable ivoirien, la coquette et rondelette somme de 175 milliards (et non 110 milliards comme pudiquement annoncé). Nous devions avoir les universités les plus belles et les plus opérationnelles qui soient, à l'heure qu'il est. Au lieu de quoi, voici ce que nous offre Ouattara (assisté de Cissé Bacongo, ministre de l'Enseignement supérieur, véritable maître d'oeuvre des travaux de réhabilitation annoncés comme achevés, avec son complice Sidi Kagnassi), sa "bonne gouvernance" et "son éthique gouvernementale". Témoignage authentique d'un étudiant de Bouaké. Bonne lecture! Fernand Dindé.

 

Un correspondant de l'université de Bouaké m'écrit ce qui suit par mail:


«En fait, on n’a même pas la possibilité de faire cours au campus. Du lundi au vendredi, on fait nos TD dans un collège. Et les samedis et dimanches, on fait les cours magistraux au campus. Même nos compositions ne se font pas au campus.

Quant aux professeurs, la majorité est régulière au cours même si certains cours sont faits sans TD, comme en Phonétique ou encore en Synthèse et en Writing Skills. On a composé sans avoir terminé les cours.

Nous avons une matière appelée Listening Comprehension. On écoute un document audio, à la suite duquel on nous donne des exercices sur ce qui est dit. Pour cela, on a besoin de bons appareils de sonorisation (ou de labos langues, Ndlr). Contre toute attente, on nous envoie un poste de radio qui fonctionne avec 3 piles. Et dans ces conditions, on ne peut rien entendre.

En plus, il n'y a pas de bus pour nous faciliter les déplacements.

Nous n'avons pas de bibliothèque (un luxe, dans ces conditions-là !, Ndlr).

Jusqu'ici, les logements ne sont pas encore livrés».

 

Vive la "nouvelle Côte d'Ivoire"!

 

Avec la collaboration de Al Hosseine Gbané, également étudiant.

Les commentaires sont fermés.